136
Commentaires

Une humiliation publique au Sarkozistan

Cela tient de la cérémonie religieuse, et de l'humiliation publique.

Derniers commentaires

c est peut etre la fievre, mais la lecture attentive de ce forum me colle une indicible tristesse...
Ce n'est pas en lien direct avec le sujet, mais je me demandais...
Dans les vite-dit, je lis un papier de Gilles Klein sur une émission de la RAI 3... Et tout à la fin, je vois : "... explique le correspondant du Monde en Italie, Philippe Ridet".
Je ne suis pas lecteur du Monde, alors j'ai peut-etre manqué un épisode, mais Philippe Ridet, n'est-ce pas le journaliste Sarko-embedded qui avait publié un bouquin sur les relations entre Sarko et les journalistes (ou plutot le journaliste : lui) ?
Pourquoi n'est-il plus correspondant du Monde auprès de Sa Petitesse ?
Non que le destin personnel de Monsieur Ridet (que je ne connais qu'à travers l'intéret que lui a porté épisodiquement @si), mais plutot pour comprendre cette autre valse des [s]larbins[/s]journalistes enlités : Quid des Sarko-embedded actuels, et de leurs remaniements éventuels ?


Il choisit ses chaînes, chaînes d'Etat, ou chaînes d'oligarques. Il choisit la date. Il choisit la durée. Il choisit les "journalistes" locaux

Il a choisi aussi le réalisateur et son équipe ! (comme pour ses meetings de campagne présidentielle : les chaines TV devaient alors se contenter d'images mises en boite par une équipe privée payée par l'UMP)

Ce qui explique le caractère quelque peu "tendancieux" de la réalisation...
http://guybirenbaum.com/20101117/sarkozy-au-dessus-et-eux-en-dessous/#comment-13658
En toute modestie (car chacun a droit à la modestie), il est permis d'y voir un signe.

La modestie, chez les gens médiocres, est simplement de l’honnêteté; chez les gens brillamment doués, elle est de l’hypocrisie.

[ Arthur Schopenhauer ]
Parerga et Paralipomena

;-)
"Au Sarkozistan, pays qui n'a pas donné au monde de grands musiciens"
Mais, incontestablement, deux Montesquieu.
Massenet lui aurait posé les questions people dont elle a l'habitude et lui aurait donné l'occasion d'insister sur la" grande intelligence" de l'épouse dotée,elle aussi de 5 ou 6 cerveaux.....les minauderies en plus. On a de la chance...Tant d'intelligence au château et nous qui ne la voyons pas!!!Zut alors!
"Non ridere, non lugere, neque detestari, sed intelligere" : "ne pas railler, ne pas déplorer ni maudire, mais comprendre" telle fut la règle appliquée par Spinoza aux "actions humaines" dans son "Traité politique". Prenez garde qu'à ne pas l'observer, vous courez le danger de perdre - et faire perdre - la lucidité nécessaire à la liberté de dire et de penser. De conduire ainsi à ruer en servitude: une servitude qui, pour se vouloir protestataire n'en demeure pas moins déterminée par un esprit sectaire, comme en témoigne le type de "succès" du factum que vous publiez.
CA Y EST, NOUS L'AVONS...

Oui, ça y est nous l'avons, nous aussi.... Certes, en moins large, en moins trapu mais nous l'avons.... Lui seulement ne monopolise qu'une partie des chaines généralistes, pendant 90 petites minutes.... Qui, lui ?????

Nous n'avons rien à envier au Vénézuela.... Nous avons également en France notre CHAVEZ !
Quand j'ai vu la tête des trois gugusses chargés d'interviewer le président je me suis pris la tête dans les mains. On pouvait difficilement faire pire, sauf peut-être remplacer chazal par ariane massenet.
Et on peut aussi lire ça :
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3533
...
Mes félicitations à Florent U. pour son courage.
Et une question aux adeptes ici de l'"ironie" : Que diriez-vous s'il venait à quelqu'un l'esprit de l'appliquer à la Schneidermanie ?
http://elysee.blog.lemonde.fr/2010/11/17/villepin-isf-euro-les-inexactitudes-de-nicolas-sarkozy/#xtor=RSS-3208
Question d'images :

Durant l'interview, avez-vous remarqué que l'arrière plan était souvent différent - fenêtre volets fermés puis ouverts, crémone visible puis cachée - ceci donnant l'impression de prises successives pour une même question, mal assemblées au montage ?
Bravo asi !
Vive la presse révolutionnaire libre d'investigation ! La dernière en France, en Europe et dans le monde !

