57
Commentaires

Le boulanger de Besançon et son apprenti

Commentaires préférés des abonnés

Loin de l'image d'Epinal de la campagne recroquevillée sur elle-même qui se gave de TF1 ( voire de BFM ) à longueur de journée, et qui vote bien sûr "chasse pêche nature etc..." , on voit que les "belles histoires" sont partout; chacun dans son coin (...)

Lancinant (et nécessaire) débat sur les cas particuliers émouvants... Tous les petits Aylan de la planète sont ils nécessaires pour faire avancer le droit et les lois, ou sont-ils au contraire des alibis pour mieux cacher des politiques sinistres ? C(...)

Et dans un même souffle, un exemple parmi beaucoup,  Mme Buzyn est promue pour son brillant passage au Ministère de la Santé par un poste (sans doute) grassement payé à l'OMS à Genève.


La nature ayant horreur du vide, je propose de combler ce vid(...)

Derniers commentaires

Merci pour la ref à Brel, ça m'a fait marrer. Sans doute parce que, lisant le Matinaute avec un jour de retard, je sais que l'histoire se termine bien. 

 Un contributeur en a sûrement  parlé avant moi ,mais il y a un sketch  célèbre de Fernand Raynaud sur l' " étranger qui vient  manger le pain des Français "

Cette histoire de boulangerie me fait penser a L'histoire du SDF devenu boulanger

Bon l'histoire se termine mal mais l'important c'est l’émotion instantanée


Et pourquoi donc la boulangerie est elle mal de vocation ? Oh voyons comment font les autres pays, au hasard le pays du capitalisme: 

4- Recrutement: le gros point noir des Etats-Unis

Les boulangers installés aux US sont unanimes: le recrutement est un casse-tête. “C’est un enfer! s’exclame Vincent Benoliel. Les gens à Los Angeles sont tous acteurs ou rêvent de l’être, résultat s’ils ont une audition ils ne viennent pas travailler. Ils n’ont aucune conscience professionnelle“. Un constat partagé par Pierre Zimmermann: “Trouver du personnel qualifié est une grosse difficulté. Il y a beaucoup de turn over, or pour s’installer dans la durée une entreprise a besoin de personnel stable“. Pour tenter d’éviter les départs incessants et l’épreuve du recrutement, le boulanger de Chicago tente de fidéliser ses employés en leur proposant de bons salaires et un intéressement sur les bénéfices. “Moins ils auront de soucis financiers, plus ils seront tentés de rester“. 


Mais ils sont cons, en fait la solution est ailleurs que dans l 'argent, il suffit de prendre des immigres, dont la légalité est douteuse, qui sont prêt a tout (du moins pour un certain temps) pour rester en France. Definitivement une certaine forme de dumping social. En meme temps c'est en immense parti pour cette raison que Trump a eu plus de 70 millions de votes et en tres grande partie de la part des classes ouvrieres.


Au dela de ce cas particulier qui ne peut que declencher de la sympathie notamment par le tres jeune age de la personne, c'est quoi le futur de la France?

C'est quoi le futur de ce pays surpeuplé avec une consommation energetique bien au dela des capacités de la planete ?

Une economie avec 10% de chomeurs et qui tourne uniquement avec des immigres payés au minimum pour les metiers manuels y compris ceux qui necessitent des qualifications ? Wouahou sacre present et futur enviable .



Et sinon je suis surpris de l'efficacite de la greve de la faim d'une petite semaine pour qu'on parle de son histoire un peu partout dans les medias. Mais maintenant, c'est un peu ridicule de la continuer, bon dans son cas 1 semaine de plus c'est pas plus mal histoire que ca ressemble vraiment a une greve et pas simplement un regime.

C'est quoi cette ultimatum dans la facon de proceder. Soit je me suicide de faim soit vous cedez a ma requete. Meme si je ne pense pas qu'il cherche a devenir un martyr au contraire de la chanteuse de turque de Yorum Helin Bölek morte apres 288 jours.


J'ai entrevu/entrelu ce matin l'édito de Daniel Schneidermann et entretemps j'ai reçu un mail de Change.org parlant d'un jeune Amadou sur le point d'être expulsé bien que son patron ou collègue parle de son intégration réussie dans l'entreprise d'électricité

En passant à Schiltigheim j'ai aussi vu des posters parlant de plusieurs personnes :

une petite au prénom Africain ou Maghrébein et qui est la copine d'école de votre enfant mais est sans papier

de cette autre qui nettoie vos bureaux et est sans papier...



drôle de hasard qui m'a ramené au papier de Schneidermann et à l'actualité du sujet


Question : Finkielkraut a t il été consentant ? ou bien il est devenu ignoble par laisser-aller

Dommage, nous n'aurons pas l'avis de Finkielkraut sur cette affaire. ( encore que ? )


Heureusement, il nous reste , peut être, la pensée féconde ( et généreuse ) de Zemmour...


J'ai hâte ...

Le sort de ce jeune africain importe plus que celui de Finkelkraut. Mais je m'interroge tout de même à propos de cette bienveillance  de cet académicien a l'egard des pédocriminels  que sont Polanski, Matzneff et  Duhamel. Pourquoi une telle empathie ?

