17
Commentaires

Les communicants de Zemmour mènent les médias à la baguette

En 24 heures, l'équipe de communication d'Éric Zemmour s'est jouée deux fois des médias. La première en excluant le quotidien régional "Sud Ouest" du déplacement bordelais, dans un quasi-silence journalistique. La seconde en offrant une "exclu" aux chaînes info devant le Bataclan, pour laquelle BFMTV a donné "priorité au direct" par rapport à la publicité, événement rare. L'éviction de "Sud Ouest" est mentionnée dans une tribune des sociétés des journalistes (SDJ) de 35 médias contre les menaces de l'extrême droite vis-à-vis de la presse (voir notre mise à jour ci-bas).

Commentaires préférés des abonnés

Etre interdit au meeting de Zob, ne serait-ce pas une récompense ou une marque d'honneur   et de considération ?


En tout cas , ça évite de vomir .

En même temps, il est tellement fascinant..


En même temps, il est tellement fascioant..


En même temps, il est tellement fascipant..


En même temps, il est tellement fasciqant..


En même temps, il est tellement fascirant..


En même temps, il est tellement fas(...)

Approuvé 5 fois

Un carton d'invitation pour une séance ouverte à tous ? Bien, bien, bien....

(apparemment il y a des réunions non-mixtes qui dérange moins que d'autres)

Derniers commentaires

En même temps, il est tellement fascinant..


En même temps, il est tellement fascioant..


En même temps, il est tellement fascipant..


En même temps, il est tellement fasciqant..


En même temps, il est tellement fascirant..


En même temps, il est tellement fascisant..


et bien sûr aucun commentaire des ultra  droite fachos qui tapent l' incruste sur l' arrestation  de 2 neo nazis  qui avaient des stocks d' armes et  s' appretaient à faire la guerre civile...

Sur ce que je lis, ne pas être invité à la réunion dédicace de Monsieur Zemmour n'a pas empêché Sud Ouest de raconter des saloperies sur lui ,les participants et l'organisation de sa conférence. comme ils le font quand ils sont invités normalement  d'habitude.


Sauf que là ils passent aussi pour des gros rageux qui n'ont pas eu leur carton d'invite et pissent dans les pots de fleur en disant "on est pas content". 


C'est tellement facile pour Zemmour de faire parler les médias de lui en bien ou en mal mais il en reste toujours qq chose...

Ils ont peur de vous parce que vous êtes partiaux, idéologiquement engagés, parce que vous vous souciez de la France comme de votre dernière chemise.

Donc si les journalistes se soucient de la France, ils ne sont plus idéologisés, plus partiaux? Ils sont pas à une contradiction près les fanboy de Zemmour...

Etre interdit au meeting de Zob, ne serait-ce pas une récompense ou une marque d'honneur   et de considération ?


En tout cas , ça évite de vomir .

"complicité de provocation à la haine raciale et d’injure raciale"

Allez les juges ... Allez les juges .... une condamnation a l'inéligibilité , et un appel dans deux mois max . Cassation n'étant pas suspensif . Et ouais le destin de l'humanité entre les mains des juges , espérons qu'ils soient rouge , Je ne sais pas si on doit s'en réjouir ou pas .En tout cas moi ça m'écorche la gueule , pouah....

Sauf qu'une peine d'inégibilité ne peut être requise que contre un élu... On a pas fini de manger du Gargamel...

L'interdiction des droits civiques (incluant l'inélégibilité) peuvent être prononcée contre n'importe qui, élu ou pas. Etre élu aggrave juste la peine à 10 ans inéligibilité au lieu de 5 pour des délits.


Par contre je ne crois pas que cette peine peut s'appliquer au délit pour lequel Zob est poursuivi (complicité d'incitation à la haine raciale).



Le gars qui a giflé Macron a pris 18 mois de prison dont 4 fermes, il s'est vu en outre privé de droits civiques pendant trois ans (interdiction de voter mais également celle d’être éligible à toutes sortes de fonctions représentatives, prud'homme et même parent d'élèves), interdit d’exercer toute fonction publique à vie, interdit de détenir des armes durant cinq ans, et il devra se soumettre à un suivi psychologique. 


Donc pour Zemmour c'est L'article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse qui renvoie bien à l'article 131-26 du code pénal qui prévoit la possibilité pour le juge de priver l'auteur de l'infraction (mais pas le diffuseur ni le directeur de la publication) de ces droits civiques pendant 5 ans au maximum.


Laissons la justice faire sereinement son travail.

Avec votre logique pourquoi s'emmerder à élire le président au suffrage universel. Autant demander à un juge impartial ( = bien a gauche en vous lisant) de nommer le président dans ce cas. Bienvenu en République Démocratique de France !


Et quel bel outil politique cette connerie de délit  de"...incitation à la haine racial", vu qu'on l'emploie à tort et à travers pour disqualifier la droite sur l'immigration sans avoir à argumenter à gauche. Et qui n'a pour objectif que de verrouiller un débat indispensable sur l'immigration de masse subie au delà des capacités d'intégration du pays.


Les fachos tirent sur des pantins représentant la gauche , ou sur une cible avec un grand nez et de grandes oreilles , nous a gauche on est plus cool on utilise la voie légale !

Je suis d'accord avec vous , il n'y a pas de haine raciale , y'a seulement une haine des emmerdeurs , et plus on vieilli et plus on a cette haine .Ceux qu'il y a déjà en banlieue on peut plus en faire grand chose , il faut attendre leur majorité et qu'ils se calment , et s'occuper ensuite de ceux qui persistent et tant pis pour ceux qui sont deja calme , mektoub .Par contre pour les nouveaux entrant il faut les dispatcher sur l'ensemble du territoire pour éviter de créer cet effet de bande .Les traiter comme des êtres humains , ça c'est pas gagné vu l'ambiance ,et ce ne sera que tout bénéfice pour nous et pour eux .Si vous n'êtes pas raciste , car il y en a , vous devriez voir l'intérêt de la chose . Quand a l'immigration de masse je peine a la voir , mais je suis en campagne et puis quand bien même ?

