65
Commentaires

Une responsable en hijab de l'UNEF hystérise medias et réseaux sociaux

Une semaine après être apparue avec un hijab dans un reportage de M6, Maryam Pougetoux, présidente de l'UNEF Paris IV - La Sorbonne, est au centre d'une polémique à tiroirs, où se croisent islamisme radical, terrorisme et...suppression de l'épreuve sexiste des cylindres de Fort Boyard.

Commentaires préférés des abonnés

C'est fascinant de voir tout ces experts à la télé qui décryptent le sens de porter un voile mieux que les personnes qui le portent elles-mêmes.


On pourrait se dire pour critiquer cette personne : est-ce qu'elle a gravement manqué à son poste de porte(...)

super article!!!!!!!

Approuvé 9 fois

Une femme d'une vingtaine d'années en 2018, qui fait des études supérieures, milite dans un syndicat et porte une parole politique est une femme opprimée parce qu'elle a un bout de tissu sur la tête ? Vraiment ? 


Davantage qu'une femme d'une ving(...)

Derniers commentaires

"du voile au terrorisme, n'y aurait-il qu'un pas ? "

Le voile islamique est un étendard, quelle que soit la motivation personnelle de celle qui le porte.

Étendard de l'islamisme radical, idéologie totalitaire, prosélyte, sexiste, homophobe et djihadiste.

Leur omnipotence est insupportable et dangereuse pour tous , et étouffe tout spécialement les athées de culture musulmane, les musulmans laïcs, les soufistes, les homosexuels et les filles revendiquant le droit de disposer de leur corps de famille musulmane qui eux sont invisibles et doublement opprimés.

Parler de "féminisme  islamique" ou de "salafisme quiétiste" est une imposture qui ne tient qu'en vertu du rapport de force.

Si le voile ne veut "rien dire" enlevez ce torchon de vos têtes.

Je suis favorable à l'interdiction du salafisme en France.

Je suis d'un sentiment partagé sur la question : 


D'un côté, de prime abord ça me gêne car je n'aime pas cette tendance à voir de plus en plus de signes religieux de tous bords (je regrette l'époque où j'ignorais quasiment tout des religions car personne n'affichait la sienne).

D'autre part je me dis que compte tenu du contexte, le voile renvoie forcement à un imaginaire pour une partie des gens et que ce n'est pas anodin (aucun sens caché ici, je dis juste que ça a un impact).


De l'autre, je trouve qu'ils pourraient attendre de la voir s'exprimer avant de parler de fondamentalisme. Et que la société vraiment apaisée c'est celle où on peut porter ce qu'on veut et pas celle où on évite de porter quelque chose parce que les gens seraient choqués.


Au final, je pense que ceux qui sont en mode soutien 100% et condamnation 100% sont chacun dans un certain niveau de tort (trop de parano d'un coté, pas assez conscient de ce que ça renvoie de l'autre). Le sujet devrait être limité à "ah, oui, ok, on verra ce que ça donne" et pas plus que ça.


Pour le côté imaginaire je pense qu'on peut faire le parallèle avec la svatiska. En soi c'est un symbole indou, mais qui oserait porter ça en public aujourd'hui ? Pour le voile c'est un peu pareil, dans l'imaginaire de beaucoup de gens, ça renvoie à daesh, et si j'ai bien compris, même pour les gens de culture musulmane ça peut renvoyer à certaines périodes de repression qui ont eu lieu en Iran et autres. C'est pour ça que je me dis qu'on ne peut pas dire "non aucun problème" sans poser un "oui ça renvoie aussi à ..., mais pas que".

Pourquoi ne pas envisager d'interdire :

- le voile,

- la kippa

- le déguisement du pape

- la burqa

- le tagiyah

- la tonsure,

et , plus généralement, les religions ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

"I don't care to belong to any club that will have me as a member " Groucho Marx

Le petit voile de cette dame est un peu riquiqui à côté de celui que portait hier une actrice américaine épousant un prince britannique, qui lla couvrait presque entièrement et que symboliquement, seul le futur époux pouvait relever. 

Cette actrice americaine, du fait de son mariage, ne pourra plus desormais se comporter comme elle l'a fait par le passé, et devra faire preuve de beaucoup de retenue dans ses apparitions publiques et dans ses propos. Son statut de " femme de " prenant le dessus sur sa liberté individuelle. 

Et ne venez pas me dire qu'elle l'a choisi librement... Parce que c'est  terrible cette oppression de l'islam sur les femmes, ...ça a tellement infiltré toute la société que ni les actrices d'Hollywood ni les plus anciennes familles royales ne peuvent y échapper lors d'une cérémonie à l'église. 

C'est dingue, non ? 

Le dernier paragraphe est malheureusement éclatant de vérité. Nos élites politiques, économiques, et leur caisse de résonnance médiatique essaye de faire passer des revendications sociales basiques pour des revendications communautaires...

C'est fascinant de voir tout ces experts à la télé qui décryptent le sens de porter un voile mieux que les personnes qui le portent elles-mêmes.


On pourrait se dire pour critiquer cette personne : est-ce qu'elle a gravement manqué à son poste de porte-parole ? Est-ce qu'elle a appelé à la guerre sainte pour la destruction de notre civilisation ? Lol

Mais non il suffit qu'elle soit le visage d'une minorité pour qu'on lui fasse porter le poids de nos ignorances.


Maintenant vu qu'on manque de terroristes sur le territoire, on va, pour se rassurer, embrigader toutes les femmes voilées qui osent se montrer, s'exprimer en public, sortir de leur cercle familial et exercer leurs droits démocratiques. 

Courage à toutes les personnes touchées par la bêtise et l'aveuglement de notre époque.

I968-2018. L'UNEF est passée en un demi-siècle, du soutien au Mouvement de Libération des Femmes à la promotion des plus ostensibles symboles de leur oppression.


Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

https://www.buzzfeed.com/davidperrotin/maryam-pougetoux-presidente-de-lunef-a-paris-iv-mon-voile?utm_term=.yxro4bRjN#.gwQ7D0R53

Il suffit donc d'une seule voile pour faire voguer le bateau du racisme de de l'islamophobie... triste époque.


super article!!!!!!!

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.