61
Commentaires

La fête à Castaner

Commentaires préférés des abonnés

"le ministre d'un gouvernement minoritaire affolé, qui tremble devant sa police". Comme quoi une analyse politique fine n'a pas besoin d'être très longue...

Trente ans bientôt que je n’ai plus la télé, quinze ans que je n’écoute plus les matinales radio parce que tout ça au final le déformait au lieu de m’informer, me déprimait au lieu de m’ouvrir l’esprit, me foutait en rogne de bon matin au lieu de me (...)

un petit conseil amical, c'est d'écouter l'excellente émission de France Culture du 7 octobre entre 17h et 18h. 

Cette semaine "LSD" parle de la police et fait parler les policiers


Vous entendrez le glaçant témoignage de Benoit ( CRS de son état )(...)

Derniers commentaires

Tout de même rasant ces gens qui "pensent" et "savent" tout d'un nous dont ils ne font pas partie ! Les "français" , l'usage abusif du "nous" sont exténuants pour le cerveau dont nous sommes seuls propriétaires . N'est ce pas leur peur atavique qu'ils révèlent ?

 

Ce type a dû apprendre à moduler sa voix pour "plaire aux mémères à chienchiens" et son ton, la première fois que je l'ai entendu, m'a fait quasi "gerber"... Et plus il module sa voix, plus on sent qu'il ne gère absolument pas les situations diverses auxquelles il est confronté... 

Le Kéké de Beauveau est pathétique... pauvre petit chien de garde de l'autre petit chienchien à mémère : Macron... un petit peu plus petit, donc plus mordant... mais pathétiques tous les deux dans leurs modulations d'aboiements...

depuis le temps qu'il mérite d'être désavoué, voir jeté comme un malpropre, que ce soit pour une bonne ou une mauvaise raison, je suis ravi que ce guignol ne soit plus en odeur de sainteté parmi les pseudos journalistes dominants...

et s'il le reçoit comme une grande injustice, c'est d'autant plus délicieusement savoureux : lui, le chantre du mensonge, de la manipulation, du doux euphémisme, défendant bec et ongles cette police en roues libres qui ne sait répondre que par la violence dont la légitimité sort un peu trop souvent du cadre de la réglementation...

il me tarde de voir quel autre buse se gouvernement fantoche mettra à sa place pour continuer sur la même voie : la brutalité policière et le non respect des citoyens et de l'état de droit...

Ah, pauvres de vous. Ecoutez donc sur LCI Maurice Szafran, détenteur d'une carte à vie d'éditocrate : "Il faut dire la vérité, c'est aussi lié à l'immigration. Tout ça n'a rien à voir, et tout ça a tout à voir" ! Compris ?


Il a immigré comment Harpon, né à Fort de France ?

Si je puis me permettre une analyse de bazar :

Castaner fut un jour socialiste, le lendemain il se découvrit on ne sait quoi

cette mue comme tant d'autres se fit sans problème, sans douleur

et dans ses nouveaux atours Me Castaner décida d'aimer la police

mais d'un amour trop soudain

et la police sentant que l'heure des miliciens allait venir se sentit pousser des ailes

et ne répond plus aux avances de Castaner

forte qu'elle est que demain, elle n'aura même plus besoin de Castaner pour ne répondre de rien



Bientôt Ici Londres, pom pom pom pom


mais pour l'instant à Strasbourg, pour une raison inconnue, on entoure la préfecture de tortues ninja armées jusqu'aux dents de fusils d’assaut, de jambières caoutchoucs

bref, c'est l'état de guerre 

je passe en vélo entre ces gens entassés dans des dizaines de camionnettes immatriculées d'ailleurs, ça coûte cher la sécurité et puis ça décore bien le paysage



Pour un ministre avec tant de casseroles, ce serait en effet ballot qu'il tombe pour l'une des seules dont il n'a pas de responsabilité.

Un couteau en céramique ?


Complètement "Fou" mais pas assez con.



Par contre Joselito Castaner, un minus habens d'une rare espèce.


"Menteur, tapez 1. Incompétent, tapez 2. "

Vous avez oublié la réponse 3 : menteur et incompétent.


Ils n'ont qu'à le remplacer par Ségolène Royal. Elle mettra enfin un terme aux vils agissements de cette vermine d'Extinction Rébellion.

Conversation fictive (quoi que):


Le préfet: Monsieur le ministre, nous avons le nom du tueur: Il s'appelle Harpon.

Castaner: Un harpon ? Il a fait ça au harpon ? C'est un barbare ! Ah non, je ne peux pas qualifier un policier de barbare, sinon je parlerais comme Mélenchon.

Le préfet: Non, monsieur le ministre. Harpon, c'est son nom. Mickael Harpon. Il a commis son crime au couteau.

Castaner: Avec un couteau ? Comme dans Psychose ? Je vois: c'est un déséquilibré, un fou. Tout ça, c'est encore la faute des Gilets Jaunes, ils stressent tellement les policiers que certains en deviennent fou !

