314
Commentaires

Faudra-t-il dénoncer les blagues de blondes sur Internet ?

Un tour de vis inattendu sur la liberté d'expression sur Internet ?

Derniers commentaires

Etes ce que cette loi va permettre d'effacer du net les passages de livre qui sont "délictuelles"? Si oui, on va en arriver a Fahrenheit 451 ou la nouvelle Usher II des chroniques martiennes.
Si on juge sur l'émetteur des propos(comme le propose Sandy) on ne jugera plus un fait mais une intention supposée. A la manière de l'inquisition : "Vous dites ça. Mais au fond de vous je sais ce que vous le pensez vraiment". Le "(Pierre Moscovici) qui pense dans la langue de la finance internationale"(qui sous entend la ploutocratie juive) de Mélenchon pourra être poursuivi en pénal pour antisémitisme... Il est loin d'être un modèle pour moi mais il faut voir les conséquences des logiques que l'on défend.
les blagues sur les blondes c'est comme les blagues sur :
- les noirs
- les juifs
- les belges
- les handicapés

ou alors c'est moins grave parce que c'est juste des nanas ?
'cune idée. Peux pas blairer les blagues sur les blondes non plus.
Ce sont les blagues juives qui sont drôles.
L'auto-dérision c'est toujours magique.
Faut dire que la plupart des blagues sont drôles a l'oral: il faut les accents, la gestuelle...
Comme on dit, on peut rire de tout mais pas avec tout le monde.

Les blagues sur les blondes, sont faites pour taquiner les femmes, et en particulier les blondes, elles sont d'ailleurs les premières à utiliser ces blagues en autodérision.
Mais si ces blagues sont faites entre machistes misogynes, là l'idée et l'intention derrière ces blagues n'est plus la même.

Les blagues sur les handicapés démontrent que l'on peut rire du handicap et le dédramatiser. Mais prononcées dans la bouche de certaines personnes, elles peuvent devenir du mépris et de la violence gratuite.

Les blagues sur les juifs n'ont évidemment pas le même goût ni le même sens lorsqu'elles proviennent de Coluche ou Desproges, qui en faisant cela ne se moquent pas des juifs mais des fachos, et que lorsqu'elles sortent de la bouche d'un Dieudonné ou pire d'un politicien idéologue comme Lepen.

Je ne trouve pas les mots pour bien conceptualiser ces différences, mais il me semble évident que l'on ne peut pas tirer la moindre conclusion sur le terme général de "blague sur ...", tout dépend de leur contenu, de leur sens, et des intentions de ceux qui les énoncent.
Les blagues sur les juifs n'ont évidemment pas le même goût ni le même sens lorsqu'elles proviennent de Coluche ou Desproges

Coluche en son temps a été aussi diabolisé, critiqué par le pouvoir en place, les politiques et les médias, il est mort trop tôt pour savoir si il aurait continué jusqu'à un certain point .

Et Desproges serait de nos jours accusé d'antisémitisme !..Avez vous oubliez ce qu'à dit Mr Cuckierman ? Il serait INTERDIT et attaqué par ce même CRIF...Quand donc serez vous plus honnête dans vos affirmations...? Parce que jusque là vous épousez exactement les positions malhonnêtes a géométrie variable du gouvernement de Valls, Hollande, des médias. Vous n'êtes pas de gauche comme on vous l'a déjà dit mais en préparations des élections il me semble......
Demain nouvelle emission du 14h42
un seul commentaire : bravo pour cette émission (rythme, pertinence, qualité des intervenants)
un seul regret : que d'aucuns (attitude très Française) commencent à baver alors que l'émission n'est pas encore rentrée dans son cruising pattern ...
Il est fort dommage que cette émission ai lieu en même temps que là bas si j'y suis de Daniel Mermet.
Mais sinon pourvu que ça dure.
Je me permets de mettre ce lien ici

Une élue UMP censure et met au placard deux oeuvres d'art à Issy les Moulinaux, http://www.annamedia.org/#!eve-au-paradis/c1dc2
Voilà au moins une émission que je ne regarderai jamais...

Je laisse les flics et les délateurs entre eux...

