205
Commentaires

Linky : brouillard, fourmis et ruissellement

Commentaires préférés des abonnés

Elle est belle cette minute (et 46 secondes) d'intervention ministérielle. Elle mériterait une émission à elle toute seule. Tout y est: la litanie de termes abscons formant un galimatias bureaucratique; la lutte de la ministre avec ce texte qu'elle n(...)

Courons, camarades, le vieux monde nous rattrape, et ses intentions sont manifestement malhonnêtes ! Comme le service de l'eau - repris aux concessionnaires par de plus en plus de communes pour cause de mauvaise gestion et de mauvais entretien du rés(...)

Rappelons, dans un sursaut d'énergie, que Monsieur Elie Cohen est membre   du Conseil d'Administration de EDF Energies nouvelles.


Il est donc forcément au courant et nous apporte ses lumières....


Quant à Seux, Dominique nique, nique ....

(...)

Derniers commentaires

Pas très sympa, limite irrespectueux de déformer le nom d'Emmanuelle Wargon ( en Jargon !!!) Cette date est-elle responsable de son nom de famille ? 

Et on pourrait aussi parler de la taxe CSPE (retournez votre facture d'électricité, vous la trouverez) qui sert à payer le surcoût du prix du kwh des énergies renouvelables (non pas que je sois contre les énergies renouvelables, bien au contraire).

En fait la loi oblige EDF à racheter l'énergie renouvelable produite (notamment par des entreprises privées ou des "investisseurs" privés , des fonds de pension...qui sont propriétaires d'un champ d'éoliennes par exemple) bien plus cher que l'électricité classique (en 2001 c'était le double).

Ce qui fait que quand les conditions (météo, besoin d'énergie...) font qu'il y a bcp d'énergie produite pour peu de demande, le prix du kwh baisse (il peut même être négatif) alors qu'EDF rachète toujours au même prix l'électricité produit par les champs d'éoliennes...d'où un déficit pour EDF qui est payé par...nous avec le CSPE.

Elle est pas belle la vie? on paye les dividendes de ces entreprises privées avec notre facture...c'était vraiment une très bonne idée d'ouvrir l'énergie à la conccurence! 

Si vous voulez en savoir plus, regardez "main basse sur l'énergie" : https://www.youtube.com/watch?v=eYZpxpPdENQ&t


C'est quoi le probleme de linky ?

L'argument de la surconsommation est souvent contre par l'obsolescence de l'ancien compteur qui sous evalue la consommation. 

Pourquoi tant de haine.

De toute façon, quelque soit le sujet, au bout du bout, c'est nous qui payons!


Hors sujet: comment diable est-on censé maitriser sa consommation avec un Linky??? Tout ce que j'ai découvert c'est que je consomme plus en faisant une lessive, un lave vaisselle ou en me servant de mon four électrique. J'en suis toute retournée mais ce n'est pas très utile.

C'est la danse des toutologues, dont on se demande vraiment pourquoi et comment ils peuvent générer l'audimat suffisant pour que les émissions spécialistes du genre soient considérées comme rentables.

si ce n'etait que 130 euros a payer ca serait deja un moindre mal. Avec le linky c'est surtout la tarification dynamique, c'est a dire les augmentations  variables de tarif ou comment monetiser les pics de consommation. Ils ont trouvé moyen de s'enrichir avec les black out.

J'ai un Linky, des éoliennes et une voiture électrique et tout va bien. 


Le Linky serait à mon avis encore mieux s'il était plus précis, au point de savoir quel appareil consomme combien. Je ne sais pas si la limite est technique ou si c'est juste un bridage pour rassurer les gens sur la vie privée (mais perso je m'en fiche donc donnez moi un truc précis).


L'autre truc qui me gêne c'est que l'appli Enedis me dit que je consomme plus que la moyenne mais comme je suis h24 chez moi je ne suis pas sûr que la comparaison tienne (avec ceux qui bossent hors de chez eux).


Pour la proposition, l'énergie (donc électricité mais pas que) devrait être effectivement publique, ça relève du régalien comme on dit. Je calerais même ça à un niveau européen vu que de toute façon il y a des transferts de pays à pays en fonction de la consommation, autant partager l'investissement ça devrait réduire les coûts.