Mouaaarrrrffff !
M Verplaetse attention aux points Godwin !!! De plus si vous voulez supprimer tous ces gens que vous haïssez je vous conseille d'aller voter, car un bulletin de vote est plus fort qu'une balle de fusil comme disait Lincoln...
Franchement ca vous donne encore envie cette mascarade ?? Les 3 collabos face
à Bling Bling on dirait 3 membres du KGB face à Staline ou au choix 3 de la Waffen SS
face à Hitler . Démocratie ? Laissez moi rire , une mascarade et le pire comme vous dites
c'est aussi l'avant et l'après . Les médias ne parlent que de ca . N'y a t-il pas plus interessant
dans l'actualité ? Après ce (vrai-faux) remaniement , le retour d'un ex condamné Juppé (l'homme
qui travaille au Canada sans visa et avec un casier cad interdit) le léche cul l'axonais fou X. Bertrand
et j'en passe et des meilleures . Et si on les suprimait tous ! Que l'on ai enfin la concience apaisée ...
L'edito commençait bien, mais finit mal : "le peuple envoie des signes sans équivoque" c'est toujours du n'importe quoi !

- Des Français qui voteraient pour la gauche en 2012 si Sarko se représenterait, mais pour la droite si c'est Fillon. Ca ne vous interpelle pas ?! Donc des Français qui votent pour un homme plus que pour une politique, vous croyez que c'est une démocratie ça ?!

- Des Français qui ne font pas confiance au nouveau gouvernement au lendemain du remaniement, mais en même temps, des Français convaincus par l'intervention du chef de l'Etat à la télévision hier... C'est magnifique !

Bref, au lieu d'ausculter le Sarkozistan, plongez-vous dans ce peuple qui "envoie des signes sans équivoques", ce serait un vrai bonheur de voir qu'il ne s'agit en fin de compte que d'un peuple individualiste, sans véritable idéologie, mesquin et sans grandes convictions, de masochistes, qui aime bien qu'on lui raconte des histoires, qui fonctionne à la haine et au racisme, et qui ne demande qu'à être conduit ne sachant pas se prendre en main, et donc qui absout toutes les dérives financières de leurs politiciens, et finalement qui est un peuple de droite.
http://www.youtube.com/user/NeoFulloFZone#p/u/1/lJz95_ZtouU
Confidence à 8?05? (dès 6?55? pour avoir le contexte).
propaganda
Il n' y a pas que l'élite cultivée qui a "l'ouïe très sensible à la musicalité du discours politique".
Il y a aussi les grandes qualités d'écoute de notre Président.
Et celle de BiBi, évidemment.


C'est ici...
Les pubeux parlent des pubeux, c'est ça ?
On parle de l'autre qui répète en boucle sur ses spots de pub, depuis quatre ans : J'ai changé. Et on en profite pour faire sa propre pub au sujet de son livre.... Mmmmhhhh.
Au fait, ce livre existe ? Le lien vers le bon de commande ne mène à rien. Soit on se l'arrache tellement qu'on n'a plus accès, soit c'est encore une blufferie coutumière du Sarkozistan. L'opposition a encore été bâillonnée ?

Hier soir, je me suis aussi extasiée sur la Jeune Fille et la Perle, chef d'oeuvre cinématographique de l'école picturale hollandaise de l'ancien temps,
Mais à Ce soir ou jamais, les participants, eux, avaient suivi en direct l"intervention" et commentaient. Philippe Manière, Jacques Sapir et Hippolyte Girardot ont été éblouissants. Mais on retenait du débat que l'Imperator avait été machiavélique comme à l'accoutumée, qu'il s'était débarrassé habilement des questions génantes, et que par là, on avait vu sa gène.
Eux étaient suffisamment malins pour avoir vu les mensonges et les non-dits, mais le bon peuple qui a élu l'hyper, lui, allait s'y laisser prendre. La preuve, c'est qu'une part d'eux (tout le monde doit porter une part du peuple en soi, même les plus dominants) s'était laissé fléchir et admirait secrètement son ardeur et son extrême capacité à berner les idiots, ses électeurs.
Bref un bon résumé d'une soirée télé au Sarkozistan et du pays lui-même : un pays capable du meilleur comme du pire. Avec ce vieux fond qui ne croit en rien mais voudrait y croire. La France éternelle.
Bonjour,

Je suis vraiment désolé de devoir m'adresser à vous dans ces termes. Je n'en ai pas vraiment l'habitude mais le cas présent me semble suffisamment grave pour m'autoriser à m'exprimer.