Je laisse Djac Baweur (le bien nommé, fautes d'orthographes comprises) s'éclater et flooder comme un demeuré.

Sans moi...

Je suis bien triste qu'@si soit tombé si bas !

PG
Je viens, en retard, de visionner la première. J'ai lu à la va vite des critiques, certaines que je peux partager. D'autres non bien sûr. En tout cas, Jean-Marc, Daniel, c'est nouveau, le dispositif est chouette, il va sans dire que l'émission se peaufinera avec le temps, et un grand bravo à vous.
Emission fort intéressante, avec une réserve sur la qualité sonore des liaisons par Skype, assez pénible à la longue.

Une réflexion sur un point : "l'hébergeur ne devrait pas être juge de ce qu'il diffuse."

A l'époque de Usenet pourtant, chaque administrateur de serveur était seul juge de ce qu'il acceptait chez lui, et ce n'était pas plus mal.

Mais il est vrai que les échanges de feed entre les serveurs du réseau Usenet étaient gratuits et ne faisaient pas l'objet de marchés commerciaux, ces serveurs étant la propriété d'universités ou de particuliers.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Usenet
Ou comment une approche orientée et fallacieuse ("Faudra-t-il dénoncer les blagues de blondes sur Internet ?") donne forcément un débat tronqué et caricatural, qui s'apparente plus à un lobbying intense qu'à autre chose.
Puisqu'il s'agit d'un projet de loi, la moindre des choses aurait été d'interroger son rapporteur ou un quelconque élu.
Au lieu de cela, on donne la parole à un entrepreneur d'internet, à un avocat spécialisé...dont les positions sont parfaitement prévisibles

Je ne sais pas s'il faut nécessairement une nouvelle loi, mais les arguments des professionnels d'Internet et de leurs conseils prêtent à sourire.
Ceux-ci montent sur leurs grands chevaux et brandissent la liberté d'expression, pour mieux se défausser de leur responsabilité de co-éditeur: il est évident que c'est aux hébergeurs de faire le ménage chez eux, bien sûr dans la mesure du raisonnable, et en fonction des signalements. Les pauvres petits chéris nous parlent d'"insécurité juridique"? C'est cela oui...c'est bien plus pratique et rentable pour une société d'être exonérée de ses responsabilités.
Et "l'insécurité" des personnes ou des communautés diffamées, harcelées ou insultées sur ces mêmes blogs, ils en font quoi?
La loi est pourtant claire: s'il y a trouble à l'ordre public, c'est au responsable de la publication, c'est-à-dire l'hébergeur, de faire cesser le trouble. Point. Il faudra qu'on m'explique en quoi le jugement du tribunal de Brest à propos d'Overblog contrevient à la Constitution où à je ne sais quelle jurisprudence.

Les professionnels du Web crient avant d'avoir mal tout simplement parce que ce contrôle leur coûtera des ressources - conseillers juridiques, modérateurs - c'est aussi simple que cela. En plus ils le font déjà puisque la loi leur enjoint de supprimer les contenus "manifestement illicites" (pédophilie, incitation à la haine raciale etc...). L'argument de la censure "a priori" des hébergeurs, qui pour être sûrs d'être tranquilles préfèreront systématiquement couper les blogs douteux est fallacieux. Les éditeurs et la presse sont déjà soumis à ces contraintes sans que personne ne s'en offusque par ailleurs. Eh bien il n'y a aucune raison que les hébergeurs ne soient pas soumis aux mêmes contraintes, et l'argument de la difficulté technique n'est ici qu'un leurre: c'est techniquement possible, mais ça coûte cher.

Ca leur donnera plus de travail? Ils n'ont qu'à embaucher des modérateurs: pas besoin d'une formation de 10 ans pour juger de contenus manifestement haineux susceptibles de constituer un dommage à autrui. L'emploi de ces modérateurs coûterait trop cher et pousserait les hébergeurs à censurer a priori les blogs douteux? Eh bien qu'ils censurent a priori les sites douteux, où est le problème? On sombrerait dans 1984 d'Orwell? La liberté d'expression n'est pas la liberté de publication. L'Etat de droit français a survécu sans Internet, sans Skyblog, sans Fdesouche et sans la chaîne Youtube de Dieudonné...et sans que des chevaliers blancs de la "liberté d'expression" ne viennent la ramener. Qu'on arrête les blagues.

