58
Commentaires

Harcelée par le forum "18-25", la journaliste Nadia Daam soutenue par ses confrères et le gouvernement

Les journalistes français en ordre de bataille contre les trolls. Harcelée suite à une chronique sur Europe 1 dénonçant la "bêtise crasse et la malveillance" du forum 18-25 de jeuxvideo.com, la journaliste Nadia Daam a reçu le soutien de plusieurs dizaines de ses confrères. Mais aussi de la secrétaire d’État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes. De son côté, la société Webedia, qui héberge jeuxvideo.com, s'est engagée à doubler le nombre de ses modérateurs. Sans préciser combien ils seront désormais.

Derniers commentaires

Vous n'avez pas vomi en lisant les commentaires des petites frappes qui se sont attaqués à Nadia Daam ?
Bravo, vous avez un bon estomac.
A présent, essayez avec ceux des raclures qui ont pourri Marion Séclin.
Même abjection, même frustrations de mal baisants, exprimées au travers d'un vocabulaire limité à une trentaine de mots mal orthographiés, dont 3/4 d'injures.
Désolé pour celles et ceux qui n'ont pas encore achevé leur digestion.
Vu que Webedia n arrive deja pas a censurer les nombreux messages de haine et d insultes a leur encontre, je rigole quand a la possibilité de modérer le restant du forum. Chacun sait que ce forum est rempli de débiles profonds, postant des messages de débiles profonds. A partir de la faut pas s'étonner du reste...
Et comme quelqu'un au dessus, je reverrais au forum de JeuxOnline, modérés et mieux présentés, et possedant des sections discutant de nombreux themes en dehors des jeux.

D'ailleurs, @si pourrait faire nettement mieux comme type de forum que cette présentation datant de la préhistoire de l'internet :p
Une news : Deux annonceurs retireraient leurs pub de jeuxivideo.com.
"Après le dernier raid antiféministe en date mené par quelques membres du forum 18-25 sur jeuxvideo.com, à l'encontre de la journaliste Nadia Daam, des internautes répliquent en visant le porte-monnaie. Et interpellent des nombreuses marques, qui communiquent sur le site, afin de demander le retrait de leurs annonces. Le géant italien de la pâte, Barilla, nous indique avoir pris des mesures, ainsi que le groupe d'assurance santé APICIL."
brûlons les livres qui font l'apologie de la violence sexiste ( y compris envers les homos) : bible, torah, coran et tutti quanti.
dieu n'est pas mort, malheureusement, il bouge encore.

J'ai entendu parler d'un appel d'une centaine de personnalités pour que macron fasse quelque chose.
Je propose qu'on s'en prenne à tous les types de prédation. tous, sans exception.
Si je lis bien la date sur la vidéo d'Europe 1, Nadia Laam a donné son Coup de patte les 1er novembre 2017.
La "tribune signée par près de 200 journalistes" est parue le 3 novembre 2017.
Cette Nadia doit être une sacrée VVVVIP (vraiment very, very,...) pour avoir suscité cette levée de boucliers, aussi volumineuse que fulgurante et l'intervention du gouvernement de notre belle république.
N'y a-t-il donc rein de plus choquant dans l'actualité pour qu'on fasse un tel raffut parce qu'une journaliste a été l'objet de menaces de quelques trolls ?
"mob mentality" , ce cas rappelle celui de Joann Sfar. une bande d'anonyme un peu énervée peut vite pourrir la vie de quelqu'un.
je soutient évidement cette dame, ces aggresseurs sont des adultes du FN, et ils sont peut nombreux, mais savent démultiplier leur messages, c est technique. Par contre quand sur Mediapart les jounaleux bourgeois nous disent que nous sommes des sauvages parce que nous ne savons pas ecrire, ils font le jeux des racistes, ils confondent forme et fond. je ne sais pas ecrire mais je defend les femmes, suis de gauche, et je critique les mensonges et manipulation, pour autant je suis agressée aussi (pas comme elle, la pauvre). ce qui m indispose se sont les signatiares', seuls les males sont cit?s, ou seuls les males ont de l importance ? et ce sont des males qui ont soutenu Macron, un type qui pense que les ouvrierEs de Gad sont illettrée, a force de voulor au pouvoir des macho comme TOUT les présidents Français ben on ne sors pas du patriarcat qui produit des males incultes de droites, des violeurs, et des laches qui demandét aux femmes d eduquer les adultes.
Tres bien que des gars disent a d autre gars qu il faut arreter et qu ils sont là pour cette dame, je suis pour, la solidarite doit etre sans limite, les males doivent controler les autres mâles, nous seules ne pouvons pas le faire.
Hélas aujourd'hui plus qu'avant la bêtise a droit de citer
Elle est même un titre d'honneur
Trump se vante d'être aimé pour sa crasserie sans fin
Et les électeurs de Trump se retrouvent volontiers dans sa stupidité
Il est des nôtres, il a roté comme les autres
Comme les ivrognes qui se congratulent au zinc de leurs dernières inepties
loin du carcan familial ou professionnel ou social

