151
Commentaires

Papacito, youtubeur fasciste à la Une

Le youtubeur d'extrême droite Papacito a publié une vidéo où il se met en scène tirant à balles réelles sur un "gauchiste", électeur de Jean-Luc Mélenchon. La France Insoumise, empêtrée dans les dernières déclarations de son leader sur les attentats, annonce porter plainte. Les médias mainstream découvrent un influenceur à succès qui avait annoncé la couleur quelques jours avant : "Je pense que c’est la vidéo la plus violente que j’ai tourné de ma vie. C’était méga méga méga fasciste. C’était presque de l’ordre de l’inacceptable". Le parquet de Paris ouvre une enquête.

Commentaires préférés des abonnés

D'abord la remarque de Mélanchon c'est un est extrait de "Question politique" sur France-Inter (peut-être repris par France Info). Je note qu'au moment de l'émission aucun journaliste n'a relevé un côte complotiste de la séquence mais ont bien compri(...)

Les nazis et les fachos tuent dans le monde. Aux states, en Norvége, en Nouvelle-Zelande, en Allemagne encore récemment. Il serait temps que la menace soit prise au sérieux par les autorités et par la population et que les politiques arrêtent de joue(...)

Pour être très violent, il faut dire "barbares"...

Les 2 décérébrés n'ont pas dit "barbares" ? Ca va alors ! Ce ne sont juste que 2 galopins qui ont fait une bonne blague...

La journée a été pénible : merci Paul et Loris pour ces commentaires dépassion(...)

Derniers commentaires

une analyse fine de Bruno Gaccio au début de ce Thinkerview :

Pour ceux que ça intéresserait, le sujet des propos de JLM est abordé par Usul ici (je l'ai calé au bon endroit : à 2h pile).

Ca dure environ 20 minutes 


Il a fait un sondage pour entamer le sujet : 


Que pensez-vous de la sortie de Mélenchon (1175 votants)


- No dérapage : 27%

- Franchement Cringe : 63%

- Définitivement disqualifiant : 10%


Puis il a donné son analyse c'était intéressant (ce qui précède dans le live est intéressant aussi).


Cet éditorial du Média à propos de tous ces événements médiatiques : 

https://www.lemediatv.fr/emissions/2021/papacito-macron-gifle-le-grand-bal-des-hypocrites-XBe_wjlVS-q_2YJPSUQmbw

Attends! Attends!

Papacito?

Ugo Gil Jimenez ?

Cé bien français tout ça?

Non mais attends, espagnol d'origine?

Quand on sait que les bougnoules ont occupé l'Espagne pendant au moins 6 siècles, on peut avoir des doutes, non..?!

Et pi kan on voit sa tête, c'est pas très Aryen tout ça , si?!! ... Non ...!??..?

Mort de rire! :-D

Ouais!

M'enfin c'est pas une rigolade. 

A croire que Méluche a manipulé Papacito pour servir son propos.

Ben tient, à propos de son propos, justement, ya 6 mois, au moment où je songeais à me zapper de toute cette merde, j'avais fait la prédiction que 1Méluche et ses amis prendraient cher avec les accusations d'agression sexuelles et/ou d'antisémitisme et autres, sinon avec des tentatives de meurtre.

C'est en cours...

Ya pas loin pour qu'un taré refasse en réel, le "test" de Papacito.

Vous croyez pas ? 

:-)

Restez branché...



Qu'apprend-je?

Mélenchon le complotiste a fait tourné une vidéo pour se faire passer pour une victime et a envoyé un de ses sbires gifler Macron  au cri de Montjoie Saint-denis.

J'ai bon là?

Si on compile rapidement l'ensemble des infos de France infos, Cnews et twitter, c'est un bon résumé, non?

J'ai beau retourner les propos de JLM dans tous les sens, je ne vois pas le complotisme.


Évidemment, il y a plusieurs cas de figure. Soit un fait divers largement mis en avant et instrumentalisé.

Soit un acte de terrorisme conçu pour polariser la société et avoir des conséquences politiques et dont l'effet est démultiplié avant une échéance électorale.


Aucun complotisme ! Sauf à sous-entendre que la droite commanditerait des actes. Ce que JLM n'a pas dit.