Les gens confondent liberté d'expression et liberté d'édition: un blog ou un site n'est pas un journal intime, c'est une publication. Les sites Internet ne sont pas une cour de récré, ils sont susceptibles d'êtres vus par des millions de gens.
Brandir la menace d'une censure totalitaire alors qu'une myriade de contenus sont manifestement prétexte à un défouloir raciste, sexiste, homophobe...sans parler du cyber-hardèlement, est une vaste blague. Franchement, que les hébergeurs, parce que leur responsabilité est engagée, coupent le sifflet à des ados skyblogueurs où à des excités du clavier se sentant protégés par l'anonymat et publiant des contenus tombant sous le coup de la loi ne me pose aucun problème et ne devrait poser aucun problème à n'importe quel citoyen adulte. La liberté d'expression n'a rien à voir là-dedans.

Enfin, l'argument consistant à dire qu'un tel dispositif nous ferait rentrer dans un systême de délation généralisé, qui engorgerait services de police et les tribunaux est aussi une grosse blague: tout ce beau monde feint d'ignorer que c'est au parquet de juger de l'opportunité des poursuites, il n'y aurait donc pas plus d'ouvertures d'enquête qu'actuellement - et personne n'imagine le ministère public ouvrir une enquête pour une blague sur les blondes. Seulement cela obligerait les hébergeurs à plus de vigilance, sachant qu'ils s'exposent à des poursuites éventuelles, comme n'importe quel journal ou éditeur - sans que personne ne parle à leur propos d'"insécurité juridique".
Est-ce que ce n' est pas du racisme à l' envers les blagues de blondes? Toutes les vraies blondes ont des origines européennes.
Sympa!
Lineternetteuh lineternetteuh lineternette !...
A suivre
Merci
Très bon format, bon sujet global ; parler d'internet est dorénavant important surtout quand il s'agit des législations, des libertés, droits et devoirs des internautes.
Merci

Par contre, le générique... ouch !!
Personnellement peu me chaut que l'émission soit diffusée en direct ou pas. Le défi c'est commencer à 14h42 car c'est le titre de l'émission. Il faut bien la tourner à un moment ou à un autre de toute manière. Et si je la regarde, 3h ou 3 jours plus tard j'y perds quoi au juste ? A part un retard sur le forum ?

Elle peut bien commencer à 14h43 et 20 secondes, minuit ou midi 14. Je m'en fiche. Je la regarde quand je peux. Point.
Donc j'ai pu aujourd'hui et j'en suis bien contente moi du format de 42 mn imposé. Ça s'appelle quelque chose comme gestion du temps, et ce n'est pas parce que sur internet on n'est pas obligé de s'imposer une durée limitée, que ça doit être le cas tout le temps. Quand on fait ce qu'on veut, on peut aussi vouloir se poser des bornes ;) Et oui, 42 mn c'est court, mais justement, quand il y a plusieurs émissions dans une semaine, moi je trouve que c'est bien qu'il y en ait une qui s'impose de ne pas durer comme les autres. Je trouve que JMM, même après le laspus de la durée de 42s s'est fort bien débrouillé avec son temps. Et que ce qui a été dit permet déjà de comprendre les enjeux soulevés par le débat.

Pour ce qui est du dispositif, il y a peut-être un travail à faire sur le son, mais ici sur ma télé (via l'ordinateur), rien n'était incompréhensible.
Pour ce qui est des échanges, j'ai eu la sensation que ce dispositif améliorait l'écoute que chacun pouvait avoir de la parole de l'autre, mais je doute que cela modifie intrinsèquement la teneur de leur discours. Cela change à mon sens le comportement en groupe et peut-être la formulation. Tout ce qui peut être pénible dans le dispositif plateau, avec les monopolisateurs et coupeurs de paroles, les joueurs d'images : tout ça s'estompe dans le dispositif. Et on peut se concentrer sur la parole. Finalement j'apprécie beaucoup. JMM s'est fichtrement bien débrouillé aux manettes de ce plateau distribué. Juste chapeau :)
Je viens de regarder 3 minutes de l'émission et n'ai pas encore eu le temps de lire le forum. Mais d'emblée, j'ai envie de faire un commentaire.

