49
Commentaires

Saint Martin, l'impossible récit

Et lundi matin, il était toujours impossible de se faire une idée précise

Derniers commentaires

Hier sur la 2, soirée de soutien aux sinistrés; parmi les vedettes y participant: Patrick Bruel; or ce même Patrick Bruel faisait partie des invités lors du baptême et de la croisière inaugurale du Meraviglia en juin, au Havre, bateau extrêmement polluant bâti avec la bénédiction de messieurs Macron et Philippe. Bateau qui avec les treize autres à venir contribue à la pollution de l'air et des mers, et pour une part au réchauffement climatique; Ensemble pour les Antilles! sur le Meraviglia? La société du spectacle d'abord!
https://actu.fr/normandie/havre_76351/sohpia-loren-gad-elmaleh-patrick-bruel-havre-inaugurer-bateau-croisiere_3472448.html
Quelque chose m'échappe. Il me semble que Saint Martin est moitié française moitié néerlandaise. Je n'entends parler d'aucune coordination des deux pays '"européens" pour les secours? On n'avait même aucune info sur la partie néerlandaise. J'ai juste entendu à la radio que les Bataves disaient que la France avait mieux réagi qu'eux. On n'est pas capable de s'entendre?

... colportés par les réseaux sociaux, des témoignages ...... Ce ne sont que témoignages invérifiables......



Il y aura donc probablement une commission d'enquête parlementaire .

Comment les élus composant ces commissions font-ils pour vérifier la véracité d'un témoignage ?
J'ai suivi depuis plusieurs semaines sur Internet toute la Série Harvey, Irma, Katia, José...
Ce que j'ai constaté, pour St Martin:
Pas de solidarité
Panique des étrangers - oui! Des étrangers. Parce que quand on a un ailleurs où se tirer d'urgence, c'est qu'on est un étranger où on réside.
Il ne cherchait qu'une seule chose se tirer de là, être rapatrié, être sauvé en priorité. Les autochtones, eux, peu de visibilité et personne pour râler devant les caméras, qu'ils sont abandonnés.
Mon sentiment, Saint Martin 85.000Ha, pour moitié des privilégiés, qui pleurent ce qu'ils ont perdu et qui ne pense qu'à se tirer en premier* quand tout va mal, les autres peuvent crever...
Mais ça, on le savait déjà...
Ensuite, on ne peut pas me taxer d'être Macroniste, mais je ne vois pas comment avec les moyens actuels de l’État, ils auraient pu physiquement faire mieux.
Quand on dépense ses sous, ses hommes et son matériel pour faire la guerre aux quatre coins du monde, il ne reste plus de moyen pour assurer l'exceptionnel. Et les distance ces les distances. C'est comme ça.
Nous par ici, Pacifique Sud, on sait qu'il faut s'attendre au pire si ça nous arrive. St Martin a un aéroport international (gros porteur) Français à 250km, nous il est à 5000km... Yad'la joie! :-)

* Je ne parle pas des touristes de passage...
Beaucoup critiquent le degré d'impréparation dont ont fait preuve les institutions.La cellule interministérielle de crise (CIC) qui est selon le site gouvernemental la deuxième étape (après la survenue constatée de la situation de crise) du processus de gestion d'une crise n'a été activée par le Premier Ministre que le mardi 5 septembre en fin d'après midi alors que le cyclone était quasiment sur Saint Barthélémy (oeil du cyclone le 6 septembre au matin) et Saint Martin et la probabilité de dégâts gigantesques connue.
L'alerte violette date du 6 septembre ! Doit-on en dire plus ?

Une lecture plus approfondie du site gouvernemental laisse présager du chaos (pas l'anarchie) qui régnerait en cas d'accident nucléaire majeur (équipez-vous de pilulles d'iode si vous résidez à moins de 10kms d'une centrale).
Ah mais non ! En France ça ne peut pas arriver.
"Sans parler du chef de l'Etat, qui se rendra mardi auprès des sinistrés (tiens, mardi, jour de la mobilisation syndicale anti-réforme du travail. Un hasard, certainement)."

