52
Commentaires

Sans-papiers : les expulsions continuent, mais loin des caméras

Valls, encore plus fort que Guéant-Hortefeux-Besson ? Les chiffres définitifs ne sont pas encore connus, mais 2012 sera bien l'année record en terme d'expulsions. "Pour le Réseau Éducation sans Frontières (RESF), les ministres changent, pas les expulsions", rapporte Libération. Paradoxalement, le sujet a quasiment disparu des écrans radar des JT depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir. Une situation que dénonce aujourd'hui RESF. Dans l'indifférence générale ?

Derniers commentaires

Il est pas content Hamadi Jebali.
Pourtant, quelqu'un qui traite les islamistes de fascistes ne peut pas être totalement mauvais.
isolée...et anarchiste, puisque, manifestement, pour vous les sans-papiers sur notre territoire ne doivent pas être expulsés !
Donc vous appelez à ne pas respecter la Loi .
Je vous rappele que sans Loi, c'est l'anarchie ...

A méditer ma bovine !
Cré dédé ???
Faites un sondage bysonne, et vous verrez que vous êtes un peu ...isolée !
Il est où le probleme ???
C'est la Loi ! Et heureusement, sans Loi, c'est l'anarchie, on fait ce que l'on veut, il n'y a pas de sanction !

Je vais aller à carrefour, remplir mon panier, et partir sans payer .
Je vais braquer la banque à côté de chez moi, pas de loi... Pas de sanction .

Quand on désire vivre en France, il y a un parcours à suivre, des formalités administratives à effectuer ...
Nous sommes déjà le pays qui accueille le plus d'africains au monde ...
On ne peut pas ignorer la Loi .
Merci donc d'être un des rares médias à s'intéresser encore à RESF et à son action.
Par contre je ne crois pas avoir vu de lien vers leur site qui comporte les articles, les appels, les pétitions et l'agenda des actions.
http://www.educationsansfrontieres.org/?page=sommaire
Et sinon il serait peut-être temps de ne plus utiliser le mot "gauche" en parlant de ce pouvoir ainsi que le mot "socialiste" du nom de ce parti au pouvoir.
Tous les jours je me félicite de ne pas avoir voté pour ces faux nez au 2ème tour malgré les consignes de Méluche, ces crapules qui se prétendent de gauche et qui en trahissent toutes les valeurs les plus nobles.
Dire que cet escroc a osé déclarer dans un article à Rue89 qu'il regrettait que les socialos se soient fait piquer l'idée du nom de "Parti de Gauche" par Mélenchon.
Mais pour mériter l'honneur de porter ce nom, encore faut il en avoir le coeur, l'esprit, et les actes !
J'aimerais bien les revoir, ceux qui lançaient des pierres sur qui déclarait qu'il ou elle ne voterait pas pour eux aux présidentielles en accusant de vouloir faire gagner la droite. Mieux vaut en rire pour ne pas en pleurer...
j'adhère complètement aux idées de gauche; mais pour ce qui est de la sincérité, j'aurais mieux voulu être de droite : sous un gouvernement de droite, les chiffres sur les expulsions ne sont jamais dissimulés, ils sont même mis à l'évidence parce que assumés. Le PS,qui pourtant se veut un parti au grand coeur, refuse d'assumer sa politique d'immigration aux allures de celle menée par la droite, peut-être pire. cela s'appelle de la malhonnêteté.

J'aimerais bien croire que le but de cette position serait de parer, le cas échéant, aux accusations de laxisme qui viendraient de la droite comme du FN. Mais la politique étant une bataille stratégique permanente, nul doute que les adversaires ne cibleront pas les points forts, mais plutôt les faibles, notamment la porosité, sinon la disparition de la frontière qui sépare la droite de la gauche en matière d'immigration.Un argument que l' actuel ministre de l'intérieur et tout le reste du gouvernement auront du mal à réfuter.

Bref, je me perds. Peut-être que les Français devraient laisser leur chance aux centristes !
A LILLE, 66 SANS PAPIERS SONT EN GREVENT DE LA FAIM DEPUIS 55 JOURS !!!!!!

66 sans papiers décident de continuer leur grève de la faim; la responsabilité du préfet et du ministre est d'en tenir compte!

