56
Commentaires

Nos résultats 2019, hors raoultisation

Commentaires préférés des abonnés

Et bien moi je boude, na !

parce que il n'y a plus Alain Korkos

et on ne lit plus non plus Justine Brabant qui faisait d'excellents articles


et en plus, on a effacé hier un commentaire je j'avais écrit sur De Villiers parce qu'il y avait un gros mot ded(...)

Longue vie aux médias indépendants ! Et grand merci à toute l'équipe d'ASI.


Au passage, ASI pourrait être un acronyme récursif : ASI -> Asi un Site Indispensable ! :)

Tragique rechute. Il y a Raoult dans le titre. 


Derniers commentaires

REVIENS, ALAIN KORKOS!

Merci pour votre travail, Daniel et votre équipe. Il arrive que des sujets virent à la monomanie, que d'autres m'apparaissent futiles, que certaines chroniques (me) soient absconses, mais vos angles d'approche, le plus souvent pertinents et interpellants, stimulent ma réflexion, qui se confronte à celle de vos forumeurs dont la valeur ajoutée est indéniable pour le site.

Bonne continuation à vous tous !

Merci de m'avoir accompagné durant ce confinement :-)

Juste pour dire mais ce sont des "Cotisations sociales" pas des charges !

Arrêt sur images est un site, professionnel et indépendant, de "déconstruction des récits médiatiques". 



Abusive présentation amoindrie - à défaut d'être abolie - par guillemétisation.

Pour répondre à une question dans les commentaires, la salaire de DS était de 4700 € net par mois. L'echelle des salaires est de 1 à 3, ce sont les réponses qu'il a fait à Sky, l'anonyme interviewer sur une émission de Thinkerview datée de février 2018 qui le lui demande. C'est très correct  même si c'est en deça des salaires de la "grande" presse.

Un grand merci et félicitations à l'équipe d'ASI ! 

Bonjour,


Abonné depuis 2011, j'ai toujours trouvé satisfaction sur votre site, merci de continuer.



Content de voir que le site parvient à équilibrer ses comptes, et même à tirer un léger bénéfice. Prouvant peut-être par là qu'on peut exister sans avoir nécessairement besoin d'être coté en bourse. Je fais parte des abonnés des débuts, et ce site est celui que je fréquente le plus régulièrement, avec toujours le même plaisir. A la fois pour la qualité des contenus, et pour la possibilité laissée aux lecteurs de réagir sur ces contenus. (Ce n'est pas pour nous vanter, nous lecteurs, mais il me semble que le forum est généralement de bien meilleur niveau que bien d'autres !)

Je regrette juste que le personnel change si souvent et si rapidement, même si les "nouveaux" déçoivent rarement. 

Un petit manque également : un regard plus fréquent sur la presse étrangère, assez peu traitée ici, et pourtant intéressante et sans doute riche d'enseignement sur les différentes cultures de l'information. A part la presse étasunienne, et quelques îlots ici et là, pas grand chose. 

J'espère pouvoir continuer à vous lire très longtemps.

je suis là si vous avez besoin d'une sous-titreuse à temps partiel pour vos émissions, pour conquérir des abonnés malentendants (10% de la population, ça se néglige pas) ;-)


Sur l'indépendance je dirais que celle ci est quand meme relative , vous n'avez pas d'actionnaire qui vous dit quoi faire mais pour acquérir de nouveaux abonnés vous êtes quand même obligé de traiter plus que nécessaire les sujets qui font le buzz et génèrent du clic.  On peut pas tout avoir.......

En tout cas tres bonne annee 2019 avec un paquet d'émissions remarquables, la palme revenant bien sûr a celle sur le documentaire d Audrey Gordon suivant astrid mezmorian couvrant  la campagne de Macron.

Tellement bonne émission que vous leur avez un peu gâché leur promo, même l'express s'est senti obligé de rebondir sur les propos tenus dans l'émission, gros ramage sur la réponse en demie vérité ou demi mensonge, au choix.


Lors de votre interview donnée à Arrêt sur images, vous affirmez que vous n'aviez finalement que peu de liberté pour traiter des sujets comme vous le souhaitiez. Pourriez-vous nous en dire plus ? 