On voit dès ces premières minutes que le monde est séparé en deux: ceux qui défendent la liberté et ceux qui veulent l'en empêcher. Au moins c'est clair et on sent que ça va en exiter quelques uns... ça me renvoit à quand j'avais 16 ans. Et puis il y a la question du porno et du sexe. On voit d'ici le propos: Ha tous ces ringards, peine à jouir et fachos, on les a bien eu, ils ont voulu nous censurer et ça a fait tout le contraire...!

Peut-être que mon jugement est un peu hatif, mais on est tellement dans l'air du temps, tellement dans les schémas conformes, tous ces adultes qui ne sont que des ados et qu'on voit sur canal plus et autres médias... Je reste un peu seul avec la question de la transmission (qui devrait travailler tout adulte): que transmet-on à un garçon de 11ans qui regarde un film porno? Qu'est ce que ça va lui faire dans son intimité, dans la construction de ce qu'est une relation entre un homme et une femme,par exemple dans la réponse à cette question que tout jeune garçon se pose:qu'est ce qu'une femme désire?
Moi je ne le sais pas,je me dis quand même, que les angoisses seront au RDV et espérons que cet adolescent ait la chance de rencontrer un adulte qui se pose la question...
Et ça n'a rien a voir avec la fait que moi-même je regarde des pornos ou pas...Cela s'appelle la différenciation des générations.
Voilà ce n'est qu'une réaction après 3 minutes mais si cela se confirme, si arret sur image s'adolescentise, alors là j'irai...voir ailleurs
Sinon, au risque de faire de moi un dangereux totalitaire, je suis ouvertement contre une liberté d'expression à 100%.
Car, comme partout, liberté d'expression à 100% = liberté d'expression à 150% de ceux qui ont espace d'expression et à 50% (je schématise) de ceux qui n'ont pas accès à cette expression.
Vous me direz ce que vous en pensez, mais comment peut-on dire que sur internet il y a tout, alors qu'il est extrêmement rare de trouver des blogs ou des informations du point de vue du monde ouvrier.
Il faudrait s'interroger sur la répartition sociologique des utilisateurs d'internet qui n'est PAS équilibrée.

Et donc, pour revenir à mon propos initial, limiter la liberté d'expression des appels ouverts au viol sur internet, ça n'est pas de la censure, c'est justement quelque chose qui permet aux autres de s'exprimer (au hasard des femmes).
Je sais que dans la culture geek ça fait bondir, mais "la liberté d'expression ne se conçoit que dans un cadre où se posent les limites de celle-ci" (de tête, c'est du Rousseau). Philisophiquement, c'est certes pas la culture geek (dont les valeurs sont fortement imprégnées de celles des états uniens) mais plutôt réglo vis à vis des Lumières. sachant que évidemment le Voltaire de "je ne suis aps d'accord mais je me battrais pour que vous puissiez le dire" est l'un des inspirateurs de la vision "totale" de la liberté d'expression.

Le souci 'cest qu'internet se vit et se conçoit comme un espace de liberté d'expression total, et qu'il est donc complètement illusoire de cherche rà le contrôler, quand bien même ce serait nécessaire.
bref, la solution sera comme souvent dans l'éducation populaire des jeunes et des moins jeunes ... il y a du boulot.
Il y a l'affaire Anigo/Guignols, aussi :

https://www.facebook.com/arretsurimages.net/posts/730514170307786

Ne pourrait-on pas en parler dans un fil dédié ?