Ca vous va comme discours ?

Nous dans notre quartier quand un mec d'un autre quartier arrivait on le déglinguait , communautarisme bien sur , on foutait pas le bordel dans notre quartier .Il parait que maintenant c'est different , que c'est a cause de l'arrivé de la drogue .Mais l'arrivé de la drogue n'a rien a voir avec les immigrés , ça a commencé avec ces débiles de babas cool partis voyager en Inde ils nous ont ramené la marie jeanne et puis après ça a été crescendo .Alors aujourd'hui ce sont les mecs en marges qui vivent d'un marché illégal ? Et ça vous étonne ? quoique sur Blast vous avez une belle émission sur une compagnie maritime  appartenant a la famille de Kohler , le secrétaire  de Macron , qui s'est faite gauler plusieurs fois avec de la came a bord , et la dernière fois avec juste 17 tonnes , MSC qu'elle s'appelle , ouais ouais c'est celle  a qui Macron a donné les chantiers de saint Nazaire le lendemain de son élection , du coup les arabes , comment dire ...Ah oui et cette compagnie est basée a Naples , il joue dans la cour des grands le Macron c'est pas comme le Sarko avec son petit Djourhi ...Mais bon je m'égare .Je vous disais chacun ses priorités !






Ah ouais j'ai oublié Chichi avec Pasqua , le pote a Tomi et Richard le menteur enfin on a la france qu'on mérite!

Le problème de la drogue, comme toute criminalité, c'est avant tout un problème de chômage, pas de baba cool (d'ailleurs ont a pas eu besoin d'eux, je vous invite a relire Baudelaire).

La comparaison entre les vols et le chômage est frappante: avant 1970, on culmine à 100 pour 10000, a partir de 75 ça monte rapidement pour se stabiliser au début des années 80 sur un plateau entre 350 at 450, avec des creux en 1989, entre 1998 et 2002 et en 2007 (et des pics entre les creux). Pour le chômage c'est la même courbe: moins de 3% avant 75, stabilisé entre 9% et 12%, avec des creux (9%) en 1989, 1998-2002, 2007.

L'influence du chômage n'est pratiquement jamais évoqué, mais pourtant transparente. A l'ancienne, le petit con qui faisait des connerie était envoyé faire le guignol en uniforme pendant 2 ans, ce qui l'éloignait de son groupe et lui donnait d'autres perspective, puis il revenait, était immédiatement embauché, il fondait une famille, et on en parlait plus. Et il n'allait pratiquement jamais en prison: pensons au cas d'un futur ministre recevant du sursis pour détention d'arme et une longue série de vols.

Maintenant, l'armée est remplacée par la prison, ce qui lui permet de vivre en vase clôt avec des gens ayant la même vision de la vie, et à la sortie ses perspectives d'emplois sont a peu prés aussi nulle qu'avant d'y entrer. 

Baudelaire qui c'est celui là? Chez nous c'est avec les babas cool que l'herbe est arrivée , Baudelaire il habitait pas dans ma cour .

Mais chômage et vol , logique .Ah ces jeunes qui n'ont pas vécu et qui savent tout! M'enfin au quartier c'est la vie de couple qui a rangé mes potes aux alentours de la vingtaine , c'était pitoyable ! Et il était temps un ou deux ans après toutes les usines de la région étaient fermées , les années 80 .Plus personne dans les bars , un truc de dingue et faut dire que c'est l"époque où est arrivé la came , vous pensez qu'il y a un lien?

Avec nous va mourir cette mémoire et un autre Zob viendra dire que ça n'a jamais existé!

Il a cru de combien le PIB depuis les années 80? Et là j'ai envie de dire une réplique de William Munney dans impitoyable de Clint Eastwood :"vous avez intérêt a enterrer mon ami avec respect ,vous avez intérêt a ne plus taillader les putains bande de salopards , sinon je reviens et je vous tue , je tue vos enfants et je brule vos maisons ." Et là les gamins me répondent "Dans ce pays il faut d'abord faire le fric , et quand tu as le pognon tu as le pouvoir , et quand tu as le pouvoir tu as toutes les bonnes femmes  " ou c'est Zemour qui m'a dit ça , je sais plus ...

Par contre pour les nouveaux entrant il faut les dispatcher sur l'ensemble du territoire

ET comment vous faites ca sans toucher aux droits individuels de circuler ? Les migrants vont la ou il y a du travail et des connaissances.


Alors aujourd'hui ce sont les mecs en marges qui vivent d'un marché illégal

Le probleme c'est que la marge devient la norme et l'illegalite est presente partout. Au dela de la violence dans les cites qui est deja terrible en soit pour les populations concernees, cela cree en ville un climat d'insecurite de voir les dealers et les clients faire leur commerce sans aucune difficulte.

On peut rajouter au climat que beaucoup de jeunes hommes s'emmerdent (chomage tout ca ...) profondemment dans leur vie et n'ont rien de mieux a faire que trainer. A la campagne c'est pas genant car tout le monde prends sa caisse pour aller d'un point A au point B (peu importe le degre de substance exogenes ingerees) mais en ville on circule en transport commun et a pied et les zonards on les croisent physiquement.


Apres ca ne concerne que tres peu le public d'@si qui est souvent boomer et/ou a la campagne.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.