"Aucun magazine féminin n'a cherché à en savoir plus"

Arrêt sur images

Bangladesh : silence sur la mode qui tue

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Plus de 500 morts dans un atelier qui fabrique les vêtements que nous adorons porter. Plus de 500 morts et à peine quelques images furtives dans les JT. Mais il faut dire que cet atelier était situé au Bangladesh. Pourquoi cette tragédie de la mondialisation passe-t-elle sous le radar des médias ? Est-ce la difficulté d'enquêter, le poids des annonceurs ? Sur notre plateau, Dorothée Kellou, chargée de mission de l'ONG Peuples solidaires, membre du collectif international éthique sur l'étiquette, et Quitterie de Villepin, citoyenne, qui s'implique sur le sujet sur les réseaux sociaux.
Commentaires

"Aucun magazine féminin n'a cherché à en savoir plus"

Plus de 500 morts dans un atelier qui fabrique les vêtements que nous adorons porter. Plus de 500 morts et à peine quelques images furtives dans les JT. Mais il faut dire que cet atelier était situé au Bangladesh. Pourquoi cette tragédie de la mondialisation passe-t-elle sous le radar des médias ? Est-ce la difficulté d'enquêter, le poids des annonceurs ? Sur notre plateau, Dorothée Kellou, chargée de mission de l'ONG Peuples solidaires, membre du collectif international éthique sur l'étiquette, et Quitterie de Villepin, citoyenne, qui s'implique sur le sujet sur les réseaux sociaux.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.