On se sent mourir de l'intérieur à chaque fois que cela arrive car à chaque fois, on sait que tous les efforts déployés seront annihilés par le traitement médiatique...

Le probleme, c'est que cette baffe est un message a destination du reste de la fachosphere. Elle dit "on peut baffer sans trop de consequences le president de la republique qui dit aussitot que 'tout va bien'. Le fruit est mur, pret a tomber". Cette baffe signale la position de faiblesse structurelle dans laquelle s'est mis l'etat Macronien par rapport a l'Extreme Droite. On connaissait deja Macron paillasson du 1%, puis Macron paillasson des syndicats de police et des Militaires putchistes. On a maintenant Macron paillasson des groupuscules fachos.

Les fachos testent sans arret les limites et les reaction de l'etat face a leurs attaques. Le truc gravissime qu'il y a dans cette baffe, c'est ca : l'etat est en voie d'effondrement face au fascisme.

Il n'y a aucune raison pour que les choses s'arretent la.

à propos de "diversion", voir David Guiraud : https://twitter.com/GuiraudInd/status/1402290792471961600

Il conclut (à l'adresse des journalistes) par "traitez le sujet, c'est important". A bon entendeur...

En attendant, merci ASI et les commentateurs ici.

Second degré ? Imaginons la même vidéo avec deux islamistes à la place de ces deux gros fafs et un mannequin représentant un infidèle... Le réaction des pouvoirs public aurait vraisemblablement été plus ferme qu'une "condamnation sans réserve" de la part du Premier Ministre.

Cela aura l'intérêt de faire tomber les masques encore un peu plus. Les dépêches AFP et articles du Monde sont à gerber. Enthoven a aussi tombé le masque, le système poursuit son repli à l'XD. Mais le problème c'est Mélenchon et ses électeurs... en plus pour un programme de gauche modérée, même pas radicale.

J 'aimerai aussi qu' on pare de la Kretinskynisation de la presse ... le Monde, Marianne,  Challenges, un  nouvel hebdo   avec Einthoven ...  quel est cette pieuvre et qui vont ils sortir du  chapeau ... Pour memoire E Macron n' etait pas connu avant 2016 et n' a jamais ete elu,  ni adheré à un parti , il en a créé un à  sa mesure

On s'en fout de ce qu'a dit Mélenchon; un type appelle ouvertement à l'assassinat; au terrorisme; à la ratonnade; au pogrom (aucun mot n'est trop fort ici) de ses ennemis politiques; tout en donnant des infos sur comment y parvenir; et tout ce que ces médias trouvent à faire c'est dénoncer une "instrumentalisation" de Mélenchon; j'hallucine bel et bien; et pourtant j'attendais pas grand chose.

Papacito (florilège de certains de ses propos) c'est le mec à l'origine de "vengeance patriote"; une milice d'extreme-droite qui s'entraine au combat armée. Lui il aura pas besoin d'aller "tuer du gauchiste"; d'autres gens s'en chargeront pour lui à son appel.

Chaque article de Loris Guémart devrait obligatoirement être accompagné d'une chanson de RATM

Je trouve un peu gênant le mélange des trois affaires (Papacito, Mélenchon sur les attentats et la tarte à Tain de Macron) que font plein de gens/éditorialistes pour évoquer un "climat" violent, et en particulier un qui serait nouveau.



* Papacito est peut être allé un peu plus loin que d'habitude, mais je ne suis même pas convaincu que ce soit le cas pour le vrai inspirateur de la vidéo que tout le monde oublie, son invité l'ex militaire fou des armes Code Reinho (ou Rhno selon laquelle de ses chaines n'est pas temporairement bannie), que ceux qui s'intéressent à la fachosphère de youtube ont toujours classé comme encore plus extrême.


Il est notamment connu pour Croisade, un court métrage (en ligne depuis 2018) qui semble fortement inspiré des Turner Diaries, la dystopie favorite de l'alt-right (on y retrouve la même "idée phare" : un monde où au nom de l'antiracisme le viol des blanches par les racisés est toléré, et un héros révolté qui décide rapidement qu'au delà des coupables les blancs apathiques méritent aussi d'être éliminés). 


