83
Commentaires

Mais où est donc la cible de Ebdo ?

Au deuxième numéro, le mystère s'accrut : mais quelle est donc la cible visée par Ebdo, le nouveau journal de Patrick de Saint-Exupéry et Laurent Beccaria (que nous recevions ici) ? Qui sont donc les lecteurs et lectrices visé.e.s par cet OVNI de la presse ?

Commentaires préférés des abonnés

Magnifique enquête de Daniel, je retrouve là son talent de reporter. 


Bon. S'il avait vraiment commencé par la fin du journal, il aurait lu les pages Paroles de nos lecteurs, et notamment celle du CRS. Dans le théma sur les toilettes, il aurait p(...)

Bref un journal pour bobo dépolitisé qui votera libéral toute sa vie parce que "comme ça, ça met la balle au centre :V" (vraiment entendu...). 


Un journal pour ceux qui ne se posent aucune question sur le monde qui les entoure et dont la pensée l(...)

Approuvé 8 fois

Bonjour madame Anne-Sophie.


C'est vraiment cruel de venir ici, maintenant, nous dire que vous êtes heureuse là où vous êtes.


Parce qu'ici, là où nous sommes, c'est pas le pied, comme ils disent. 

Vous partîtes, puis le maestro Korkos s'en fut, puis(...)

Derniers commentaires

Dans l'émission Arrêts sur images consacrée à Calais ( avec Moix, et aussi une journaliste de Ebdo) le témoignage d'un CRS à été plusieurs fois évoqué : c'est bien dans l'Ebdo qu'il a été publié, non ? 

Peut-être que DS ne l'a pas si bien lu que ça, et que dans quelques jours il reviendra modérer cette chronique ? 

Juste pour Bruanne, ça et ça.

Enjoy.

"ce qui caractérise d'abord Ebdo, c'est ce qu'on n'y trouve pas. "


Cette phrase m'a bien amusé ; je me suis senti moins seul à ne pas/plus trouver ce que je cherchais... sur ASI.

Vraie question : on dit  de Ebdo ( comme dans le titre de cette chronique), ou d'Ebdo ?


On dit de Arrêt sur images ou d'Arrêt sur images ?


Y'avait une pub qui m'énervait, il y a très très longtemps : Faites confiance à Le Chat machine.

je viens de mettre un message sur une pub de l'hebdo en signalant leur lien avec l'oligarchie et le magazine bobo 21 , en prime j'avais donner leur organigramme qui est sur le site et les fiches wiki de ses bourgeois, ils l'ont supprimé au plus vite ... la cible est d'empêcher les classe moyenne qui veulent faire genre: "on est des bourgeois (prof, et autres mal payé mais qui s'y crois pour juger "les loser")" de regarder le Media, qui est un media de journaliste . 

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Pour compléter Bolzano (« non décidément il n'y a pas de typographe au journal »), kusto et Florence :


Les espaces insécables ( ) z'en ont jamais entendu parler non plus*…
Dans tous les articles nombre de fois les points d'interrogation/d'exclamation se retrouvent en début de ligne, ou encore des "7 000" où ce sont les trois zéros qui du coup se baladent tout seuls. C'est affreux.
[bon, sur la tablette (et sans accès à l'html) je ne sais pas non plus comment faire cette espace]

[* si, des insécables y en a, mais où ça n'a rien à y faire, par exemple ici «comportera tout de même un compartiment glaçons» – un compartiment – et dans un texte justifié ça risquerait de se remarquer encore plus qu'ici]

Et ici où on a un "?  orphelin en début de ligne :
("un trottoir.Une palette. Votre oeil s'arrête. Vous vous dites "J'en ferais bien quelque chose". Mais quoi "?)
…ce n'est même pas une espace en trop et une insécable manquante (Mais quoi" ?) – une fois remis ensemble, on comprend qu'il y a eu inversion – en fait c'est Mais quoi ?"
Faut dire qu'avec tous ces guillemets droits imbriqués…

« Un trottoir. Une palette. Votre œil s'arrête. Vous vous dites "J'en ferais bien quelque chose". Mais quoi ? »

…alors, à la réflexion, si je comprends bien, ce serait plutôt :

« Un trottoir. Une palette. Votre œil s'arrête. Vous vous dites "J'en ferais bien quelque chose. Mais quoi ?" »

(et z'avez remarqué mon joli œ ?)