"dire que les consommateurs paieront est aussi trompeur que de dire qu'ils ne paieront pas"

Petite correction : 

"dire que les consommateurs paieront est MOINS trompeur que de dire qu'ils ne paieront pas"

Franchement, qui a vu une entreprise ne pas intégrer ses coûts dans l'élaboration de ses prix???

Ben non, c'est pas clair ! Alors j'esssplique : en tant qu'irréductible gauloise installée en Bretagne... (presque, et encore, certains gens d'ici le prétendent), j'ai fait partie du Comité Anti-Linky de St Nazaire (affilié à celui de Nantes, très actif)... bien sûr, j'en ai pris plein la gu... par les "techniciens"... ceux qui savaient..." meu nan, Linky ne vous coûtera rien, et bien au contraire, si vous refusez, vous devrez payer les déplacements des techniciens Enedis qui devront venir "checker" vos compteurs au moins 1 fois par an"... Dans ma montée d'escalier, je suis la seule à avoir refusé (malgré le harcèlement dont j'ai été victime, qui s'est arrêté quand j'ai menacé de porter plainte pour harcèlement des installateurs)... Dans la copropriété, nous sommes 2 parmi une cinquantaine de "foyers"...

C'était évident qu'on allait devoir payer le "bouzin" dont qqs uns ont été installés de force (opposition de la Mairie) lorsque les compteurs étaient à l'extérieur... on le savait... Les installateurs ont souvent été si nuls que leurs installations ont pris feu peu de temps après l'installation (ça, ce ne sera jamais décompté)... Une connaissance m'a dit avoir vu sa consommation baisser drastiquement après installation du compteur Linky (sans consultation), pendant que celle de ses parents, eux, ont vu la leur multipliée par 10 ! Oui, 10 ! 

En attendant, moi je n'ai pas de réponse à ma question : je ne suis pas consommatrice d'EDF, mon compteur est toujours bleu... vais-je devoir malgré tout contribuer à cette saloperie de Linky que j'ai toujours refusée alors que je suis chez Planète Oui ? Mme Jargon ? Je vous écoute...

(bon, je ne me fais guère d'illusion étant "cliente obligée" d'Enedis, il va falloir que je crache au bassinet)... Mais j'en ai marre d'avoir à faire comme tout le monde : m'écraser et payer... (sauf que des milliers, centaines de milliers ne vont pas pouvoir payer ces put... de 130 Euros qui sont une fortune pour eux... alors... que va-t-il se passer ? On va les priver de courant ? )... De toutes façons, les entreprises auront toujours des tarifs préférentiels... puisqu'on vit dans un pays appelé "startupnachions dans la colle" ! 

Cette Macronie où toutes les pertes sont rendues publics et où les bénéfices sont privatisés m'insupporte au plus haut point !

Linky et véhicules électriques,


Vous avez sans doute remarqué, entendu, vu que le véhicule électrique sera bientôt aussi obligatoire que respirer, et adieu votre petite bagnole, qui pollue largement moins que les gros 4x4 et adieu aussi aux autres bagnoles diésel !!

 

Le tout électrique c'est l'avenir, ils n'arrêtent pas de le dire et que vous le vouliez ou non, il sera bientôt impossible d'avoir autre chose que ces véhicules qui ne tiennent même pas la distance. 

Vous allez me dire, ouais on le sait mais quel est le rapport avec le Linky ?! J'y viens....


Actuellement si vous rechargez votre véhicule en journée, à l'aide d'une borne de recharge publique, vous payez des taxes (sur les carburants) et de l'énergie.

 

Bien, mais lorsque vous mettez en charge chez vous, vous ne payez pas de taxe sur les carburants, vous ne payez que les taxes liées à l'énergie. Et lorsque tout le monde sera équipé d'un compteur intelligent Linky, qu'adviendra-t-il de votre cout de recharge ? 


Pensez-vous, alors que Linky sera en capacité de détecter votre recharge, que le gouvernement se privera de vous faire payer les taxes sur le carburant ?


Voilà un usage intelligent du Linky, récupérer les taxes de carburant, perdues car moins de passage à la pompe....!!

Un technicien O.S -sous traitant- (qui en avait marre de se faire insulter) m'a installé un "Linky Toys" non désiré sur le palier.


Le voyant avec son ras le bol, je lui ai proposé un café ; que faire d'autre ?


Merci à l'autre noix Seux pour le coup des Fourmis*, fort drôle ce drôle ...


Fait vérifié : si les cigales n'avaient jamais chanté tout l'été, les fourmis n'auraient jamais pu travailler aussi bien !  


