70
Commentaires

France -Turquie : caricatures contre caricatures

Commentaires préférés des abonnés

Attentez je croyais que la caricature était un droit de l’homme constitutionnel. On m’aurait menti ?


Ah on me dit dans mon oreillette que le droit à la caricature c’est pour nous, pas pour les autres.


Eux c’est insultant quand ils caricaturent, pas com(...)

Ces portraits de Macron brûlés c'est la même chose que ces reportages effectués par des journalistes français qui, parce qu'ils ont interviewé trois ou quatre passants, se piquent de donner l'opinion de "la rue" ou "le poul de l'opinion"


Y a en marre du petit bout de la lorgnette!


Que les bandes d’hypocrites de tous bords gardent leurs leçons de laïcité , de liberté d’expression et de combat contre l'islamisme  ! On n'est pas dupe!


J’aimerais bien savoir si les projections de cari(...)

Derniers commentaires

Ça rapelle les années 2013-2014, où tous les médias parlaient à fond des quelques caricatures de Mahomet, faisant une très très mauvaise pub à Charlie Hebdo...
en réduisant leur boulot à 4 unes récupérables par les discours de droite (jamais on ne parle des autres dessins et encore moins de leurs articles).

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

.. De là à commencer à penser, pernicieusement et à l'insu de notre plein-gré, que notre démocratie reposerait sur notre droit à caricaturer les fous de dieu,, le pas risque d'être très vite franchi. 

Alors que les vrais sujets de préoccupation méritant studieuses analyses et vastes médiatisations sont ailleurs que sur les Une de Charlie, lequel n'est qu'un amuse bouche de salon de la démocratie, certainement pas l'un de ses piliers. 

Ah, relaxe pour les Décrocheurs     en France 


Des nouvelles de CHAVISTA partie en Turquie pour  décrocher un portrait d'Erdogan ?

Dans la série escalade, le ministre de la culture turc a réagi à la dernière une de Charlie-Hebdo, montrant sa maîtrise de l'art du langage.


Une dont le goût était certes d'un niveau qui m'a dissuadé de la reproduire ici, n'égalant que celui de la réponse.


Argf si Charlie nous déclenche une guerre avec les autres guignols Olivier va pouvoir dire "je l'avais bien dit". 


(en bonus on peut noter le signe OK que fait Erdogan sur la caricature, je m'attend à une réaction des wokies américains genre guilde des journalistes-twittos du NYT accusant Charlie de faire du dogwhistle suprémaciste blanc)

Macron et Erdogan sont deux caricatures qui n'ont même pas eu besoin de Charlie hebdo pour être ridicules.

Il est intéressant de citer ici Les principes élémentaires de la propagande guerre de l'historienne Anne Morelli que voici résumés en 10 points :


  • - nous ne voulons pas la guerre ;
  • - le camp adverse est le seul responsable de la guerre ;
  • - le chef du camp adverse a le visage du diable (ou « l'affreux de service ») ;
  • - c'est une cause noble que nous défendons et non des intérêts particuliers ;
  • - l'ennemi provoque sciemment des atrocités, et si nous commettons des bavures c'est involontairement ;
  • - l'ennemi utilise des armes non autorisées ;
  • - nous subissons très peu de pertes, les pertes de l'ennemi sont énormes ;
  • - les artistes et intellectuels soutiennent notre cause ;
  • - notre cause a un caractère sacré ;


Comme vous pouvez le constater nous y sommes presque déjà.


Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Principes_%C3%A9l%C3%A9mentaires_de_propagande_de_guerre


Ces rumeurs ont sans doute pour -mince- base factuelle la projection de caricatures sur la façade de l'Hôtel de la région Occitanie


donc les rumeurs sont vraies

Sur la Une d'@SI au moment où j'écris, il y a un miroir photographique (certainement voulu) entre un gardien de la paix portant une photo de Samuel Paty et de l'autre un civile turc portant une photo de Macron


il y a là un clash d'équivalences et je ne l'apprécie pas

sans vraiment aller jusqu'au bout de l'explication

"des médias d'opposition en Turquie se montrent aussi critiques de Erdogan lui-même".