À noter aussi, pendant qu'on y est, l'absence d'accents sur les majuscules (A noter que, A noter encore) – ça n'a marché que dans le titre (ALLERGIE À L'ACTUALITÉ) où ça a été transformé automatiquement…


Drôle d'idée aussi que ce premier paragraphe répétant juste le chapô, non ?

Il y a une chose qu'on ne peut pas vous enlever, Daniel : cette chronique est vraiment bien écrite. Et du coup, elle est très agréable à lire, quoi qu'on pense sur le fond. En plus, elle donne à réfléchir, ce qui ne fait pas de mal.

M'étonnerait pas qu'elle ait occupé une partie de votre dimanche, ça ne ressemble pas à une chronique de lundi matin.


Comme quoi, hein, ... prendre le temps, ne pas jouer à la course avec la dernière actu ( ou une date anniversaire), c'est un bon moyen de faire de la belle ouvrage quand on a du talent, et vous en avez. 


J'aimerais entendre parler souvent ici, d'autres médias que ceux auxquels je ne peux déjà pas échapper, si chaque lundi matin vous nous parliez d'un hebdo, même de chasse ou de jardinage ou d'automobile, ça m'irait très bien. 


J'ai pris le second numéro, et j'avoue que je n'ai pas été non plus conquise.

La présentation me fait penser à Alternatives Économiques, et de ce fait, j'attendais des choses un peu plus précises et moins neutres.

Bon ! Je préfère mille fois Ebdo aux autres hebdos, il faut le reconnaître. Mais de là à m'abonner, ce numéro ne m'a pas emballée vraiment. Cela manque de pêche, de nerf, mais je le prendrai régulièrement je pense, parce que ça respire.  Mais moins que XXI et 6Mois.

Ce n'est donc pas dans l'Ebdo qu'on trouvera un article sur la Syrie... où l'armée turque pilonne les Kurdes, dans l'indifférence quasi générale de la communauté internationale.

L'opération a été baptisée "Rameau d'Olivier". Cette référence au symbole occidental de la paix n'est pas de l'humour noir, les tueurs d'Erdogan en sont bien incapables. C'est juste l'expression d'un cynisme effroyable.

C'est curieux, il est plus facile d'accéder aux contenus de RT France qu'à ceux d'Arrêt sur Image.*

Poutine a encore frappé!


(*) sans compter que RT France, pour l'instant, ne m'a pas planté Firefox en essayant de charger des pages Web superlourdes en arrière plan.

Et bien je suis contente d'avoir découvert Veillée des chaumières, je ne connaissais pas, ça a l'air fantabuleux. Ça me fait un peu penser au Pélerin de ma Mémère tiens. Tout ça pour dire qu'en effet pour l'instant Ebdo manque de mordant, je suis d'accord... 

« Un article est par exemple consacré à l'obsolescence programmée des Iphones. Pas un mot sur la récente polémique qui a pourtant agité le petit monde des fans d'Apple, sur l'opportunité (ou non) d'effectuer les mises à jour préconisées par Apple»

Pour le coup, on ne va pas trop leur reprocher de ne pas mentionner quelque chose qui ne doit pas faire débat. Un iPhone, un iPad, un PC sous Windows, un téléphone sous Android ou un Mac, n'importe quelle plateforme informatique, ça se met à jour dès que la mise à jour arrive, point barre. Ou alors, on aime prendre des risques inutiles.

Belle chronique avec de l'humour et, pourquoi pas, un peu de parti pris.


La rapide "enquête" ne le dit pas, qui n'interroge sur la décision historique de Michelin que "un membre de la direction", et deux profs d'écoles de commerce (ESCP et ESSEC). Pas un seul point de vue de syndicaliste.


Heureusement qu'on y a échappé. Tout le monde sait que quand un directeur ou un prof d'école de commerce parle, c'est de l'économie et que quand un syndicaliste (d'ailleurs, c'est ringard ce mot, aujourd'hui on dit "partenaire social") parle, c'est du militantisme.


PS: après un moment de sidération, je commence tout doucement par me faire au site.. La présentation me semble pas mal , encore faut-il s'y habituer.

Par contre les fora (on dit fora, je crois, lorsqu'il y a plusieurs forums)...Comme je les lis dans l'ordre pour moi logique, çàd chronologique, je commence forcément par le bas. C'est peu pratique. Et puis les interminables joutes qui se terminaient en fines colonnes tout à droite et dont certains géniteurs étaient persuadés que l'ensemble des @sinautes suivaient de près  la moindre nuance du méandre de leur sécrétions mentales...disparues avec ce  sytème étrange  qui nécessite un clic pour voir.

