"A l'extrême-droite, plus vous êtes sulfureux, plus vous passez à la télé"

Arrêt sur images

Skins, identitaires, nationalistes, stars des émissions

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Depuis le mouvement contre le mariage pour tous, les émissions d'investigation multiplient les enquêtes sur les groupes radicaux d'extrême-droite, notamment sur l'un d'entre eux, les Jeunesses Nationalistes et son chef, Alexandre Gabriac, étudiant et conseiller régional Rhône -Alpes. Ces groupes sont-ils en expansion, ou les télés grossissent-elles le phénomène pour faire de belles images? Comment filmer quelqu'un qui tient des propos racistes, homophobes ou hostiles à la démocratie? Sur notre plateau, Sylvain Crépon, spécialiste de l'extrême-droite, Birgitta Orfali, sociologue, spécialiste de l'adhésion aux mouvement d'extrême-droite. Stéphane Munka, journaliste auteur d'un documentaire sur les skinheads pour Spécial investigation.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Laure Daussy et Marion Mousseau
et déco-réalisée par Mireille Campourcy et François Rose.

La vidéo dure 1 heure.


Le Making-of :

En quelques semaines, on a assisté à la télévision à un déferlement de reportages sur Alexandre Gabriac, leader des Jeunesses nationalistes et conseiller régional Rhône-Alpes, exclu du FN en 2011 pour avoir effectué un salut nazi. Le Supplément, Dimanche plus, La Matinale (Canal+), Enquête exclusive (M6) et Complément d'enquêt (France 2). Comment les journalistes en sont-ils arrivés &agra...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.