Je vais recontextualiser : il s'agit du début du documentaire [visible dans la bande-annonce ci-dessus] lors duquel je cherche des gens qui apprécient Benoît Hamon. C'est effectivement absurde de devoir trouver des militants aussi rapidement, l'angle était peut-être bancal, un peu suiviste. Mais la recherche, en elle-même, n'est pas absurde.  

Daniel Schneidermann semble penser que tout est fabriqué, ce qui n'est pas le cas. C'est juste que j'ai cinq minutes pour trouver des interlocuteurs, il est 19 heures, le journal est à 20 heures, donc oui ma liberté est 'proche du néant' [le titre de l'article d'Arrêt sur images], mais à ce moment là, je m'en fous de ma liberté, je suis une journaliste qui fait un sujet.  



sinon 200k en trésorerie et 500k en valeur mobilière, quasi 0 dettes , la boite est toujours bonne santé !

Côte salariés j'espère que les dons en fin d'année dernière  auront permis de verser un bonus  ou à défaut d'augmenter la taille de l'équipe. (visiblement 30k de plus en masse salariale, reste a savoir quel montant était pour le patron !)



Content de voir qu'Asi auquel  je suis abonné depuis le début tient bien la route en toute indépendance. Serait-il possible de connaître le coût de la refonte du site qui a vécu un accouchement difficile ? Autour de Daniel, beaucoup de journalistes et chroniqueurs talentueux se sont succédés, Dan Israel, Anne - Sophie Jacques, Judith Bernard, et tant d'autres.  Alors que je regardais épisodiquement l'emission sur la 5, j'ai rarement manqué une emission sur le site. Longue route  !


"Le seul en France de son genre."

Quels sont vos équivalents dans d'autres pays (même avec une moindre indépendance) ?

Même si j'apprécie votre site, je suis abonnée, vous oubliez un site très important dans la critique des médias, le premier de tous, ACRIMED, c'est vrai un peu plus sec, sans vidéos

Et bien moi je boude, na !

parce que il n'y a plus Alain Korkos

et on ne lit plus non plus Justine Brabant qui faisait d'excellents articles


et en plus, on a effacé hier un commentaire je j'avais écrit sur De Villiers parce qu'il y avait un gros mot dedans, alors que contre De Villiers, on a le droit à tous les gros mots, même les pires. 


Bon allez, je vais pas bouder longtemps parce qu'il y a eu quand même plein de sujets intéressants et c'est pour cela qu'on est abonnés

Bonne nouvelle ! Bonne continuation !

Tragique rechute. Il y a Raoult dans le titre. 


22.104 Euros de bénèf' !


 Encore un petit effort et notre Bernard A.  national risque de prendre une participation  dans votre capital...

On pourra dire : " Merci  Bernard ".


978.678 euros  de chiffre d'affaires  en 2019, c'est 15 jours de salaires du PDG de Dassault Systèmes  ( B. Charlès ). J'espère qu'il est abonné...


Quant aux 11 émissions consacrées au druide Ra-ra, le Louis Pasteur du Marché aux Puces, c'est .. quand même, un peu beaucoup , même si  plus raisonnable que pour les con--frères.


En résumé, je vous remercie  pour tout( et longue  vie à A.S.I).

Avec 11 articles (en seulement un mois et demi), on ne peut quand même pas dire que vous êtes passé à côté de la question.


Quand à savoir pourquoi Raoult a déclencher tant de passion, le débat a porté sur plusieurs choses:

- d'abord, au niveau épistémologique, sur la fiabilité des études scientifiques, sur les conlusion que l'on peut en tirer. De ce point de vue, c'est à rapprocher de l'affaire Seralini

- ensuite, au niveau politique, avec l'adhésion à un discours anti-système énoncé par quelqu'un qui est pourtant au coeur du système (et qui en profite très bien). De ce point de vue, on se rapproche du cas Trump


Les débats autour de Raoults ont donc été intéressant, avec de très bons arguments donnés par les tenants de la méthodologie scientifique (on ne peut pas en dire autant des raoultiens, hélas).


Bon, maintenant le débat est clos, du moins d'un point de vue scientifique. Raoult a eu tort sur toute la ligne.


Ce qui sera je pense le plus intéressant pour la série d'été, et ce dont vous avez parlé un peu ce matin, c'est quels enseignements on pourra tirer de la crise du CoviD sur un problème largement plus important: le réchauffement climatique. Car je pense qu'il y a mine de rien pas mal de leçon a tirer: les états qui ne font rien jusqu'à ce qu'il soit trop tard; des politiques menées de façon essentiellement coercitives; des populistes (Trump, Bolsanaro) qui sont autant de négationnistes, et une crise qui touche surtout les pauvres...