TANT MIEUX !!!!!!!!!!!!!"les noms de Valls, Le Pen, Mélenchon, Macron, Garrido, Jéremstar, Finkielkraut, Onfray, Elkrief, et toutes les autres vedettes de l'actualité, ne figurent pas dans les pages de l'hebdo."  

En passant : vous pourriez classer les commentaires par ordre de "J'aime". Ca permettrait par exemple de mettre en avant la réponse de Anne-Sophie qui, pour qui n'a pas lu Ebdo, indique quand même d'autres intérêt que les recettes (témoignage d'un CRS, récit du conflit social en Tunisie par une tunisienne...).

Ben en tout cas on voit bien la cible du Capitaine. Ouah !
Bon Ebdo ne cible pas l'actualité ? On s'en bouffe tous les jours de l'actualité. Ça dégouline du net. On en avale à toutes les sauces. Alors un Ebdo, ça peut faire un peu autre chose non ?
Parler aux gens, donner des tranches de vie, faire des sortes de tableaux. Montrer un peu d'humain. Apparemment pour certains, l'humain c'est hors sol. Faut du conflit, de la révolte, de la résistance, de la revendication. Tout le temps. C'est l'actu qui choisit. Il ne manquerait plus qu'ils parlent des trains qui arrivent à l'heure et ce sera le pompon !
A Ebdo, ils ont annoncé vouloir faire autre chose : ils font autre chose. Après pour qui ? Quels public ? Qui lit les hebdo d'ordinaires ?
Il y a à mon avis une niche pour ceux qui en ont marre de l'injonction "actualité".
Moi je n'ai pas d'abonnement papier aux magazines d'actualité, car habitant La Réunion, je devrais payer plus cher pour recevoir le canard après tout le monde. Mes abonnements actualités sont tous en ligne.
Mais j'aime bien le papier. Ça  ne nécessite pas d'électricité. Ça fait une pause d'écran, et ça se prête - pas de compte et mot de passe pour montrer un article qui a plu. Et si c'est intemporel - genre ça colle pas à l'actu -on peut reprendre des bouchées sans avoir l'impression que c'est trop tard, qu'on a loupé le coche.
Moi j'ai adoré le premier numéro d'Ebdo. La recette m'a fait sourire. Parce que les palourdes à La Réunion, j'en vois pas beaucoup. Enfin, j'en vois pas du tout. Mais vous savez quoi ? Une recette ça s'adapte à ce qu'on a sous la main. Après ça colle ou ça colle pas. Ici ya pas de coquillage, mais ceux qui peuvent encore en ramasser l'été, pourront essayer avec des coques. Des moules ? Bref, faut pas toujours suivre les recettes à la lettre. 


Et avant de tomber sur le paleteau d'un nouveau-né, il faudrait peut-être lui laisser le temps de grandir un peu, non ?
 

La transformation de " notre " site A.S.I. étant un échec relatif ( la modification du forum  étant un échec total), il m'arrive de penser qu'il va être très difficile ( pour certains ) de critiquer les autres  .... 

Bref un magazine pour Hécolos hargentés

Un créneau que le magazine de Le Monde tente à sa manière de cibler mais sans faux-semblant : pub de montres de luxe, de voitures énoôormes où les LED lumineuses brillent comme des néons de caractères hiragana et katakana à Tokyo

Les pages de mode à l'intérieur oscillent entre des mannequins émaciées et anorexiques tout droit sorties d'un film fantastique dans les Carpates ou comme cette semaine, des jeunes maghrébins venus du bled si on en croit leurs nus-pieds, et qui ont tout autant l'air sous-nourris sous leurs oripeaux signés par les grands de la Mode. Cela rappelle les photos des voyageurs Anglais dans la Sicile de la fin du XIXe siècle où ces touristes ignobles allaient chercher leurs proies faciles sans risquer la Geôle de Reading.


La virelotte, je l'ai vue dans un paquet de chips jaunes et violettes. Les violettes étaient pour le plaisir de l’œil car question goût, cela rappelait le papier mâché


Merci à Daiel Schneidermann de m'avoir fait découvrir l'Ebdo sans H. Voilà qui est suffisant pour moi.

