31
Commentaires

Gaza : une journaliste espagnole mise en cause par l'ambassade d'Israël à Madrid

L'armée israélienne vient de se retirer de Gaza, estimant avoir rempli sa mission qui consistait à détruire les tunnels utilisés par le Hamas pour pénétrer en Israël. Et un nouveau cessez-le-feu de trois jours reconductible est entré en vigueur. En revanche, l'autre bataille, celle de la communication, n'est pas près de s'arrêter. Yolanda Alvarez, correspondante de la Télévision publique espagnole (TVE) en Israël, a fait l'objet de vives critiques de la porte-parole de l'ambassade d'Israël à Madrid : ses reportages seraient des "chroniques dramatisées" servant les "intérêts du Hamas". La TVE et la section espagnole de Reporters sans frontières (RSF) ont aussitôt apporté leur soutien à la journaliste, comme le rapporte Le Monde. @si a sélectionné quelques séquences de ces reportages.

Derniers commentaires

Dixit: "@si a sélectionné quelques séquences de ces reportages."
Ok, bien... Et donc? Que décrypte monsieur ou madame @si?
Il n'y a pas de journalisme objectif. La preuve vous écrivez : L'armée israélienne vient de se retirer de Gaza, estimant avoir rempli sa mission qui consistait à détruire les tunnels utilisés par le Hamas pour pénétrer en Israël. Phrase qui aurait pu s'écrire : L'armée israélienne vient de se retirer de Gaza, estimant avoir rempli sa mission qui consistait SELON ELLE à détruire les tunnels utilisés par le Hamas pour pénétrer en Israël.
Comme on dit : informer c'est choisir
Et toujours pas l'ombre d'un début de sanction contre Israël pour ces carnages dont les dirigeants occidentaux sont complices. Ils sont beaucoup plus réactifs envers Poutine alors qu'aucune preuve de sa responsabilité dans la destruction de l'avion n'a été apportée. Ils sont comme ces Israéliens qui s'installaient sur les terrasses pour jouir du massacre. Ils contemplent. Quand les avions ont cessé d'atterrir à Tel-Aviv, Israël et les dirigeants occidentaux ont commencé à se sentir préoccupés. C'était un problème plus ennuyeux que la mort d'enfants.

Je précise que mon pseudo est un hommage à Boby Lapointe et non à BN.
Gaza, avant et après...
Peut-on rester indifférent à ça quand on voit les dégâts ? http://fr.awdnews.com/soci%C3%A9t%C3%A9/5429-%C3%A9difiant.html
Qui va les payer ? Qui va reconstruire ? A peine les Gazaouis ont-ils le temps de reconstruire qu'une nouvelle folie israélienne détruit tout !
Bon, montrer quelques victimes ou proches de victimes palestiniennes, c'est de "l'activistme"...

Mais expliquer, en montrant des lance-roquettes bricolés avec des tuyaux de poêles (authentiques ?), situés à 100 mètres d'un bâtiment de l'ONU que "Ici, on comprend beaucoup mieux la difficulté, qui est celle de l’armée de l’air israélienne, des drones israéliens, de distinguer les sites de lancement de missiles des sites protégés"... ça c'est du journalisme !
"Journalisme de terrain ou militantisme ?" se demande @si. Qui a regardé (les) reportages.
Et qui les a - je suppose - décryptés, analysés, conformément à la vocation de ce site.
Alors, la réponse, c'est quoi?
Même remarque. Et la réponse, alors ?

On comprend bien que vous ne souhaitiez pas vous mouiller en prenant position, mais c'est décevant, et du coup l'article a un goût d'inachevé.
Sujet trop clivant pour qu'Asi donne une conclusion. Néanmoins, ce que je tire de l'article, c'est:

"Un journaliste accusée de montrer la détresse et la destruction du coté des palestiniens dans les reportages... qu'elle réalise du coté où tombent les frappes de drones, les obus de chars et les missiles israeliens..."
Je viens de lire sur FB que les acteurs et réalisateurs espagnols (dont Almodovar, Cruz, et Bardem) qui ont exprimé leur désapprobation face aux agissements de l'état d'Israël la semaine dernière, sont "boycottés" (ou voués aux gémonies) à Hollywood... par la crème du cinéma amerlocain...
Ben tiens !
Le Loup et l'Agneau

La raison du plus fort est toujours la meilleure :
Nous l'allons montrer sur l'heure.
Les Gazaouis vaquaient
Tranquillement sur leurs terres.
Israël survient là qui cherchait la petite bète,
Et que la guerre en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler ma tranquillité ?
Dit cet état plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
- Sire, répond le Gazaoui, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas vivant
Dans le courant,
dans mes terres, sans souci
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler votre pays
- Tu le troubles, reprit cet état cruel,
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
- Comment l'aurais-je fait, le Hamas m'empêche de parler
Reprit le Gazaoui, je dois me taire
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, votre Hamas, et ses tirs
On me l'a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus, sur le territoire gazaoui
Le Loup les bombarde et les assassine
Sans autre forme de procès.
Elle fait partie d'une liste, déjà longue, de rappelés à la maison......
Il n'y a pas que les vieux médias à reprendre en main :

Ex militaire israélien arrêté pour avoir parlé sur Facebook de représailles contre les civils de Gaza

Et milles pardons pour le repost
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.