23
Commentaires

Hulot : Ebdo face aux critiques

Des accusations sans preuves ? Un article "irresponsable" ? Une manipulation politique ? Après la publication d'accusations de viol visant Nicolas Hulot, le magazine tente de se défendre malgré les démentis et la pluie de critiques émanant de ministres mais aussi de journalistes.

Commentaires préférés des abonnés

En quoi l'article est irresponsable ? Je l'ai lu, je le trouve assez clair : une plainte pour agression sexuelle a été déposée contre Hulot, elle a été classée parce-que les faits sont prescrits. Bien sûr qu'il fallait publier, c'est une info, peut-ê(...)

Merci pour cet article. 

Sur un site comme Arrêt sur Images, on ne peut pas ne pas savoir que l'information et le commentaires ne sont pas linéaires : ils ont des effets boomerangs sur les sujets dont on parle, les amplifient. Un "commentaire" qu(...)

Approuvé 6 fois

Ça fait surtout pitié de voir tout ce petit monde agiter les bras pour une histoire sans aucune importance. Ce qu'il se joue ici c'est de savoir si notre ministre de l'écologie est un salopard ou pas. La belle affaire.


Notre démocratie se casse la gue(...)

Derniers commentaires

Quand on est lecteur du XXI on ne s'attendait pas à ce que l'EBDO se coule dans l'air du temps avec aussi peu de recul.

Merci pour cet article. 

Sur un site comme Arrêt sur Images, on ne peut pas ne pas savoir que l'information et le commentaires ne sont pas linéaires : ils ont des effets boomerangs sur les sujets dont on parle, les amplifient. Un "commentaire" qui devient "un commentaire repris par une revue de presse" est une information en soi, permet à d'autres de s'appuyer dessus pour constater qu'il y a "vraiment" un problème etc, etc. :  je pense qu'ici, on connait tous cela par coeur.


 Vous savez cela et vous consacrez un nième article a Ebdo, et comme si cela ne suffisait pas la chronique du matinaute pose déjà explicitement des clous sur son cercueil. Et vous le faites en faisant feu de tout bois :

-La ministre A. Buzyn part dans un délire de complot (T. Mandon le jaloux se vengerait de N. Hulot !!) et vous vous contentez de le signaler, comme une hypothèse à débattre (il y aurait une thèse à faire sur les responsables politiques qui sont contre le complotisme et qui deviennent des complotistes tactiques  dès qu'ils sont mis en difficulté) ? 

-Le rédacteur en chef du JDD parle et s'indigne, et vous recueillez pieusement sa parole. Hervé Gattégno est il votre nouvelle mesure étalon de la rigueur journalistique ? Si oui, il va falloir qu'on discute.


Je ne suis pas fan d'Ebdo, mais il y a quelque chose qui me dérange. Vous savez très bien que votre parole est performative, et que sous couvert de "traiter le sujet", vous contribuez à les étouffer dans l'oeuf. Il y aurait plein de manière de les critiquer, sans s'acharner ou s'essuyer les pieds sur eux. Voire à creuser les pistes ouvertes par eux. Mais, suis-je bête, vous n'êtes pas un site d'enquêtes, mais un site qui regarde les autres enquêter. Un peu facile!


Et puis citer ceux qui accusent Ebdo de faire du sensationnalisme pour se lancer, alors que vous-mêmes êtes dans les affres d'un lancement de site complètement foiré, qui restera dans les mémoires des lancements les plus lamentables de sites d'info, incapables de nous expliquer depuis un mois à quoi tout cela a servi à part à faire moderne, en quoi la nouvelle forme traduit une  cohérence avec l'évolution de fond de votre travail, et donc que vous êtes par conséquent réduits à racoler avec du Hanouna, du The Voice, et autres, franchement, c'est embarrassant de vous voir vous repaître sur la bête malade d'à côté. Et un peu embarrassant pour moi, je le dis pour la première fois, de compter parmi ceux qui vous soutiennent.  


Si j'en reviens au sujet vous êtes surtout, dans l'immédiat, un des vecteurs par lequel l'affaire Hulot est en train de devenir l'affaire Ebdo. Cela suscite en moi un profond sentiment de malaise.

Pourquoi écrivez-vous " LES démentis" ?