Cdlmt,
LB.
Faudra-t-il dénoncer également les fautes d'orthographes??
Le son est médiocre. J'avais du mal suivre. Les invités me donnaient l'impression de réciter, surtout le gars de l'UEJF. Je préfère les bons vieux plateaux 1.0, avec les tous les invités réunis physiquement autour d'une table. Pour les plateaux 2.0 (invités distants), il faudrait une qualité technique irréprochable... difficile à obtenir avec Skype.
Beaucoup, beaucoup de vidéo conférences dans mon boulot déjà. C'est super pratique, oui ...mais c'est chiant. Le son, notamment.

Je comprends bien l'intérêt pour vous, et le raisonnement derrière. On est à l'heure d'internet, du monde connecté, des intervenants qui ne peuvent pas toujours se libérer mais – prodige ! – la technologie nous permet de nous affranchir d'une présence physique ! (ce qui va bien avec l'univers de l'émission). Pourquoi pas ?

Sauf que quand j'en ai fini avec mon boulot, je n'en peux plus. Après 5 minutes de ces conversations captées d'un sous-marin, j'ai décroché.
désolé si ça a déjà été dit mais :

En direct à 14h42... c'est une mauvaise idée: beaucoup de gens ne peuvent pas (travaille, études, etc...), même si il faut reconnaître l'avantage du direct en suivant twitter. (et si vous voulez garder la touche geek: pourquoi 20h42, 19h42, 21h42...)

Ensuite, la limitation du temps: l'avantage d'être sur internet c'est de ne pas avoir de limite... Et le décompte visible mets une certaine pression qui nuit au débat (enfin, je le ressens comme ça...). A la fin on sent bien une tension: arriva-t-il à boucler l’émission a temps! et on arrête presque d'écouter...

Skype serait à proscrire car non seulement la qualité du son/image est diminué, mais cela casse une bonne partie des interactions entre les invités=> pas vraiment de débat...
Emission intéressante Sauf le titre ... Quand ont il parlé des femmes ? ha oui pour le proces de overblog , 5 mn sur la raison du proces et après tous pour Overblog et l'antisémitisme . Donc un titre accrocheur sur 'les blondes ' (enfin des qu'on est femme , on est blonde ) et la suite comme d'hab , les hommes , les hommes et encore des hommes qui parlent d'homme , le féminin est très peu valorisé dans les media , mais dans la vie qu'est ce qu'on l'utilise pourtant ; faire les boulots les moins payé, se prostituer, se faire insulter, et pour finir comme ce ici servir la soupe pour les promos, afin qu'on clique...
heureusement les homme de la vie réel sont bcp moins misogyne qu'ils ne le montrent derrière leurs écrans.
Le thème de l'incitation à la délation chez le citoyen de base est à peine évoqué en fin d'émission, à propos de la dénonciation des étrangers en situation possiblement illégale. Qui avait soulevé une vague d'indignation. Non seulement ça crée un climat de suspicion, comme le dit votre interlocuteur, mais ça donne à plein de gens honnêtes le feu vert pour un comportement qui n'est pourtant pas joli-joli. Et de la suspicion à rebours: mon voisin ne m'aurait-il pas dénoncée? Et de l'incitation aux bas réglements de compte, mon voisin me fait chier, je le dénonce. Bref, une société où il fait bon vivre.

Par contre, je ne comprends pas le titre sur les blagues de blondes, vu qu'on ne dit pas un mot des propos sexistes dans l'émission. C'est pour faire du buzz et attirer de possibles trolls féministes? De fait, je réagis toujours aux (pas très futées) blagues de blondes, et je m'aperçois que dans ce cas le "coupable" crie à la censure et à la défense de la liberté d'expression, sans s'apercevoir du paradoxe: la liberté d'expression, il la revendique pour lui, mais il me l'interdit à moi. De fait, il a bien le droit de sortir des blagues débiles, mais je suis en droit de dire ce que j'en pense.
Merci pareil pour la version mp3 (pour la plupart, les émissions d'ASI s'écoutent très bien en voiture).
Merci pour la version mp3, c'est tout à fait écoutable dans le train, d'autant que JMM@ (comment le distinguer d'un ancien pdg de Vivendi connu pour ses chaussettes trouées?) prend le soin de rappeler systématiquement qui intervient.