Quand Montesquieu utilise des yeux persans et perçant pour porter un regard neutre et distant sur notre société, il valorise son personnage. Lorsque vous associez l'ubuesque du pouvoir français à des pratiques politiques et culturelles indiennes, je considère que vous dévaluez considérablement celles-ci. Le respect compte beaucoup. Je doute que vous ayez beaucoup de lecteurs indiens mais l'humiliation de la domination européenne est une plaie encore vive dans de nombreux pays en développement. Il serait sage de la respecter, pour l'apaiser.

Si on ajoute à cela qu'un journalisme engagé ne doit pas équivaloir à un engagement, ça fait beaucoup. Certes vous pouvez donner un avis dans votre chronique. Mais pour cela il convient d’argumenter. Les faits ne veulent rien dire sans la contextualisation. La contextualisation sans les faits est hasardeuse. Le libre propos sans appuis factuels et contextualisant est vide de sens. Vous m'avez habitué à bien mieux. Je vous dis toute ma déception. Le Sarkozistan est une mauvaise chose, autant sur la forme que sur le fond.

@sinautement,
Florent

PS : ce message concerne l'ensemble des chroniques du Sarkozistan.
Je n'ai pas tenu 5 mn devant ce président-qui joue le rôle du modeste, mais j'ai essayé de regarder les réactions sur A vous de juger et Ce soir ou jamais. Et là non plus, je n'ai pas pu ! Avec Taddéi, il y avait quelques publicitaires qui admiraient le tour de passe-passe, la capacité à endosser un nouveau costume, un nouveau ton d'enfin-président. Et j'ai zappé.

Du coup, en zappant ainsi et en manquant ( je l'espère) quelques critiques, je me suis couchée en ayant l'impression que tous les commentateurs et journalistes étaient tous tombés sous le charme du nouveau président-modeste ! à pleurer
Ah bon, il y a déjà de quoi faire un livre ?! soit c'est un tout petit livre soit les choses vont vraiment très mal au Sarkozystan !
24 heures dites-vous ? pour moi, c'est plutôt 48 h, voire 72 h ? de quoi parlerons télé, radio et journeaux demain ????

Me suis donnée l'objectif de ne rien entendre de cette mascarade, j'ai déjà perdu.
Je n'ai pas regardé cette mise en scène compte tenu que je savais qu'il n'y avait rien à attendre que ce soit de la Star Néfaste ou de ces trois faire-valoir : le titulaire de la laisse d'or, l'animateur de talk show et la lectrice du prompteur de la voix d'un de ses meilleurs copains.
Ce que j'entends ou lis sur les médias, ce matin, me démontre que je ne m'étais pas trompé. La plus grande arnaque annoncée, c'est la réforme de la fiscalité vers plus de justice, bien évidemment. Suppression du bouclier fiscal, soit 458 millions de dépenses reversées aux plus riches. Suppression de l'ISF, soit 3,13 milliards prélevés sur les plus riches. Perte pour le budget de l'état et gain pour les amis de la Star Néfaste : 2,672 milliards. Proposition d'instaurer une fiscalité sur les revenus du patrimoine et sur ses plus-values en contre partie. Or cette fiscalité existe déjà mais cela n'a suscité aucune réaction de nos trois cire-pompes.
Sympa le p'tit livre pour offrir à mes connaissances de droite. Peu nombreuses et peu sachant lire je dois dire...