Fait vérifié : notre société est bel et bien Caca-Pipi-Ta-Liste ; envoyez les violons et la plu-value.


J’attaquerais en force mon "Linky Toys" avec des fourmis rouges.

Hélas, c'est une armée à double tranchant ... 


La ministre Ouargon est merveilleusement incompréhensible ; c'est le fou rire sardonique assuré.


* Rappel : 1er mai 1891, la Fusillade de Fourmies. 

Suite à des grèves dues aux traitements et aux conditions de vie inacceptables des ouvriers, ceux-ci défilèrent. 

Intervention de la troupe ; bilan : 9 morts, une cinquantaine de blessés.

La facture EDF que l'on reçoit encore , en ayant refusé le Linky, et dont le relevé est envoyé par l'abonné lui même ou bien relevé par EDF elle même ,  ne peut pas exploser. en consommation si l'on fait attention à notre compteur bleu, toujours en place. Linky est un vaste hold up sur nos sous,  opération "préconisée" par Bruxelles qui est, depuis le traité de Maastricht, en 92, le V.R.P. de l'Europe. Une vaste magouille commerciale pour faire consommer un max...au profit des USA, de la Suisse et j'en passe. La "double sécurité" à code avec l'appli Google,  pour les achats en ligne, participe à ce "Las Vegas" du libéralisme décomplexé., qui ne fait que piller les états. Depuis le nazisme dont la devise était : faire plus (pour nous),  avec moins (pour eux),  reprise par le libéralisme, on devrait être au courant. Un conseil : faites attention de ne pas disparaître  vous mêmes avec un système économique qui ne sera jamais rassasié  !! Relisez Le Prince, de Machiavel et l'Art de la Guerre, de Sun Tzu !! pour la prochaine opération "PICSOU" !!!

En plus des trois pontifiants cités, il me semble qu'il y avait une femme, dans cette émission C dans l'air. Je ne parle évidemment pas de l'animatrice, mais d'une journaliste de France info. Comment s'appelait-elle, déjà ? :-)

comme  disait quelqu'un (une ) sur ce forum hier,  c' est pas le refus individuel qui compte, mais l' action collective  . Il faut distribuer les tract,  organiser des reunions dans les campagnes profondes, et dans ma sous  prefecture, etre present , donner  3 euros  pour les tracts, faire du porte à porte, discuter , informer .. Mais ça PAIE . Je ( nous ) n' avons ni linky  ni Gazpar,  avons  gaz  et electricité , (compteur recent et compteur  gaz exterieur ,  ) Avec ça, il ya des lotissement sous linky depuis 4 ans qui n' ont toujours pas de relevé automatique ... pas tres  au point

 PS le  releveur vient chez moi une fois l' an et je ne paie pas de supplement ...

Avec le gratuit le consommateur est le produit. Avec le compteur linky non seulement ce n'est pas gratuit mais le consommateur est aussi le produit. Enedis à réussi l'arnaque du siècle.

Daniel Schneidermann a parlé il y a quelques jours de cet appel de "Mélenchon, Hamon, Montebourg et Piketty".. et j'en avait profité pour faire une diversion sur "l'ouverture au marché" et sur les bienfaits de la concurrence comme on l'a vu avec les cars Macron, vous savez ce qui a réussi à transformer les véhicules de transport électrique que sont les trains en autocars roulant au diesel sur des autoroutes privées à des heures improbables et avec des horaires dantesques... et j'avais parlé plus particulièrement du monde des télécommunications, les fournisseurs de téléphone et Internet, et les problèmes provoqués par leur interaction impossible

Ben là aussi, le ruissellement se fait sentir avec la panne des numéros d'urgence :

à la question de France Info : "Une panne de cette ampleur était-elle prévisible ?"

