67
Commentaires

Oui Thomas Legrand, le flygskam mérite un référendum !

Commentaires préférés des abonnés

Putain de bonne chronique 👍


Rien à ajouter.

Enjeu climatique d'abord et enjeu politique, voire géopolitique ensuite. Economique, enfin

En cédant ADP, l'Etat cède ses frontières en réalité. Imagine-t-on la privatisation la frontière franco-espagnole?

En cédant ADP, l'Etat cède un patrimoine fonci(...)

Peut-être Thomas Legrand, suivant l'exemple de son auguste collègue, Bernard Guetta, a-t-il l'intention  de commencer une nouvelle carrière de politicien à la solde de  notre Génial Président ( que Dieu le conforte dans sa volonté divine &n(...)

Derniers commentaires

Vous pourriez Vous interesser a la privatisation des barrages hydrauliques , no comment dans lesmedia's mainstream, le sujet est au moins aussi important pourtant


Bien envoyé Daniel.

c'est très enrichissant, évidemment pas au sens où VINCI l'entend, cela va sans dire mais encore mieux en le disant... Question ... Qu'est-ce ,donc, que les Français ont mis aux "commandes" de la République" ? Quelle bande de vautours rt de benêts!!!!

 

Pardon de pinailler, mais je ne comprends pas le titre.


"flygskam", c'est la condamnation par l'opinion suédoise de l'abus des transports aériens alors que d'autres modes sont moins polluants.


La privatisation d'Aéroports de Paris, c'est une bonne petite magouille du capitalisme pour s'assurer encore plus de plus-values et de dividendes.


Je ne sais pas si la condamnation majoritaire par référendum de l'abus des transports aériens changerait grand chose à l'abus des transports aériens.

Par contre je suis sûr que demander son avis à l'électorat sur la dilapidation des bijoux de la couronne a un sens.

Merci pour cette chronique salutaire.

J'ajoute que la fable qui consiste à dire qu'il ne s'agit pas d'une privatisation mais d'une concession de 70 ans en est une - de fable. En 2089, le peu de pétrole qu'il restera servira à alimenter les moteurs diesel de secours des centrales nucléaires et les véhicules de l'armée. Dans une vision optimiste.

Alors l'avion...

où peut-on la signer cette pétition ?

Thomas Legrand chaque matin avant l'autre tartuffe Dominique-nique-nique ! je finirai par ne plus écouter francinter et rester dans le silence profond de ma tartine!  merci DANIEL !!!  avec un peu de patience j'attendrai  le matinaute !!!


Excellent article ! Honte à Thomas Legrand le bigleux ! Honte à France Inter !

Quel est le rapport entre vente à VINCI et doublement du trafic aérien d'ici 2030???

Aucun.

Que ce soit VINCI ou autre WORLD CORP. ou que cela reste l'Etat, toutes ces entités vont pousser à l'augmentation du trafic car cela génère directement des dividendes.

Donc VINCI ou un autre c'est kif kif.

En tant que citoyen, on doit plutôt se positionner sur l’intérêt économique  pour l'Etat (nous) de la privatisation.

Pour l'aspect écologique lié à la diminution du trafic, outre les comportements individuels à changer, il faut savoir que ce n'est pas ADP qui décide du nombre de "mouvements" avions autorisé dans une journée, mais l'Etat.

Tout le monde se fout de mon avis (et tout le monde a bien raison...), mais ce débat sonne à mes oreilles tout autrement que les sempiternelles critiques sur l'oligarchie et les médias aux ordres, parce qu'elle montre bien la somme de "petits" choix plus ous moins individuels qui brossent un tableau apocalyptique, et le fait que partout, à tous niveaux, d'autres choix sont encore possibles.

Le RIC revendiqué par les gilest jaunes me semble un prétexte, un outil essentiellement pensé pour dire non (et au final ne plus rien envisager). Il me semble que ce RIP (quel nom pour ce qui pourrait signer un coup d'arrêt !) si il prendrait la forme d'un "non" est assez évocateur d'un fonctionnement où on pourrait aussi approuver  des décisions quand elles relèvent de l'intérêt général, justement parce qu'il s'agit de donner un avis sur un projet "mineur" à l'échelle du pays.

 "Thomas Legrand n’a pas lu… " ?. Encore faut il que T. Legrand sache lire. S’il lit comme il pense ???


Mardi, Legrand sévit sur LCI. Proposition ( pour sauver la démocratie..) : Rendre le vote obligatoire et comptabiliser le vote blanc. Pour légitimer le gagnant de l’élection ! (En l’occurrence, suivez mon regard…) 


Je ne vois pas très bien en quoi 43°/° de votes blancs légitimeront plus que 43°/° d’abstention ?

