55
Commentaires

Etat de nécessité climatique : le retour du juge Magnaud

Commentaires préférés des abonnés

Je ne pense pas que l'état de nécessite s'appliquera si cela va jusqu'à la cour de cassation, qui se borne à juger les éléments de loi et non le contexte avec. Le plus crétin la dedans sera sans doute que l'Etat ira jusque la (et n'aura aucun problèm(...)

J'avoue , ça m'en a bouché un coin ...


Si les juges commencent à penser ....

Si les juges mettent les Balkany  en taule ....

Si les juges n'ont plus peur d'affronter la juridiction d'appel ...


Merci beaucoup M. le Juge. Reste à espérer que la décision soit confirmée en appel.

Derniers commentaires

Merci DS ! pour cette chronique digne de nos réveils matinaux les plus joyeux, de ceux où l'on émerge tout surpris de s'apercevoir que ce qu'on vient de traverser péniblement sur le traversin n'était qu'un cauchemar !


Espérons que ce jugement inspirera au tribunal correctionnel de Bobigny des jugements et attendus de la même eau.



Un commentateur redoute à l'encontre de ce juge un "Acharnement judiciaire inopiné" : pouvez vous donner des éléments historiques ou juridiques, donnant une idée du risque pour un juge  ?


Quant au parquet de Lyon, est-il avéré :


1/ que le procureur en charge de l'affaire Legay à Marseille, procureur qui avait déclaré avoir menti pour ne pas embarrasser le président de la République, a été muté à Lyon ?


2/ et que le policier impliqué dans l'affaire Legay  sera jugé ..... à Lyon ?


me trompé-je ?


merci de vos chroniques et émissions.




J'ai l'impression que dans ces attendus, l'expression "dialogue impraticable" n'est pas une critique politique, mais renvoie tout simplement à une impossibilité matérielle. Autrement dit, les citoyens lambda n'ayant pas directement accès au président, ils sont bien obligés de trouver d'autres façons de l'interpeller, ici symboliquement.


Si cette lecture était la bonne, alors plein de gens (dont des macronistes) seraient en train de se tromper en l'interprétant comme "Macron est une brute autoritaire avec laquelle on ne peut pas discuter".


Mais qu'on ait tendance à la comprendre ainsi (y compris les macronistes) cela dit déjà beaucoup...


Resterait alors la question : le juge avait-il prévu ce double sens ?

Merci à ce juge. Il est certain que les "désobéisseurs" d'aujourd'hui seront honorés demain comme des résistants honorables et leurs contempteurs comme des collaborateurs avérés et conscients à la destruction active de la vie humaine. Mais nous même qui ne passons pas à la désobéissance active. Ne serions nous pas un peu complices ? C'est bien beau d'écrire ....

" autant je ne pige pas pourquoi ces juges passent par des arguments politiques (la cause climatique justifie les moyens, le dialogue avec Macron est impossible...) et non strictement juridiques. "

Et pourquoi, des trois pouvoirs constitutionnels, le pouvoir judiciaire serait le seul à ne pas pouvoir faire de politique ? Les juges du Parquet en font déjà, les exemples ne manquent pas, pourquoi pas les juges du Siège ?

Tous nos bons journaux ou hebdomadaires, les uns  défendant une idéologie capitaliste de droite, les autres, bien différents, défendant une idéologie capitaliste de gauche ,nous avertissent que cette décision ( assez remarquable ) sera évidemment balayée en Appel.

Ces  éminents journalistes qualifient même ce juge, non point de juge rouge,  mais de " juge vert ".

Finalement, je le préfère à un juge " marron '.

Je crains, en tout cas, que sa carrière soit légèrement  chaotique.

Je l'admire.

Il serait intéressant de suivre le parcours de ce juge et vérifier qu'un acharnement judiciaire inopiné ne fasse irruption dans sa vie.

c'est un début de bonne nouvelle, mais perso je vais attendre l'après appel avant de sabrer le champagne...cette république bananière qu'est la France nous a déjà montré à mainte reprise combien la légalité de notre pays est faillible au point de ce demander si nous sommes bien dans un état de droit...

je crois pas une seule seconde à la probité de notre "justice"...