"Oui, elle était prévisible. Je le répète depuis des années. J'ai vécu la période de France Télécom, des PTT, d'un opérateur public unique. C'était notre interlocuteur, nous pouvions discuter avec lui de la sécurisation de notre système. Aujourd'hui, nous avons plusieurs opérateurs, quatre grands opérateurs, c'est très compliqué pour nous." répond Christophe Prudhomme, médecin au Samu 93 et porte-parole de l’Association des médecins urgentistes de France


PS : je conseille un peu tardivement de voir le film "Une Affaire de Famille" de Hirokazu Kore-eda qui n'est plus sur Arte Replay mais on peut voir encore un portrait de ce grand réalisateur de film à travers ce film. On y apprend entre autres des choses merveilleuses au passage en rapport avec le ruissellement : le Japon 3e puissance du monde s'est défait de ses règles de protection sociale il y a plusieurs années pour se transformer en Nation En Même Temps. Résultat le nombre de pauvres, et surtout d'enfants dans le besoin, est le plus important des pays industrialisés

...du même tonneau que les échéanciers avec 25 % d'augmentation: "Pour vous éviter un redressement à la facture finale !"...ben voyons c'est plutôt : "Avance nous du pognon , on le fera travailler chez nous , toi t'as pas l'droit !" . Et c'est chaque année la même : téléphoner , redemander l'ajustement pour revenir à l'ancien , sans modifications notables de consommation. Les actionnaires oseront tout !

Merci pour la chronique. 


L'autre jour, vous avez retweeté la tribune du Monde de MM Mélenchon, Hamon, Montebourg et Piketty* en disant que dans un monde normal, ce débat devrait faire la une (de mémoire)


Puis, dans votre chronique matinaute, vous avez choisi de nous parler d'une sportive que vous ne connaissiez pas quelques heures avant, en nous expliquant que vous ne saviez pas trop quoi en dire, et que d'ailleurs, rien à voir mais il y avait plus important, la tribune du Monde, sur laquellle vous y reviendriez. 


Ce matin, vous sortez la loupe d'entomologie pour observer les copeaux de langue de bois d'une médiocre ministre ou les doubles négations d'un journaliste, savoureuses friandises, mais  on comprend à vous lire qu'après tout ce n'est pas le plus important, qu'il y a par exemple cette tribune du Monde. Sauf que, caramba encore raté, vous n'en dites pas plus.


Du coup, je me demande : on en parle quand, ici, de cette tribune du Monde... :) ? Le sujet important, quoi ... Dans l'émission  de cet après-midi ?


*NB : le carré d'as testostéroné que vous citez est co-signataire de cette Tribune avec les non moins excellentes Mmes Debrégeas, Lalucq, Trouvé. La première est une redoutable spécialiste des questions énergétiques. Je dis ça je dis rien...

J'ai personnellement assisté à un départ de feu sur un compteur Linky. Alors oui vous n'êtes pas obligé-e-s de me croire et je n'ai pas de photo parce que sur le coup j'avaias autre chose à faire et à penser. Voilà... alors vous me faites confiance... ou pas.

Je faisais du porte-à-porte pour la campagne de F. Ruffin (là je sens qu'il y en a qui vont de suite ne plus me faire confiance...) et, alors que je discutais avec l'occupante d'une maison, le compteur Linky qui se trouvait juste à côté de la porte d'entrée a commencé à émettre de la fumée. On a immédiatement coupé l'électricité et ça n'est pas allé plus loin. J'avoue ne pas être resté pour savoir comment l'occupante s'en est sortie. Je sais juste que le compteur avait été installé quelques jours auparavant.

Alors ? Compteur dangereux en soi ? Je ne le pense honnêtement pas... mais le truc c'est peut-être que ça a été installé un peu trop à la va-vite par des prestataires pas forcément au top de leur métier.


Par ailleurs, une de mes voisines m'a demandé si j'avais, comme elle-même, subi une hausse inexpliquée de sa facturation électrique depuis qu'on nous a installé des Linky dans notre immeuble.

Je ne me suis pas encore sérieusement penché sur la question mais c'est donc à surveiller. Et peut-être que là aussi, les économies promises vont partir en fumée et se transformer, oh surprise, en augmentations des factures.

Question d'autant plus importante que, donc, l'explication d'E. Wargon c'est que même avec ces 130 euros (qui n'auraient donc jamais dû être prélevés puisque le client ne devait rien payer...), on devait s'y retrouver en gérant mieux sa consommation.

Mais... question : qui va se prendre la tête à faire de la micro-gestion heure par heure de sa consommation électrique ??? Comme si les gens n'avaient que ça à foutre une fois revenus de 8 heures de boulot, 1 à 2 heures (plus ?) de transports et une fois les questions essentielles (courses, les gosses, etc.) gérées ? Encore un exemple de la déconnexion des nos "élites" ? Non en fait je crois tout simplement qu'ils/elles savent mais s'en foutent et nous prennent tout simplement pour des abruti-e-s manipulables à merci.

qui va se prendre la tête à faire de la micro-gestion heure par heure de sa consommation électrique ???