Comme le fait remarquer Anne-Sophie, Jacques (coucou la Source!)  la lecture de DS est trop sélective pour fair eun avis vraiment honnête. Reste, néanmoins ce sentiment que je partage également d'à la fois se sentir dans un cocon, tendre, doux, avec une lecture plaisante et agréable, mais "en même temps", de ne pas en faire pleinement partie, d'être connecté au monde qui passe par le témoignage, l'anecdote personnelle. Dans cet univers, l'enquête (les accidents sans conséquences pour la SNCF, la pollution nucléaire en Russie (spoiler : en fait on ne sait rien)) semblent dissonants, comme s'ils n'avaient pas trouvé encore leur place, même s'ils sont bien mis en avant.


C'est un peu comme pour LeMedia finalement, si l'on reprend @si première formule, en même encore récemment, on a aussi cette image d'un média qui se cherche, qui lance des trucs dans toutes les directions et des fois on se demande ce que ça fait là. Avec tout ça, je pense qu'il nous fut être indulgent, patients, ce n'est que sure une dizaines de numéros qu'on verra les choses peut être se dessiner plus clairement et qu'on saura si Ebdo est un nouveau médias hebdo fait par des CSP+ pour les CSP+, même sans pub, ou s'il touche un public plus large. Bon courage à eux.

Allez, laissons à l'Ebdo autant de numéros pour se trouver qu'on laisse de jours au nouveau site pour être opérationnel ... probable que ça leur laisse une bonne année  et demie devant eux !


et puis, même si les CSP+  (dont je ne fais pas partie) veulent leur hebdo sans pub, ça serait quoi, au fond, le problème ?


Oh, ce ne serait pas un problème, simplement un changement d'orientation vu qu'il était affiché depuis le début la volonté de "parler à tout le monde" dans la com' de lancement du journal. :)

Oui, c'est HS mais mazette, quel désastre cette nouvelle version. Ce n'est pas que ce soit une beta (enfin, c'est plutôt une alpha en terme de fonctionnalité) scandaleuse, mais c'est une beta obligatoire, et là.... c'est le gag. Même si j'aimais la nouvelle présentation (je ne l'aime guère, surtout ces gros signes pause partout qui me donnent l'impression qu'il faut que je clique pour arrêter une vidéo sans arrêt), il n'y a pas moyen de présenter comme deal attirant au type qui paye d'avoir cette skin en échange de toutes les fonctionnalités importantes au trou.

Et qu'en j'y pense, la home est horriblement mal conçue. Elle devrait être le kiosque à contenu, mais du contenu on en voit très peu.

(aucune trace de plaisir dans Ebdo, qui respire plutôt la mortification vertueuse),


Et chez vous, cher lider maximo, aucune mortification vertueuse ? 


Certes l'aveuglement est le meilleur des microscopes.


Ou alors, mais vraiment très alors, ce sabordage délibéré du site Arrêt sur Images vient à point nommé pour fournir des adeptes à l'Ebdo voire à Lemédiatv ?


Je n'ose y croire.



Magnifique enquête de Daniel, je retrouve là son talent de reporter. 


Bon. S'il avait vraiment commencé par la fin du journal, il aurait lu les pages Paroles de nos lecteurs, et notamment celle du CRS. Dans le théma sur les toilettes, il aurait pu lire aussi l'article d'entrée sur la situation en Inde (à ajouter dans la liste de la cible-non cible : les Indiennes). Il a également zappé l'enquête sur l'alerte au ruthénium. Ou l'actu sur la Tunisie (où il y a, cher Daniel, un conflit social en cours raconté par une militante, mais ton enquête fouillée s'est peut-être limitée à quelques articles, je comprends, cent pages, c'est beaucoup). 


Et pour répondre à Indieboy : sachez que je suis heureuse, très heureuse de bosser pour Ebdo-Rustica. Je n'ai jamais été aussi heureuse dans mon travail où, si nous n'avons pas de cible, nous cultivons la bienveillance, le grain de folie, le bonheur d'être ensemble, aussi.  


Bon vent Asi. 

Bref un journal pour bobo dépolitisé qui votera libéral toute sa vie parce que "comme ça, ça met la balle au centre :V" (vraiment entendu...). 


Un journal pour ceux qui ne se posent aucune question sur le monde qui les entoure et dont la pensée la plus dissidente est de se demander si c'est plus écolo de manger des avocats ou des carottes. Remarquez, c'est très reposant de vivre comme ça et les poulpes mous sont généralement moins stressés que les militants agités.