Et puis sinon pas mieux que ce que je lis ici, dommage de se limiter à ces satanées 42 mn et à ce débit mitraillette qui va avec, alors qu'ici nous avons pris l'habitude de prendre le temps d'écouter. Je ne comprendrais jamais cette manie des informaticiens au "cut the crap" alors que dans the crap il se dit aussi des choses.

Etant curieuse comme un pou, pourrions-nous avoir une idée de la proportion de téléchargements de la version audio par rapport à la version vidéo?
Je crois surtout qu'au nom de la liberté, de l'égalité et du mépris partagés, on va finir par se taire en tous lieux, parce que ça va devenir dangereux d'avoir une opinion qui ne corresponde pas strictement à un article de loi. L'humanisme de l'inquisiteur du 21ème me donne la nausée ; fallait-il tant souffrir pour en arriver là...
Pourquoi les émissions sont elles toujours en 4/3? en 2013?
Glaub Segloupbr ! Skypble c'esssssstt insublportable pour Kriiiiiiiis"ne emiss-bloupbloup-ion

Franchement on paye quand même un peu, les innovations de pieds nickelé c'est un peu ridicule, le présentateur parle fort pour se faire entendre dans une salle qui résonne, le son des invités est poussé au max, mais varie au gré de skype... Arg.
Il faut faire un effort d'écoute permanent : ça tue le fond, completement !

Et cette nervosité des 42 minutes qui fait que J.M. Manach parle à toute vitesse avec des question très denses, rebof.
Le temps qu'on comprenne de quoi il parle...

Bref, merci pour cette nouvelle offre, ca va finir par marcher, mais il y a encore pas mal de boulons à serrer !
Cool une émission entre mecs !!!
Bien pour une première.

Mais...

Tant qu'à s'inspirer de Douglas Adams pour le titre de l'émission il y a la chanson de Neil Hannon/Divine Comédie : So Long and Thanks for all the Fish qui serait tellement plus fun.
- Vous n'êtes pas obligé d'afficher la pub pour Skype en permanence. Il y a une case à cocher dans les préférences pour supprimer le logo "Skype" visible en haut à droite ;
- dans les conversations plein écran, le "retour image" de soi-même n'apporte rien et distrait. Ça aussi ça peut s'enlever ;
- vos collègues de "On refait le Mac" font aussi de la visio-conférence à plusieurs. Autant que je puisse le remarque, le son est meilleur qu'avec Skype. De mémoire ils utilisent Google Hangout. Ça vaut peut-être le coût de tester la chose si ce n'est déjà fait.

Sinon l'émission est très intéressante.
Bonsoir,
passé la panique technique au final sur la forme, ben c'est pas mal. L'essentiel étant de laisser aux intervenants le temps d'exposer leur propos, tout en évitant le faux débat ou ce sont en fait que les plus aguerris au micro qui s'expriment. Toute émission qui ne respecte pas ce minimum est à fuir.

sur le fond, pas d'accord avec les intervenants. La liberté d'expression c'est pas un truc modulable: on est pour, ou on est contre. Si on est pour, alors ça inclut aussi tous les néo-nazifiant antisémites, et aussi les racistes islamophobes, qui d'ailleurs me semblent bien plus présent sur le net et dont personne n'as parlé lors de cette émission.

Les appels aux meurtres et à la violence, ça c'est autre chose, qui effectivement ne doit pas être autorisé ou toléré.

Au final si JMM veut bien lâcher son ipad-chrono lorsque les invités ont encore quelque chose à dire, ça fera une émission fort intéressante.
42 minutes c'est court, très court, dés le début on sent que JMM démarre au quart de tour et parle à toute vitesse, il a la pression il a énormément de choses à raconter, un débat qui contient beaucoup d'arguments à développer. Personnellement le dispositif de temps limité m'as déçut car au final on retrouve le même problème qu'à la télé: pas assez de temps pour développer les idées.
Notamment il aurait peut être fallut développer plus en avant la répartition des idées dans le débat publique: qui est pour une "autocensure" du net, qui est contre, c'est à dire rappeler qui se place sur la même ligne que l'UEJF, qui est pour une liberté totale etc..

