21
Commentaires

Le portrait d'une catho disparaît du Figaro

Marie-Sylvie Buisson, qui fait de l'humanitaire au Liban, a vu son portrait dépublié du site du Figaro. Elle avait omis de parler de son passé au journaliste, marqué par une condamnation pour soustraction d'enfants... qui avait fait l'objet d'un article exclusif dans le même Figaro, il y a 11 ans. Rocambolesque.

Commentaires préférés des abonnés

Je m'amuse de voir ce triste personnage (l'affaire est pathétique) appelé tout naturellement "une catho" dans un titre d'@si. J'imagine, en toute logique, que vous utiliserez un terme au mépris équivalent quand on parlera des croyants des autres reli(...)


Voilà une enquête du Figaro sérieuse... Et pour la politique et l'économie c'est pareil, aussi fouillé ? Jamais, ils ne recoupent les informations, avant de publier ? 


C'est très dramatique et très ridicule. 


Une histoire de cul très glauque.(...)

"Feuj" aussi est un terme familier, vous ne le verrez pourtant jamais utilisé dans un titre de journal généraliste pour désigner un religieux juif - car dans ce cadre formel, la familiarité devient un signe de dédain en soi (alors que l'entre-soi rel(...)

Derniers commentaires

Sous la pression de la marée verte des militantes, L'Argentine, pays du boss actuel des cathos, vient enfin de voter la légalisation de l'IVG.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

A propos du Liban :

Parmi les conditions et les réformes politiques que veut imposer la France pour apporter toute son aide, peut-être faudrait-il imposer l'extradition de M. Ghosn, toujours évadé là-bas, sauf erreur ?

J'aime notre société de l internet ou nous sommes crucifié à vie par nos erreurs. Quoi que l'on fasse notre avatar ne change pas, pas de rédemptions, pas de pardon.

Je m'amuse de voir ce triste personnage (l'affaire est pathétique) appelé tout naturellement "une catho" dans un titre d'@si. J'imagine, en toute logique, que vous utiliserez un terme au mépris équivalent quand on parlera des croyants des autres religions ?


Voilà une enquête du Figaro sérieuse... Et pour la politique et l'économie c'est pareil, aussi fouillé ? Jamais, ils ne recoupent les informations, avant de publier ? 


C'est très dramatique et très ridicule. 


Une histoire de cul très glauque. Un personnage d'un " écrit de soi " de Matzneff ?


Tu parles d'une évangélique... Ce n'est pas la modestie ou l'humilité qui l'inspirent à se faire oublier.


Sacrée paroissienne dont Radio Notre Dame fait la promo.  

Cela brouille le message. A défaut de brouiller l'antenne.

Eux non, plus, ne sont pas très regardant. Apparemment.


Plutôt que lire le figaro, j’ai écouté Victor Dedaj sur le canard réfractaire à propos de Julian Assange.

Ce qu’il dit sur la presse qui est une entreprise commerciale est vérifié dans ce cas. Et très souvent sur les différents types de média, audio, vidéo ou net.

Mon formatage a bien réussi, à la lecture des explications des personnels du figaro, j’imaginais une conférence de rédaction où le cas aurait été débattu. Je regarde trop de films!

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur


Gisèle Sapiro qualifie " écrit de soi " l'objet narratif de Matzneff pour produire du texte, c'est-à-dire se raconter*

Cette marque de manque d'imagination l'a réduit à la recension de sa sexualité ; sujet auquel renvoie l'expérience de vie de cette catholique très avant-gardiste du triolisme et du kidnapping. 

Ce qui en fait un personnage digne de figurer dans le panthéon matznévien.

Voilà le lien.


*  Distinguer œuvre et auteur ? "Dans le cinéma, une impunité organisée"

Tiens , on ne sépare pas son "oeuvre" de son crime ?

Ce n'est pas rocambolesque , c'est minable et épouvantable pour les enfants et leur maman .

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.