Commençons par "signaler une faute" toujours bientôt (!) disponible mais j'ai autre chose à dire
- tape à l'oeil
dans le titre en majuscules mais
tape-à-l'oeil
avec des traits d'union dans le texte, je conseille une cure d'Antidote (les canadiens font des logiciels aussi)
- un trottoir.Une palette.
manque un espace (ou une pour les typographes, mais j'éviterai le ridicule de "un.e espace") après le point
- Vous vous dîtes
c'est pas fini cette manie de saupoudrer tout article de circonflexes intempestifs?
- sur...Michelin
non décidément il n'y a pas de typographe au journal, alors il manque encore un espace
- Iphones: pour mettre un 's' à une marque déposée faut vraiment écrire comme les américains. Quand en plus on se prend les pieds dans les minuscules et majuscules au début il y a de quoi passer vraiment pour un ringard (pour les snobs ça s'appelle un "camel case" comme pour WordStar on n'a pas le choix de la graphie)

Bon point pour la responsabilisation (même si c'est Ebdo qui a refusé la mode de l'empowerment"), on ne le voit pas assez souvent en français, vite une émission?

Selon le degré de bienveillance on pourra classer cette chronique dans la jalousie du chef qui se débat dans un nouveau truc qui marche à moitié (alors qu'il marchait avant) vis-à-vis de confrères qui semblent rédiger sans conflit, et le mode "quand je me regarde je me désole, quand je regarde les autres je me console"
Dans Ebdo au dernier pointage il y avait moins de fautes et ils ne se prennent  pas pour un observateur des médias chargé de trouver la cible des autres.

Celle de @Si au fait c'était vraiment les amateurs d'API lente parce que c'est moderne, de relooking pour faire plaisir au chef à l'anniversaire quitte à sacrifier des contenus, ou de plans sur la comète des autoradios qui vont chercher les émissions tout seuls quand on supprime le téléchargement de MP3 qui permettait si bien d'écouter en voiture?

Ebdo m'a gentiment envoyé son n° 2 ( il "suffit" de laisser ses coordonnées sur https://www.ebdo-lejournal.com/essai pour recevoir gratuitement le n° suivant, si on veut tester tranquillement sans débourser 3,50 €), lu ce week-end, et je me suis posé à peu près les mêmes questions. Les parties qui traitent plus ou moins vaguement de l'actualité ne m'apportent rien (pour l'actu, j'ai le Net), la partie magazine a des trucs sympas et d'autres moins, mais rien n'ayant un goût de revenez-y. Pas senti de regard, de point de vue, de cible, de direction.
Pour tout dire, la partie la plus intéressante et la plus forte de ce n° était à mes yeux le témoignage d'un CRS qui intervient depuis des années contre les migrants à Calais, dans la partie qu'on pourrait appeler "Courrier des lecteurs"...

Hahhahahhhaaahhhhhahhhhahhhahhhahhaahhhaaa !


Merci Daniel Schneidermann et II

Merci pour la chronique. Peut-être de quoi s'interroger sur le talent des porteurs de ce projet à noyer le poisson pendant des semaines, car on les a vus beaucoup dans les médias ces derniers mois pour l'annoncer et recruter des crowdfunders, ils ont donc été questionnés par de nombreux journalistes dont vous-mêmes, et personne n'a vu venir ce résultat-là. 

Mais après tout, s'il s'avérait qu'ils ont un bon pifomètre, souhaitons-leur longue vie. C'est sûr que c'est un journal qui semble pour le moins inoffensif (après lecture en détail du premier numéro), et qu'on se demande un peu si cela valait tout ce battage et ce storytelling, mais s'il y a un lectorat et du boulot pour ces journalistes, tant mieux, non ? Tout le monde n'est pas intéressé seulement par des journaux militants ou engagés.

A l'inverse,  si les lecteur crowdfunders, à leur tour, se sentent désemparés et décrochent, alors là cela posera une belle question d'économie médiatique de la promesse.

Assez d'accord avec cette analyse.

Je n'irai pas manger chez eux. Certes, je ne suis pas une "éminente spécialiste", mais bon an, mal an, je cultive une dizaine de variétés de pommes de terre - les " fidèles" (expérimentées bonnes) et les "essais" - à renouveler, ou pas : la vitelote, beurk. Je précise : j'essaie au minimum 2 fois, voire 3, pour éliminer les "accidents" liés aux mauvaises années. Vrai de vrai, je n'irai pas chez eux.

En résumé, un hebdo de retraités pour les jeunes, aux vertus apaisantes.

Mieux qu'une bonne tisane de tilleul pour trouver le sommeil.

Mais qu’est que Anne Sophie Jacques est allez faire dans cette galère ? Daniel, rappelez la elle sera plus heureuse ici !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.