29
Commentaires

Humoristes plagiaires dénoncés : mais qui donc est CopyComic?

Un compte YouTube anonyme qui révèle des plagiats commis par Gad Elmaleh ou Tomer Sisley ; une épouse qui croit savoir qui se trouve derrière ce compte anonyme ; et les accusés qui démentent. Nouveaux rebondissements dans "l'affaire CopyComic".

Commentaires préférés des abonnés

moi j'aimerai que MME SISLEY dénonce Verino, je l'aime bien cela lui ferai une bonne pub.

Et puis qu'elle continue encore un peu pour bien médiatiser le plus largement possible le le fait que son mari a plagié d'autres auteurs. 

C'est complètement(...)

Finalement, à y regarder de près, il est des choses avec lesquelles les humoristes ne rigolent pas. On peut même pousser la critique bien au delà. Les humoristes "main stream" mettent tout leur soin à surtout exclure  du champ du comique les que(...)

Approuvé 6 fois

Le film de Kheiron (nous trois ou rien) est vraiment bien, à voir si vous en avez l'occasion.

Derniers commentaires

Je me moque de savoir qui est copymachin. Par contre savoir qui sont les faussaires et les escrocs humoristes cela m'intéresse. 

https://www.youtube.com/watch?v=6zEbeA8Os30 


vite, c'est URGENT!


un sujet sur les urgences, ici traité par Ferroni.


Est-il vrai que Buzyn a contesté les arrêts-maladie des personnels urgentistes?




tic tac tic tac ... toujours pas de" preuves " cela fait deux jours que ca devait sortir dans les 24heures ... c'est long

En somme, les "fameux" comiques ne se défendent pas d'avoir plagié, mais entendent porter plainte contre leurs accusateurs. Et ça semble marcher : hier sur LCI, copycomic était quasiment présenté comme un dangereux salopard. Vu la popularité d'Elmaleh et Cie, ça ne devrait pas avoir trop de mal à s'imprimer. Selon que vous serez puissant, etc...

Et ça semble marcher : hier sur LCI, copycomic était quasiment présenté comme un dangereux salopard.  


Copycomic c'est un peu le Julian Assange du stand up...


Peut être apprendrons nous bientôt qu'il a mis en danger ses sources, couché avec des femmes sans préservatif et contribué à faire élire Trump.



Si l'on file la métaphore "gaz el malais"  le Trump de l'humour

Finalement, à y regarder de près, il est des choses avec lesquelles les humoristes ne rigolent pas. On peut même pousser la critique bien au delà. Les humoristes "main stream" mettent tout leur soin à surtout exclure  du champ du comique les questions sociales, quand ils ne pratiquent pas carrément un humour engagé majoritairement et ouvertement  à droite (à quelques exceptions près comme Guillaume Meurice) Par exemple les chevaliers du fiel (à ciel ouvert)   se sont fait un nom en tapant outrageusement sur les petits fonctionnaires; On aimerait le même courage pour taper sur les patrons et les actionnaires qui il est vrai possèdent souvent les médias qui les popularisent. D'où sans doutes l'allégeance caricaturale, qui pourrait d'ailleurs faire l'objet d'un sketch particulièrement comique et révélateur avec un peu d'imagination: l'arroseur arrosé en quelque sorte (comme lorsque Chevalier et Laspales font de la pub pour le privé après avoir taper eux aussi sur les petits fonctionnaires). La compromission des artistes, source de sketchs: à creuser;
Pourtant Dieu sait  la puissance comique que recèlent les dominants souvent caricaturaux de notre  société lorsqu'ils font semblant d'être humain tout en pratiquant une violence sociale comme on n'en a pas vu depuis le début du capitalisme. Par exemple chez Lordon, la dimension ironique dans ses billets de blog participe du réveil du cerveau du lecteur. J'ai essayé personnellement de passer à l'acte en détournant les fables de La Fontaine et en rendant "La Fontaine toujours aussi (im)pertinent".
 Notre imagination en matière comique est encore bien dormante me semble t'il, voire bien sous surveillance (comme lorsqu'on veut inculper un prêtre qui a repris dans son église des chansons des gilets jaunes: personnellement ça m'a fait beaucoup rire. Et je ne vois pas pouquoi un catholique n'aurait pas le droit de se révolter contre la violence sociale qui est contre nature avec ses valeurs: Jésus chassait les marchands du temple dit-on; Pourquoi un prêtre ne dénoncerait-il pas leurs amis? il est dans son rôle). On ne rigole pas de tout dans cette société, et surtout pas de la domination sociale qui rémunère bien les comiques lorsqu'ils se foutent  des petites gens, mais surtout pas des puissants (ou alors sur un mode non gênant contrairement aux premiers qui en prennent plein la gueule pour de bon, comme lorqu'on insinue que les fonctionnaires, qui pourtant se suicident de plus en plus, ne branlent rien). 