Surtout que la majorité des gens sont comme moi et ne consomment à peu près que le strict nécessaire !

On ne va pas s'amuser à vivre dans le noir et à 12° de température ambiante pour économiser 4 euros par mois...

Aujourd'hui 4€ par mois mais demain, quand le prix de l'énergie va exploser ?


Le véritable avantage du Linky est qu'il permet un pilotage local fin de la grille de consommation pour adapter la charge du réseau en temps réel.


Ce qui améliore l efficacité globale du système. et donc, en théorie réduit les coûts et donc les factures aux consommateurs.

Oui. Si on ne privatise pas les barrages. Sinon ce seront des réductions de coût qui tomberont dans l'escarcelle des actionnaires. Idem pour ce qu'économiseront les opérateurs en terme de déplacement du personnel.


Le seul avantage que j'y vois c'est que ça peut nous éviter un blackout à l'italienne ou au pire faciliter la remise en synchronisation des réseaux en cas d'effondrement puisque l'opérateur peut contrôler à distance la remise en fonction de chaque compteur en fonction de son tirage habituel. Plus de surprises.

je vous invite à réviser vos notions d’économie et de finances dans l’entreprise. Comment sont utilisés les profits dégagés? 


Les profits servent à investir et à rémunérer les actionnaires. D'ailleurs, notez que l’actionnaire qui a acheté une action à 32€ à l’introduction en bourse se trouve bien dégraissé aujourd’hui puisque son action a perdu 21€ (cours d’hier à 11€)


Le démantèlement des centrales nucléaires va un jour representer des dizaines voire une centaine de milliard d’€. il faut bien provisionner les comptes (grâce aux profits engrangés année après année) pour pouvoir en supporter le coût le moment venu. 


Pour le coup, Francis n'a pas tort. Sur un secteur privé difficilement concurrentiel, la majorité des profits ira toujours aux actionnaires.


Quant à l'argument du financement du démantèlement des centrales, il faut être bien naïf pour croire que ce n'est pas l’État, donc vous et moi, qui paiera la facture !

Ignorez-vous encore qu'en régime néolibéral, on privatise les gains mais on socialise les pertes et les investissements nécessaires et non directement rentables ?

Mais alors à quoi vont servir les 15 milliards (fin 2018) déjà provisionnés par EdF (certes en dessous des besoins mais en augmentation régulière) ? D'ailleurs, ce n'est pas l'Etat qui paie pour le démantèlement de Fessenheim. 


Quand à la répartition des profits, je ne sais si vous avez regardé les résultats d'EdF en 2020. Seuls 45% des profits sont affectés aux dividendes (et encore l'Etat a accepté de ne pas les recevoir en cash mais en actions pour cette année). 45% ne fait  donc pas la majorité.

Le vrai démantèlement n'a pas commencé. Le coût en sera tellement exorbitant que le privé ne pourra absolument pas le faire sans intervention publique.

Les pertes à venir, comme avec le gouffre de l'EPR, seront toujours épongées par l’État, donc nous. On ne va quand même pas laisser couler des "fleurons nationaux" comme Orano (ex-AREVA) ou EDF...

"Oui. Si on ne privatise pas les barrages. Sinon ..."

"Oui. Si on ne privatise pas les barrages. Sinon ..."

Quand bien même le prix de l'énergie exploserait, ça ne change rien au raisonnement selon lequel notre consommation (disons au moins pour la majorité) n'est pas très corrélée à des choix, mais à des besoins à peu près incompressibles. L'argument du pilotage individuel (pour "faire des économies") est donc une supercherie.

Je vous rejoins en revanche sur l'efficacité globale que cela permet, mais qui ne profitera in fine qu'aux actionnaires...

Oui, le pilotage individuel pour faire des économies est une supercherie. Absolument. 


Mais je ne partage pas votre obsession vis à vis de l'actionnaire (pour mémoire, EdF a affecté 45% de ses profits 2020 aux dividendes.)

Ne focalisez pas trop sur ce chiffre statique et qui masque les subventions publiques et le fait (comme vous le dîtes dans un autre commentaire) que l’État n'a pas touché ses dividendes en liquide.