Toujours est il qu'il y a peu de nouveauté à le voir simuler des meurtres, qu'il s'en tienne à des mannequins ou à des électeurs de Mélenchon, c'est même plutôt soft de sa part (dans Croisade il rafale ses propres anciens camarades d'unité quand ils refusent de l'aider à former une milice). Par ailleurs pour ce qui est d'expliquer à ses followers comment s'armer, faire des bancs d'essais d'armes à feu, etc... c'est sa spécialité depuis qu'il est sur youtube, de même que prédire une guerre civile "à la Libanaise" en France.


Pas pour nier que ce genre de types soient extrêmement dangereux à nous préparer des Christchurch à la française, mais sa démarche (qui lui a déjà valu x retraits de vidéos et bans) n'a rien de nouvelle.

 


* Mélenchon, euh... comme je disais sur le sujet nuance, on peut considérer que c'est sa stratégie depuis toujours de parsemer ses propos de formules qui feront bondir les médias du camp d'en face, qu'il ne nuancera (ou ne laissera ses soutiens nuancer) qu'ensuite. Je pense que c'est très calculé s'il n'a pas prononcé "instrumentalisation" et préférer que son propos sonne comme s'il accusait "eux" d'organiser les attentats : il savait très bien que le faire aurait réduit l'audience de son propos, et qu'il pouvait compter sur ses soutiens pour ajouter l'explication manquante.


Perso je trouve ça de plus en plus épuisant, voire j'en ai un peu marre comme soutien de l'AEC de devoir jouer son service après vente à longueur de temps sur les espaces pluralistes où il passe de plus en plus pour un fou dangereux et plus qu'un brin complotiste, mais bon à son âge on ne le changera pas, va falloir se le taper jusqu'à ce que Ruffin, Quatennens ou Panot reprenne le flambeau (ou encore Autain mais je suis moyennement motivé pour passer du service après vente de Mélenchon à celui de son "islamogauchisme" :). Plus trop à tenir mais je commence à attendre avec impatiente l'annonce de son retrait définitif de la vie politique d'après la présidentielle, ce qui est un brin paradoxal pour quelqu'un susceptible de coller quand même ses affiches.


Après par rapport à cette déclaration ci, c'est les petits trucs où il manque totalement de rigueur qui m’énervent encore plus : 

 - par exemple quand il a commencé à employer l'expression "créolisation" on avait dù passer des jours à ramer pour expliquer à ceux qui l'accusaient de "racialisme" que ce terme n'avait rien à voir avec des histoires de races ou fusion génétique, mais avec l'évolution culturelle ; seulement voilà, il y a une dizaine de jours JLM a trouvé le moyen de l'employer exactement pour parler de métissage génétique, et en l'accompagnant d'une prophétie digne de celles des adeptes du grand remplacement sur "50% de français métis en 2050" 

 - ou encore il y a tout juste 3 jours sa sortie (également qualifiée de complotiste) sur Orange en train d'être sabotée pour être privatisée... alors qu'Orange est déjà à 77% privatisée. Je veux bien expliquer qu'il cherche à évoquer la pratique "starve the beast" largement documentée pour se débarrasser de services publics, mais le faire avec un exemple un tout petit peu pertinent ce serait peut être mieux.

 - et je passe sur un paquet de ses délires plus anciens qui eurent à nous faire ramer tout autant, les tchétchènes, le sionisme, ses odes à la Chine (il a sérieusement employé "liberté de la presse" à son sujet), etc...

Même ses beaux restes comme son discours suivant la manifestation policière, parviennent de moins en moins à me convaincre qu'il n'est pas le pire candidat possible pour ce qui est de permettre à la gauche radicale d'être prise sérieusement.

Si un adorateur de Rheino pouvait aller lui coller une balle, que sa mort en martyr profite au candidat moins délirant que LFI aurait à sa place, j'en suis au stade où je ne sais même pas si je le regretterais tant que ça. /t



* Macron enfin encore une autre histoire. Celle éternelle de politiques en opération démago, se prenant des réactions de quidams. Celle ci est un peu plus violente que la moyenne, peut être, mais n'a rien d'essentiellement différente avec l'ouvrier refusant de serrer la main de Sarkozy, ou ceux huant Hollande.