Donc très bonne émission, mais la contrainte de temps est un peu ubuesque.
Excellent travail de composition de l'image ! L'effet triptyque avec l'animateur au couvre-chef de dos; l'image dans l'image dans l'image ...; l'iPad-chronomètre; la signalétique; la table ronde; tout cela est très réussi. Du coup, l'émission du vendredi avec ses invités bêtement sur le plateau vient de prendre un coup de vieux.
Je trouve ça bien de recycler l'iPad qui ne servait plus après les émissions de Justine Brabant. Et les tweets qui interrompaient le débat Sapir/Mélenchon. Au moins, le truc est à nouveau rentabilisé, là.
bon, sur la forme :
- le son est pourri. skype c'est bien sympa pour discuter avec mamie ou pour le boulot mais là ça passe pas. Je trouve que ça gène même la compréhension.

sur le fond :
- si je suis d'accord sur bon nombre d'arguments avancés j'ai l'impression que tout le monde est "à peu près" d'accord et j'aime bien entendre la "partie adverse". Je reste donc sur ma faim.

Bon... c'est une première alors j'espère que tout ceci progressera.
le duplex ,c'était pour Intervilles ..
Pourquoi les brunes aiment-elles la couleur de leurs cheveux ?
Parce qu'elle est assortie à celle de leurs moustaches !
(source internet)
j'adore le générique.
Ok, libre à vous de vous la jouer geek, 42, JMM, Pc Impact, youpitralala.

Mais ZUT DE ZUT [sub](je voudrais éviter la censure)[/sub] vous auriez pas pu trouver une représentante d'un mouvement féministe ou tout simplement une FEMME pour votre émission ?
Et précisément sur ce sujet-là, qui, me semble-t-il, concerne quand même un peu les nanas ?

Je sais pas, entre Osez le féminisme, la blogueuse Maar Lard, cette gameuse qui s'est faite quasiment agresser sexuellement pendant un contest de jeux vidéos, les initatrices de la pétition pour interdire ces sites (avant même le projet de loi), vous n'aviez pas l'embarras du choix ?

Nan parce que 3 hommes interrogés + le présentateur (big up Mireille Campourcy, pour la déco), avec un titre qui pleure bon la blague potache sexiste entre mecs, alors que le sujet de la loi, c'est quand même l'appel explicite au viol (pour rappel, 15 000 femmes en France chaque année) via des sites de "drague" machistes ?

SRSLY GUYS ?

[sub]Pardon, on me signale que le sujet c'est la Liberté d'Expression, désolé [/sub]
C'est une émission en direct dans laquelle les invités ne sont pas sur le plateau ou quoi ?
La qualité sonore est totalement hétéroclite, ça sature ici, c'est propre là, ça sonne façon téléphone avec effet de filtrage en peigne, bizarre, tout ça...
Et JM Manach s'adresse à ses invités à un volume semblable à celui que l'on utilise face à quelqu'un qui n'est pas en face de soi...

On peut avoir le fin mot de l'histoire ?
J’aime bien le concept d’une émission que personne ne peut regarder en direct, qui plante la connexion avec Dailymotion
et qu’on visionnera après, comme d’habitude.

Autrement, je n’ai toujours pas choisi quel chapeau je vais mettre pour la regarder.
j'ai du choper un virus anti-blondes
Hourra, ça fonctionne enfin... heu... merde c'est fini !
--
D'abord Bravo pour la technique... Les alléas de l'informatique ont fait qu'il a aut un léger retard mais bon... Je pensais avoir des problèmes avec mon ordinateur. J'ai été soulagé que ce n'était pas mon ordi qui avait des soucis :-)

Si non, très drôle les twits de certaines personnes dites à l'antenne "lien d'@si avec la SNCF" etc... J'aimerai bien les retrouver sur une vidéo téléchargeable à part (dans une chronique p.e.)