C'est précisément cette perversité quotidienne, insidieuse qui fait qu'on en a jusqu'à l'os et que le système doit tomber!

On n'en peut plus de ce cynisme et/ou de cette vertigineuse bêtise en bande organisée!

C'est aussi celle qui nivelle tout par le bas, évacue le sens, tue la complexité véritable des singularités, des situations, des oppositions, nous renvoyant toujours dans la catégorie la plus vide, la plus vile, celle qui va faire qu'on va se trouver dans un camp, irrémédiablement divisés, qu'on va se foutre sur la gueule, dans un affrontement vain et binaire qui court-circuite toutes les causes, les nuances, et ne nous reflète plus.

Celui des pilleurs ou celui de ceux-celles qui sauvent juste leur peau!?

Il faudrait lire ou relire "l'éloge du conflit" de Benasayag en ce moment, on comprendrait mieux aussi pour quoi on est tous aussi tristes...
"Sans parler du chef de l'Etat, qui se rendra mardi auprès des sinistrés (tiens, mardi, jour de la mobilisation syndicale anti-réforme du travail. Un hasard, certainement)."

C'est précisément cette perversité quotidienne, insidieuse qui fait qu'on en a jusqu'à l'os et que le système doit tomber!

On n'en peut plus de ce cynisme et/ou de cette vertigineuse bêtise en bande organisée!

C'est aussi celle qui nivelle tout par le bas, évacue le sens, tue la complexité véritable des singularités, des situations, des oppositions, nous renvoyant toujours dans la catégorie la plus vide, la plus vile, celle qui va faire qu'on va se trouver dans un camp, irrémédiablement divisés, dans un affrontement vain qui ne nous reflète pas.

Il faudrait lire ou relire "l'éloge du conflit" de Benasayag en ce moment, on comprendrait mieux aussi pour quoi on est tous si tristes...
Saint Barth:

http://www.monde-diplomatique.fr/2006/01/CHAUVIN/13141
C’est lors d’épisode tragique comme celui de ce cyclone hors norme que l’on se rend compte de la fragilité de nos sociétés modernes. Fragilité de nos technologies, fragilité de nos structures sociales.

On voit notamment comment les plus bas instincts de l’homme refont très rapidement surface (parce que voler des téléviseurs ou de l’électro-ménager, ce n’est pas de la survie). Ce qui laisse augurer de ce qui pourrait se passer si le réchauffement climatique que tous (ou presque) les experts nous annoncent est avéré.

Finalement, cet épisode tragique pourrait réveiller les consciences.
On a le droit d’espérer, non ?

PatriceNoDRM
Saint Martin combien d'habitants ?

35 000 ?

40 000 ?

S'il y a 1000 personnes chargées de la sécurité , cela fait combien d'habitants par agent de sécurité (au sens large ) ?

35 ?

40 ?

Est-ce suffisant ?

Est-ce insuffisant ?

un renfort de 2 000 personnes est attendu : cela fera combien d' habitants à protéger par agent ?
Je retranscris ici les infos reçues d'un cousin qui vit à saint Barthelemy.
Grâce au secours d'amis qui ont un abri bien pensé, lui, sa femme et leurs 2 enfants ont pu se protéger d'Irma et s'étaient préparés à résister à José.
Concernant la violence du phénomène : la moitié de la toiture de leur maison arrachée, charpente foutue, infiltrations telles que leur maison n'est plus habitable. Ils logent chez leurs amis.
Concernant la survie : leur gros problème reste aujourd'hui de trouver de l'eau et de la nourriture. N'ont pas vu l'armée, ne l'attendent plus, tentent de s'organiser comme ils peuvent. Le principe du rationnement est difficile à expliquer aux plus jeunes enfants, peu coutumiers des privations.
Le moral : se disent qu'il y a pire, sont traumatisés, attendent avec impatience d'avoir suffisamment d'électricité et de réseau pour parler avec la famille de métropole, se sentent très seuls.

Sécurité : Irma à saccagé leur boutique, la mer y est entrée jusqu'à 2 mètres de hauteur, les pilleurs ont tout pris : matériel, ordinateurs et stock. Il s'agit d'un commerce para-médical, ils espéraient pouvoir dépanner les victimes, il semble que ça se soit " organisé" autrement.