On écoutera avec intérêt la conférence présentée par Tony Legendre à la Bibliothèque des Amis de l'instruction sur 

Le président Magnaud, dit le Bon Juge , à l'adresse http://bai.asso.fr/wordpress/conference/soiree-davril-2018-le-president-magnaud-dit-le-bon-juge/ 

En Mars 1898, en acquittant Louise Ménard, Paul Magnaud, président du tribunal de Château-Thierry, accède brutalement à la notoriété. En quelques jours, la presse française reprend le qualificatif que lui a donné Georges Clémenceau dans l’Aurore : le président Magnaud est devenu  » Le Bon Juge ».
La notion « d’état de nécessité  » sur laquelle il s’est appuyé ne sera reprise dans les textes qu’un siècle plus tard, en 1994. 


Elisabeth Borne: «Je pense que franchement des comportements inciviques ne méritent pas d'être encouragés par des décisions de ce type»


Or c'est justement le civisme de l'acte des décrocheurs que le juge a reconnu.



c'est sur qu'il va y avoir des pressions de partout pour invalider le jugement , et peut être doit il l'être .Mais ça fait quand meme plaisir d'avoir la sensation qu'il existe un contre pouvoir aussi puissant ...un bon baromètre pour faire la liste des toutous a sa mémère ...

Le lien vers jugement "Le texte intégral de ce jugement est ici. " ne semble pas fonctionner.

Chez moi aussi ca ne fonctionne pas.

J'ai récupéré le texte intégral en pdf sur le site reporterre. Les paragraphes sur le changement climatique vont vraiment plaisir.

https://reporterre.net/A-Lyon-les-decrocheurs-de-portraits-de-Macron-ont-ete-relaxes

oui le lien vers le pdf est ici : https://reporterre.net/IMG/pdf/de_crocheurs-jugement_lyon_16_fe_vrier_2019_v_1.pdf (il a peut être changé en cours de route)

C'est parce qu'ili y a eu une premiere version du PDF avec les adresses non-rayées. ils ont mis en ligne une nouvevlle version mais @si n'a pas encore mis à jour le lien de son côté.

Merci de vos réponses. 

Mr GOUNOT Marc-Emmanuel ! vous avez bien jugé .

Le juridique est politique, évidemment, d'ordinaire au service des dominants .

Vous, vous avez jugé au nom du peuple français .Merci et prenez garde à vous.

On se réjouit tous de ce jugement, mais comme le dit Olivier plus bas, ça reste une exception ( et qui sera certainement bien vite démenti en appel voire en cassassion )

Si les juges prenaient conscience de l'état actuel des choses ils ne se focaliseraient pas uniquement sur le climat, mais sur l'état global de la société.


 Les politiques de Thatcher et Reagan (qu'on applique aujourd'hui ) ont prouvé leurs inefficacités et l'accroissement de la ligne de fracture sociale entre les plus hauts revenus qui sont toujours plus haut et les petites gens (rejoint en grande vitesse par les classes moyennes.) et réel.


En luttant contre le peuple qui se révolte, et en punissant de façons outrancières ( parce que se voulant exemplaire ) les gilets jaunes et autres désobéissants, la justice prouvent bien plus souvent que de raison qu'elle est encore le bras armé du pouvoir de l'argent.

Puisse ce jugement être suivi d'effets dans d'autres domaines, mais je n'y crois guère personnellement.

Savourons en tout cas que cet acte courageux ne se soit soldé par aucune sanction, car oui, les juges  utilisent des arguments politiques ( n'en déplaise à M. RICHÉ) et ils le prouvent tous les jours sauf que M. RICHÉ refuse de le voir .

Une décision en avance sur son temps mais hélas le temps nous rattrappe au galop


C'est monsieur Claude Allègre que ça doit refroidir cet état de nécessité si nécessaire

Le lien pour le jugement est faux. Voyez plutôt.

