Archives : "c'est normal de conserver Skyblog !"

Arrêt sur images

Comment l'INA et la BNF archivent (presque) tout Internet

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Vent de panique chez les historien.nes et archivistes : le ministère de la culture envisagerait de réduire la collecte des archives aux "archives essentielles". Mais d'abord, qu'est-ce qu'une archive, à quoi servent-elles et comment sont-elles collectées ? Comment y a-t-on accès ? Et sur Internet, comment archiver l'immensité du web ? Pour répondre à ces questions, Raphaëlle Branche, historienne, rédactrice en chef de la revue XXe siècle, et membre du Conseil supérieur des archives, Joël Poivre conservateur d'archives et représentant de la CFDT-culture, Claude Mussou, cheffe du service INAthèque, Pascal Tanésie, adjoint à la cheffe de service dépôt légal du web à la BNF, et par visioconférence Olivier Guivarc'h, professeur-documentaliste.
29
29 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

Archives : "c'est normal de conserver Skyblog !"

Vent de panique chez les historien.nes et archivistes : le ministère de la culture envisagerait de réduire la collecte des archives aux "archives essentielles". Mais d'abord, qu'est-ce qu'une archive, à quoi servent-elles et comment sont-elles collectées ? Comment y a-t-on accès ? Et sur Internet, comment archiver l'immensité du web ? Pour répondre à ces questions, Raphaëlle Branche, historienne, rédactrice en chef de la revue XXe siècle, et membre du Conseil supérieur des archives, Joël Poivre conservateur d'archives et représentant de la CFDT-culture, Claude Mussou, cheffe du service INAthèque, Pascal Tanésie, adjoint à la cheffe de service dépôt légal du web à la BNF, et par visioconférence Olivier Guivarc'h, professeur-documentaliste.

Derniers commentaires

Je viens de terminer "La bataille d'Einaudi" sur les ratonnades du 17 octobre 1961 où des centaines d'Algériens furent massacrés par la police française. Une très grande partie du bouquin est consacré au rôle de archives (et des archivistes) et aux enjeux concernant leur (non) accès. C'est passionnant et ça complète très bien cette émission. Je conseille !

Bonjour,

En tant qu'archiviste, je suis toujours très étonnée de la méconnaissance des archives des journalistes en particulier (ou la plupart d'entre eux). Nous avons pourtant beaucoup de sources à leur fournir, parmi lesquelles nous pouvons les aiguiller. Tout n'est pas totalement immédiatement accessible, certes, mais beaucoup plus que les gens ne se l'imaginent en général (je ne nie pas que l'accès soit compliqué quand on travaille sur des sujets comme les armes de destructions massives ou certaines autres affaires très sensibles).

Nous essayons de faire connaître nos missions au grand public, car comme chacun a pu le voir pendant l'émission la politique des archives mérite un débat public. 

Merci pour cette émission de grand qualité, qui contribue à cette connaissance. Un regret, tout de même : on y a évoqué uniquement les Archives nationales, ou presque, comme souvent, alors que la France compte un bon millier de services, sur tout le territoire, tous potentiellement concernés par les projets du gouvernement.

Vent de panique chez les foromeur·euses. Retrouveront-iels leurs commentaires ?

Je découvre que même mon blog est archivé sur Internet Archive et que des blogs entièrement supprimés par leurs auteurs et dont on a plus aucune trace en allant sur internet sont en fait toujours disponibles (en partie du moins) grâce à la Waybackmachine.
C'est impressionnant et ça pose plein de questions
Pfffff... tout ce qu'on ignorerait encore sans @si ! Merci pour cette émission.
Je suggère une émission complémentaire sur la notion d'archives incommunicables sur laquelle visiblement Raphaëlle Branche et Joël Poivre avaient beaucoup à dire et qui paraît purement scandaleuse (comme beaucoup du reste dans notre magnifique époque qui fait tellement envie...)
Très intéressante émission qui pourrait etre utile à beaucoup de citoyens se voulant responsables.

Et puis, cette notion d'"archives incommunicables" en matière d'armes dites de destruction massive, quel sujet passionnant pour le législateur ! Et puis aussi ces archives, parfois très instructives, détenues jalousement? aujourd'hui par certaines fondations...
j'oubliais : archives et sans ciel
qu'est-ce qu'une archive "intéressante" ? et pour qui ? et pourquoi faire ?... questions à poser à Laurence.
La professionnelle de l'IST (information scientifique et technique) que je suis a attendu avec gourmandise le bon moment pour regarder cette émission. Et elle vous dit merci ! J'ai appris beaucoup de choses, et je regrette que D.S. ait conclu un peu brusquement alors qu'il y avait en effet encore beaucoup de points que les invités souhaitaient aborder.

Pour ma part, j'aurais aimé qu'on revienne sur un des faits évoqués rapidement par Joël Poivre : le coût des archives numériques n'est pas inférieur à celui des archives physiques. Qu'il s'agisse du coût financier comme du coût environnemental (les datacenters sont des gouffres énergétiques)...
La dernière minute définit elle ce qu'est un secret d'état ?
Merci bien pour cette émission intéressante.

Merci aussi pour le sous-titrage, ça fait du bien !

Il me semble (à vérifier) que l’asinaute Poisson avait retrouvé le Big Bang Blog sur Archive.org. (Que de souvenirs…) :)
Très intéressante émission.
J'ai appris des tas de choses.
Excellents et très compétents participants.
Je suis bluffée par l'immensité du travail qu'ils réalisent et l'intelligence de leur réflexions sur leur propre travail. C'est remarquable.

Merci Daniel, très bonne idée cette émission.
Sujet pas inintéressant mais peut-être aurons nous prochainement émission qui parlera de ça
Un site avec des archives de lettres et de photos sur la première guerre mondiale : http://www.plateforme1418.com/
On y retrouve en cheffe de projet une certaine Julie Guilbault.

Et merci pour cette émission, très instructif tout ça.
Apparemment Coin-coin l'Araignée 2·0 n'était pas dans le tour de table (ni sur skype). Il s'invite illico dans le forum *.

*Ses commentaires antérieurs signés de Coin-coin l'Araignée 1er ou 1re ne sont malheureusement pas archivés par @si sous ce pseudo. Je n'ai pas su (mais i·e·l·le va le faire pour moi) retrouver la date de naissance de Coin-coin l'Araignée 2·0.
Je ne voudrais pas avoir l’air de sauter du cocorico au ihan mais, aux États-Unis, la Bibliothèque du Congrès, depuis le 1er janvier 2018, n’archive plus tous les tweets1.

1. « Les tweets de Donald Trump iront aux Archives nationales américaines », archimag.com, 24 janvier 2017.
Téléchargement de l'émission ne fonctionne pas. Merci

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.