Il faut voir la situation en dynamique : le but final est de transformer EDF en une gigantesque machine à cash pour les actionnaires. Nul besoin d'aller chercher midi à quatorze heures !  ;-)

Ah moins bien entendu, et comme je me permets de le soupçonner, que ces économies finissent, comme le plus souvent, dans la poche des actionnaires...

les profits sont partagés entre financement des futurs investissements, remboursement des emprunts et enfin, normalement en dernier, rémunération de l'actionnaire (chez EdF, ce sera à hauteur de 45% des profits de 2020). 


Dans le cas d'EdF, il faut se rappeler que les actionnaires privés représentent 1,97%. Le reste ce sont les zinszins 12,97% -qui sont là pour la stabilité, pas pour les effets d'aubaine-, les salariés 1,36% et l'Etat à 83,68%.


Autant on peut se poser des questions sur le démantèlement (nucléaire d'un côté restant détenu par l'Etat et le reste -renouvelables, centrales thermiques, ....- de l'autre côté, éventuellement privatisé), autant je ne vois pas que Linky soit responsable de la (future?) rémunération 'anormale' des actionnaires.

Je vous rappelle votre argument initial (que je conteste donc) : "Ce qui améliore l efficacité globale du système. et donc, en théorie réduit les coûts et donc les factures aux consommateurs. "


Et rien de ce que vous venez de me répondre ne laisse donc penser que les bénéfices dégagés grâce à Linky finissent un jour et même seulement partiellement dans la poche des utilisateurs comme baisse des factures.

Si on s'appuie sur l'expérience passée, prétendre ça relève même de l'escroquerie intellectuelle la plus totale.

C'est pour cela que j'ai écrit "en théorie" car je pense que c'est impossible à démontrer de l'extérieur, ni dans un sens (réduction des factures) ni dans l'autre (affectation aux dividendes.des marges dégagées par la réduction de coûts.)


Mon point de vue de fond, c'est qu'il nous faut abandonner rapidement les hydrocarbures, et donc innover dans la production et la distribution d'électricité (la moins polluante des énergies -secondaires-) et donc que mieux "on" (Enedis, EdF, ...) saura mesurer les besoins instantanés en énergie, mieux "on" saura y répondre.


Je me permets de rappeler que l'électricité ne se stocke pas ni se transporte facilement sur de longues distances, pour l'instant. Autrement dit, c'est le local (les panneaux solaires sur votre toiture, votre mini éolienne, le barrage sur votre cours d'eau, la batterie de votre voiture électrique quand vous ne vous en servez pas, ...) qui sera aussi nécessaire que les centrales nucléaires.


Car l'électricité renouvelable ne satisfera jamais les besoins, même en réduisant la consommation globale en énergie d'aujourd'hui. Ou alors les champs d'éoliennes et fermes solaires auront remplacé les champs de maïs et fermes agricoles.

Il y a eu deux départs de feu dans ma ville après l'installation d'un compteur Linky... il paraît que non... "c'est pas Linky... ce sont les installateurs qui travaillent n'importe comment" (parce que c'est sous-traité par Enedis bien sûr... et fait par des "électriciens formés en qqs heures" et payés avec un lance-pierre par les sous-traitants... ).

Cela arrive, c’est vrai.  j’ai eu un presque départ de feu (fréquentes baisses de tension et traces de brûlure sur les cosses du compteur).


Avant qu’Enedis vienne constater que deux connecteurs n’avaient pas été reserrés au bon couple (par un electricien qui avait piraté mon compteur en mon absence, pour intervenir chez un voisin qui n’avait pas la puissance électrique nécessaire, avec son abonnement… selon un autre voisin témoin qui me l’a rapporté ). 

Ca peut arriver, il y a eu une communication sur quelque chose comme ça :


https://mon-disjoncteur.enedis.fr/welcome


Faute de Linky ou pas, en fait le problème, si j'ai bien compris, peut se révéler après la pose d'un linky à cause des changements dans la gestion de la puissance, de la tension ou je ne sais pas quoi (je n'y connais rien c'est ce qu'on m'avait expliqué).


Est-ce que ce genre de problème est plus fréquent ou moins qu'avec du personnel en interne ? je ne sais pas. On peut critiquer la sous-traitance mais un sous-traitant qui fait mal son travail peut couler donc on peut supposer qu'il y a un niveau d'attachement à la qualité du travail comparable au salarié qui veut garder son emploi. Après dans les deux cas il y a des mauvais.