Et il est interdit de dire à ces imbéciles l'étendue de leur stupidité sans risquer de faire de l'élitisme

Le problème n'est pas que la stupidité soit nouvelle, elle nous accompagne depuis la création
- voir Abraham qui obéit et va trucider le fils de sa chair -
le problème est que la stupidité a désormais le droit d'être respectée et de se propager à vitesse grand V
même si elle ne se limite pas à la tranche 18-25 mais y trouve là un terreau formidable d’expansion
Est on bien sûr que censurer ce type d'excès sur un forum quelconque ne le fera pas réapparaitre ailleurs sous une forme aggravée ?
une bonne tarte dans la tronche

Qu'entendez-vous par "tarte" ? Une tarte à la crème ou une baffe ?
jeuxvideo.com, qui a expliqué que ces attaques étaient simplement "l'expression de la jeunesse"
C'est pas parce que quand on est jeune on est (souvent)(un peu - beaucoup) con, qu'il faut le rester toute sa vie ;-D .
Et le meilleur moyen de ne pas le rester, c'est par exemple de se prendre une bonne tarte dans la tronche en voyant ses propos supprimés suite à un post qu'on aurait jamais osé dire à froid dans la vie réelle. Ou à une visite surprise des poulagars qui vous démontrent que l'anonymat des forums est très relatif.
Marc Ladreit de Lacharrière "s'est engagé à doubler le nombre de modérateurs".
des emplois fictifs ?
Donc, in fine, on en appelle à plus de contrôle du web ?
(Ce n'est pas un commentaire sarcastique mais une question sincère)
et des gens sont venus menacer Eliott Lepers devant chez lui:
https://twitter.com/ElliotLepers/status/926392003235143680
pour mémoire:
https://femfreq.tumblr.com/post/109319269825/one-week-of-harassment-on-twitter
http://www.journaldugamer.com/2014/10/15/menace-sarkeesian-annuler-discours/
De tout mon cœur, je soutiens Nadia Daam.
Comment peut-on soutenir Nadia Daam autrement que par un commentaire ici?
Dans l'émission 28 minutes, elle est toujours sérieuse et pertinente, ses chroniques sont à la fois précises et travaillées, en même temps que sereines, ses interventions judicieuses. Je suis indignée de penser que des malotrus puissent s'en prendre à elle, et que le site sur lequel ils s'expriment se révèle incapable de les empêcher de nuire.
peut-être, mais sur europe nain, elle se lâche trop souvent, et là c'est le retour de bâtons ou de boumsrange. Faut pas venir chouiner quand on provoque sciemment les cons.
Elle est en tous cas horripilante dans la vidéo qui a déclenché les attaques des "cons". Comment peut-on afficher un tel contentement de soi et de telles certitudes ?
Je n'approuve évidemment pas les menaces dont elle est l'objet. Mais tout de même, quand j'écoute cette excitée, je me dis qu'elle mériterait une tarte. Je rêve parfois que Noël Godin l'entarteur prenne conscience de l'énorme disparité du ratio homme/femmes parmi les victimes de ses entartages et décide d'entreprendre, en commençant par Nadia Laam, de réduire cette flagrante inégalité.
Je vous approuve (une fois de plus).
Au-delà de l'émotion unanime (et obligatoire) et du soutien (indispensable) à la consoeur insultée et menacée (ce que - bien entendu - je réprouve), nos ami-es journalistes qui causent dans le poste et/ou écrivent des éditos ne devraient-ils pas s'interroger sur l'effet que peuvent avoir [large]leurs[/large] insultes lancées régulièrement - et impunément - sur les gens qui ne pensent pas comme elles/eux?
Par exemple lors du référendum en 2005. Ou récemment sur les électrices/électeurs de la France Insoumise, ou encore, régulièrement, sur celles/ceux du FN.