Une tarte à la crème eut certes été préférable, mais faute de l'équipement cher aux antifans de BHL opter pour une tarte tout court m'apparait compréhensible (si ça demeure idiot pour l'auteur de se sacrifier ainsi).

Niveau violence ça reste loin en tout cas de son guillotinage symbolique lors de plusieurs manifestations gilets jaunes, ce qui me rend amusant que JLM, qui avait à l'époque défendu cette "irrévérence" populaire, décide par contre de voir un parallèle entre cette petite claque et les menaces de mort de la fachosphère envers les insoumis.

J'ai plus une pensée pour le pauvre gars que sa quête d'un instant de célébrité va probablement conduire à tout perdre, je vois pas son outrage violent au chef de l'état ne pas le conduire en prison (ainsi que les pauvres "geeks amateurs de reconstitutions médiévales" à qui il a fait une réputation via le nombre d'articles évoquant reliant leur passion à son "Montjoie St.Denis").



Enfin tout ça pour dire que je suis peu convaincu tant par le mélange de ces trois sujets que les discours les rendant signifiants d'un climat de violence (ou d'une post-vérité) qui soit une nouveauté. 

S'il y en a un ça fait des années, et qu'il tende à être médiatiquement mis en valeur pour renforcer la droite avant chaque présidentielle ce serait la partie pertinente du propos de Mélenchon (s'il avait choisi de le formuler de manière moins trollesque).

Un article résumant plus que vaguement les événements mais élargissant sûrement la fenêtre d'Overton en mettant sur le même plan des mots d'un côté et une simulation de meurtre de l'autre. Vous êtes dingo.

Je ne sais plus dans quoi nous sombrons tellement cela fait des mois que nous y sombrons.

La simulation d’un massacre à balles réelles et de coups de couteau d’un militant politique est devenue de l’humour. La police s’en cogne. Le gouvernement fait le minimum syndical. Heureusement il y a les CGU de YouTube. J’espère que la justice pourra y faire quelque chose… 


Que faire maintenant à part prendre des cours de krav maga pour éviter d’être un jour la victime de ces humoristes? 

Une étudiante chinoise à qui ses collègues d'étude Francophones expliquaient le second degré lorsqu'elle avait du mal à comprendre un ironie (elle commençait à peine à apprendre le Français) plaisantait toujours ensuite lorsqu'elle ne comprenait pas une phrase en disant "Ah oui je sais 2e 3e 4e degré..." et éclatait de rire avec les autres


mais là j'ai vu la vidéo lors de la conférence de Mélenchon, et vu la gueule du papacito, et vu ceux à qui cette vidéo est destinée, je pense avec une certitude avoisinant l'absolu qu'elle est du premier degré

et s'il en allait autrement, ce serait à se demander si les Français ont un soupçon d'humour dans les veines, et si l'héritage de l'esprit Français, c'est cela, alors rien ne le différencie de l'humour des sadiques qui ont œuvré dans les plus grands crimes de l'humanité


Ce papacito est une honte pour la France, car même sur le terrain de la violence et la crétinerie, on se dit que ce ne sont que de stupides et bêtes copies de ceux dont ils s'inspirent (on pense entre autres aux djihadistes), indiquant par là que vraiment la France est archi nulle quand elle s'engage sur des terrains qui lui sont étrangers comme ceux de la force bestiale

Comme si notre pays avait un besoin urgent d'aller copier les pires déchets produits ailleurs !!!!


Cela étant dit, le journal Le Monde diminue volontairement les propos rapportés de Mélenchon à propos de la gifle à Macron (""Est-ce que maintenant le gouvernement va enfin déclencher la Justice contre Papacito et sa vidéo d'appel au meurtre ?" ) en les qualifiant de "dit avec ironie", et que ce matin encore toute l'analyse de ce stupide incident de la gifle sur France Info est une charge contre Mélenchon 


Par ailleurs, cette gifle débile donnée au cri de "Monjoie Saint Denis" indique bien la bêtise de celui qui l'a donné et ses suiveurs : voilà la dernière bataille perdue des royalistes, gifler Macron (cette inconsistance de l'Histoire, comme si celle ci s'imposait des moments de repos depuis plusieurs décennies), alors que ce cri royaliste fut hurlé lors des grands combats (contre l'Anglois entre autres avec d'autres armes qu'un plat de main) et qu'il perd du même coup toute sa symbolique (si tant est qu'elle soit encore nécessaire dans un pays Républicain heureusement)


par ailleurs encore, j'ai adoré l'analyse de Bayrou, qui voulant vanter son acolyte jeunot, disait que Macron allait au contact, et vantait mille fois cette "aller au contact" pour expliquer la futile gifle. Dans le genre "contact"... là le Macron l'a fait en toute transparence, et en même temps.