Mais surtout, cette proposition récurrente m’horripile au plus haut point. Car enfin, comment expliquer l’abstention, à part les quelques centaine de pêcheurs à la ligne ? 2 possibilités :

  • -Les citoyens sont nuls
  • -Les politiques sont nuls
  • A priori, je vois plus d’arguments pour la 2° hypothèse.. Alors pourquoi privilégier la 1° ?

  • Il s’agit d’obliger les citoyens à s’intéresser à une vie politique qui ne les intéresse pas, sous peine de sanction. J’imagine un prof en début d’année : « Vous êtes priés de vous intéresser au cours. Et ceux qui ne le font pas seront collés »

  • Bien vu, Mr.legrand. ? Et ceux qui ne réfléchissent pas, on leur fait quoi ? J’ai une proposition : On les prive de micro.

A quand un grand plan pour diminuer l'usage de l'avion qui est un des plus gros pollueurs? Quand le train sera-t-il moins cher que l'avion? Et surtout, quand l'avion sera-t-il beaucoup plus cher que le train? On va droit dans le mur mais rien n'y fait. Macron continue à vendre des avions, on veut développer encore et encore ce secteur, je ne comprends plus rien à cet aveuglement.

Et les Chinois ?


C'était pas les Chinois qui devaient racheter ADP ?


En tous les cas belle chronique monsieur Schneidermann.


Tiens, je me rappelle d'un Claude Villers super fâché dans son émission radio "Marche ou rêve" (1976) sur France Inter.

Il était en train de s'énerver au micro: "Le service public est au service du publique. Il n'a pas vocation à faire du bénéfice sur le dos du publique ..."


Les temps ont-ils changés à ce point?

D'abord il est bien temps que la Suède se flygskamme car l'exception dans ce pays sont les gens qui ne prennent pas l'avion pour s'en évader. Sinon, c'est Ibiza ou Thaïlande

Mais suffit avec la Sverigeskam !

"Les leviers de création de valeur " un mot aussi barbare que l'Anglais  "value creating leverages ", ça me fiche le bourdon.


Ce matin, j'ai pris mon vélo sous la pluie mais il m'a fallu faire un immense détour de 4 km pour éviter les pistes cyclables de Vinci afin de ne pas payer les droits de péage qui s'élèvent à 0,20 euro ce qui n'est pas énorme mais quand vous cumulez... 

J'ai dû par contre payer 0,50 euro de stationnement pour attacher mon vélo sur un arceau Decaux afin d'éviter les 18 euros d'amende pour stationnement illégal

ce qui ne m'a pas empêché d'avoir une contravention de 5 euros pour avoir emprunté le trottoir privé Bolloré et j'ai eu beau dire que j'étais daltonien et que je n'avais pas remarqué la bordure dorée, l'agent de péage a été sans pitié


Coût de mon déplacement 5,70 euros

Bien sûr, si j'avais fait du covélotage, ça me serait revenu à 2,85 euros...


Ce matin aussi j'ai écouté France Inter/Info et j'ai entendu cette histoire de référendum, et surtout, j'ai entendu pour mon plus grand bonheur une député de la RepEmÀrsch (Àrsch = cul comme on dit chez nous en Elsass) s'étrangler pour exprimer sa colère à l'annonce de ce référendum. ça valait bien 5,70 euros !!!

N’oublions pas que l’affaire Vinci-ADP  est un billard à 4 bandes: indemnisation  de Vinci pour rupture du contrat NDDL (pas résolu), appel d'offres pour la concession de Nantes Atlantique encore gérée par Vinci et perspectives de travaux importants, travaux nécessaires sur l'aéroport de Rennes géré par Vinci si il est appelé à soulager Nantes aujourd'hui saturé...et achat d'ADP. Qui nous fera croire que ces 4 affaires sont traitées indépendamment ! Il y a un vaste marchandage en coulisses .


Et si Vinci conserve Nantes-Atlantique, le trafic non traité ira à Paris et le profit restera dans la même escarcelle. Car on frise la saturation à Nantes depuis l’abandon de NDDL motivé par l’escroquerie intellectuelle de trois médiateurs retenant une prévision invraisemblable de la croissance du trafic ( pour l’instant 10 fois supérieure à leurs prévisions, + 19,2 % en février pour une moyenne nationale de +6,1 %  !!).