La bonne conscience et le contentement de soi de la corporation sont vraiment horripilants.
@constant gardener, @Julot Iglésias : Si je comprends bien vos propos alors le sexisme et l'antisémitisme sont équivalents à la décision politique ?
Et vous nous servez une variante fraîche de "je ne suis pas raciste mais" ?
J'ai souvent fait remarquer, en effet, qu'il y avait une analogie entre sexisme et antisémitisme. On observe le mêmes sottes dérives de ceux qui pensent pouvoir dire n'importe quoi puisqu'ils défendent une juste cause et qu'on ne peut émettre le moindre bémol sans subir un procès d'intention. Vous en apportez ici une belle illustration, en insinuant que ceux qui affirment ne pas être sexistes (ou antisémites) ne sont pas sincères simplement parce qu'ils n'adoptent pas au demi-ton près (1 bémol = un demi-ton) la tonalité officielle.
C'est vrai que ma réponse était un peu courte, mais vous n'avez pas l'air non plus de comprendre mon point de vue : je trouve problématique de mettre sur un même plan les propos tenus sur jv.com et le cas de Laam.

Non, ce n'est pas être "au delà de l'émotion unanime" que d'éluder le fait que l'on parle ici d'un journaliste-femme. C'est être juste à côté, de ce décalage qui permet de ne plus parler de l'essentiel, de tordre la question quitte à ce que d'un cas, on parle en général.

Et donc par là, vos remarques, quelque part, ont un petit (petit) goût de "elle l'a bien cherché" ("Faut pas venir chouiner quand on provoque sciemment les cons." palu).
Commentaire auquel, cher Julot, vous apportez votre "pierre" en y répondant (une bonne tarte ?? ah non finalement, on a bien eu peur, il ne s'agissait que de pâtisserie ! la bonne blague)…

Ça c'est l'aspect sexuel de la chose.

Vous parlez ensuite de l'édicocratie, très bien, je n'ai pas de problème avec ça.

Simplement, avec ces d'arguments, finalement je crains qu'on en arrive tranquillement à donner caution au forum jv.com, car "La bonne conscience et le contentement de soi de la corporation sont vraiment horripilants." (constant gardener)..

Ou alors j'ai mal compris, ou alors vous me dîtes in fine que pour lutter contre les dits éditocrates, il faut utiliser contre eux tous les moyens même les plus bas (tarte comprise), les femmes d'abord ?
Ouf. Heureusement vous avez mal compris, j'ai eu peur.

Je pense que vous faites partie de ces gens qui ne lisent pas vraiment, Par exemple quand il est question des insultes du point de vue du récepteur, et du point de vue du récepteur elle ne sont jamais justifiées sinon elle ne serait pas des insultes, vous regardez les raisons qui ont conduit à ces insultes. Pas vraiment en fait, vous regardez les raisons pour les journalistes mais pas pour les autres qui ne votent pas comme il faudrait. Je m'explique.
Les journalistes insultent mais ils insultent des sexistes et des antisémites (et si j'ai bien compris, pour vous ça se conçoit), par contre, quand des gens insultés protestent, certains en insultant et qu'au milieu d'eux se trouve la même part de sexistes et d'antisémites qu'ailleurs, alors ils insultent tous parce qu'ils sont anti-sémites et/ou sexistes.
De plus, c'est une décision politique qui fait que l'antisémite choisit d'aller voter FN ou l'abruti d'aller voter FI, ils ont donc délibérément choisis de se faire insulter par des journalistes ou en ont au minimum pris le risque.

J'ai bien compris moi ? C'est ça que vous vouliez nous dire ?
Pas besoin de journalistes pour m'insulter : vous venez de le faire fort bien. L'"abrutie" vous salue bien.
Pas moi.
Si vous lisez mieux c'est l'interprétation du message précédent qui lui-même parle de ce que les journalistes ou les chroniqueurs disent.

Pour en revenir à ces gens qui vous insultent vraiment, le problème majeur selon moi, c'est que nous ne sommes pas à égalité avec les personnes qui passent à la télé. Il n'y a pas de droit de réponse. Il n'y a qu'internet, et encore avant il n'y avait rien. Mais si la télévision décide d'ignorer les réactions, et si elles ne sont pas outrées elles seront ignorées, alors que faire qui ne consisterait pas à faire ce que la télévision attend, c'est à dire du violent, du trash, du buzz ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Nadia Daam ne fait aucun travail d'information dans cette histoire, c'est une chroniqueuse radio (croisement entre animatrice et éditocrate) qui prend le prétexte de faits divers pour donner son opinion sur les jeunes usagers d'un forum ultra fréquenté en essayant d'en faire rire ses potes bobos avec des formules suintant le racisme de classe. Quant à la minorité dotée de hauts parleurs en or qui la soutient, la majorité silencieuse en est probablement plus lasse que de ses propres enfants, qu'elle ne considère probablement pas comme des "déchets non recyclables", si cons se montrent ils.
Une fois qu'on le réalise la réponse semble simple.
Par exemple faire un travail d'information, sans injurier personne ou au moins sans faire d'amalgames, et en se gardant de trop faire sentir son classisme.
M'enfin quelques journalistes y parviennent même en parlant des musulmans après un attentat, pourquoi seraient ils incapables d'y arriver traitant des gosses de leur beauf après le harcèlement d'un numéro téléphonique ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Il se peut qu'elle soit bien meilleure sur arte où son rôle est différent, jamais noté cette tendance à la méchanceté dans le 28 minutes. Mais cette chronique particulière d'Europe 1 était assez puante quand même.

