136
Commentaires

DSK, fallait-il dire ou taire ?

C'est reparti, pour un joli débat comme les adore le milieu médiatique français, sur le thème "le dire ou pas". Nul doute que le nouveau feuilleton DSK (pour nos @sinautes distraits, une enquête vient d'être ouverte sur le directeur général du FMI, pour savoir s'il a avantagé financièrement deux de ses maitresses salariées du FMI) va connaître un franc succès, et ouvrir dans les émissions "méta-média" le festival automne-hiver des postures

Derniers commentaires

DSK est blanchi ! C'est bien ce que je disais on aurait pu attendre le résultat de l'enquête !

A quand un sérieux débat sur la réforme du FMI ?
Dépêche AFP

Le FMI ne reproche aucun abus de pouvoir à Strauss-Kahn
(AFP)Le conseil d'administration du Fonds monétaire international, réuni samedi, a reproché samedi à son directeur général Dominique Strauss-Kahn une "grave erreur de jugement" mais aucun abus de pouvoir dans l'affaire d'une liaison avec une subordonnée.

Dimanche 26 octobre 2008 01:07

Verifions si les médias traditionnels en parlent.
"Au PS, de nombreux adhérents seront interdits de votece 6 novembre, en vue du choix des motions ...."

La suite :

http://www.lepost.fr/perso/gaebus
Comme toujours, on a dit ce qu'il fallait (peut-être) taire, mais on a surtout tu ce qu'il fallait (re)dire.
Pour voir la liste des casseroles que traîne DSK, consulter:

http://pouvoiretpsychopathie.hautetfort.com/archive/2008/10/19/dominique-strauss-khan-ajoute-une-casserole-a-sa-collection.html
DSK, le mâle dominant d'un troupeau de vieux boucs.
réponse : le taire, le taire , le taire, le taire , le taire.
l´important, c´est tout le reste.
Ce qui est tû des aventures de DSK ce sont les soins qu'il mit à confectionner ses réseaux (ses pénétrations dans les Affaires du Siècle, la Conquête du Club Vauban, la création des Think Thank comme A nous la Gauche en Europe), ses flirts avec les Grands Patrons de Presse, l'aide et les coups de pouce à Marc-Olivier SK, les déjeuners avec Little Nikos, ses parties à Marrakech avec Arielle et BHL. Walpole vous dit tout ça et encore plus sur le site à BiBi [http://www.pensezbibi.com]
Une histoire bien plus importante que celle de ses coucheries dont on se contrefout et qui font office de cache-sexe à toutes les relations de pouvoir de ce Monsieur bien chouchouté par Claude Askolovitch, Frère Lagardère, François Pinault etc
A bibientôt sur le site ( deux articles sur les Aventures de DSK)

Walpole (http://www.pensezbibi.com)
Un feuilleton véritablement digne d'un romantisme du meilleur cru qui soit...
http://bp0.blogger.com/_6FXdVRQqamk/RwicHg5E2jI/AAAAAAAAAHc/MuicmakfXVI/s1600-h/Francesco_Hayez_Le+baiser.jpg
Au fait, le billet en question a disparu du blog d'AS. Pas de billet en date du 19 octobre.
http://annesinclair.typepad.fr/journal/
Bonsoir,

Ravie de pouvoir dire ce que je pense de cette affaire !

Primo : Il faut féliciter le journaliste de Libé qui sur son blog avait mis en garde DSK de son penchant très net de séducteur qui pourrait lui jouer des tours à Washington. Ce journaliste avait alors à cette époque été décrié pour ingérence dans la vie privée de DSK. Preuve qu'il avait raison.

Secundo : Quand arrêtera-t-on de se voiler la face ? Oui certains hommes et femme politiques abusent de leur position et en tirent certains avantages. Est-ce parce que cela se passe dans un lit que l'on doit le cacher ? Lorsqu'il s'agit d'argent on le dénonce, donc l'argent serait plus condamnable que le sexe ? D'ailleurs bravo à la classe politique française pour une solidarité si unanime à ne pas accabler M. DSK !

Tertio : M. DSK savait en étant nommé au FMI qu'il mettait les pieds dans une amérique puritaine. A lui d'assumer ses actes dans une société (certes très hypocrite) qui condamne le mélange du sexe et du travail.