Quelle tristesse, la France semble incapable d'échapper à la bêtise ambiante, les Amerloques ont réussi à exporter non seulement leur culture Starbucks et McDonald mais la bêtise si caractéristique d'une grande partie de leur population



Je pense que les déclarations de JLM sur la panne des numéros d'urgence vient appuyer l'interprétation complotiste de ses propos.

Moi la séquence sur les élections je l'ai comprise comme vous dites au début, jusqu'à ce qu'il se mette à donner des exemples. Oui il y a souvent une focalisation médiatique et politique sur la sécurité mais les exemples qu'il donne et les mots qu'il emploie ne vont pas dans ce sens. Et dès qu'il a commencé à parler de Merah et autres je me suis dis qu'il partait en live.


Concernant Papacito la vidéo seule pourrait passer pour du 50e degré dans le sens où il est catégorisé "divertissement/humour/personnage", à ranger au même endroit que les propos de rappeurs ou autres. Mais quand on met bout à bout toutes ses déclarations dans l'espace public, ce type doit être au minimum fiché au FSPRT et j'espère bien que la plainte en justice aboutira à quelque chose.


Je note au passage tous ceux qui érige le manque de républicanisme de Mélenchon et qui se précipitent pour défendre  et inviter un royaliste voulant rétablir l'Ancien Régime. Si ça ce n'est pas de l'antirépublicanisme je ne sais pas ce que c'est.

"C’est une espèce de dérision de la virilité" dit Zemmour de Papacito, les deux étant connus pour déconstruire quotidiennement la virilité et les stéréotypes de genre.

Je pense que Melenchon fait du populisme parce que cela correspond à son électorat. Il est en train de racler chez Marine, et c’est une stratégie qui se défend s’il veut gagner. En tout cas il le fait sans promettre des violences d’état envers les musulmans.

Bonjour, ce mettre à deux pour écrire cet article est bien décevant... Vous offrez une fenêtre grande ouverte à ce type d'individu qui ne mérite que silence et mépris. Au lieu de cela, sous l'éternelle rengaine bien aisée "mais on informe et on commente" vous contribuez avec tambours et trompettes à la banalisation de la violence grandissante dans la société. Pour cela, vous évoquez par mimétisme, une histoire de contre-feu suite à une déclaration de M. Mélenchon en tentant de justifier l'injustifiable, vous soufflez sur les braises, c'est dans l'air du temps, on fait le BUZZ... Depuis la nuit des temps beaucoup crient avec la meute sans se soucier des conséquences.. Regrettable, non ?? Raymond Mathieu

Melanchon est un gros balourd. Comment peut-il déraper avec autant d’expérience politique ?


L’opinion qui circule dans les milieux de gauche, c’est que le terrorisme est un produit du capitalisme.

En gros, (en très très gros), inégalités entre pays + inégalités au sein d’un même pays + impérialisme américain = réactions violentes = terrorisme.


La réalité est plus compliquée que ça, mais on ne peut pas écarter cette hypothèse.


Je pense que c’est ce que voulait dire cyberméluche : le système se reproduit, et avec lui se reproduira le terrorisme. 

Et au lieu d’en voir le caractère mortifère, le système instrumentalise le terrorisme pour s’auto-justifier, se victimiser. Cette dernière technique ayant été poussée jusqu’à la caricature par les américains : vous êtes avec nous ou contre nous…

D'abord la remarque de Mélanchon c'est un est extrait de "Question politique" sur France-Inter (peut-être repris par France Info). Je note qu'au moment de l'émission aucun journaliste n'a relevé un côte complotiste de la séquence mais ont bien compris l'idée générale qui est de dire "quand ça chauffe il y aura toujours un fait divers qui sera monté en épingle" - même s'il n'étaient pas d'accord -  (le tintamarre autour de plusieurs élections peut en témoigner). Mais je suis d'accord que ramener l'affaire Merah à un fait divers est une stupidité). 