Les préfets sages et obéissant à l'autorité supérieur, une vieille tradition française.

Sauf un je crois ; hélas il est mort sous la torture.

Et dans un même souffle, un exemple parmi beaucoup,  Mme Buzyn est promue pour son brillant passage au Ministère de la Santé par un poste (sans doute) grassement payé à l'OMS à Genève.


La nature ayant horreur du vide, je propose de combler ce vide en donnant une autorisation définitive de séjour à l'apprenti boulanger guinéen. On gagnera largement au change.  

.  

ce jeune boulanger n'est pas le seul "travailleur"à qui on cherche des noises !


 « Le Canard enchaîné » révèle dans une enquête à paraître mercredi 13 janvier que Cécilia Attias, ex-épouse de l’ancien président, a été rémunérée entre 2002 et 2003 en tant que collaboratrice de député pendant neuf mois. Un travail dont le palmipède affirme ne pas avoir trouvé de trace.

Au risque de fâcher quelques internautes féministes, constat:


- dans les hautes-Alpes une nouvelle préfête nommée - anciennne membre de la police - fait tout ce qu'elle peut pour privilégier les chasseurs, et tente par tous les moyens de "virer" 80 migrants d'un squat à Gap;


- la préfecture de Haute-Saône, habitée encore par une préfête, au plus haut niveau d'idiotie dans ce que l'on nous dit.


- Madame Borne s'emmêle les pinceaux, égale à elle-même


Donc? quand les femmes exercent le pouvoir, elles peuvent,  être aussi stupides que les hommes dans leurs fonctions.



A bas le pouvoir. A bas tous les pouvoirs,  prolétarien, bourgeois, populaires, élitistes,  boursiers... Liste à compléter.

Lancinant (et nécessaire) débat sur les cas particuliers émouvants... Tous les petits Aylan de la planète sont ils nécessaires pour faire avancer le droit et les lois, ou sont-ils au contraire des alibis pour mieux cacher des politiques sinistres ? C'est intéressant de relever que la préfète n'est pas le genre Lallement, le doigt sur la gâchette et sur le bouton Eject. J 'ai beau ne pas être très favorable à la politique émotionnelle, je trouve glaçante l'idée que cette préfète "ordinaire" assume des décisions inhumaines. La prochaine étape c'est quoi ? expulser Mamoudou Gassama, le jeune homme qui avait sauvé un bébé en escaladant un immeuble ? Comme s'il s'agissait, à force de violer les émotions  les plus élémentaires, de désactiver notre sens de la compassion. La banalité du mal...

Tout cela prouve bien que cette politique d'accueil des mineurs non accompagnés et d'expulsion à 18 ans est absurde, elle ajoute l'hypocrisie à l'inhumanité (pour paraphraser Hortefeux : quand ils sont petits, ça va, c'est quand ils grandissent qu'ils deviennent un problème). 

Et puis maintenant que j'y pense, il n'y a pas que la morale qui est heurtée. Cette affaire se situe au centre de l'attitude de la France vis-à-vis de l'économie. On veut bien dépendre de la Russie ou des Etats-Unis pour les vaccins ; de la Chine pour les masques et tout le reste, bientôt nous leur achèterons le pain pré-emballé ; on veut bien exploiter les mines et les mineurs en Afrique pour l'uranium et les métaux rares ; mais pas question de faire fabriquer notre propre pain sur notre propre sol, par un Guinéen.

Ce dont les médias ne parlent pas, surtout, c'est de la rumeur qui enfle dans le (pas si petit) monde de ceux qui essaient d'écoper l'océan avec un dé à coudre : il semble que le gouvernement a décider de durcir la chasse aux migrants, de multiplier les OQT, d'invalider nombre de passeports. 

Qui aurait des infos là dessus ?

Après la liberté d'expression ramené a Twitter  ( ou l'inverse va savoir ) , voici "lémédias n'en parle pas"  résumé à trois ( 3 ) chaines d'info.


Twitter 4,5 millions visiteurs uniques quotidiens 

 

en 2020 audience tv


- Bfm        2.9 %

- Cnews    1.4 %

- Lci            1.2 %


Je n'ai jamais prêté l'oreille aux journalistes de ces minables chaînes, c'est peut-être pour cela qu'ils sont sourds.

Loin de l'image d'Epinal de la campagne recroquevillée sur elle-même qui se gave de TF1 ( voire de BFM ) à longueur de journée, et qui vote bien sûr "chasse pêche nature etc..." , on voit que les "belles histoires" sont partout; chacun dans son coin peut trouver une petite rencontre humaine qui change la donne dans nos préjugés  (quels qu'ils soient ) 


D'une petite région isolée qui me tient à coeur, on trouve ce genre de belles et profondes rencontres :


https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/isere/grenoble/trieves-terre-accueil-1734021.html


ça donne un peu d'espoir; encore faut-il se donner la peine de cherchcer, et ne pas se contenter d'écouter ZEMMOUR et Cie

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.