Quatro : Bravo Mme Sinclair ! Avec votre tolérance vous avez fait reculer de 30 ans la cause des femmes. De même que Mme Clinton en son temps. Son discour sur une aventure d'une nuit, et sur le fait qu'ils s'aimaient comme au premier jour était hallucinant. Quand une femme d'un homme politique admettra-t-elle qu'il est humiliant pour elle d'être trompée ? La carrière de son époux passe-t-elle avant son honneur et sa fierté à elle ? Non je ne suis pas naïve, les femmes (de même que les hommes trompés) se trouvent dans toutes les couches de la société, mais doit-on pour autant demander à une femme "bafouée" de ravaler en public sa rancoeur.

Je crois que c'est l'aspect le plus pitoyable de cette affaire !

NB : Je ne suis pas féministe, je suis une femme./
Le directeur du FMI a eu une liaison, et a -peut être- favorisé sa maitresse. En plus il aurait -peut être- mis sur le dessus de la pile une demande de stage.
Et voilà que ça fait toute une histoire.
On croit rêver !
Très franchement, moi je peux vivre avec ce genre de petits scandales.

Si on appliquait la même rigueur aux banquiers et à leur petit monde de traders qui viennent de ruiner l'économie mondiale et provoquer des dizaines de milliers de chômeurs, il faudrait les guillotiner jusqu'au dernier après quelques supplices en place de greve.
ce qui me met mal à l'aise avec cette histoire, ce n'est pas que DSK soit un chaud lapin, on le savait déjà depuis des lustres, c'est juste que le nom de cette stagiaire soit livré en pâture à la presse, alors qu'il ne s'agit que de rumeurs qui ne sont pas des résultats d'enquête (interne au FMI ou autre). Forcément, et je ne crois pas être le premier, j'ai googlisée son nom, dès que je l'ai su.

Ce n'est pas son nom qui soit important, mais bien le fait que DSK a usé d'une promotion canapé. La même dépêche sans le nom de la stagiaire, et l'info n'aurait perdu aucune valeur sur le fait supposé.
Allez, exit DSK, on a assez perdu de temps.
Moi je vote pour son remplacement par Delanoë.
Lui, il est vraiment FMI-né.
A la question "faut-il en parler", je répondrais oui, exactement parce qu'effectivement certaines choses influencent forcément les actes desdits personnages publics.
Par contre, comment éviter d'utiliser certaines informations pour descendre une personne qu'on n'apprécie pas ou remonter une autre dont on se sent plus proche?
Il y a certaines choses qui ont été cachées pour ne pas causer du tort et d'autres qui sont évoquées pour massacrer des carrières.

Tout personnage public doit s'attendre à ce que ses plus obscures actes soient un jour montrés au grand jour. Ca fait partie du "jeu". Ne reproche-t-on pas à certains de lointains liens avec des trotskistes ou avec des milices d'extrême droite? Pour moi c'est du même niveau: ce n'est pas parce que ça touche au sexe qu'il faut tout d'un coup jouer les effarouchés ou crier à l'atteinte à la vie privée.
Lu sur un autre site:
"Pour se refaire une "virginité", Strauss-Kahn va changer de nom: Dominique J'trousse qu'Anne".
Selon le Wall Street Journal, DSK aurait également pistonné (au sens habituel du terme) une jeune Française, étudiante à Sciences Po pour un stage au sein du FMI.
"Contrairement à l’affaire Piroska Nagy, il n’est nullement question d’une éventuelle liaison entre lui et cette jeune femme."
Ah bon ? Mais dans ce cas, où était l'intérêt de DSK ?
Bonjour aux faux culs,

Quand soeur Emmanuelle parle de s'aimer comme frères et soeurs, vous l'applaudissez.
Quand Ségolène Royal parle de fraternité, vous la huez.

Quand soeur Emmanuelle dit aimez vous, on l'appaludissez.
Quand Ségolène Royal dit : aimez vous les uns les autres, vous la huez.

Et quand DSK, tout comme Sarkozy vous la foute dans le cul et vous spolient, vous êtes béats d'admiration.