Coté émission, 42 minutes c'est un peu court, on retrouve les aléas d'@si version Télé mais bon, un présentateur (qui au demeurant n'était pas le capitaine mais un spécialiste de la question) très au fait de l'actualité d'internet et posait des questions pertinentes voir dérangeantes parfois (c'est ce que j'aime chez @si). dommage qu'il n'y ait pas eut la ministre des droits des femmes pour apporter ces "arguments" voir un sénateur siégeant dans la commission en charge de ce sujet

Pour le font, ayant dut m'absenter je n'ai pas tout suivie, je regarderai ça se soir sur ma télé et en dirait plus plus tard

Bravo pour la performance.

Je suis épaté de ce que l'équipe d'@si arrive à faire, que ce soit le générique de l'émission, l'organisation du live en plus des connexions "skype". Arrêt sur images ressemble de plus en plus au grande chaine de télé dommage que les sujets du vendredi ne suivent pas toujours...

Pour quand une émission du même type sur l'économie, 2 fois par moi en collaboration avec Médiapart p.e. co-présenté par Anne sophie-Jacques et Dan Israël... Ce serai chouette :-)
Je suis arrivé tard mais aucun problème pour accéder au direct.
plus que 42 secondes!
J'attends que ce soit fini pour tout lire en une fois.

A part ça, j'aime bien le dispositif visuel qui est très réussi d'après moi.

Si JMM pas Maître du Monde pouvait sourire un peu plus, ce serait parfait....
Accessoirement, limiter ça à 42 minutes, avec le gros compteur, c'est totalement ridicule.

Sinon, intéressant.
Sur Over-blog, je remarque que le site se défausse pas mal : quand on leur signale un problème, ils ne lisent pas, ils signalent le signalement à la personne que l'on met en cause. Enfin je ne sais pas si ça a changé, mais j'ai vécu ça comme un problème, personnellement, au sujet d'un blog qui me couvrait d'insultes et m'attribuait des délits (mon crime : je défendais Wikipédia)...
Je ne voulais pas faire un procès, mais au moins qu'over-blog fasse savoir à cette personne qu'il y avait un problème à régler, ou qu'on m'offre un simple droit de réponse.

La réponse est la question centrale, d'ailleurs : quand quelqu'un écrit une saloperie raciste sur Twitter, ce n'est pas très grave, parce que les gens sur Twitter vont lui répondre, vont l'engueuler, etc. (lire : http://hyperbate.fr/dernier/?p=22157)
jn
Bon tentative d'utilisation de l'appli android Dailymotion ... j'ai bien l'image mais pas le son !!!

Dommage ce sera ce soir en différer mais pas en live.
exemplaire!
Mon "device" is not reconnu smartphone lumia800 sous WP donc.
Je ne sais pas si c'est une histoire de flash ou de stream agonisant.
il faut cliquer sur l'image qui affiche la bande annonce et on a l'émission en direct
Pfff j'ai rien ... ok je suis sur mon téléphone mais bon dommage
j'ai le générique qui tourne en boucle...
Je suis bête, mais je trouve pas ou on peut voir cette video...
15h00 ! Ca marche :)
Nombreuses tentatives à 14h42 43 46 48 52 et pas mieux... Dommage pour ce loupé technique :( Allez, ça m'empêchera pas d'aller voir le podcast :)
Oh purée, rien que pour le foirage du début, ça valait le coup !
je signale que chez moi ça marche maintenant
Oups, Connexion perdue, Ecran noir... ça commence pas très fort l'émission sur le numérique ...
Échec complet....
Impossible de voir la vidéo (comme la plupart des live sur internet d'ailleurs)
Rame rame rame
ça ne marche pas chez moi, non plus... Lenteur, écran noir, messages d'erreurs (le dernier que j'ai vu parlait de "error 2002", j'ai aussi eu "contenu privé", etc...)
Chez moi, il est 14h45 et j'ai un "service unavailable".
Faut-il vraiment faire compliqué et sophistiqué ?

(edit : 14h47)
42 minutes, qu'est ce que c'est que ce come back incompréhensible des contraintes HS sur internet ? Avez vous pensé à remplacer l'émission par un texte qui défile, tant qu'on y est ? Si ce qui est avant était à ce point mieux, le livre est bien antérieur à la télé...
42 minutes, ça veut dire qu'elle sera montée, j'imagine ?
(et sinon : c'est une très bonne idée, j'ai hâte)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.