24
Commentaires

Zemmour condamné, les chaînes d'info mises en cause

Troisième condamnation pour provocation à la haine ce vendredi 25 septembre pour Éric Zemmour. Au-delà de son discours à la "Convention de la droite" du 28 septembre 2019, les parties civiles ont pointé la responsabilité de LCI qui a diffusé le discours, et de CNews qui a fait de Zemmour son chroniqueur star. Deux chaînes muettes sur la condamnation.

Commentaires préférés des abonnés

Encore un petit effort de la part de Zemmour  et il va nous expliquer qu'Hitler à protégé les juifs contre les persécutions communistes. 

Des membres de ma famille ont cru que Pétain protégeait les juifs, et en particulier les anciens combat(...)

La programmation des médias est en marche pour le prochain scrutin.

Il faut à tout pris un RN au second tour pour que Macron puisse être réélu.

Les  milliardaires propriétaires des chaines d'info et des journaux poussent leurs pions.

C'est tellemen(...)

La devise des chaines accueillantes pour l'extrême-droite (c'est à dire presque toutes) c'est certainement "laissons souffler et abritons-nous". L'orage finira par passer, et elles pourront tranquillement reprendre leur chasse à l'audience. Parce qu'(...)

Derniers commentaires


Cela ressemble de plus en plus la (véritable) fable du crapaud [Guizo] qui se prenait pour un boeuf [Mastoc] :


" Il avait une mine affreuse, des yeux bizarres. Les belles nuances vertes de sa peau avaient disparu, il restait plus que du gris ; ça c’était le foie, pour sûr. (...)
On a vu qu’il débloquait vraiment quand il s’est mis à se gonfler. (...)
Ce jour-là, donc, ce fameux jour, il alla chez Mastoc et lui dit que cette fois ça y est, qu’il est gros comme je sais pas quoi, une citrouille ou un chou-fleur, regarde ça Mastoc, tu vas voir ce que tu vas voir. Alors il s’est mis à se gonfler si incroyablement, si affreusement que Mastoc a fini par se détourner, tout à fait écœuré. Guizo devait avoir tellement pratiqué cet exercice stupide qu’il pouvait se transformer en une chose qui ne ressemblait plus à rien de connu, une sorte de croisement entre une soupière et un biniou, en plus gluant.
C’est là qu’il a entendu ce drôle de blop, Mastoc, une sorte d’explosion molle, si ça se peut. Bien sûr l’idée de ce que ça pouvait être a dû lui traverser l’esprit, comme une flèche, en se retournant, mais vraiment ça semblait trop incroyable ; pire, trop comique. Jamais il aurait pu le croire s’il avait pas vu cette horrible boue verdâtre sur le sol
. "


S'il y en a un de particulièrement décevant ( Je ne parle pas de Zemmour qui est hors catégorie ) c'est Calvi. Le suivant sur Fr 5, je le pensais d'une déontologie à toute épreuve. Après un bref pa

Geoffroy de Lagasnerie, ce matin sur France Inter :

Je suis contre le débat. Il faut rétablir de nouvelles formes de censure dans l’espace public pour que les idées justes prennent le pouvoir sur les idées injustes.

La programmation des médias est en marche pour le prochain scrutin.

Il faut à tout pris un RN au second tour pour que Macron puisse être réélu.

Les  milliardaires propriétaires des chaines d'info et des journaux poussent leurs pions.

C'est tellement évident pas besoin d'utiliser la rengaine du complotisme, d'autant que la France est un pays mal placé question liberté de la presse.

La devise des chaines accueillantes pour l'extrême-droite (c'est à dire presque toutes) c'est certainement "laissons souffler et abritons-nous". L'orage finira par passer, et elles pourront tranquillement reprendre leur chasse à l'audience. Parce qu'on doit bien l'admettre avec consternation : notre pays, rivé sur ses écrans, de TF1 aux chaines d'information, de youtube aux réseaux sociaux, est de plus en plus réac. Reste à savoir s'il l'est parce qu'influencé par la propagande massive à laquelle on laisse libre cours dans les médias, ou si c'est "l'ensauvagement" des Français toujours plus amoureux des thèses autoritaires qui stimule les médias. Probablement un phénomène de mutuelle alimentation. Reste que la présence de l'extrême-droite sur nos écrans est devenu particulièrement envahissante, et qu'une certaine forme de parole, constituée de propos haineux quand ce n'est pas d'appels au meurtre, s'y est totalement libérée. Comme dit Jiemo, on est mal ! Une chose est sûre : le pluralisme et le débat d'idées sont à classer d'urgence dans les espèces en voie de disparition.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Bon , ben , y'a plus qu'à l'incarcérer VIP et le laisser écrire la suite de mein kampf. On est mal , on est mal !

Encore un petit effort de la part de Zemmour  et il va nous expliquer qu'Hitler à protégé les juifs contre les persécutions communistes. 

Des membres de ma famille ont cru que Pétain protégeait les juifs, et en particulier les anciens combattants de la guerre de 14-18.

Ceux là, je je ne les ai pas connu : ils sont morts à Auschwitz.

...nuage.r , il est sûr que les réseaux sociaux étaient moins "propagés". Avec tout le respect dû à vos défunts ancêtres , bien évidemment. Serait-ce encore possible aujourd'hui ?


Oui ça le serait, via les bulles d'information qui font référence pour diffentes personnes et qui se disqualifient les unes les autres comme pures désinformations.


Voir (et il faudrait en faire la cartographie claire et exhaustive) toute l'information que les soutiens de Trump, presque la moitié des USA, rejette comme "fake news".

j'imagine que ce [inserez ici le terme que vous voulez] doit attirer les clics pour que vous en parliez si souvent...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.