Au revoir aux faux culs.
kicékakouché avec ki , franchement je m'en tape....
Si c'était un chef d'entreprise avec une de ses employées, les gens (ici et ailleurs) seraient-ils peut-être plus unanimes.
"la pratique des médias anglo-saxons. " : c'est plutôt de la pratique des entreprises anglo-saxonnes, y compris du "secteur public" dont il s'agit.

Effectivement, on ne peut être que choqué de la façon dont est traité une histoire qui peut fortement s'assimiler comme du harcèlement sexuel (qui n'est pas que "tu couches avec moi ou je te vire", mais aussi "je suis lourd, lourd, je t'invite 10 fois, je t'oblige à supporter mes remarques finaudes, je te convoque en réunion en tête-à-tête, etc")
la loi des suspects est de retour !!! Loi qui condamnait à la guillotine tous ceux qui sont suspect envers la République durant la Terreur. Ceux qui n'avaient rien fait contre la République sont suspect d'avoir agi contre la République. Les médias avide de sensationnel (leur fond de commerce) ont de quoi s'en mettre sous la dent. Et si l'on parlait aussi de ces journalistes qui s'adonnent aux plaisirs du sexe et qui nous font des leçons de moral. Il y aurait de quoi s'en mettre sous la dent croyez-moi. Seulement je ne suis pas adepte du People , alors ! Juste le plaisir de vous écrire.
Bonjour la France,

Juste un petit passage rapide. Pour l’affaire DSK, ce qui nous trouble quelque part, c’est que le même thème fut de mise pour l’ex gendarme (Eliot SPITZER) de wall street en début d’année 2008 ?

http://hedgefundswatch.blogspot.com/2007/02/quatre-fonds-dinvestissement-dans-le.html (Info de 2007 !)


Avec son scandale il perdit le pouvoir de faire le ménage déjà à l’époque envers la sphère financière !

Lisez notre note et dites nous vos avis, merci

http://gueulante.20minutes-blogs.fr/archive/2008/10/20/dsk-connerie-privee-ou-complot-mondial.html

A plus

JD
L’Equipe (In NYC)
Gueulante.fr
sacré DSK

la cassette Méry (basse politique)

la MNEF (flous politique)

voilà l'incident conjugal ou le cul politique !

quelle destinée pour cet ex maire de sarcelles !

moi il m'épate. il mérite d'être président : trop crade.
Ce qu'il importe d'éclaircir ce sont les soupçons de népotisme...

« Le népotisme, c’est la structure intime de la société secrète. Il est ce qui fait que la Nation a cessé d’être démocratique. Il interdit aux uns de s’élever — ceux qui ne sont pas de la famille —, et il permet aux autres de tenir les leviers de commande... Lévi-Strauss vous dirait que c’est de l’endogamie, la manière dont les tribus indiennes sont presque toutes mortes de consanguinité, les règles de l’échange ne fonctionnent plus... Le népotisme c’est l’ultime régression. » Jean-Edern Hallier


Quant au reste, pourquoi ne pas croire en une passion, pourquoi ne pas parier sur le désir qu'ont éprouvé 2 êtres?

A partir du moment où il y a une relation hiérarchique, il est impossible de savoir
si le subalterne a accepté de son plein gré parce que la relation de pouvoir a
faussé le sens du "gré".

Pourquoi avoir une vision moins romantique que juridique ou intellectuelle des relations humaines? D'autant plus que visiblement l'arsenal juridique américain aurait offert à cette personne un recours face aux supposées avances de notre oiseau.
La société occidentale ne se divise pas entre puritains et franchouillards
Partout dans le monde la vie des couples devient de plus en plus libre. Il y a de plus en plus d'interpénétration (si vous me passez ce terme) entre les différentes classes sociales. Le nombre de divorces explose.
Les relations entre les hommes et les femmes subissent simplement un profond bouleversement.

J'imagine un futur (pas si) proche où l'on pourra avoir plusieurs relations sentimentales simultanées en toute "légalité", plusieurs foyers...
De la à dire que DSK est un précurseur ou un visionnaire...
Je pose une question bête.

Voilà.