Enfin personne ne s’interroge sur un facteur essentiel: l'équilibre des territoires. Privatiser les aéroports c'est la mise en concurrence et non la complémentarité, donc surenchérir pour ouvrir des liaisons superflues, céder au chantage de pays tiers exigeant des droits de trafic sur un aéroport déjà desservi ( souvent une capitale au détriment de la province), attirer les passagers pour faire du profit en dépit d'un parcours moins énergivore... Des pays dont l’économe est libérale comme les USA ou l’Allemagne ont conservé la maîtrise publique sur les aéroports. Mais la macronie préfère une grosse rentrée d’argent à court terme à une rente appréciable dont elle contrôle en outre le niveau. Incohérence et manque de perspective pour un profit immédiat.

Belle initiative ce référendum ... En espérant qu'il aboutisse, rien de moins sûr... et à entreprendre également pour les barrages, pour les routes nationales, et le reste, c'est-à-dire comme c'est parti avec nos actuels gouvernants TOUT le patrimoine national. Bientôt ils vont privatiser les trottoirs et il faudra franchir des péages payants à chaque coin de rue. Ils sont en train de dilapider la France. 



Si je ne craignais pas de redonder, je dirais que c'est une très bonne chronique...

Bon, allez, redondons : c'est une très bonne chronique.

Et tant pis pour l'empreinte écologique laissée par l'envoi de ce commentaire.

Selon Greenpeace, des études démontreraient que la pollution générée par l’industrie du net et son impact sur le climat seraient équivalents à ceux du secteur de l’aviation. 


Juste pour le lien sur le sirte de France inter ...Posté un premier avril, par Frédéric Faux ... Comment dire?...


Bonne chronique

Malheureusement, quand on lit les commentaires, si on va juste un peu plus bas que le dernier, en bas, ils disparaissent tous et il faut redémarrer à nouveau à partir de l'article pour les revoir.

Enfin, c'est mon cas. C'est un peu con.

Quelle indignité.  Ces éditorialistes sont sur le service public. Ils n'ont pas honte ?

Il est évident que la question des impacts environnementaux n'est pas une priorité (euphémisme) pour ADP qui prépare déjà le coup d'après.
Pour vous en convaincre, je recommande à tous les Franciliens d'aller assister aux réunions de "concertation" sur le projet de Terminal 4 et de développement de CDG : compétitivité, connectivité, attractivité sont les arguments avancés pour justifier un accroissement de plus de 40% du trafic. Le bilan carbone est tout juste évoqué pour être aussitôt imputé aux compagnies aériennes (qui feront bien sûr voler des avions plus propres).
Et comme la majorité des riverains représente une génération qui s'inquiète plus des nuisances sonores et de la valeur foncière de son patrimoine que de catastrophe planétaire, personne ne conteste...

petite piqûre de rappel du scandal de ce vote:


adoption du projet de loi ouvrant la cession d'Aéroports de Paris, de la Française des jeux et la cession de parts dans Engie,  validé samedi à 6 heures du matin, voté avec 45 députés présents sur 577 


pour mémoire

https://www.franceculture.fr/emissions/le-billet-politique/le-billet-politique-du-jeudi-28-fevrier-2019

Merci pour cette chronique qui vise très juste. Et merci d'avoir pointé vers l'article du Monde, qui est édifiant en effet dans son imperméabilité totale aux questions environnementales, voire son approbation implicite (en tout cas non critiquée) des discours sur la dévastation environnementale qu'est la croissance du trafic aérien. 

Avec d'autres phrases-pépites, comme : "[Pour ADP,]Gérer Roissy et Orly l’aiderait à poursuivre son développement : c’est plus compliqué pour Vinci d’être candidat pour des aéroports au Brésil ou en Inde si la France ne leur a pas confié ses propres plates-formes" (citation d'une analyste). Le terme "confié" est quand même dingue, tellement révélateur de l'agenda néolibéral où l'appareil d'Etat se met au service du capital ! 


Il y aurait une thèse à écrire sur le comportement complètement clivé du Monde qui peut aussi être en pointe sur la lucidité climatique, mais dans des articles bien séparés, chacun dans son couloir. Avec une question éthique finale : est-ce qu'un journal qui fait de très bon papiers sur le dérèglement climatique doit être salué ou jugé sévèrement, sachant qu'il contient aussi des papiers aussi aveugles (voire aveuglants) à cette urgence ? Quelle facette du journal est la caution de l'autre ? 