A leur place j'aurais répondu "nous sommes tous copycomics", service d'utilité publique. Je peux plus les voir en peinture, cez "comiques" stars à grosses têtes vides.

Je suis opposé à la déchéance de nationalité, mais ceux-là méritent bien qu'on la leur retire, ils pourront toujours aller demander la nationalité de leurs sources d'inspiration.

Ce qui est amusant que c'est que Philippe Lelouche reproche à Kheiron d'avoir été condamné pour plagiat pour son film "Nous 3 ou rien"... C'est vrai, l'éditeur de son père qui avait raconté l'histoire dans un livre à très faible tirage (419 ventes) a attaqué Kheiron en justice  pour avoir plagié le livre !

En effet il racontait l'histoire familiale, qui reprenait évidemment les éléments décrits par son père, et l'éditeur a gagné;

15 000 Euros plus 5000€ pour les frais de justice. Bien joué l'éditeur !


Ca a évidemment tout à voir avec les copycomiques qui pompent allègrement  ici et là, tant l'humour est une vaste famille !

Cher Tony, 


Dans  votre phrase : 

"Il y raconte l'histoire de son père iranien, qui a fui son pays en 1984 avec sa femme et son fils (Kheiron avait alors 2 ans) pour devenir éducateur en banlieue parisienne. "

Il me semble que le "pour devenir" ne va pas. Le père de Kheiron ne fuit pas en France "pour" faire éducateur, mais "est devenu" éducateur. En effet, il était un juriste et politicien renommé dans son pays, un membre de l'élite intellectuelle, et quelque fut l"intérêt du travail d'éducateur, il constitue pour lui, à l'évidence, une déchéance sociale inhérente à l'émigration ( qui est bien le problème et dont tout émigré a fait l'expérience). Personne, je crois, ne fait ce choix "pour" ça.


Merci

Simon


ça sent surtout les poursuites baillons une fois les personnes identifiés. Peu importe si ils sont reconnus coupable ou non, le fait d’enchaîner les poursuites par tout ce milieu la qui aura plus de moyen et de temps à perdre. C'est sans doute ce qui est visé ici. 

Je ne comprends pas la stratégie des "accusés". Qu'ils connaissent ou pas l'effet Streisand, ça semble assez idiot de recentrer l'attention sur cette affaire. D'autant que ce que fait copycomic n'est pas tant un exposé d'opinion qu'une liste de faits: un tel a fait cette blague, un tel autre a ensuite fait la même (je trouve certains parallèles moins évidents que d'autres cela dit). C'est toute la force de ces vidéos.

Merci de ne pas divulgâché la fin de "Bref" sur  la photo de Kheiron...
De mémoire, il me semble que Lecaplain est plutôt le coloc que l'ami bizarre. Bref...

moi j'aimerai que MME SISLEY dénonce Verino, je l'aime bien cela lui ferai une bonne pub.

Et puis qu'elle continue encore un peu pour bien médiatiser le plus largement possible le le fait que son mari a plagié d'autres auteurs. 

C'est complètement aberrant, imaginé un ministre de l'intérieur qui dit qu'un hôpital est attaqué par une horde sanguinaire puis qui engueulerait tout ceux qui lui font remarquer que c'est faux.


JE trouve la posture des coupables de plagiat, très macronienne pour le coup .



"si c'est eux, je les aime encore plus qu'avant".  moi aussi !


 même si je ne les connais pas vraiment, à part dans "bref" !  bonne série à voir d'une traite si possible.


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.