DSK se fait taper sur les doigts, parce que sa conduite choque les pudibonds amerlocains. On tique ou on souscrit, mais va.
Imaginons que le pudibond soit, disons, musulman.
Et, par exemple, Saoudien ou Iranien.
Bon, que dirait-on ?

Question bête, disais-je.
Bonsoir la France,

Vous n'êtes pas sérieux ?

Anne SINCLAIR, voici ce qu'elle vous dit à toutes et tous :

http://annesinclair.typepad.fr/

En clair, elle couvre DSK. Et quelque part, c'est logique. Mme CLINTON n’a pas fait de même ? Mme MITTERRAND ? Même Mme CHIRAC.

Franchement, la piste de notre premier post ici n’est certainement pas loin de la vérité. Il n'y a pas de Hasard.

Le reste, ce sont des histoires qui arrivent très souvent, alors pourquoi pas dans la classe Politique ?

Ce qui est pour le moins, dingue, c'est que pendant une année DSK a tout fait pour être là où il est !

Alors, il aurait pris autant de risque pour une petite aventure ? Ce n’est pas sérieux.

On verra les suites. A plus la France.

JD
l'Equipe
gueulante.fr

PS : Bonjour à Nicolas PRINCEN (bonne note pour NS...)
Cré Milliards de Loups Garous, Daniel !

Le manque total d'ergonomie de ce site c'est vraiment pas supportable !

Je découvre aujourd'hui, 19 octobre, ce billet qui me passionne... Et qui date de 15 jours,

Pourtant je viens TOUS LES JOURS sur le site,

Seulement je n'y passe pas 12 heures, il faut aussi gagner de quoi payer la cotisation...

Donc matinautes (génial !) on le voit, l'émission bien sûr... Et les chroniques pas forcément !

Enfin pas toutes...

Et puis l'espace plus libre dont vous parliez au printemps, où est-il ? Dans l'immense rubrique des promesses électorales pas tenues ?

Ce serait décevant !

Bon ! Votre fille a un bien joli prénom, ce livre a l'air passionnant et je n'ai rien vu ni entendu sur lui...

"Seigneur, débarassez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge !"

Ce milieu est sans pitié, vous le savez et le pratiquez depuis longtemps, cirant les pompes et léchant les culs des puissants, et faisant disparaître sous leur indifférence abyssale les faibles et ceux qui dérangent, les premiers parce que le gâteau n'étant pas illimité ils n'entendent pas le partager, les seconds parce qu'ils n'aiment pas les critiques ni les quolibets...

Anne Sinclair va-t-elle être contrariée de voir son cocuage s'étaler dans tous les médias de la terre ? Qu'elle demande conseil à Hillary Diane Rodham Clinton qui avait assez bien géré une crise du même style (quoique plus tabagique)

***
Bon, on s'en fiche de la vie privée de DSK ou d'un autre homme public quand il ne l''expose pas lui même de manière obcène. ( ce qui n'est pas le cas pour DSK)

Mais il s'agit ici de la sphère professionnelle et y en a marre des sérial-lovers de bureau qui profitent de leur position pour presser leurs collaborateurs(trices) de leurs avances entre deux réunions suposées de travail.

Passé un certain âge et de surcroît lorsqu'on est dans l'exercice d'une fonction dirigeante, ces situations assez ridicules se terminent le plus souvent très mal, avec soit le départ d'un des protagonistes, soit des deux. Quand en plus il existe un lien de subordination, difficile de faire la part entre désir amoureux irrépressible et favoritisme pour pouvoir consommer ou favoritisme esperé pour atteindre le pouvoir.

Ces adultères de bureau sont en plus vraiment pénibles pour les équipes et créent un climat de suspicion permanente qui met une pagaille dingue dans des rapports professionnels déjà compliqués.

Là DSK n'est pas excusable. Il connaissait parfaitement les règles US et il reconnait lui même qu'il les a ignorées.

Est-ce à ce vraiment à lui que l'on peut confier la direction d'une institution internationale qui doit établir de nouvelles règles pour le capitalisme financier ?

