45
Commentaires

Lanceurs d'alerte, la tartufferie française

Commentaires préférés des abonnés

On croit rêver....

Décidément la BELLOUBET est capable des pires acrobaties rhétoriques pour défendre l'indéfendable

Quand Nicole Belloubet avait remplacé François Bayrou, j'avoue que j'avais l'espoir qu'elle soit une bonne ministre de la justice: d'une part à cause de sa carrière de juriste, d'autre part à cause de son positionnement plus respectueux des droits de(...)

bonjour,

si on veut vraiment protéger les lanceurs d'alerte surtout s'ils sont salariés, pourquoi tout simplement, ne pas les faire bénéficier de la protection réservée notamment aux représentants du personnel et donc les faire entrer dans le champ d'(...)

Derniers commentaires

Juste un mot sur "l'affaire" Amar (puisque la chroniqueuse d'RTL en parle):


-Ajout de 11 cas de nanisme dans les cas de "bébé sans bras" par SPF


-Les cas statistiques soulevant les inquiétudes médiatiques, n'ont pourtant rien d'anormale (prévalence tout à fait dans la norme)


-Les compétences de Mme Amar sont faibles, ce n'est pas un mal en soit, mais explique sa maladresse dans cette "affaire" (qui n'en est pas une).

selon le REMERA : 

 - Infirmière diplômée d’Etat (métier qu’elle a exercé pendant plusieurs années)

 - Titulaire d’un master de santé publique option épidémiologie délivré par l’Université Lyon I

 - Lauréate du concours du Corps d’Etat pour l’Administration de la Polynésie française (épidémiologie de terrain)

 - Titulaire des certificats EPI INFO et IDEA (Institut d’Epidémiologie Appliquée) 


Soit pour être moins pompeux:

 - A des compétences dans les soins hospitalier

 - A fait des études dans la recherche clinique en université

 - A gagné un prix... apparemment faut le mettre sur son CV

 - A suivis 2 courtes formations sur l'épidémiologie en plus de son option en Université


Soit un bagage scientifique et critique insuffisant pour qu'elle puisse décrypter seule les cas qu'elle a mis en avant.


Et oui et lanceur d'alerte ça dit aussi très souvent des conneries.

Mais ils peuvent être également nécessaire, c'est au médias de ne pas sauter à pieds joins dans le sensationnel pour trier le bon du fake.

Je retrouve bien là encore la mentalité féodale de la France : on ne met pas en cause le chef...

Ah non, surtout pas; Le chef ne peut pas se tromper, sinon, il ne serait pas chef

Les lanceurs d'alerte sont des citoyens exerçant leurs aptitudes au bénéfice de la communauté toute entière. Problème:  le bien des uns n'est pas celui des autres qui eux "font loi." Tapie une éternité pour enfin..   Depuis lors et derrière cette façade combien "d'impunis",  amis des gouvernements en place dans des démocraties usées ? Grâce à qui l'UBS a t elle été condamnée à verser des milliards au gouvernement français sinon grâce à un lanceur d'alerte? Le dit gouvernement a t il profité de cette procédure pour aussi poursuivre  pour fraude fiscale les détenteurs français titulaires de comptes en cette UBS? Comment se fait il qu'UBS ait été seule condamnée? Serait elle donc la seule entité bancaire facilitant la fraude et les détournements? Falciani (qui a fondé le parti X en Espagne) est toujours sous surveillance et vit en Espagne. Pendant ce temps quelle procédure contre HSBC? Neuf paradis fiscaux européens et contre leurs banques pas de procédures? Non! Pour le moment plus urgent de se lancer dans football leak tout en faisant planer la menace d'extradition de Rui Pinto de la Hongrie vers le Portugal . Le Portugal d'où agissent les plus notoires intermédiaires dans ces fraudes. Protéger les lanceurs d'alerte? Cela va de soi y compris via système protection spécifique de ces "agents secrets". Mais tant que la législation ne chargera pas directement contre les "cabinets spécialisés en évasion fiscale" et leur bénéficiaires multinationales, millionnaires et lobby , de quelle protection parlons nous? Alors que le gouvernement pour ne pas les "froisser" ne demandera pas aux grands patrons ce qu'ils ont fait des milliards consentis pour maintenir l'emploi, serions nous assez stupides pour croire que l'exonération de l'impôt sur les grandes fortunes les empêchera de frauder? Les lanceurs l'alerte par le sort qui leur est réservé soulève la question même de la qualité et du sens de la démocratie, de l'indépendance de la justice et du respect des instances de contrôle et de sauvegarde de la démocratie.  Et là nous ne sommes pas sortis de l'auberge!! Ce qui n'est pas une raison pour y rester!!  

en voilà un autre lanceur d'alerte :


Grenades explosives, services publics, étrangers : le Défenseur des droits sonne l'alarme

https://www.ladepeche.fr/2019/03/12/grenades-explosives-services-publics-etrangers-le-defenseur-des-droits-sonne-lalarme,8063046.php


sauf que lui, il est manipulé par Poutine, Mélanchon, Michelle Bachelet, Les Reptiliens etc...