Après je ne dis pas qu'il faille pour autant accepter la violence de ce qu'elle s'est pris en réactions (quand ça a été effectivement très violent, j'espère bien que les auteurs de menaces ou injures sexistes seront poursuivis et punis).

Ce que je trouve anormal, c'est qu'un éducateur/prof/animateur qui irait traiter des élèves, même après une énorme saloperie des 3 connards de la classe et des rires gras des autres, de "déchets non recyclables" se prendrait au minimum un blâme ou des remontrances de sa profession, et quelle que soit la réaction des élèves on en conclurait au minimum à des torts partagés. La première responsabilité de l'intelligent/adulte étant de se montrer moins con que le jeune con, et de ne pas abuser de sa position de pouvoir pour émettre des jugements définitifs destructeurs. Et plus un pouvoir est important plus les responsabilités devraient l'être.

Dans le cas d'une représentante de la caste journalistique qui de la hauteur stratosphérique de sa position de pouvoir (Europe 1, radio nationale à grande écoute, c'est juste l'étage en dessous du sommet, qui serait jouer le Christophe Barbier sur une grande chaîne) se permet d'insulter une communauté de jeunes, non, j'entends zéro voix de son milieu professionnel à le lui reprocher et oser dire qu'un peu plus de nuances lui aurait peut être évité ce traitement (alors que des journalistes qui ont fait des articles mesurés sur le 1825, comme Julien Absalon de rtl, http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/qu-est-ce-que-le-forum-blabla-18-25-ans-de-jeuxvideo-com-7790820155 , ne se prennent aucun harcèlement même s'ils consacrent les 2/3 de l'article à mentionner ses aspects problématiques)..
les sombres crétins qui empoisonnent la vie de la majorité silencieuse
En ce qui me concerne, moi qui ne fréquente pas le forum 18-25 de Jeux-vidéo.com, les sombres crétins qui m'empoisonnent la vie sont plutôt les Demorand, Cohen, Quatremer et autres Aphatie que je ne peux pas éviter quand j'allume mon poste de radio ou de TV.
D'après mon expérience, le forum 18-25 de Jeux-vidéo.com est assez facile à ignorer pour la majorité (silencieuse ou pas) de la population. Comme, dans un autre genre, les éventuels forums du FN, des amis d'Alain Soral ou de la LDJ, sur lesquels il serait aisé (mais probablement aussi risqué) de clabauder.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Si vous aussi vous soutenez notre chroniqueuse, n’hésitez pas à le communiquer à cette adresse : soutienanadiadaam@gmail.com
Quand je vois le Facebook de Henda Ayari tous les messages de haine postés depuis des jours sont encore bien présent, personne n'y a touché. On peut critiquer Webedia, mais tous les messages de haine sur jv.com sont progressivement supprimés, après quelques heures il n'est plus possible de voir ceux qui sont présentés sur les captures d'écran.

Pour Nadia Daam, c'est insupportable ce qu'elle doit vivre. Mais où avait-elle la tête ? Qualifier dans son ensemble une communauté d'environ 500 000 personnes de déchets ou de personnes n'ayant pas de cerveau, suffit qu'il y a en ai qu'une infime minorité d'un peu plus agressifs et susceptibles que les autres, et ça fait déjà des centaines de personnes qui vont chercher à la faire payer.

[...] 200 000 messages publiés quotidiennement [...] Depuis mardi, les ressources humaines de modération ont été doublées [...] Début 2017, le forum 18-25 ans était modéré par une petite quinzaine de bénévoles issus du forum lui-même, et six administrateurs salariés [...]

Je ne sais pas comment fait jeuxvideo.com pour sa modération, mais modérer 200 000 messages ne nécessite pas énormément de monde ... à condition de s'aider d'un système automatique de détection. Dispositif que tout site "sensible" bien géré se doit de mettre en place. J'ai mis en oeuvre par le passé ce genre de système sur un site à fort trafic où des messages "non appropriés" pouvaient être postés. L'efficacité des algorithmes permettait à la modération de ne passer que très peu de temps à cette tâche nécessaire mais ingrate.

Les responsables de jeuxvideo.com sont donc incompétents s'ils n'ont pas mis en place un tel système, ce dont je doute. Je pense plutôt qu'ils sont complices et laissent faire. Le business et la course aux clics avant tout !

PatriceNoDRM
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.