Quand on sait ce qu'il faut produire comme documents inquisiteurs (certificats de nationalité des parents, enquêtes de voisinage, de moralité,etc...) pour pouvoir candidater à certaines fonctions privées ou publiques, il m'apparaît normal que l'on exige de nos élus et de nos dirigeants qui vivent de nos impôts qu'ils aient un comportement irréprochable et ne mélangent pas leur vie privée avec leurs fonctions. .

Et au fait, qui est le père de l'enfant de Rachida Dati ? Je ne comprends pas la rétention de cette info importante quand pour déposer un dossier de candidature auprès d'un tribunal, il faut pouvoir fournir un pédigré complet de toute sa famille.
Malheureusement ce n'est pas la pemiére fois que DSK fait la une pour des poblèmes. Il est homme politique, homme publique à la tête du FMI. Intransigeant avec les autres, donc aussi avec lui ce qui n'est pas le cas. Déjà des affaires dans le passé, ce genre de personnage ne devrait plus participer au jeu ploitique comme d'autres personnages du même genre tous partis confondus. Il est normal que nous sachions, pourquoi cacher ?
Tout ça est affreux !
Affreux!
Surtout pour Anne.
J'espère qu'elle ne saura rien.
En tout cas, chapeau à Jean Quatremer. Quel talent de prévisionniste !
Apparemment, la vie sexuelle fait partie de la vie politique (et même de la vie, tout court, il paraît...)

Mais cela n'a pas d'influence sur la vie publique de l'homme ; autant en tous cas que les amitiés douteuses des hommes politiques avec de grandes personnalités médiatiques ou avec des hommes d'affaires.

Ce qui est grave, c'est qu'on puisse supposer que l'argent du FMI et la façon dont il est donné n'est pas assez bien contrôlée. J'espère bien que DSK n'est pas le seul à pouvoir décider !!!
C'est là que c'est grave !
et s'il y a un bon contrôle de tout ça, pas besoin d'enquêter sur la vie privée des gens...
Pathétiques les réactions de hommes politiques français. On les entend presque dire "Laissez-nous profiter de nos collaboratrices..."
Le silence des journalistes se comprend bien car c'est souvent des "consoeurs" qui sont concernées.
Parler de complot américain est limite risible. Quand le patron américain de la Banque Mondiale s'est fait virer il y'a quelques mois (pour les raisons motifs...), personne n'a crié au loup. A voir son palmarès en moins d'un an au FMI, j'imagine les ravages sur les bords de la seine.
Si les patrons du FMI et de la BM ne pensent qu'à "ça", on comprend qu'ils n'aient rien vu de la crise...
DSK était connu au PS pour sa libido effervessante.Mrs Straus-khann a frolé a plusieurs reprise le harcelement et toutes ces histoires ont été soigneusement ettouffées.
Pourquoi?
DSK est un homme un vrai, viril ,fort et imposant: voila qui satisfait les machos francais........Un vrai français se doit d'être séducteur et baratineur!
Ce genre de comportement a toujours été encouragé par des médias complices , rigolards et frachouillards.
L'hypocrisie totale des médias à ce sujet est exemplaire: la vie privée des hommes politiques ne nous regarde pas!
Ils ont tord et c'est sans doute cette leçon qu'il va falloir retenir!
Oui la vie privée d'un homme politique nous regarde à partir du moment ou ses actes prêtent à consequences.
Quand Mitterrand ,aux frais de la république entretient grassement sa deuxieme famille :la presse se tait!
Stupefaction,Indignation .pourquoi devrions nous payer pour la vie secréte de Mitterrand?
DSK nommé au FMI , poste prestigieux,tres important , pourtant prévenu n'a su calculer la portée de ses actes.
Pensons maintenant aux risques : harcelements, droit de cuissage, manipulations ,chantages.
A-t-il profité de la situation? a t-il fait du harcelement? Et-il victime d'un chantage? d'une manipulation?
Comment un homme politique se voulant présidentiable peut-il se mettre dans une telle situation?
Pour ma part il me semble inadmissible qu'un homme politique qui a des devoirs d'intelligence puissse se mettre dans cette situation grotesque ridicule et infâmante.
On peut se gausser du puritanisme américain, mais lorque nous votons pour un personnage politique nous attendons de lui de la rigueur,de la force ,de l'honêteté..... sans faille.
c'est vrai qu'en france, les coucheries tout le monde s'en fout, c'est le quotidien de chacun, euhhhhhhhhhhh ;
et au moins ça donne un indice sur la fuite : une collègue un peu jalouse et qui rame depuis des années pour un avancement (à défaut d'une coucherie ???) ?????? pardon, ça c'est dans mon service !!!! -:)

maintenant s'il ya népotisme ça doit être dénoncé, bravo !