Plus anecdotiquement, vous être aussi très convaincant quand vous éclairez le cadre de pensée implicite de Th. Legrand, qui ne déteste pas promouvoir les changements institutionnels, mais qui peut aussi être pris en flag' d'une vision très conservatrice : bien sûr, un référendum sur ADP est bien moins théorique d'un référendum sur des questions  constitutionnelles par exemple, celles qui fascinent les élèves de Sciences Po devenus hommes politiques ou journalistes. "Un aéroport" (en fait les 2 plus gros aéroports du pays, connus de tous les habitants, + tout les actifs de l'entreprise) , c'est beaucoup plus terre à terre, mais, manque de bol pour les esthètes de la politique, c'est aussi très concret, ça rapporte de l'argent, ça pose des questions environnementales, ça pose des questions de souveraineté. Bref, il y a évidemment une énorme légitimité à engager un référendum national "sur un aéroport", pour reprendre la formule un peu condescendante de Th. Legrand. Et lui qui adore la démocratie parlementaire représentative, il devrait être cohérent et  accepter que cette question de légitimité est réglée dès lors que 200 parlementaires la tranchent, non ? 

Rien que pour cette chronique, je suis heureux de faire partie de vos abonnés...

Merci Daniel.


Lire (ou écouter) également Thomas Porcher, sur le même sujet.

j'espère  que " le petit thomas" va lire cette chronique !

ok avec la chronique sauf peut etre la conclusion un peu demago sur le réchauffement climatique et la responsabilité de vinci. 


je me faisais justement la réflexion lors de l'info du vote a 6h du mat que c'est un sujet sur lequel j’aurais aime me prononcer, je suis agréablement surpris de voir enfin une initiative non partisane de la part des deputes, j’espère sincèrement qu'elle ira a son terme, j'avoue ne pas me souvenir des modalités pour que le processus aboutisse.


Merci pour ces mots.

Les aéroports sont d'excellents représentants de la compétition mondiale et de ses travers. Ce référendum aurait une portée bien plus large, et un sens bien plus profond, que ne peut le concevoir Legrand.

Ah! Ça fait un bien fou de lire une chronique comme celle-ci... !

Peut-être Thomas Legrand, suivant l'exemple de son auguste collègue, Bernard Guetta, a-t-il l'intention  de commencer une nouvelle carrière de politicien à la solde de  notre Génial Président ( que Dieu le conforte dans sa volonté divine  de privatiser la France) ...?


Peut-être  ?

Excellente chronique !

Enjeu climatique d'abord et enjeu politique, voire géopolitique ensuite. Economique, enfin

En cédant ADP, l'Etat cède ses frontières en réalité. Imagine-t-on la privatisation la frontière franco-espagnole?

En cédant ADP, l'Etat cède un patrimoine foncier considérable et se prive de la perception de dividendes que le placement du prix de vente ne compense pas. D'autant qu'il est curieux que l'Etat vende un bien aussi sensible pour investir le prix de vente dans je ne sais quel produit financier. L'Etat spéculateur....


Pourquoi pas un référundum à questions multiples :


Etes-vous pour ou contre (rayer la mention inutile) :

-la privatisation d'ADP

-le rétablissement de l'iSF

-l'instauration du RIC


Que l'on donne la parole au peuple sur des sujets que les éditorialistes jugent secondaires : c'est l'indice irréfragable de leur importance

Putain de bonne chronique 👍


Rien à ajouter.

Il faut maintenant que les électeurs signent la pétition, où peut-on trouver cette pétition, pour que ce référendum est lieu

voici le lien: https://www.change.org/p/non-%C3%A0-la-privatisation-d-a%C3%A9roports-de-paris/psf/share?source_location=react-fe&psf_variant=combo&from_guest_psf=1&short_display_name=Elisabeth&skip=1

désolée le bon lien est le suivant

http://chng.it/fBNzcs5w2R

Merci beaucoup, mon expérience de survivant du thatchérisme va m'y conduire très rapidement

je voudrais bien signer mais ça ne marche pas ..? Le lien est bon mais il n'y a aucun endroit pour signer ...?

http://chng.it/fBNzcs5w2R  


je viens de signer à cette adresse ! 

Même si j'ai hésité, parce que certains aspects de  "Change.org" me dérangent quelque peu...

Si on a déjà signé, la case n'apparaît plus.

(du coup si on copie le lien après, ça met "false" dans l'adresse) 


il faudrait essayer avec l'adresse originale sans rien après le titre :

https://www.change.org/p/non-à-la-privatisation-d-aéroports-de-paris


(mais si on a déjà signé il y a deux mois sans s'en souvenir, ça ne marchera pas non plus, parce que change.org s'en souvient, lui...)

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.