Ils ont des médias d'opposition ? Les veinards.

Macron et Erdogan s'entendent comme deux larrons en foire. Cet incident provoqué permet à chacun d'eux de renforcer son influence et les opinions positives dans leur sphère d'influence respective. Tous groupés derrière Macron qui n'attendait que cela. Tout le monde tombe dans le panneau, le troupeau suit. La campagne présidentielle est lancé, l'opposition (si elle existe?) tétanisée. Ce n'est que ma modeste opinion, j'en conviens.

D'un autre coté y'a t'il beaucoup de médias d'opposition non contrôlée en Turquie ? Il me semblait qu'Erdogan avait pris son pays en mains après le pseudo coup d'état et que la Turquie se classait encore pire que la Russie désormais en matière de liberté de la presse (157ème mondiale).


A part ça oui, il y a une insistance exagérée sur des manifestations pas vraiment massives de rejet de la France dans la presse internationale, qui me semblent destinées à faire oublier l'attentat lui même au profit de la classique problématique de la laïcité "islamophobe" à la Française qui "ne peut que" heurter les musulmans, thématique aussi appréciée des libéraux anglophones dont c'est la version du french bashing (et une occasion de positiver sur leur propre approche de la question) que des islamistes.


Tandis qu'évidemment la droite extrême française profite de cette large médiatisation de la projection de caricature, du boycott et des manifs s'en étant suivis et de la guerre d'égos Macron-Erdogan pour pousser au conflit de civilisation.


A part ça dans la série épisode amusant, les appels au boycott auxquels des pakistanais participent ont valu à la France pas mal de soutiens venant de l'Inde (enfin surtout de nationalistes hindous partisans de Modi), ce qui pour peu qu'ils achètent d'avantage français comme certains le promettent représenterait plutôt un gain vue l'énormité de ce marché.

Un pays qui poursuit en justice des décrocheurs des photos du crétin de la République ne peut pas donner des leçons aux autres ! Et ceci n'est nullement un soutien aux fous furieux , meurtriers et tortionnaires dirigeants qui s'attaque à la France .. 


A celui qui vomit le plus.. Il y a aussi Bolsonaro et si Trump ne reçoit pas un coup de pied de mule bientôt, tous ces gugusses pourront peut être régler leurs "différents" ,et ce qu'ils ont sur le cœur,  dans  des parties de poker...moins dangereuses pour la planète et la démocratie en général....

Bon, dans ce match de caricatures, inutile de perdre son temps


Restent Trump, Erdogan et l'autre Viktor Orbán qui est plutôt urbi qu'orbi


car ces trois là ont une attitude semblable en matière de piratage de la démocratie et de caricature de la vérité


Y a en marre du petit bout de la lorgnette!


Que les bandes d’hypocrites de tous bords gardent leurs leçons de laïcité , de liberté d’expression et de combat contre l'islamisme  ! On n'est pas dupe!


J’aimerais bien savoir si les projections de caricatures à Toulouse ont montré des caricatures du cul étoilé du pape en levrette  , des prêtres pédophiles couille à l’air ? 


A Toulouse , Moudenc  privatise une place publique en période de noël pour y mettre une crèche vivante . 

Cette crèche vivante est proposé par une école catholique intégriste hors contrat , avec un service d’ordre de l’extrême droite qui interdit l’accès à cette place pendant la « traditionnelle » naissance de jésus de Nazareth. pffff ....

Sans compter les manifestations interdites , les subventions données aux cathos, les bars militants interdits de terrasse...




Quand aux politiques, aux gouvernements ,  aux  actionnaires qui sont les amis des islamistes , cessez de nous prendre pour des ânes.



">



Je plains mes amis turcs : d'abord, Erdogan ;  puis s'accroupir pour déféquer ....



En trente secondes sur google je trouve cela :


"

Occitanie : projection sur les façades des deux Hôtels de Région des caricatures de Charlie Hebdo"

source : https://www.lasemaineduroussillon.com/2020/10/20/occitanie-projection-sur-les-facades-des-deux-hotels-de-region-des-caricatures-de-charlie-hebdo/


Mais continuez à écrire que l'information selon laquelle des municipalités ont projeté sur des bâtiments public les caricatures de Charlie Hebdo n'est qu'une rumeur. Après tout comme c'est écrit dans un journal turc c'est forcément de la propagande.