la question est : comment ces mecs qui savent pourtant être épiés dans leurs moindres faits et gestes n'arrivent pas à se retenir (je n'ai pas trouvé d'autre mot -:); ils savent que ça va sortir à un moment ou à un autre dans les média, surtout chez les amerloques friands de ce genre de scandale plus que de scandales genre Enron, ou Watergate, for example !!
tant pis pour DSK, je ne pleurerais pas sur son sort....
.

Sur un bord de l'Atlantique (le nôtre), les tolérants journalistes français, pour qui "obsédé sexuel" se traduit pudiquement par "doué pour le bonheur", ou dans le meilleur des cas, par "grand séducteur".

Opposer "obsédé sexuel" à "doué pour le bonheur" relève de la pudibonderie exacerbée. Personne n'a jamais traité DSK d'obsédé sexuel sous le prétexte qu'il est très libéral et pas seulement sur le plan économique. Est-ce que DS (sans K) charge la barque pour rassurer madame sur sa propre vertu ?
Bonjour la France,

Si, vous regardez que le côté léger de l'affaire, vous êtes dans l'erreur !

DSK vient de se faire piéger par une de ses faiblesses, c'est évident. Mais ce côté perso est presque secondaire.

Quoique, comme l'écrit Daniel, lors de sa nomination à un tel poste, cet aspect aurait dû être étudié de plus près par ses pères !.

Néanmoins, il faut se poser la question ; «à qui profite le crime ? »

Depuis notre note à ce sujet, « DSK. Âme saint clair », on reprend l'analyse du blog de la mouette...

N''y voir que le côté léger est une erreur car effectivement, le monde de la finance le vise pour mieux atteindre un autre personnage qui dérange beaucoup !

Quelque part, on en revient à l’Argent DETTE, c’est cynique.

A plus

JD
l'Equipe
gueulante.fr
Personnellement je suis étonné de la "tolérance" des uns et des autres.
On a ici un politique nommé à la tête du FMI par la France. Ce politique a quand même une certaine responsabilité. On ne peut pas dire qu'il n'a pas été prévenu de faire attention.

Or, ce type n'est même pas capable de comprendre que les USA ne sont pas la France, qu'une liaison extra-conjugale risquerait de se retrouver sur la place publique et de paraître dans les journaux, lui coûtant sa place et affaiblissant du coup la position de son pays sur la scène internationale. De qui se moque-t-on ? Est-ce une attitude responsable de la part d'un Présidentiable ? Je ne pense pas, Et j'espère bien qu'avec cette affaire DSK va disparaître de la scène politique, pas parce qu'il est allé voir ailleurs, mais parce qu'il a été incapable de se maîtriser dans son intérêt et dans l'intérêt de son pays. Il vit manifestement dans son petit monde.

En plus il y a une circonstance aggravante : la liaison est avec une subordonnée, avec tout ce que cela sous-entend comme ambiguité.
Que la vie privée ait une influence sur la vie professionnelle, c'est indéniable.
Stabilité et sérénité garantissent, a priori, un meilleur rendement que déboires conjugaux et problèmes filiaux, et en disant ça j'ai l'impression d'enfoncer une porte ouverte.

De même, s'il n'est pas professionnel d'emporter ses problèmes personnels sur son lieu de travail, il est impossible de prétendre qu'ils n'existent pas.