Si ça se passait à Naples, en Sicile, on parlerait de  la mafia. En France, les truands en col blanc sont protégés par la loi. Bravo.


Après l'interdiction des "Lancés de Nains", les "Lancés d'Alertes" en question!


La Ministre Belloubet déclare: 

"Le lancé de Tartelettes aux fraises oui, aux abricots non jamais!"


Oui, pourquoi ne pas simplement appliquer  l'article L. 2411-1 du code du travail comme le suggère PATRICK HECKEL???


Trop évident à l'évidence et si gênant, ce Code du Travail.


Et puis ce Code du Travail, on nous le répète depuis des mois²²², il pèse 150 tonnes sur LèzEntreprizKiVeulÉvoluerSanzEntraveu 


Ce Code du Travail ne pèse évidement pas 150 tonnes mais bien 150 mégatonnes (MT)*


De quoi faire sauter les magouilles et autres saloperies commises au sein de l'industrieuse et peu scrupuleuse industrie!


* Comparaisons à haut risque: Little Boy, qui a explosé à Hirosima, avait une puissance d'environ 15 kilotonnes, soit 0,015 Mt et Fat Man (Nagasaki) 22 kilotonnes.

                    

Bonjour, la nouveauté c'est la "protection étendue" des lanceurs d'alerte, et la "flexibilité des canaux de signalement", pour reprendre les termes utilisés par Virginie Rozière. Le canal interne n'est pas supprimé, il doit être privilégié mais ne serait plus une voie obligatoire à passer. La protection serait par ailleurs étendue aux stagiaires, anciens employés, qui n'étaient auparavant pas inclus dans la protection existante. Reste à savoir ensuite comment ce compromis et cet accord seront actualisés dans les pays, tant il est vrai que dans le cas des lanceurs d'alerte, l'écart entre la protection donnée par les textes et la réalité dans les faits est parfois un gouffre abyssal!!

quand on a une petite idée de l'ignoble grouillement en fermentation constante au sein des entreprises...

bien que je pense que ces enquêtes internes ne feront qu'éclater des vérités à la  marge et que les lanceurs d'alerte ont plus à perdre qu'à gagner en alertant, en interne, la hierarchie; il n'en reste pas moins que selon Alternative Economiques du 20/11/18  pour Carlos Ghon :


Un lanceur d’alerte a informé la direction, qui a discrètement mené une enquête interne révélant les pratiques douteuses de leur patron, arrêté à son arrivée à Tokyo.


On peut douter aussi que les réglements de comptes en interne, détermineront qui sera inquiêté par le lanceur d'alerte : la ( ou les )personne(s) incriminé(es) ou le (ou la ) lanceur (se) d'alerte même ? !

bonjour,

si on veut vraiment protéger les lanceurs d'alerte surtout s'ils sont salariés, pourquoi tout simplement, ne pas les faire bénéficier de la protection réservée notamment aux représentants du personnel et donc les faire entrer dans le champ d'application de cette protection, l'article L. 2411-1 du code du travail !

Le communiqué de presse de l'UE laisse penser que la position du parlement européen est moins scandaleuse que celle de de "la France". Mais faudrait lire en détail,  ce que je n'ai pas le temps de faire. Et en plus ce n'est que provisoire, les ambassades doivent se prononcer. A suivre, donc.

On dirait que le but c'est qu'il y ait d'abord un signalement juridique et seulement ensuite une information des médias. Ce qui pose encore de nouvelles questions.

Quand Nicole Belloubet avait remplacé François Bayrou, j'avoue que j'avais l'espoir qu'elle soit une bonne ministre de la justice: d'une part à cause de sa carrière de juriste, d'autre part à cause de son positionnement plus respectueux des droits de l'homme que la plupart des politicien(ne)s.


J'ai vite déchanté. Sur tout les dossiers, elle s'est alignée sur les pires positions, défendant la police contre la justice, les intérêts des entreprises contre ceux des particuliers et soutenant le gouvernement contre les citoyens. Je ne sais pas si elle s'est assise sur ses convictions humanistes, ou bien si son positionnement avant d'entrer au gouvernement n'était qu'une posture. Toujours est-il qu'elle est une des pires déceptions de ce gouvernement qui n'a décidément aucune personnalité un tant soit peu honnête et respectable.

https://twitter.com/stephanehorel/status/1105247581494484992


Apparemment, ce n'est pas passé fort heureusement.

Le gouvernement français, toujours à la pointe dès qu'il s'agit de la défense des intérêts industriels !

Et attends , peut être meme que l'Algérie va nous donner des leçons de démocratie , laquelle normalement est 126 eme au classement des démocraties ...Pauvre France ....sur l'air de Trenet

On croit rêver....

Décidément la BELLOUBET est capable des pires acrobaties rhétoriques pour défendre l'indéfendable

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.