77
Commentaires

Ukraine : la guerre des blagues

Commentaires préférés des abonnés

Je ne connaissais pas la version du bûcheron. 


J'en connaissais deux autres : celle du curé de konigsberg qui réglait le clocher de son église sur le passage de kant lors de sa promenade quotidienne, lequel réglait sa promenade quotidienne en fon(...)

Bonjour et merci pour la chronique.


Si je puis me permettre, je ne saurai trop conseiller l'article du Monde diplomatique de février (accès payant) : https://www.monde-diplomatique.fr/2022/02/TEURTRIE/64373


Où l'on voit que l'agresseur de longue date e(...)

Agiter une menace pour justifier une action militaire, c’est habituel chez les Etatsuniens.

Dans les années soixante un journaliste du Canard Enchainé aurait été un espion au service de la Tchécoslovaquie. Une autre époque.

Aujourd’hui la presse occide(...)

Derniers commentaires

@Daniel Scheinderman: Hilarante, votre blague du chef indien. Vous pouvez nous la refaire ?

Je me souviens d'un article de "Pour la Science", dans les années 80, dans lequel il était expliqué que l'installation de missiles US aux frontières Est de l'Europe aurait pour effet la déstabilisation économique des soviets , contraints de déplacer leurs sites stratégiques ICBM vers l'intérieur des terres. 10 ans plus tard , les soviets tombaient. Cet article me reste en permanence en mémoire, mais je n'arrive pas à remettre la main dessus...dommage.


Salut Daniel, 

Il n'y a pas que Google dans la vie et encore moins google news ;)

Et donc au niveau du scénario, c'est quand que Manu débarque pour sauver tout le monde et assurer sa réélection à la tête de la Grande Nation Démocratique et Républicaine qu'est notre Grand pays ?

Mozinor en parle...dans "entretien d'embûches"

J'avoue que le petit "traître" susurré par Poutine m'a fait mourir de rire !

J'ai un peu de mal à rire avec Mozinor depuis qu'il fricote avec la fachosphère. A mon avis c'est le genre à avoir des posters de Poutine dans sa chambre.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

C'est l'histoire d'un bûcheron qui coupe du bois pour l'hiver. Un Indien passe par là et le bûcheron lui demande : 
- L'hiver sera-t-il froid, grand chef indien ?
- Oui, HUGH ! hiver très froid. Alors le bûcheron se remet à couper du bois de plus belle. Le lendemain, l'Indien repasse par là et le bûcheron lui demande si l'hiver sera vraiment aussi froid qu'on le dit. L'indien répond:
-Oui, HUGH ! Hiver très rigoureux... 
Alors le bûcheron reprend sa scie et coupe une montagne de bois. Le jour suivant, l'Indien repasse en disant :
- Hiver très, très rigoureux.
Le bûcheron intrigué, lui demande : 
- Mais enfin, dis-moi comment tu devines que l'hiver sera très froid. Il lui répond :
-Chez nous, on a un dicton : Quand l'homme blanc coupe du bois, c'est que l'hiver va être froid !

Reste aussi une explication (qui ne plaira pas aux nombreux anti-américains du forum): les USA dramatisent et annoncent une invasion justement pour couper l'herbe sur le pied de Poutine et rendre plus difficile, pour lui, de justifier ensuite une invasion de l'Ukraine après qu'il ait formellement exclus cette possibilité.


Le déplacement des ambassades occidentales pourrait aussi être vu comme une concession à Poutine; cela permet d'acter que la Russie est puissante, sans que celle-ci ait à faire parler les armes. De plus cela donne aux ukrainien l'impression que l'Occident les abandonne (ce qui est un autre objectif de Poutine)


Mais tout cela ne sont que des hypothèses. Il est difficile de savoir ce qui se joue vraiment au niveau diplomatique. Une chose est sûr: c'est bien plus compliqué que le principe "OTAN=méchant, Russie=gentil" qui sert de boussole géopolitique à bon nombre d'asinautes...


De toute façon, si la guerre peut être évitée sans que l'Ukraine n'y perde son indépendance, tant mieux.

Bonjour et merci pour la chronique.


Si je puis me permettre, je ne saurai trop conseiller l'article du Monde diplomatique de février (accès payant) : https://www.monde-diplomatique.fr/2022/02/TEURTRIE/64373


Où l'on voit que l'agresseur de longue date est américain et que l'Europe de l'ouest est complice de cette agression. Cela ne dédouane pas la Russie, ni V. Poutine, mais cela permet de comprendre comment on en est arrivé là. Ça permet aussi de se défaire de l'idée d'un Poutine assoiffé de sang et de puissance qui, par caprice, vient menacer la pauvre Ukraine.


Bonne journée.

Merci à Daniel de me rejoindre sur mon tas  de bois.


Mais tout est blague sauf le tabac qui tue. Alors pour les plus anciens:


Les relations "francorusse"  c'est du flan mais ont besoin d'une grande table.

Je ne connaissais pas la version du bûcheron. 


J'en connaissais deux autres : celle du curé de konigsberg qui réglait le clocher de son église sur le passage de kant lors de sa promenade quotidienne, lequel réglait sa promenade quotidienne en fonction de l'heure indiquée par le clocher


Et plus récemment, via usul, celle de bourdin qui connaissait les préoccupations des français grâce à ses chauffeurs de taxi, lesquels connaissaient les préoccupations des français en écoutant bourdin a la radio...

L'actualité de la menace d'invasion russe en Ukraine ayant pris le pas sur celle du Covid, nombre d'infectiologues des réseaux sociaux se sont déjà reconvertis en politologues.

" La Russie est un rébus enveloppé de mystère au sein d'une énigme "  ( Jean Yves Churchill ou Winston Le Drian )

message reçu 5 sur 5 avec la blague sur l'indien et le bucheron. Et en effet, propagande et contre-propagande s'alimentent dans un crescendo sans fin.

Agiter une menace pour justifier une action militaire, c’est habituel chez les Etatsuniens.

Dans les années soixante un journaliste du Canard Enchainé aurait été un espion au service de la Tchécoslovaquie. Une autre époque.

Aujourd’hui la presse occidentale est tellement réceptive à la propagande des USA, que ce n'est plus nécessaire d’y envoyer des espions.


On ne fixe pas des limites à Vladimir Poutine, c’est un grand chef d’état d’un des plus grands pays de la planète. Il est très respectable et il faut le respecter (Eric Z.).

Et d'ailleurs, lorsque je serai président, il pourra compter sur ma collaboration.

Beaucoup font feu de tout bois et envisage la rage pour noyer ... leurs difficultés. Et tant pis si des vies humaines sont en jeu, ce n'est pas les leurs!

Eh ,Jean Yves , la Russie fait pression sur l'Ukraine pour que cette dernière ne tente pas de reprendre le contrôle du Donesk par la force . Quand aux américains ils ont essayé de provoquer une panique qui provoquerait un acte irrémédiable . Si tu veux savoir autre chose gros , va demander a n'importe quel gilet jaune !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.