Ils, elles étaient 83 à poursuivre la grève de la faim après la consultation du 19 décembre suite à la rencontre avec la préfecture. Ils, elles sont 66 à poursuivre leur mouvement de grève de la faim après la consultation de ce jour de noël.
Cette décision des sans papiers grévistes de la faim survient après le compte rendu de la rencontre avec la préfecture qui a consisté à lire puis faire une explication de texte du communiqué du préfet qui dit ceci : « Une nouvelle rencontre a été organisée ce lundi 24 décembre en préfecture avec le comité des sans papiers (CSP) 59 en présence de représentants de la LDH et du MRAP. Le préfet appelle à nouveau à la responsabilité de chacun et demande instamment aux personnes se déclarant en grève de la faim de cesser leur action qui met leur santé en danger. Il rappelle que les situations des personnes signalées aux services de la préfecture sont examinées au cas par cas : - 40 personnes sont actuellement en situation régulière dans notre pays dans la mesure où elles ont déposé une demande d’asile - 9 personnes qui pourraient être régularisées ont été invitées à se présenter en préfecture du Nord, ce mercredi 26 décembre - 44 autres personnes dont la situation est susceptible d’entrer dans les critères de la circulaire du 28 novembre sur l’admission exceptionnelle au séjour, ont également été invitées à se présenter en préfecture, dès ce mercredi 26 décembre, pour déposer ou compléter leur dossier - 37 personnes dont les dossiers connus des services de la préfecture ne satisfont pas aux critères de la circulaire sont invitées à se présenter pour faire valoir le cas échéant les éléments nouveaux qui justifieraient un nouvel examen dans le cadre de cette circulaire - enfin, 31 personnes pour lesquelles la préfecture ne dispose d’aucun dossier à ce jour, sont également appelées à déposer un dossier complet auprès de ses services et répondant aux critères de la circulaire. Toutes les personnes qui remettront un dossier complet se verront délivrer une attestation de dépôt leur permettant de justifier que leur situation est en cours d’examen. Compte-tenu de ces propositions, le préfet invite le CSP 59 et l’ensemble des associations accompagnant les démarches des étrangers en situation irrégulière à permettre le bon déroulement de l’instruction des dossiers et souligne que tout trouble à l’ordre public ne peut que nuire à la poursuite d’un dialogue serein et apaisé ».
A la lecture expliquée de ce communiqué du préfet, nous avons ajouter les informations suivantes : - la demande a été rejetée par la préfecture de libération des deux au CRA sur les huit grévistes sans papiers arrêtés lors de l’évacuation de l’Eglise Saint Maurice à la demande du diocèse, qui a de surcroît porté plainte pour « dégradation » (les huit sont convoqués au TGI en juin 2013) et aucune réponse – ni oui, ni non – n’a été donnée par la préfecture à la demande de nous donner les listes nominative des 40 sous récépissés, des 31 « inconnus » de la préfecture, des 37 qui sont refusés à la régularisation sur la base de la circulaire.
Il est clair qu’après ce compte rendu, les à priori préfectoraux et d’une certaine presse aux ordres (après la subordination de certains hospitaliers) qui se sont exprimés ou mentent encore une fois sur les « responsables », les « militants », et autres « manipulateurs des grévistes de la faim » ne sont en réalité que stratagème dans le cadre du déni de la grève de la faim par le préfet qui a laissé se développer celle-ci jusqu’à plus de 50 jours aujourd’hui.
Le CSP59 demande encore une fois la prise en compte de la grève de la faim sur la base des faits suivants énoncés par l’actuel président de la République : - « pas de régularisation massive, cas par cas, réparation des injustices causées par le gouvernement précédent », ce qui permet des engagements clairs et échelonnés du préfet.
Le CSP59 demande au ministre de l’intérieur d’intervenir pour sortir de la crise humanitaire grave qui s’installe à Lille parce que le préfet a été sourd à la simple revendication du droit à la défense argumentée qu’il vient seulement d’accepter maintenant après près de 50 jours de grève de la faim.
Les inquiétudes apparentes de la préfecture sur l’état de santé des sans papiers grévistes ne doivent pas demeurer qu’une simple « stratégie de pression » sur la délégation du CSP59 lors des rencontres, elles doivent concrètement devenir une prise en compte de la grève de la faim comme une réalité dans laquelle l’Etat Français, la préfecture du nord ont une responsabilité indéniable.
Les avancées actuelles de la préfecture sont certes d’un très grand intérêt pour l’état de droit, les valeurs de la république, la démocratie Française et pour le CSP59 (sans papiers grévistes et non grévistes).
Mais manifestement les réponses de poursuites de 66 sans papiers grévistes de la faim au 53éme jour lors de la consultation expriment la nécessité de prendre en compte leur refus de s’alimenter. Il est frappant de constater que même des sans papiers grévistes de la faim « régularisables » de la liste des 44 ont décidé de poursuivre leur refus de s’alimenter. ON NE PEUT DIRE PLUS CLAIRMENT AU PREFET QUE LA CONFIANCE NE REGNE PLUS ( le refus de libérer les deux qui sont détenus au CRA) !!