Par ailleurs je ne crois pas qu'électricien fasse partie des métiers sous payés. C'est comme Plombier, quand ça concerne les particuliers en général c'est très bien payé (et il y beaucoup d'indépendants). C'est plutôt les ouvriers industriels du métier qui sont mal payés ou avec de mauvaises conditions de travail (pour les plombiers par exemple ce sont les plombiers qui sont dans le BTP et pas ceux qui interviennent chez les particuliers. C'est ce que m'ont expliqué les travailleurs concernés)

Fils d'électricien ayant eu la possibilité de travailler avec mon père sur des chantiers, je peux vous assurer qu'il y avait à l'époque et avant (et à  partir de là on peut raisonnablement penser que c'est encore le cas maintenant)  aussi de bon gros gougnafiers dans la profession. J'ai été plus d'une fois amené à l'aider à changer les installations électriques de maisons et d'appartements et les anciennes installations sur lesquelles on est tombé étaient parfois... dangereusement navrantes.

Tiens de mémoire la pire : des fils électriques directement installés dans une saignée dans un mur, juste recouverts de plâtre pour que ça tienne. Remarquez ça a été facile de les retirer comme ça... il a suffit de tirer pour les arracher.

Je suis d'accord, c'est bien de ce genre de personnes que je désignais dans "les mauvais". :)

Mais... question : qui va se prendre la tête à faire de la micro-gestion heure par heure de sa consommation électrique ???


Ne vous inquiétez pas, les entrepreneurs des données personnelles s'en occupent pour vous.


Et si vous ne vous souvenez pas exactement de ce que vous avez fait hier à 19h30 demandez nous à nous, Enedis. Nous savons que le lave-vaisselle fonctionnait déjà depuis 28 minutes, que le compresseur du réfrigérateur s'est mis en route à 19h24 et que vous avez allumé un vieil éclairage halogène 350 watts à 19h29. Le salon peut-être ? Il faudrait vraiment songer à remplacer ce lampadaire des années 80 par un truc à LEDs. Si vous avez besoin de conseils sur ce sujet l'un de nos partenaire a justement une offre à vous proposer.


Ah et remplacez aussi les néons du garage. Votre conjoint est rentré à 18h54 et ils ont clignoté au moins 30 secondes avant de s'allumer. Tiens, d'ailleurs c'est bizarre ça, d'habitude il rentre plutôt vers 18h15. Un problème ? L'un de nos partenaires propose justement des enquêtes discrètes et soignées à des prix très raisonnables.


Oh, un dernier truc, vous en ferez ce que vous voudrez, mais il y a depuis un peu plus d'un mois une consommation continue qui ressemble terriblement à un éclairage LED de forçage agricole combiné avec une ventilation mécanique silencieuse. Votre grand garçon n'aurait quand-même pas commencé une culture clandestine dans le placard de sa chambre ?


Nous profitons de cet échange pour vous présenter nos excuses pour la micro-coupure d'hier. Rassurez-vous, notre partenaire Microsoft a sauvegardé votre document juste avant la coupure. Pour une contribution minime il vous l'enverra par courriel, chiffré avec le même mot de passe que celui que vous utilisez d'ordinaire (*).


Enedis et l'ensemble de ses partenaires vous souhaitent une très bonne soirée.


(*) emprunté à un comic strip que je ne retrouve pas

J'ai eu envie de casser mon poste en regardant le sujet dans "Seux dans l'air" surtout lors de l'énonciation de: "Enedis n'a pas gagné la bataille de la communication" ... le reste était à vomir quand le pseudo-débat arguait de la "supériorité" supposée des entreprises en DSP sur les gestions publiques.

Mais, hé ho les gens!? Vous êtes là? Je vais vous en apprendre une bien bonne: les goodies soit disant cadeaux que vous trouvez dans la boite de corn flakes, big news, vous la payez! Et la boite en carton et le sachet aussi, vous le payez. On parle de boites privées distribuant notre énergie et nos corn flakes? Ben voilà, la question, elle est vite répondue....

On va payer et, honnêtement, on le savait tous! Qui croit que le gratuit est gratuit? L'affaire des fourmis a donné lieu à un article du Canard de la semaine dernière et semble devoir être prise au sérieux... mais "les cigales? Elles s'en fichent?" demande le Professeur Canardeau!

je me rappelle à l'époque, j'étais tout remonté contre cette horreur, que je voyais (et vois toujours d'ailleurs) comme un beau mouchard introduit au coeur du nid.. 

puis finalement, de guerre lasse, la tête à d'autres problèmes, le compteur a été installé, je n'ai pas protesté...


aujourd'hui, c'est les compteurs d'eau qu'on est en train de changer dans la commune, sur le même modèle que Linky..

je n'ai pas la tête à ça, mais c'est tellement pénible et envahissant, sans avoir un mot à dire, une concertation citoyenne..