Sinon c'est pas un peu cher 10 € ? Si on compare avec le livre de Stéphane Hessel, Indignez-vous !, par exemple... Bon d'accord il y a les dessins en plus. Vous m'en mettrez quand même un lot de côté ! Il faudrait les imprimer sur de la brique pour les jeter pendant les manifs...
La rédaction ne porte pas les Sikhs dans son coeur manifestement. Je crains que certains ne trouvent pas la blague drôle. D'autant plus qu'il s'agit d'une minorité ayant fait les frais de l'intégrisme religieux, le point Godwin est là dès l'origine.
Pas de grands musiciens issus du Sarkozistan ? Les plus vieux d'entre nous se rappelle de l'ancien nom du Sarkozistan (la France), et de Rameau, Debussy, Ravel, et , dans un autre genre, même si l'Homme Fort douterait de son "identité nationale", Dango Reinhardt.
HO ! et bien j'ai zappé vite à l'heure de l'excellent film du livre de la Jeune fille à la perle sur ARTE ! Très bon film tiré du livre de Tracy Chevallier je dois dire.

Inutile de rester et perdre du temps avec les discours éculés de notre Chanoine de Latran grand Mufti de la Sarkozie ! Mais dans les 15 mns qui ont suivis "il a remarteller sur ces "immigrés (francais de la 4, 5, 6 générations !) qui ne veulent pas s'intégrer ..

..Patati patata; patin couffin, sa marque de Fabrique en somme. Comme ont dirait en pays anglo-saxon "made in france" ou plus triviallement "merde in France" [large]!

Bref le film lui était très beau, sensible, réaliste, plein d'émotions, de justesse historique, tout le contraire d'un discours de Sarko[/large][/b]
zy !

Bien à vous les asinautes !
un jour, peut-être, on saura d'où viennent les images sur ce site...
J'ai eu énormément de mal à suivre cette intervention plus de 10 minutes alors je zappais constamment. Malheureusement, ce manque d'assiduité m'a fait rater les questions sur Bettencourt et sur Karachy que les trois brillants journalistes n'ont pas du manquer de poser. Alors quelqu'un pourrait-il me dire quelles ont été les réponses du Chef de l'état?
Sur une partie de l'entretien, j'ai trouvé Pujadas presque courageux, et en plus il avait les bons chiffres (contrairement à la dernière fois), ce qui le rendait plus sûr de lui. Je pense qu'il pourrait faire un bon journaliste, non vraiment, s'il s'y mettait sérieusement.

A la suite de ses questions ou d'une certaine façon de ramasser la mise en fin de séquence, il a réussi, je pense, à déstabiliser Sarkozy par deux fois, sur l'identité nationale et sur les vols d'ordinateur.

Les deux autres journalistes ont brillé par leur manque de compétence et/ou préparation et leur peur.

http://anthropia.blogg.org
Un acte de salubrité psychique :ne plus JAMAIS regarder ,ne plus jamais écouter celui qui se prend encore pour "l'homme fort "du pays.Se contenter des commentaires du lendemain en ayant soin bien sûr d'en diversifier la provenance. Ce qui permet de tomber d'accord avec vous,DS. La presse écrite donnera plus de choix,mais 'pour le moment,les réactions sont dignes des interventions des trois "journalistes" désignés pour servir le potage au pique-assiette.
Bonjour
+1
Encore un exercice de la malignité de parler des choses qu'il ne fera pas et de cacher les coups qu'il portera à l'édifice social.
cela fait bien longtemps que j'agis comme cela et je m'en porte bien mieux
en cela le net est bien pratique et est suffisamment diversifié pour se faire une idée sans se polluer les oreilles et attraper un coup de sang à chacune de ses interventions (ou d'un de ses spadassins)
Très bon édito. Merci. Le peuple commande vos livres parce que le peuple (enfin moi en tout cas...) en a assez de râler sans rien faire de concret. J'agis. Si cela peut vous aider, c'est tant mieux. Bonne journée.
[quote=DS]alors que le Numéro Deux vient de mener contre lui une révolution de palais feutrée mais impitoyable
On peut se poser la question : Numéro Deux a-t'il des billes contre Numéro Un ?
Ou encore, ceci n'est-il pas une nième manœuvre "machiavélique" (je mets des guillemets car sans ce serait faire injure à Machiavel...) de Numéro Un pour nous faire prendre les vessies pour des lanternes (ce qu'il avait par ailleurs fort bien réussi avec la Lanterne normalement réservée au Numéro Deux...)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.