36
Commentaires

"Et si on bloquait un McDo ?" "Ah oui, carrément !"

"Une personne a dit : et si on bloquait un McDo ?" "Ah oui carrément !" "Et on fait ça quand ?" "Demain !" Mercredi 9 octobre, ASI était en reportage place du Châtelet, à Paris, occupée depuis trois jours par des militants d'Extinction Rebellion France. Mode d'organisation, origine sociale des participants, réactions aux différentes critiques... ils ont parlé à Laura Raim et Manuel Vicuña.

Commentaires préférés des abonnés

ça y est j'ai trouvé pourquoi ils les déglinguent pas !!!!!!! c'est des petits Bourges , si ça se trouve y'a les enfants du boche ,vous savez le chef des flics de paname , je me rappel pue son nom (Mon fils est a moitié boche je dis au cas où des con(...)

Cui-cui les petits oiseaux bonjour les bisounours. 


Approuvé 3 fois

Oui, mais non. 

S’ils n’étaient jusque-là ni syndiqués, ni militants associatifs, ni scouts ni jeunes communistes... ce qu’ils font et vivent est absolument nécessaire à un engagement ultérieur sur des actions que personne ne trouvera bisounours.(...)

Derniers commentaires

Sont gentillets en effet... mais on ne m'enlèvera pas de l'idée que eux ne subissent pas la répression policière alors que le mouvement des Gilets Jaunes -et là je parle depuis Saint-Nazaire où nous avons occupé un bâtiment devenu la Maison du Peuple, fait une Assemblée Générale des Assemblées etc.- a été sacrément plus malmené, critiqué, honni par les media, déformés en beaufs en quête de violences... alors que ça n'était pas le cas. Pourquoi ces petits jeunes mignonnets ont autant de facilités à occuper des lieux publics à Paris alors que, lors de la dernière manifestation des Gilets Jaunes à Paris, la moitié des participants n'ont pas pu accéder aux lieux de rendez-vous... tant ils étaient filtrés et empêchés d'accès par les flics... Je n'arrive pas à les prendre au sérieux... justement à cause de cette différence de traitements entre eux et les G.J. On dirait vraiment que l'Etat est complice ... ou en tout cas ne les prend pas au sérieux. 

Gros doutes...

Merci pour  ce reportage. Ils n'ont pas bloqué la circulation apparemment. Si ?

C'est peut-être pour ça qu'ils ne dérangent pas...

Quant au "pas d'alcool pas de drogues "ils ne pourront jamais rassembler le pays avec cette règle 😊

bon on critique mais ya pire

Ils sont jeunes et ils ont "métabolisé" l'urgence climatique ! Ils ont décidé d'agir en rébellion sous forme de désobéissance civique.

Je suis certaine que ce ne sont pas que des mots, on ne revient pas en arrière après une telle prise de conscience.

Ils tirent du bon côté et je me fous pas mal de leur origine sociale.

Ceux qui les critiquent sont invités à venir prendre la corde !


"Si jo l'estiro fort per aquí
i tu l'estires fort per allà,
segur que tomba, tomba, tomba
i ens podrem alliberar. "J'estaca - Luis Liach


L'état de grâce avec les FDO ne va pas durer.

Dans l'occupation du centre commercial, l'union de gens ou de groupes divers me semblait être le point fort.


Là, les portraits qui émanent du reportage me laissent dubitative sur les chances de réussite d' ER

C'est bien parce qu'ils ne représentent aucune menace pour les puissants qu'on les laisse demander gentiment une déclaration d'urgence climatique suivie d'actes, installer une "ZAD" en kit et se nommer "rebelles"

Bloquer un Mac Do 

Ce qui me gêne c'est qu'ils attendent qu'on les rejoigne, sans doute parce qu'ils ont compris.



D'après ce que j'ai compris, le mouvement est très organisé et son fonctionnement est basé sur des études de mouvement sociaux. Il est probable que ça explique aussi pourquoi les rapports avec la police sont bons (pour le moment).

"Voici les trois faits marquants à retenir de cette journée :

  1.  toute la journée, les activistes d’Extinction Rebellion ont étendu leur occupation à la rue de Rivoli, qu’ils bloquaient à partir de la rue du Renard ;
  2.  de nombreux Gilets jaunes ont rejoint les activistes, ils ont construit une cabane place du Châtelet ;
  3. les activistes s’interrogent sur l’attitude du gouvernement vis-à-vis de leur occupation et se demandent qu’elle sera sa réponse dans les heures qui viennent."

Bonjour à tous,


Je suis resté interrogatif sur le thème de fin de la vidéo, à savoir le fait que les membres d'ER sont tous de la même CSP. 

Je ne peux m’empêcher d'essayer de regarder chaque thème avec l’œil du peuple, suite à vos émissions de cette été, et je suis arrivé à cette réponse à l'affirmation: Ils sont entre-eux.

Peut être que c'est justement ça leur rôle. Rassembler le peuple sur des sujets cruciaux concernant l'organisation de la société.

Il est indéniable que ces personnes sont éduquées, et se servent de cette éducation pour tenter de faire descendre ces informations et mobiliser pour les sujets cruciaux concernant l'organisation de la société. Justement le commentaire de fin de l'un des membres qui aimerait bien avoir des horizons plus divers, sans dire les milieux plus populaires.


Mais alors est ce moralement condamnable ? 

Peut il y avoir des effets de dominance de classe entraînant peut être des conflits individuels/groupes ?


Merci de votre attention

Manu

Cui-cui les petits oiseaux bonjour les bisounours. 


ça y est j'ai trouvé pourquoi ils les déglinguent pas !!!!!!! c'est des petits Bourges , si ça se trouve y'a les enfants du boche ,vous savez le chef des flics de paname , je me rappel pue son nom (Mon fils est a moitié boche je dis au cas où des cons diraient que je suis anti boche )

La question que je me pose : que font ces gens dans la "vraie" vie :-) ? 

Ah, ben j'ai posté trop tôt :-) Punaise donc ils viennent sur leurs vacances :-o ! Chapeau l'artiste !

Dans la vraie vie, ils vivent. 

Vous, vous postez trop tôt. Ou trop tard.

zetes sur qu'ils vivent ,  sujet  très délicat ...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.