Est-ce que cela justifie des intrusions dans la vie privée de personnages publics ?
Peut-être, en ce qui concerne DSK, qu'il y a là abus de pouvoir, d'une part, et que la chose n'est pas heureuse, en particulier dans un pays puritain.
Mais coucher avec son collaborateur réduit-il corrélativement les compétences ?
Décridibiliser le travail par les travers ou les vices qui nous animent me semble injuste, contraire au droit à la vie privée, et totalement contre productif.

dans cette logique, plus rien ne devrait échapper à l'appétit médiatique : "il voit un psy il est névrosé, donc ne peut travailler", "il couche avec sa secrétaire, ce n'est pas un homme de confiance, il n'est pas intègre", "sa femme le quitte, peut-il encore assumer ses fonctions ?", et patati et patata, la liste est interminable et on n'en sort plus.

Dans cette logique tout est prétexte à l'intrusion, et justifie de fouiller les poubelles.
Je suis désolée mais c'est débile.

Le respect de la vie privée ne doit pas couvrir les inégalités, mais en deçà, je ne vois pas de raison valable d'explorer la vie intime de personnages publics, ou de dirigeants politiques.

Tout ça me semble juste une manœuvre de plus pour satisfaire l'appétit du public pour la vie sexuelle des autres. Pathétique.

On devrait davantage s'intéresser à ce que fait "effectivement" DSK à son poste qu'à ses histoires de fesses.
On ne peut pourtant pas dire qu'il ait un "thon" à la maison !

Plaisanterie mise à part, ça la fout vraiment mal ces révélations, au moment où Sarko et W négocient des dates pour des sommets monétaires ! J'ai du mal à croire que c'est un hazard, d'autant plus qu'on savait déjà (pas moi) que le Monsieur a la cuisse légère.
Dans quelle mesure la « love affair » de DSK va-t-elle influencer les bourses ? Vont-elles continuer leur va-et-vient ? Le CAC40 va-t-il se redresser pour mieux s'enfoncer de nouveau ? Difficile de s'ériger en devin, mais il est sûr que le contexte mondial déjà tendu va certainement encore se durcir. La bourse est certes un jeu, mais à toujours vouloir gagner la belle, DSK, qui jouit pourtant d'une réputation internationale, se retrouve dans de beaux draps, et dans une position pour le moins délicate. Pour finir, ayons une pensée pour sa compagne, Anne, qui elle n'a rien vu venir...

PatriceNoDRM
Trop bien, je vote pour votre commentaire ! :-)
Excellent en effet,
allez, un peu de poésie féminine http://vids.myspace.com/index.cfm?fuseaction=vids.individual&VideoID=6478651
Du grand art, l'archétype du commentaire jouissif :-)
Voté également.
Pour mémoire également, cette citation de DSK: " Ce cas de Corée me turlupine ".
Merci monsieur NoDrm.
On a quelques détails sur l'affaire et sur la dame.
Dès qu'il la vit, il paraît que DSK se dit "qu'il lui emboîterait bien la pas avec conscience".
Il l'aborda et lui proposa un rendez-vous: "Je vous laisse le choix dans la date", lui dit-il.
Il s'avéra "qu'elle avait dans la peau un grain de fantaisie" !
D'ailleurs cette cuvette n'est-elle pas pleine de bouillon ?
Pourrait-on se demander
Et à chaque pause, il demandait à sa subordonnée :"seek my duck".
Daffy duck, Alain ?
(j'arrête pas d'éditer, sais pas c' qui s' passe)
of course,
comme Zazie a un grand papy.
Je suis allé la chercher trop loin celle-là, pourtant sur le coup dans le feu de lire Zappa j'ai même pas vu que Zipi ça existait pas.
Merci Alain de ne pas avoir relevé, pourtant c'était mérité :-)
bah c'est pô grave,
ça m'aura permis de revoir avec plaisir l'un des rares grands maîtres que j'ai pu admirer sur scène (avec lui et lui, mais ils avaient mal vieilli).
Les deux liens sont morts... Non, ce n'est pas une contrepèterie !
C'est vraiment ahurissant de lire tous ces commentaires qui ne voient rien de mal à
profiter d'un/e employé/e dont on est le supérieur hiérarchique.
Bon, on va donner un autre exemple pour ceux qui ont du mal à comprendre et qui semblent
être essentiellement masculins.
Imaginez que vous ayez un patron gay, et que vous ne le soyez pas.
Si votre patron vous convoque en réunions en tête à tête, vous envoie des emails suggestifs,
vous fait des petites remarques finaudes, et ce pendant des semaines,* ça vous fait quoi?
Même s'il ne se passe rien, vous ne trouvez pas que votre patron abuse de son pouvoir?
Vous n'avez pas l'impression que vous êtes au moins obligé de lui accorder quelque chose,
sinon vous risquez de perdre votre travail - même si le patron n'a rien dit, on voit bien que
ça le contrarie, votre réaction.
Vous me direz, ben moi je suis pas gay alors forcément ça ne m'intéresse pas.
Le fait est que dans les deux cas, le patron s'en fiche totalement de votre opinion en la
matière.