Attentez je croyais que la caricature était un droit de l’homme constitutionnel. On m’aurait menti ?


Ah on me dit dans mon oreillette que le droit à la caricature c’est pour nous, pas pour les autres.


Eux c’est insultant quand ils caricaturent, pas comme nous où c’est bienveillant.

J'ai beau le retourner dans tous les sens, je crois avoir rarement lu un argument aussi stupide.

si vous le retournez dans tout les sens, vous risquez de le comprendre de travers.

Oui, ça doit être ça le problème. Naïvement, je pensais que c'était plutôt :

- Le fait de comparer une caricature (au sens propre) et l'usage du mot au sens figuré, alors que notre ami sait pertinemment que les deux ne désignent pas la même chose.
- Le fait de ne pas faire la différence entre un dessin que le lecteur, comme son auteur, savent pertinemment être une caricature, et approchent de fait comme tels, et un article de journal aux visées manipulatrices, jouant sur l'ignorance d'un lecteur qui croit lire un texte sérieux.
- Le fait de comparer un dessin qui donne un point de vue sur le faits, et un texte qui invente les faits.

Mais vous avez raison, c'est moi qui doit avoir le lire de travers...
Franchement, si c'est ça la hauteur des du débat à gauche, on en a pas fini de patauger dans la mélasse.


Je n'aurai pas du faire cette remarque, on est parti pour 40 échanges où cette mauvaise foi olympique va m'irriter. Bonne journée à tous.

profitez pour examiner votre mauvaise foi .


Le fait de rappeler que la propagande officielle des pays tend à voir le "mal" des autres" et s'aveugle sur son propre "mal" a été mainte fois analyser ( Chomsky par exemple) et est loin d'etre sans intérêt dans une situation comme celle qu'on examine . et ce dans les deux sens.


profitez en aussi pour relire les échanges et voir à quel point vous etes sourd au arguments des autres: notement celui qui consiste à casser la fausse dichotomie islamophobie-islamo gauchisme .

c'est un piège auquel vous contribuez.


La plupart des gens censés dont font parti une très grande partie des soi-disant "islamogauchiste " répugne l'islam politique et on tout à fait conscience du danger qu'il représente (les année noires de l'Algerie, Daesh etc..)

mais certain d'entre eux sont aussi conscient du risque que pourraient représenter les conséquences pour la paix sociale qu'engendreraient  les mesures  répressives qui pourraient être mises en place pour contrer l'islam politique. : ces consequence pourraient etre une augmentation de la radicalisation (ils nous critique, défendons nous)

le succes de Zemmour en dit long sur ce que certain francais seraient pres accepter: changer la constitution, suspecter à priori , sortir de l'etat de droit, creer une justice a deux vitesses ou les musulmans seraient suspectés à priori , donc sortir de la laicité( pour plus de laicité ,chercher l'erreur).


il faut jouer finement cette partie si on se préoccupe des conséquences de nos actes . si les choses s'enveniment, ça sera trop tard, chacun dira: c'est lui qui a commencé , c'est l’ennemie.

si on parvient, par une succession de maladresses, à ce que la popullation musulmane se sente "l’ennemie" de la république, on va au devant de grave problemes, une multiplication d'attentats et de radicalisation (underground)


entre l'Algerie et ma mère je choisis ma mère .

Si meme Albert Camu a eu du mal a s'extraire de son conditionnement affectif , comment peut on s'imaginer que ca ne se passera pas sans difficulté auprès des enfants concernés( ceux qui subissent un conditionnement familiale défavorable à certaine valeurs de la république laïque universelle etc..

qui s'imagine qu'un gamin va si facilement soutenir la république plutôt que sa mère ?

est ce que nous l'aurions fait?