Leur préoccupation : aller filer un coup de main aux moins " chanceux" qu'eux, en particulier pour sortir gravats et débris. Essaient de s'organiser pour assurer la garde des enfants des uns et des autres sans les prendre avec eux dans les lieux devenus dangereux.

...la même situation décrite j par le garçonnet devient " on ne peut pas se baigner et comme il n'y a plus de feuilles sur les arbres il n'y a même plus d'ombre"...

Comme demandait à ses parents de quoi ils avaient besoin, lui nous a demandé un parasol et de la crème. Les parents nous ont dit qu'ils ne savaient même plus dire de quoi ils avaient besoin, sur quoi on pouvait tenter de les aider.

J'en conclus que :
- non, la situation n'est pas si bien contrôlée
- oui il y a des pilleurs
- oui il y a de la solidarité
Salut, DS

Etant à St Martin, on peut dire que c'est une bonne question, les différentes perceptions de la situation =

Le gros problème pour nous St Martinois (d'adoption pour ma part !), c'est qu'on est sans information (ouf maintenant on a une station de radio !) ; donc c'est le bouche à oreille qui marche avec tout ce que cela engendre comme rumeurs et histoires plus ou moins vérifiés.( Pour les fans d'histoire, c'est un peu comme "la grande peur" de 1789 ) : rumeurs sur un nombre de morts bien supérieur aux 10 annoncés (certains évoquent 150 avec des corps flottants à Grd Case après Irma) ? ; familles des gendarmes évacuées en premier par avion, un "privilège" inqualifiable pour bcq ? ; 250 prisonniers "libérés" (mais certains me donnaient des chiffres de 2.000 ! ce qui me semble impossible, mais révélateur de leur panique) de la prison de St Marteen ? l'Armurerie de la PAF dévalisée contenant des armes de guerres ?
Sans information (à part sms venue de métropole et donc réseau orange-internet(... d'où ma présence sur ce fil !), les gens se sont sentis abandonnés (se sentent encore) par les autorités. Et bcq en état de choc sont prêts à croire un peu tout et n'importe quoi.

Ce que j'ai vu :
Il y a bien des distributions d'eau, mais comme elles ne sont pas annoncées. j'arrive trop tard pour récupérer les 2 malheureuses bouteilles d'eau qu'on cherche à nous donner.
Les policiers et militaires n'ont pas beaucoup agi jusqu'à samedi ! Avec mon amie, on a vu des pillages de pharmacie (elle est médecin), on est allé voir des militaires à proximité pour leur demander d'agir mais ils ont refusé d'intervenir pour "sauver" les médocs (on espérait pouvoir les donner à l'hôpital). Même chose pour faire évacuer des gens à la baie Nettlé (quartier très touché par Irma, en bord de mer) avant José, bcq des habitants du quartier n'avaient ni toit, ni porte d'entrée à leur appart', En état de choc, certains ne voulaient pas quitter leur appart' détruit pour se mettre à l'abri (Tous nous ont dit n'avoir vu entre Irma et José AUCUNE autorité de la Com ou des forces de l'ordre). Rencontrant un autre gendarme, nous l'avons informé de cette situation inquiétante (Bon comme José nous a fait faux bond au final, on s'est inquiété pour rien !) et il nous a répondu : "faites marcher la solidarité du voisinage !" On a eu beau lui expliquer que les voisins avaient eux aussi tout perdu... et qu'ils ne savaient où aller. Mais le gendarme n'avait aucune info à nous donner.
Même chose pour les rapatriements en avion, premiers arrivés, premiers servis... De toute manière, peu de personnes n'avaient l'info. Pour ma part, on est parti hier pour l'aéroport de Grd Case pour tenter de faire partir ma femme et mes 3 enfants sans savoir s'il fallait s'inscrire sur une liste ou non ; s'ils étaient prioritaire ou pas (avec un Bébé de 18 mois, on le pensait bien). J'aurais même pu les accompagner car à 8 h 30 devant les grilles, ils n'y avaient au final pas tant de monde que cela : sans voiture, sans info, comment savoir où aller ?