J'oubliais l'essentiel : bravo pour votre travail, continuez ainsi, c'est dur pour un media de rester independant et de produire du contenu de qualité sans être déficitaire.

D'accord sur les Raoultiens mais mon opinion sur les tenants de la méthodologie scientifique (en tout cas ceux qui se déclarent comme tels...) en médecine a nettement baissé. Et malheureusement, pas de remise en question à l'horizon.

Qu’avez vous comme argument contre la méthodologie scientifique ?

Contre la méthode elle-même, évidemment rien! Par contre, avec ceux qui s'en prévalent mais ne sont pas capables de voir les lacunes actuelles de sa mise en oeuvre en médecine j'ai plus de mal.


Dans quelle discipline scientifique tolère-t-on que des premiers auteurs d'articles scientifiques de recherche appliquée publiés dans des revues scientifiques prestigieuses n'aient aucun contrôle sur les données de base et leur integrité ?


C'est inacceptable et il fallait le dire plutôt que de déclarer "tout va bien, pour preuve, l'article frauduleux est rétracté."


Et ce n'est qu'un exemple. Ceux-ci, comme les autres se sont perdus dans cette guéguerre.

Sauf que la question n'était pas "est-ce que tous vas bien" mais "est-ce que les choses vont suffisement mal pour qu'on s'en remettte à la place à la seule intuition". Parce qu'à travers le foirage du Lancet, c'est bien toute la méthode qui était attaqué et que les remarques qui vous posent problèmes répondaient à d'autres qui disaient "voilà pourquoi l'intuition vaut la méthode.
De mémoire tous les défenseurs de la méthodes avaient déjà évoqué les problèmes du milieu de la recherche comme le publish or perish avant même la publication du Lancet.

La méthode scientifique se suffit à elle-même, elle n'est pas là pour répondre aux élucubrations d'autres et, surtout, ne peut pas devenir approximative simplement parce que d'autres font pire. C'est précisément ce que je dénonce.
Il faut arrêter de tout lire au travers de "Raoult ou pas Raoult" et de subir l'influence de ce débat.


Puis bon, ça ne manque pas de signaux problématiques. Qu'est-ce que c'est que ces articles de recherche appliquée (càd qu'on applique des méthodes parfaitement connues pour en savoir plus sur les effets d'un médicament) qui correspondent essentiellement à un travail statistique de méthodologue (lui il a bossé) sur lequel se serrent régulièrement plus de 20 co-auteurs ? Non mais sérieux ? 


En plus, comme la mode est la prépublication dans ce milieu, les relecteurs se retrouvent à parfaitement savoir que l'article sur lequel on leur demande leur avis a été écrit par 20 éminents scientifiques/professeurs. Plus possible d'anonymiser. Faut avoir du courage pour recaler ce genre d'article à la relecture !

Alors, il se trouve que quand on débarque dans une conversation, on part de ce qui a déjà été dit, qu'on le veuille ou non. Le débat c'était méthode scientifique ou intuition. Tous celà à partir des déclarations et travaux de Raoult

"La méthode scientifique se suffit à elle-même, elle n'est pas là pour répondre aux élucubrations d'autres et, surtout, ne peut pas devenir approximative simplement parce que d'autres font pire. "
Personne n'a dit le contraire, je ne vois pas à quoi vous faites référence, en dehors de deux ou trois messages dans les deux jours qui ont suivit la publication du Lancet. Vous être entrain de faire une règles à partir de cas particuliers.

Certes. Mais je suis le seul à donner des cas, tout particulier fussent-ils selon vous.

Demander des comptes et des références à quelqu'un qui avance une opinion c'est recevable, mais la contester sans en apporter soi-même une seule illustration est une désagréable habitude de certains intervenants de ce forum et ça a un peu tendance à me fatiguer.

La contradiction doit aussi être construite.

Sur le fond, j'ai pas mal d'autres exemples sur ce fonctionnement problématique de la recherche en médecine. 

Mais de toute façon c'est le problème des scientifiques de cette discipline, pas le mien. 

S'ils sont convaincus qu'il leur suffit de déclarer "Raoult fait de la merde" pour qu'automatiquement leurs recherches deviennent de très haut niveau scientifique, c leur problème.