(j'ai conscience du fait que nombreux sont les cas ou le radicalisé en se radicalisant s'oppose a sa famille mais ce n'est pas le seul cas de figure)


face a cette grande complexité, la seule chose qui me rassure c'est la grande intelligence des profs qui s'est exprimée sur le plateau mais en face, il y a Valls (et consort) qui veux obliger des enfants à voir une image qu'ils ne supportent pas comme si il pensait que de cette facon, ils allaient s'en accoutumé et revenir au bercail

donc oui, le danger règne , mais les dangers d'une mauvaise gestion du probleme lié a l'islamisme est potentiellement plus grave encore, en terme de souffrance et en terme de recule d'une situation pacifiée.

on marche sur des oeufs et ca ne s'appelle pas de l'islamogauchisme, ca s'appelle une consciente prudence.

hors cette prudence est percue comme une inconscience, voire une allégeance .


d'ou l'interet d'elever un peu le debat et de parler des solutions.


Je dois être décidémment limité : je ne vois strictement aucun rapport entre votre message (avec lequel on peut être d'accord ou pas, c'est une autre question) et mon post auquel il répond (qui faisait le simple constat que la comparaison faite plus haut n'avait aucun sens, sur le simple plan de la logique). Mais j'imagine que le nouveau monde est trop subtil pour moi, je vous laisse donc à votre victoire.


je remets le passage qui vous a malencontreusement échappé.


Le fait de rappeler que la propagande officielle des pays tend à voir le "mal" des autres" et s'aveugle sur son propre "mal" a été mainte fois analyser ( Chomsky par exemple) et est loin d'etre sans intérêt dans une situation comme celle qu'on examine . et ce dans les deux sens.

Oui, c'est tout à fait intéressant (et je suis plutôt d'accord), mais je ne vois toujours pas le rapport avec ce que j'ai dit.


Pour qu'une comparaison parle il faut quand même qu'il y ait un minimum quelque chose en commun à comparer ; or comparer des caricatures dessinées d'une part, et des articles de journaux fake news de l'autre, juste parce qu'on peut y plaquer deux utilisations différentes d'un même terme pouvant prêter à confusion, ça a à peu près autant de sens que de dire "on pense que faire des caricatures est un droit en France, mais bizarrement quand c'est des bombardements en Turquie ça pose davantage de problèmes" ; sur le plan de la comparaison logique ce serait à peu près aussi pertinent.

Mon message ne disait rien de plus, rien de moins :  je trouvais cet argument particulièrement absurde et stupide pour aborder un sujet qui, en effet, pour reprendre vos mots, demande un minimum de prudence et de complexité. Vous m'engagez à plus d'introspection (et peut-être que votre empressement à me penser comme un adversaire idéologique vous aveugle, mais je vous rassure, je n'ai aucun mal à voir le poison qui gangrène actuellement le débat public, tout comme les ambiguïtés et hypocrisies de nos lois) ; je vous engage, pour ma part, à ne pas vous jeter sur n'importe quel argument, fut-il totalement absurde ou illogique, juste parce qu'il a l'air d'appartenir à votre "camp".

Si je suis intervenu, c’est 

avant tout par solidarité au regard de votre attaque je trouve très injustement violente .( je n’ai jamais vue d’argu aussi stupide)

Alors que même si vos distinctions entre les différents types de caricatures me semble juste,  rappeler ce qu’a rappelé HBK, que je résumerais a ( le méchant c’est toujours l’autre ) dans le cadre d'échange entre deux nations pas très copines est aussi juste, et n’est pas incompatible avec vos propos .  

Moi non plus je vois pas le rapport entre les deux messages et vos deux messages me semblent pertinents. 

Balle au centre! ;-)

reprenez le fil et vous verrez que mon premier paragraphe y répond.

Le pire est que ceci:


""La plupart des gens censés dont font parti une très grande partie des soi-disant "islamogauchiste " répugne l'islam politique et on tout à fait conscience du danger qu'il représente (les année noires de l'Algerie, Daesh etc..)

mais certain d'entre eux sont aussi conscient du risque que pourraient représenter les conséquences pour la paix sociale qu'engendreraient  les mesures  répressives qui pourraient être mises en place pour contrer l'islam politique. : ces consequences pourraient être une augmentation de la radicalisation (ils nous critique, défendons nous)""


n'est absolument plus une éventualité, mais justement est hélas devenu la réalité et le sujet de toute cette agitation.