Depuis hier, police, pompiers et militaires sont bcq plus présents dans les rues et on sent une reprise en main de la situation. Présence plus forte, déblaiement des routes de ces déchets près de Grd Case autour de l'aéroport.

Voilà ma maigre contribution au débat... Si cela peut aider à mieux comprendre la situation.
Comme hier avec mon amie, on va aller à la recherche de nos amis sans nouvelles depuis Irma... Est-ce qu'il y une liste établie par les autorités ? Si quelqu'un a l'info je suis preneur.
Je viens encore de voir une vidéo sur Facebook d'une personne de Saint-Martin dénonçant LA CENSURE de ses témoignages vidéos qui sont "effacés dans la demi-heure" par FB, et ce n'est pas le seul témoignage dans ce sens.
Elle parle de centaines de morts, de mensonge des médias, de mensonge d'état, je ne sais pas quel crédit donner à ce récit.

Dans le doute je suis en train de faire une capture de sa vidéo que je vais balancer sur Youtube.
Si c'est vrai cette histoire de censure, c'est une honte absolue.

Ça c'est un vrai sujet d'enquête, mais je doute qu'@si ait les moyens de la faire, c'est pas un truc pour des petits jeunes qui débutent.
Ah ! La chance que nous avons d'être de temps en temps confrontés à cette cruauté de la Nature qui nous réunit en rendant futile ce qui nous opposait !
Vu la trajectoire de l'engin, j'ai l'impression que les îles de Barbuda et Antigua ont été rayées de la carte ; et avant que ça touche tous les autres. Mais pour avoir des informations sur ces confetti...
j'ai piqué ça dans le club de mediapart (accès libre) Que se passe t-il exactement à Saint-Martin?
Accessoirement, une info que personne ne diffuse : Le Venezuela a envoyé hier 10 tonnes d'aide humanitaire à l'île de Saint-Martin

le ministre des Affaires étrangères du Venezuela, Jorge Arreaza a déclaré sur son compte Twitter officiel: « Le Venezuela et l'ALBA seront toujours présents à étendre leur main fraternelle à toute difficulté. Nous restons vigilants dans les Caraïbes ".
C'est un peu ce que disait Mélenchon hier sur France3.
Il serait intéressant de comparer la situation dans les deux parties de l'île : la prise en charge de la situation par les autorités néerlandaises est-elle différente, meilleure, pire? Je n'ai trouvé aucune information sur le sujet.
Je m'attendais à ce que ASI mette fin au silence assourdissant de tous les médias concernant la situation dans la partie hollandaise de lîle de St Martin.
J'ai juste entendu brièvement Lurel ex ministre des Dom sur France Inter qui semblait penser que de ce côté là les mesures efficaces de prévention auraient été mieux anticipées.
Dommage !!
Et également pas de nouvelles de Saint Barth, le saint Tropez défiscalisé et notamment des villas des riches français et étrangers ? Que font Johnny et Laétitia ou Alessandra Sublet ?

Et parlons peu des îles plus pauvres encore....
Pillez une TV HD au coeur de la tempête ou récupérez des vivres et de l'eau pas tout à fait la même chose dans des îles où les écarts de revenus ou le tourisme de masse engendrent des métiers effectués par les pauvres des îles voisines.
En faite, dans un pays comme le notre, ce sont les assurances qui rembourseront.
Donc ils volent les assurances surtout non?
Redoutable amalgame d'une région riche qui veut se séparer d'un pays fragile et d'une ile lointaine , paradis tropical et fiscal pour certains et plaque tournante du trafic de drogue où l'état central est rejeté ( j'ai des exemples de fonctionnaires priés de repartir chez eux par des "locaux" ).....
Halte au jacobinisme ???? et le coté Néerlandais il est jacobin ?
En appeler dans ces circonstances a une "confédération " française fait rire jaune .....
Laissez l'anarchie en dehors de ça, svp, cela n'a rien à voir. Merci !

Halte au jacobinisme, au colonialisme, vive la confederation française et surtout vive la Catalogne libre, en ce jour de fete nationale...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.