De ce que j'ai vu, ce n'est pas le cas mais pour moi, le débat est clos.



Les cas dont je parlais étaient ceux de personnes qui ont oublié toute rigueur et sortie des démonstrations foireuse et fausses, je suis désolé, mais vous en avez pas donné (Je parle des discutions sur ce forum, qui est le sujet de ce fil).

Il y a eu des échanges très fournis en sources et en analyse, particulièrement par des gens comme mathma, noun et Vimaire. Le problème c'est que quelque soit les sources et arguments présenté, ils étaient balayé par des gens qui donnaient l'impression récurente de ne pas les avoir lu. La réaction de finir par sortir de simples "Raoult fait de la merde" quand la conversation reprend ailleur est assez normal, l'énergie qu'il a fallu déployé pour argumenter dans le vent ayant épuisé les participants.

Tout le monde a commencé par être dans l'argumentation, les choses dégénère forcément quand on a affaire enssuite à un mur incapable d'accepter des principes élémentaires à partir desquels discuter et qui a tendence à vous traiter en criminel.

Je précise que je ne parle absolument pas des échanges avec vous, mais je peu vous assurer que c'étaient des exeptions.

Ah ok, en effet je n'avais pas compris du tout. Je pensais que Tristan Le Gall parlait du débat des experts scientifiques médiatisés ou twitterisés.

Ma malcompréhension est lié au fait que Tristan Le Gall conclut sur le débat scientifique (et pas du forum d'ASI).


Et en prime, il se trompe :-). Du point de vue des traitements, scientifiquement parlant, on n'a pas une seule certitude sur le fonctionnement ou non-fonctionnement d'une quelconque molécule.

Ce n'est pas très difficile à comprendre car on est, à l'heure actuelle, et hors toute question de traitement, incapables d'expliquer, par exemple, les variations énormes de mortalité sur des groupes relativement similaires entre pays et, pire, entre périodes (mars par rapport à mai, par exemple).

Donc, on ignore si les groupes constitués pour les études sont équivalents (et je n'ose même pas aborder la question des outcomes de sortie à 14 ou 28 jours) et bien sûr, en conséquence, les méthodes de redressement reposent sur beaucoup trop d'hypothèses invérifiables. J'ai vu deux ou trois résultats invraisemblables. Pour redresser correctement, il FAUT (par exemple) savoir si le fait de fumer ou pas a un impact sur l'outcome choisi.


Sans compter, mais ça c'est vraiment juste pour la blague, les publications où les auteurs annoncent benoitement que, comme ils n'avaient plus assez de  tests PCR, ils ne savent pas vraiment si les pêrsonnes soignées avaient le Covid ou pas...


Dans ce contexte, publier après redressement des intervalles de confiance en pourcentage avec deux chiffres après la virgule (au 10.000 ème près, donc!!!) fait que je pense qu'on ne vit pas sur la même planète, tout simplement.

Je suis assez d'accord sur le fait qu'on ne peu pas conclure globalement. Par contre on peu dire que le débat intuition conte méthode l'est, je pense que c'est ce que voulait dire Tristan, même si je trouve qu'il met, comme souvent, trop d'emphase.

Pour le reste, avec la poursuite des financements d'une manière de plus en plus broque avec le "publier ou périre"et les guéguerres inter-mandarinales, à ça on rajoute le champ de bataille sans nuance qu'est Twitter et la recherche de bon client à la télé, je n'ai malheuresement pas eu l'occasion d'être déçu. Toute cette crise a montré quelque chose que je connaissait déjà, le délabrement du monde de la recherche, au même titre que les autres services publiques.

Voila un anti-Rault primaire qui ne pouvait pas s'empêcher de sauter sur l'occasion :))

Qu’appelez vous anti Raoult? Ils n’existent que dans la tête des raoultiens qui ont besoin d’ennemis identifiés : ce qui est opposé à Raoult ce sont ses démonstrations bancales, ses affirmations foireuses, sa communiaction douteuse... Le reste n’est que l’agitation d’un ensemble de religieux que l’on ne fera plus changer d’avis.

Longue vie aux médias indépendants ! Et grand merci à toute l'équipe d'ASI.


Au passage, ASI pourrait être un acronyme récursif : ASI -> Asi un Site Indispensable ! :)

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.