Nous ne sommes pas au bout du processus, mais la "Autorités" y travaillent.

Vous savez, les yaka fokon médiatique n'ont encore rien vu et je "m'amuse"  d'avance de leurs pleurs et grincements de dents...

Toutes les personnes ayant un tant soit peu de culture historique, sociale et politique SAVENT que toute répression n'engendre QUE la violence. La violence d’État n'a JAMAIS d'issue. Mais ils y vont quand même...

C’est vrai qu’on a pas à faire à des virtuoses, plutôt des gros bourins.

Si ils ne s’étaient  pas servi de l’islam à tord et à travers , ils pourraient manœuvrer comme ils savent faire dans d’autres domaines  , par glissement, vas y que j’te vire un imam radical et que jt’e le remplace par un modéré, en mode , pion par pion  on gagne du terrain, sans faire de vague, tout en douceur   pour revenir petit à petit a une situation acceptable comme elle l’était avant la monté de l'islamisme .

Mais l’islam est tellement mobilisateur, ils ne peuvent pas s’empêcher d’y puiser leurs petites et médiocres victoires.

Quand aux médias et le profit qu’ils tirent de tout ça , toujours se rappeler la réaction de david Pujadas voyant sur son écran les tours jumelles s’écrouler :        

« Génial !!! »

Et une fois que les politiques et les médias on bien fait leur beurre en aspergeant tout de leur puanteur, 

on envoie les profs au charbon. 

J'ai de la difficulté à attribuer leur comportement à strictement l'intérêt.

Je crains hélas une réelle dégénérescence physique et intellectuelle - un abêtissement.

Je veux dire que manger n'importe quoi depuis des dizaines d'années se paye à un moment.

Mais bon, certains pourraient dire que je spécule... ou que je délire.

J'ai de la difficulté à attribuer leur comportement à strictement l'intérêt.

Je crains hélas une réelle dégénérescence physique et intellectuelle - un abêtissement.



Alors seriez vous d'accord alors avec:

à force de  fonctionner par intérêt à cours terme , on constate une réelle dégénérescence physique et intellectuelle - un abêtissement a long terme?

si vous le retournez dans tout les sens, vous risquez de le comprendre de travers.

Hi hi ! Je note la formule.

Il suffit de voir comment est reçu Médine (le rappeur) quand il fait une petite provocation.

On en parle des médias français qui montent en épingle cette énième insulte d'Erdogan (notre "allié" islamiste au sein de l'OTAN), les boycotts de produits français dans certains pays du Golfe (ex: nos "amis" du Qatar, propriétaire du PSG)... 

Bref, Macron s'achète une stature présidentielle à bon compte et voit tous ses adversaires politiques de gauche renvoyés à cette encombrante compagnie sous le sobriquet d'islamogauchiste.

Vous avez oublié Béziers, bien plus à la pointe que Toulouse. 

Il ne s’agit pas de défendre les propos de certains journaux turques, juste de rappeler qu’ils usent des même mécanismes que la presse française dans l’hystérisation d’un fait.

https://www.lepoint.fr/societe/robert-menard-affiche-des-caricatures-de-charlie-hebdo-dans-beziers-21-10-2020-2397486_23.php 

Ces portraits de Macron brûlés c'est la même chose que ces reportages effectués par des journalistes français qui, parce qu'ils ont interviewé trois ou quatre passants, se piquent de donner l'opinion de "la rue" ou "le poul de l'opinion"

très joli mot "boutefeu"; on le trouve dans "Mourir pour des idées" de Brassens, avec cet excellent conseil "Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente".

Belle illustration, où le portrait "piétiné" de Macron prend la plus grande place, au centre, et ferait presque oublier la foule haineuse de QUATRE personnes, à laquelle il n'est d'ailleurs pas manifeste que chacun des QUATRE appartienne...

Des projections de unes de charlie hebdo également à Montpellier.

https://www.midilibre.fr/2020/10/21/hommage-a-samuel-paty-des-caricatures-projetees-sur-lhotel-de-region-de-montpellier-9154750.php

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.