Sinon, pour ceux qui savent lire l'anglais, voilà un excellent billet qui résume bien:
http://sarkozytheamerican.blogspot.com/2008/10/blame-woman.html


* Cela semble être la méthode de drague DSK.
Pov ' ane ! casses-toi !
Le lei de Jean Qautremer est :
http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2007/07/fmi-sarkozy-pro.html
J' ai lu en lecture rapide " sexus politicus " .Je n'apprécie pas ce genre de littérature .Prêté par un ami qui a insisté pour que j'y jete un coup d'oeil , j'ai pris la mesure du tempérament de quelques uns de nos politiques en lisant certains passages . Ceux concernant DSK sont éloquents et ne prêtent pas à équivoque , ( pour le moins que l'on puisse dire . ) Sarkozy le savait et je me demande s'il n'avait pas prévu le coup et essayé de le neutraliser , connaissant son appétit pour le beau sexe ....Sarkozy ne pouvait pas non plus ignorer le côté prude des américains et des réactions qu'allaient nécessairement susciter le comportement de DSK .
Je ne suis pas étonné .Je pense néanmoins qu'en France , les journalistes n'abordent qu'à contre-coeur ce type d'affaires . Est-ce que parce qu'ils ne sont pas des enfants de coeur eux-même , ou parce qu'ils ont peur des représailles . Il est vrai qu'une analyse plus fine nous montre un DSK frivole, dilettant et bénéficiant d'un apriori largement surfait .
Même pendant la débandade , le directeur du FMI fait krach-krach!
Franchement ne pouvait-on attendre le résultat de l'enquête, une ou deux, c'est égal ! Est-ce qu'il faut tant de temps que cela pour aller vérifier si ces dames étaient licenciées avaient un plus gros magots que les autres... Les comptes doivent être certainement disponibles facilement non ?
Pour ma part j'ai toujours trouvé DSK lugubre, alors penser qu'il puisse prendre du bon temps, j'arrive pas à le croire ! Bon sa réputation en France n'est plus à faire si j'en crois la rumeur !

L'essentiel ne serait-il pas : que propose-t-il pour une vraie réforme du FMI ?
Qu'est-ce qu'on s'en fout.

C'est normal qu'il y ait une enquête s'il y a un soupçon de favoritisme, de là en parler avant d'avoir les résultats... Clairement, pas en parler c'était bon. Il n'est pas le 1er homme politique socialiste ayant exercé des hautes fonctions et ayant eu des aventures extra conjugales, de toute façon. On pourrait même dire qu'il est en train de renforcer sa carrure de présidentiable. :-)
Le lien supposé nous diriger vers le blog de Quatremer nous renvoie, en fait, sur Wall Street journal !
Pas facile de " trancher" !

Il semblerait que l'appétit sexuel de nos dirigeants aille de pair avec la vigueur dans les affaires.

Tant qu'ils ne piochent pas dans les caisses !
vu qu'il y a des soupçons de népotisme, cela me semble normal d'en parler...

maintenant, vu tout ce qu'on entendait sur notre french lover (il y a des fois, je me dis, le pouvoir ça excite vraiment!! parce que traiter DSK de french lover, i ly a de quoi rire...), on n'est pas vraiment surpris...

ps: bien vu pour la 2ème femme, je n'ai pas eu l'idée d'aller voir sur le WSJ!
Personnellement, ce lynchage m'indispose. En parler peut être, avec une certaine retenue, surement.

Affaire DSK, Compte piraté de Sarkozy, Copé dans Plus belle la vie : où consulter l'information politique le week-end ?



!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.