(deux jours plus tard)

Le préfet: En fait, le coupable s'était convertit à l'islam il y a quelques années.

Castaner: Ce n'est pas un chrétien ? Donc ce n'est pas un déséquilibré mais un terroriste islamiste ! Bien, il est donc temps de parler d'immigration. Après tout, Le Pen n'a pas le monopole du racisme, nous aussi on peut le faire !




Castaner: Ce n'est pas un chrétien ? Donc ce n'est pas un déséquilibré mais un terroriste islamiste ! Bien, il est donc temps de parler d'immigration.


Le glissement est très bien décrit !

Même si Castaner n’a pas dit ça en définitive, l’air du temps fonctionne ainsi.

(J’ai lu un commentaire ailleurs comme quoi il aurait fallu renvoyer Harpon dans son pays. Oui, c’est ça, on envoie Harpon par charter de Roissy qui, après une boucle, atterrit… à Roissy).

Il me semble qu'aujourd'hui les media"mainstream" consacrent tout leur temps à analyser la communication sur les faits (sur ASI c'est bienvenu puisque c'est votre mission)q'à enquêter sur les faits eux-mêmes ,ce qui demanderait plus de temps,au moins celui de réfléchir.

Cette précipitation médiatique donne envie de tout débrancher!

"ça ne peut qu'être un accès de démens" Tels furent les tout premiers mots de  Mélenchon, lors de son interview sur LCI. De la démens continue t il, car comment expliquer autrement le fait d'égorger ses victimes... C'est vrai ça, comment ?...


Il fut quand même obligé de reconnaitre après qu'il y avait peut être un lien avec des forces extérieures. Ah bon ? Lesquelles ? Le mot "Islam-isme" doit lui brûler l gueule car il ne fut pas prononcé.


Avec de tels idiots (plus ou moins) utiles, l'islamisme  a de beaux jours  et de beaux égorgements devant lui.

Hors sujet (quoique...)


À regarder de toute urgence l'interview de David Dufresne sur Le Média. 

un petit conseil amical, c'est d'écouter l'excellente émission de France Culture du 7 octobre entre 17h et 18h. 

Cette semaine "LSD" parle de la police et fait parler les policiers


Vous entendrez le glaçant témoignage de Benoit ( CRS de son état ) qui, n'en déplaise à certains internautes qui se sont déjà exprimés sur les "gentil policier qui entrainent dans le club de rugby du coin " est, je pense, assez représentatif de ce qu'est un fonctionnaire de police et de son état d'esprit.


Il n'hésite pas à parler de secte (quand il parle de son corps de CRS  ) et c'est le genre d'individu qu'on ne voudrait pas croiser en tenue ou en civil un jour dans sa vie !

Le degrés zéro de la réflexion.... vraiment à écouter le coeur bien accroché.


D'autres témoignages supers intéressants aussi de policiers plus dans l'analyse et qui rappellent le rôle néfaste d'un Sarko qui humiliant un gradé de Toulouse a mis fin à la police de proximité pour faire du chiffre avec les résultats que l'on sait !


https://www.franceculture.fr/emissions/lsd-la-serie-documentaire/force-de-lordre-14-le-maintien-de-lordre-a-la-francaise


Quant à Castaner qui est chef de la police alors qu'il aurait très bien pu dans sa jeunesse avoir affaire à elle et finir de l'autre coté; c'est vraiment cocasse comme retournement. 

Et je ne vois pas vraiment comment on peut défendre  ce monsieur après tout ce qu'il a dit et fait ( voire pas fait ) !


CASTANER est pitoyable. C'est entendu. Il fait pitié tant le costume est trop grand.

C'est Laurent NUNES, son alter ego, qui devrait trembler : il était dir.cab. du Préfet de Police en 2015.


En tout cas la question qui se pose est la suivante : comment peuvent-ils nous protéger s'ils ne sont pas capables de se protéger eux-mêmes?

Trente ans bientôt que je n’ai plus la télé, quinze ans que je n’écoute plus les matinales radio parce que tout ça au final le déformait au lieu de m’informer, me déprimait au lieu de m’ouvrir l’esprit, me foutait en rogne de bon matin au lieu de me donner envie d’agir dans la journée. 

Alors s’il vous plaît Daniel, une fois par semaine parlez-nous de ceux de vos confrères qui font bien leur boulot. Que je n’en arrive pas un jour à ne plus lire vos billets du matin non plus par crainte de n’y trouver que ce que j’ai évacué : critiqué, certes, analysé parfois, avec style presque toujours, mais ça reste LCI et BFM, et je n’en veux plus, de ça. 

S’il vous plaît. Une fois par semaine. 

( ou plus 😉) 

"le ministre d'un gouvernement minoritaire affolé, qui tremble devant sa police". Comme quoi une analyse politique fine n'a pas besoin d'être très longue...

Comme aurait pu écrire Clémenceau : "   Castaner a succédé à un imbécile et sera remplacé par un incapable .... "

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.