Il n'y en a qu'un, non ? 

Imaginez une seule seconde la même affaire concernant Tariq Ramadan.

Vous imaginez ces mêmes personnes dire que c'était irresponsable, qu'il ne fallait pas publier ou que les faits étant prescrits, l'enquête d'EBDO était inutile ?


On est pas tous logés à la même enseigne mais une fois de plus, en voilà un exemple flagrant.

.

Personnellement, j'ai aussi un sentiment de malaise, mais c'est quand je vois que l'accusation semble se tourner "tout d'un coup"... contre l'accusateur, la recherche de la vérité étant alors délaissée...


Ouais......

Malaise devant tout ça...

Un nouveau journal, pourtant fondé par des gens qui ont fait la preuve de leur grande qualité professionnelle, et qui donne un peu l'impression d'avoir sorti un pseudo-scoop pour faire du buzz. Tout le monde a maintenant entendu parler d'Ebdo...

Une possible victime qui veut garder l'anonymat (lequel a tenu 1h28.....), qui déclare "ne pas vouloir médiatiser l'affaire", et qui, pour ne pas la médiatiser, ne trouve rien de plus judicieux que de donner une interview à des journalistes d'un magazine naissant en quête de notoriété...

Oui, vraiment, malaise devant tout ça...


Nul doute qu'il y a une manipulation politique, qui pourrait venir de toutes parts, y compris de LRM.

Si personne n'avait parlé de la plainte déposée en 2008, prescrite ou pas, alors oui, c'est une information.

Ebdo a indiqué qu'ils avaient eu un récit bouleversant de cette agression sexuelle et qu'ils reçoivent depuis de nombreux témoignages de faits similaires concernant toujours Nicolas Hulot.
Il suffit d'attendre un peu pour savoir s'ils ont eu tord d'en parler ou pas.

Vaut peut-être mieux attendre. 


Certes. Je constate seulement que, selon la personne incriminée, c'est prudence, respect de présomption d'innocence, et autre bla-bla, ou la curée. Rien de nouveau sous le soleil.

Ah non, le fond de ma pensée c'est qu'il vaut peut-être mieux attendre avant de juger Ebdo irresponsable. 

Il se pourrait qu'ils aient autre chose sous le coude, faudra voir. 

Dans les deux affaires en question il n'y a aucun éléments probants il ne pourra pas être mis en examen, par contre il y a déjà eu par le passé un témoignage contre lui de maurren dor et qui refait surface du coup:


http://www.lepoint.fr/video/l-ex-chroniqueuse-de-ruquier-maureen-dor-harcelee-sexuellement-28-10-2017-2168112_738.php

À peu près ce que je pense de l'affaire :

http://www.liberation.fr/debats/2018/02/11/dans-les-slips-du-gouvernement_1628968


Mais en mieux ;)

À peu près ce que je pense de l'affaire :

http://www.liberation.fr/debats/2018/02/11/dans-les-slips-du-gouvernement_1628968


Mais en mieux ;)

3 commentaires en...3h00! Sur un sujet comme ça ?

Il ne reste plus grand monde à bord, on dirait...


 Et puis que s'est il passé après ? Si les faits sont avérés , Hulot s'est il excusé ( du style " désolé ,j'ai déconné ") ou a t il demandé le silence ?

D'accord ,mais qui a informé l' Ebdo ? était il connu dans le  milieu écologico médiatique  que Hulot était un "dragueur" ? le cas Denis Baupin a t il délié les langues ?Ou bien s'agit il d'une calomnie ? Celles qui se disent victimes souhaitent que ce ne soit pas médiatisé ,mais acceptent que les journaux en parlent  . Les faits sont prescrits . Comment l' Ebdo peut il être sûr de  ce qu'il avance ?

En quoi l'article est irresponsable ? Je l'ai lu, je le trouve assez clair : une plainte pour agression sexuelle a été déposée contre Hulot, elle a été classée parce-que les faits sont prescrits. Bien sûr qu'il fallait publier, c'est une info, peut-être pas, sans doute pas, l'info de l'année mais une info. L'argument de la plaignante qui ne veut pas médiatiser son cas ne tient pas, sinon on ne publie plus rien sans l'aval des parties prenantes ?? M'enfin !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.