C'est Que Sais Je qui disait hier sa perte de foi en la nature humaine


Voilà qui va la raviver certainement


Le portrait du gendre favori des Français, trop tôt casé avec dame du Touquet-Paris Plage, est donc décrochable tout comme dans les galeries à la fin d'une exposition. Ici c'était l'expo "Le Roi défend l'environnement"


Vernissage ces jours de la nouvelle expo "Le Roi contre le laxisme migratoire". La commisseuse priseuse fille de Le Pen est furieuse, on patauge dans ses plates-bandes


Reste que l'état de nécessité en matière de subsistance est encore d'actualité et que certains juges ont oublié leur louable prédécesseur

Jugement simplement intelligent, quelque soit les suites, ce jugement reinstalle confiance, c'est déjà ça .....

Tout d'abord merci aux juges d'essayer de faire faire leur vrai boulot aux politiciens à savoir préparer UN avenir (et meme plus l'avenir).


Quant aux Macron et compagnie qui font arreter et garder à vue des jeunes puis les collent en procès , puis font appel etc..

Ca nous coute un pognon de dingue pour "défendre" l'ego du jeune coq qui nous sert de président.

Ecoeurant.

Elle en dit quoi sa rombière qui le conseille il parait ? (à 400 000€ par an elle peut!)


BREAKING NEWS:

Les juges sont des êtres humains comme les autres qui vivent sur la même planète de merde que nous.

Je ne pense pas que l'état de nécessite s'appliquera si cela va jusqu'à la cour de cassation, qui se borne à juger les éléments de loi et non le contexte avec. Le plus crétin la dedans sera sans doute que l'Etat ira jusque la (et n'aura aucun problème à dépenser et faire dépenser pour cela des sommes pour son plan de com, càd poursuivre ses gens pour des affiches à moins de 10 euro je crois ?)


L'irresponsabilité pénale est quelque chose de mal accepté à la cour de cassation, et dont on restreint l'utilisation. 


D'ici la, on peut regarder la vanité d'un GVT qui n'hésite pas à faire appel d'une décision de ce genre. Juste pour une question d'image, on a largement dépassé le coût des cadres. On pourra ironiser en boucle sur "l'Etat c'est moi" de Méluche, il n’empêche que cet appel est infiniment plus parlant. 

mais dommage que le juge n'ai pas été au bout de sa logique.

Si les décrocheurs sont innocents, c'est parce que Macron est coupable.

enfin une petite, toute petite bonne nouvelle.

bel article ,merci

Je ris en pensant à la mine de tous les climato-sceptiques bien assis dans leurs SUV au milieu des embouteillages, lorsqu'ils ont entendu (je l'espère) ce jugement et ses attendus. Maintenant, si même les juges rejoignent les Khmers Verts (comme ils disent)...

J'avoue , ça m'en a bouché un coin ...


Si les juges commencent à penser ....

Si les juges mettent les Balkany  en taule ....

Si les juges n'ont plus peur d'affronter la juridiction d'appel ...


Vous avez raison d’évoquer le bon juge Magnaud. Par le passé la Cour de cassation a déjà eu recours au concept d’état de nécessité notamment pour justifier le vol, par un salarié, de documents appartenant à l’entreprise :

« Légitime défense ! Au nom du droit à un procès équitable, la Cour de cassation estime donc que le salarié « empruntant » des documents appartenant à l'entreprise pour se défendre est, à l'instar de la petite voleuse de pain du bon juge Magnaud en 1898, en état de nécessité : fait justificatif qui, dans les rapports inégaux de travail, permet de prendre le pas sur le droit de propriété. » (Jean-Emmanuel Ray, professeur à Paris I et à l’IEP de Paris : « La preuve par tous les moyens ? », LIAISONS SOCIALES / MAGAZINE ● DECEMBRE 2004

Merci beaucoup M. le Juge. Reste à espérer que la décision soit confirmée en appel.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.