Autrement ramener la réaction de la FI à cet appel au meurtre à un contre feu relève de la même entreprise de discrédit de toute prise de position de Mélanchon. On (presse, radio télé, internet) agite contre feu pour que ce que Fi (et d'autres) disent sur la fascisation de la parole publique soit inaudible.

D'autant plus qu'il s'appyuyait sur un article du Figaro montrant l'intrumentalisation des fait de violences par la Droite.

La sortie de Mélenchon est problématique car ambiguë. Seule l'interprétation en change le sens entre complotisme et instrumentalisation politicomédiatisue des faits divers sanglants. L'interprétation en dit plus sur celui qui interprète que sur Mélenchon.

Peut-on mettre sur le même plan une incitation à la violence sous couvert d'humour et des propos "complotistes"?

vu l'émoi qu'avait provoqué une effigie de Macron pendu a un gibet , et je crois qu'ils en parlent encore maintenant , ils sont mal placés pour excuser ce beauf , sont la mémoire courte BFMERDE et consorts ou pas d'ailleurs , peuvent rester dedans .

Ça commence comme ça, par des simulacres. Ce n'est pas grave, ce ne sont que des simulacres. Rien à voir avec la fenêtre d'Overton…

Raphaël Enthoven déclare sur Twitter qu'il votera pour Le Pen contre Mélenchon.

Pour être très violent, il faut dire "barbares"...

Les 2 décérébrés n'ont pas dit "barbares" ? Ca va alors ! Ce ne sont juste que 2 galopins qui ont fait une bonne blague...

La journée a été pénible : merci Paul et Loris pour ces commentaires dépassionnés. 

Je suis bien désolée pour vous mais vos confrères ne valent pas un pet de lapin ! Leur détestation de JLM les aveugle et quand un fait ne peut pas lui être imputé, c'est forcément qu'il cherche à faire le buzz, à allumer un contre-feu...

A quel moment ont-ils évoqué la crainte des "gauchistes" devant cette vidéo d'une violence inouïe ? D'autant plus qu'on est dans une période électorale où les militants sont particulièrement exposés... 

Castex à l'AN condamne la vidéo, YAPUKA condamner les auteurs...

Il y a une putain de bonne ambiance en France en ce moment.

Les extrémistes jouent les premiers rôles, promus par les médias, boostés par les réseaux sociaux.

Coincés entre les deux mâchoires de la tenaille identitaire, tentons de survivre.

On appelle Nick Conrad a la barre

"Le youtubeur d'extrême droite Papacito a publié une vidéo où il se met en scène tirant à balles réelles sur un "gauchiste", électeur de Jean-Luc Mélenchon."

Rassurez moi le gauchiste me semble en carton,  quel délire.......

Les deux personnes ayant agressé le Président ce matin semblent être royalistes 

Les nazis et les fachos tuent dans le monde. Aux states, en Norvége, en Nouvelle-Zelande, en Allemagne encore récemment. Il serait temps que la menace soit prise au sérieux par les autorités et par la population et que les politiques arrêtent de jouer avec le feu des thématiques d´extrême droite.

Je pense que si Mélenchon n'avait pas dérapé (contrôlé ou pas, j'en sais rien, mais ça reste nul comme attitude), les medias se seraient plus emparés de cette affaire inouïe ! J'ai va la video, le coup du 15ème degré, je n'y crois pas une seconde. Ce sont de purs nazillons les deux ! La métaphore est du sanglier est n'est qu'une parade grossière que l'humour ne masque pas ! Tout ça pour dire que Mélenchon s'est pris à son propre piège.

Sinon mannequin en t-shirt orange et décapité, ça rappelle de sombres souvenirs et quand je lis  Code-Rheino, je lis plutôt "code noir" en verlan que "code rno"... Mais peut-être suis partial....

Question, en quoi les assocs de victimes du terrorisme, les parents de victimes sont ils plus compétents que les politiques pour parler de ce qui ressort de la politique, et même de la géopolitique ?


ouaou y'a du lourd là !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.