Le CSP59 annonce que ce mardi 25 décembre, le SAMU sera appelé pour aider à la réalimentation médicalisée des sans papiers grévistes qui ont suspendu et le mercredi 26 décembre les sans papiers, notamment grévistes des 9 « régularisés », des 44 « régularisables », 31 « inconnus » et 37 « refusés » seront accompagnés en préfecture si leur état le permet afin de procéder aux actes administratifs les concernant.
Le CSP59 :
- appelle à un rendez vous de solidarité avec les sans papiers grévistes de la faim tous les jours au parvis de l’église Saint Maurice à 18h,
- invite les élus à visiter les deux honteusement détenus au CRA en vertu d’un détournement de procédure,
- demande à l’Evêque de Lille de retirer la plainte pour « dégradation » ( ?!) prétexte de la rétention au CRA des deux grévistes,
- réitère à la Mairie de Lille d’installer des toilettes chimiques sur le parvis de l’église Saint Maurice,
- demande un nouveau rendez vous urgent en préfecture pour une prise en compte de la grève de la faim,
- appelle à la manifestation au 58éme jour le samedi 29 décembre à place de la République.
"La médiatisation est très largement inférieure aujourd'hui, assure le représentant de RESF."

Certes mais en même temps, on n'a jamais été aussi bien informés sur Bugarach.
En votant CONTRE l'autre, j'ai du même coup voté POUR eux.
Et j'ai honte.

Je suis allée voir la vidéo tournée à Antony : mais quel mépris se dégage de cet homme !
Salutaire billet, Sébastien, merci.
Politique de crapules dignes des précédentes, Hollande ferme bien sa gueule...
...tout comme les militants PS qui habituellement défendent leur gouvernement chéri dans le forum d'@si, là c'est vraiment bizarre: ils se sont volatilisés.
À part la honte de soutenir ces pratiques littéralement abjectes, je ne vois pas d'autres explications.
Les fêtes de Noël, probablement...
"L'ÊTRE HUMAIN N'EST PAS UN OBJET.
OÙ QU'IL SOIT, IL RESTE TOUJOURS UNE PERSONNE,« UN MEMBRE DE LA FAMILLE HUMAINE » (1)
À L'OPPOSÉ, TOUT AUTEUR DE VIOLENCE DÉTRUIT EN LUI-MÊME SA PROPRE DIGNITÉ."


(1) Préambule de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

la lutte continue, tous les 30 de chaque dans plus de 170 villes en France : les Cercles de silence
Hollande n'est pas un homme d'Etat, c'est un mou qui cherche la "synthèse" ; il suffit de se rappeler de ses non-actions durant les onze années à la tête du PS, années qui ont vu le 21 avril 2002 et Le Pen au second tour !!
9 années d'inaction, de torpeur sociale !!
...il n'en aura que 5 à l'Elysée, 5 années durant lesquelles sa "larvitude" offrira la présidence quasi sur un plateau à La Pen !
quand les français auront bien intégré que Sarko One ou Hollande, l'ersatz du naboleon à talonnettes, c'est du pareil au même, ils iront voir ailleurs si l'herbe est plus vert-de-gris !!...

merci Sebastien Rochat pour cette chronique (j'aime quand @si s'intéresse aux sujets dont ne parlent pas les médias, bien trop occupés en ce moment aux allées et venues d'un Père Noël en goguette !! le silence est aussi une parole....)
on en revient au sketche de bigard qui dit qu'il y a les enculés de gauche et les enculés de droite en parlant des politiciens, les enculés de droite, tu t'attends à ce qu'ils t'enculent donc tu serres les fesses et du coup c'est moins profond tandis qu'avec ceux de gauche, tu es détendu voire très détendu, du coup quand ils t'enculent, c'est beaucoup plus profond et ça fait plus mal. C'est pas faux finalement, hein?
Par contre, R.Moyon,lui, même loin des caméras, est infatigable, je peux en témoigner sur un cas récent dans mon coin.
Valls, comme tout ce gouvernement, fait consciencieusement le lit de la droite. Même sur les sujets "de gauche" qui ne "coûtent" rien, ils font la même chose, sinon pire, comme dans ce cas des expulsions odieuses ou dans celui d'Aurore Martin.
Je n'arrive pas à en comprendre la raison. La peur de passer pour laxiste ne me convainc pas. Trahison? Contamination des esprits? Calcul politique de la part de Valls et incurie pour les autres?
La gauche est morte, bâtie sur la notion de redistribution de la croissance, elle est morte avec la croissance, dans les explosions successives de bulles... Je suis devenu athée, je ne crois plus dans la croissance infinie, ni donc dans la gauche...
Le problême, c'est que la droite est morte aussi,
Non non alberto la droite n'est pas morte, elle se transforme comme les autres droites à l'ultime point de leur histoire : le pré-fascisme ! C'est déjà arrivé à la suite des crises financières et sociales, la droite se radicalise et devient tellement décomplexée qu'elle finie en fascisme. Nous n'en sommes pas loin là ..
Le P"S" n'est plus à gauche, c'est tout.
Il a trahi, comme la SFIO de Guy Mollet, qui a fini aux oubliettes de l'histoire.
La bataille pour défendre le peuple contre les rapaces, elle, est otujours à l'ordre du jour.
Mais ce n'est pas Hollande, ni ses ministres qui la mèneront.
Valls : je l'adore pour ça…
gamma
Par mes parents, je suis éternellement attaché aux droits de l'homme. Quand même.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.