31
Commentaires

"Suicidez-vous", le slogan qui a occulté tous les autres

Samedi 20 avril, lors de l’acte 23 à Paris, des Gilets jaunes ont scandé à plusieurs reprises "Suicidez-vous" à des policiers. Alors que l’année 2019 marque une hausse historique du nombre de suicides dans la police, ces slogans ne passent pas. Mais les médias n’en ont-ils pas trop fait?

Commentaires préférés des abonnés

"Christophe Barbier sur BFM, "Quelle sera la prochaine étape, l’appel au meurtre ? "" 

Cette étape a d'ores et déjà été franchie malheureusement : "Et alors ? Ecoutez franchement, quand on voit des types qui tabassent à coup de pied un malheureux(...)

"le photographe Robin Jafflin qui s’étonne de voir cette référence au suicide des policiers subitement médiatisée." A chaque samedi sa polémique pour la semaine, Finkelkraut, le Fouquets,... grâce au Gilets Jaunes on peut voir tous les différents mas(...)

Les slogans du gouvernement

"Nous récupérons vos suicides"

Et les médias de poursuivre

"mais nous en tairons les causes"


Certains médias n'ont pu faire autrement que d'en parler:

"Nombre de policiers pointent également du doigt la responsabilité politique(...)

Derniers commentaires

En revanche "tirer dans l'tas" et "les mettre dans des stades" n'a rien de haineux !


"Christophe Barbier sur BFM, "Quelle sera la prochaine étape, l’appel au meurtre ? "" 

Cette étape a d'ores et déjà été franchie malheureusement : "Et alors ? Ecoutez franchement, quand on voit des types qui tabassent à coup de pied un malheureux policier qui est par terre. Qu’ils se servent de leurs armes une bonne fois, ça suffit !"  (Luc Ferry)

Les suicides de policiers sont un vrai problème: 36% de plus que la population française 

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/04/19/suicides-de-policiers-la-profession-se-mobilise_5452604_3224.html

Les GJ ont été juste des révélateurs d'un problème bien plus profond et bien antérieur à ce mouvement mais ils en paient déjà les frais

https://www.google.com/amp/m.leparisien.fr/amp/faits-divers/un-gilet-jaune-sera-juge-pour-une-affiche-appelant-au-suicide-des-policiers-23-04-2019-8058831.php

"Ne vous suicidez pas rejoignez-nous"  fait écho aux " crosses en l"air " de l'histoire.


Pas étonnant que les serviteurs du pouvoir aient occulté ce slogan .

Il est plus rentable pour eux d'user du thème de la foule haineuse, mais est-ce ça calme leur peur ?

La liberté d'expression, c'est comme l'Avenir... c'était plus beau hier.


"Ne criez pas mort aux vaches

Soyez bons pour les animaux

Les poulets ne sont pas des vaches

Ce ne sont que des salauds.


Salauds, salauds, salauds...

CRS répondit l'écho."


(Petite chanson de mai 68)


Et aussi :


"En voyant ces braves pandores
Être à deux doigts de succomber
Moi, je bichais car je les adore
Sous la forme de macchabées ."


(Brassens, Hécatombe au marché de Brive-La-Gaillarde).



Pour ma part, j'y vois plutôt du second degré dans ce slogan. Il est pris au sérieux parce qu'il faut bien continuer le buzz hebdomadaire anti Gilets Jaunes et renouveler la thématique.

Et l'autre qui va chercher les coupables comme un proviseur dans une classe de CM2. 

Allez au piquet et vous me copierez cent fois : "Je dois respecter la maréchaussée, même quand elle me gaze."


Les slogans du gouvernement

"Nous récupérons vos suicides"

Et les médias de poursuivre

"mais nous en tairons les causes"


Certains médias n'ont pu faire autrement que d'en parler:

"Nombre de policiers pointent également du doigt la responsabilité politique, avec notamment la question des conditions de travail et le cumul de plusieurs millions d’heures supplémentaires, provoquant fatigue et découragement. Les forces de l’ordre tentent notamment de travailler autant sur la prévention que sur la « postvention ». Les équipes de psychologues se rendent dans les commissariats touchés par le suicide d’un collègue  – pour, écrit Le Monde, conjurer un éventuel « effet Werther » "

non les medias n'en ont pas  trop fait sur ce coup et il faudra en parler jusqu’à ce que ce genre d’invective haineuse cesse ..... meme topo pour les violences policière , continuons a en parler jusqu’à ce que les armes intermédiaires et les grenades soient mises au rebus et que la police communique sur les enquêtes internes en cours. 


Quand  a votre observation sur la couverture inequitable, c'est un peu idiot comme remarque ......  bien sur que les medias vont se focaliser sur ce qui est choquant ou révoltant et sur ce coup ils ont raison.


"Ne vous suicidez pas, rejoignez nous" est à peu près aussi immonde que "suicidez vous". Je souhaite juste à leurs énonciateurs, sincèrement, de ne jamais faire l'expérience inouïe de la douleur qu'un suicide provoque dans son entourage. Le feraient-il qu'ils rejoindraient instantanément la fraternité silencieuse de ceux ont subi cette épreuve et banniront a jamais l'idée même de ces mots. Et puis que cela veut il dire à la fin? Imaginons un slogan raciste toléré, serait-il contrebalancé par un slogan antiraciste répété dix fois ? Franchement tout ça est évidemment epsilonesque, et ne dit quasiment rien des légitimes attentes des GJ, et bien sûr il y a l'indécente exagération et récupération d'en face, mais c'est immonde. 


Et non, "mort au vaches" ce n'est pas un appel au suicide. Désolé, je suis à vif avec ça. Grand brûlé.

"Suicidez vous!" c'est le nouveau "Mort aux vaches!"; ils n'aiment pas...


Mort aux vaches !


Certains médias n'aiment pas le feu il me semble. Ils se font un devoir de l'éteindre le plus vite possible... Avec de l'huile.

"le photographe Robin Jafflin qui s’étonne de voir cette référence au suicide des policiers subitement médiatisée." A chaque samedi sa polémique pour la semaine, Finkelkraut, le Fouquets,... grâce au Gilets Jaunes on peut voir tous les différents masques de la contre-révolution.

"Il est 15h30 place de la République. Les manifestants marchent depuis 13 heures dans les rues de Paris". Ils ont commencé tôt dis donc !

Remarque hélas infondée. Ils marchent depuis 13 h et donc ça fait 2h30 qu'ils marchent. "Depuis" indique l'origine, pas la durée.


Article par ailleurs intéressant et j'en remercie les auteurs.

Devant la pauvreté de ces éditions et l’incapacité - vous l’avez constaté - de ces rédactions :

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.