Rappelons, dans un sursaut d'énergie, que Monsieur Elie Cohen est membre   du Conseil d'Administration de EDF Energies nouvelles.


Il est donc forcément au courant et nous apporte ses lumières....


Quant à Seux, Dominique nique, nique ....

Courons, camarades, le vieux monde nous rattrape, et ses intentions sont manifestement malhonnêtes ! Comme le service de l'eau - repris aux concessionnaires par de plus en plus de communes pour cause de mauvaise gestion et de mauvais entretien du réseau - les services de l'énergie électrique, tout aussi essentiels, doivent être repris en main par la puissance publique. Un point, c'est tout !

Mais qui a pu croire un truc pareil ? Le compteur Linky serait un cadeau au même titre que l'ouverture des services publics au privé fait baisser les prix.

Z'en ont pas marre de nous prendre pour des poissons rouges (pour rester polie) ?

Bref, on va le payer.

La tribune appelant à la création d'un service public de l'énergie a été publiée dans Le Monde mais sa lecture complète est réservée aux abonnés. Pour ceux qui ne participent pas aux dividendes de Xavier Niel, la tribune est reproduite dans le "Club" de Mediapart en accès libre


La liste des premiers signataires (LFI, EELV, PC, PS...) montre que la mise en place d'un tel service public peut être un thème fondateur d'une future union de la gauche - après tout, la droite dans toutes ses différences arrive régulièrement au pouvoir en ne faisant campagne que sur la sécurité. Il y a un lien en fin d'article vers une pétition pour soutenir cette proposition.

Il y a quelques mois, j'ai reçu un courrier recommandé d'ENEDIS m'indiquant que mon compteur Linky ne leur transmettait pas les informations correctement depuis plusieurs mois.

De bien vouloir vérifier que rien n'entravait son bon fonctionnement.


Je leur ai répondu par courrier que d'une part ce n'était pas MON compteur mais le leur, étant donné qu'on me l'avait imposé sans me demander quoi que ce soit, et que comme il était installé dans la cage d'escalier de mon immeuble, ils n'avaient qu'à se déplacer s'ils voulaient constater eux même sont dysfonctionnement et y remédier.


Dans un petit village du fin fond de l'Isère où je vais parfois ( cette contrée reculée qu'on appelle le Triève ) de nombreux habitants du village ont apposé des pancartes " pas de compteur Linky chez moi "  sur leurs maisons 

Je pense que ce n'est pas le seul village de France réfractaire  à ce "modernisme" de pacotille dont on voit les limites et surtout la perfidie

Je savais que vous retrouveriez votre " énergie ".


On constate  que c'est le principe macronesque qui s'applique : le coût du  compteur  Linky ne sera pas  facturé, et " en même temps  ",  ce procédé miracle sera répercuté sur la facture. C'est ce qu'on appelle une prestation de belle facture.


Quand à Madame Wargon, elle a tellement assimilé le principe du " en même temps " qu'elle peut prétendre à être la locomotive du gouvernement et son wagon de queue.

Elle est belle cette minute (et 46 secondes) d'intervention ministérielle. Elle mériterait une émission à elle toute seule. Tout y est: la litanie de termes abscons formant un galimatias bureaucratique; la lutte de la ministre avec ce texte qu'elle ne comprend visiblement pas elle-même, écrit aux petites heures du matin par un technocrate exténué; les références hors propos à la transition énergétique (centrales charbons, accord de Paris... si j'ai bien compris, Linky soigne les ongles incarnés aussi) ; la diction hâtée pour éviter toute interruption et en finir au plus vite; et qui se termine par une fuite loin du micro. Tout y est, sauf en effet la réponse à la question. Ce n'est pas de la politique, c'est du mauvais théâtre.


Ce que beaucoup de communicants oublient, c'est qu'à forcer de ciseler leurs interventions pour dire sans dire, face à des récepteurs suspicieux, ils renforcent la suspicion. La transparence engendre la confiance, même quand on a quelque chose à cacher.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.