99
Commentaires

Dans la nasse : Mathilde Larrère raconte son Acte 53

L'historienne des mouvements sociaux - et chroniqueuse chez ASI - a pris part à la manifestation des Gilets jaunes programmée à Paris samedi 16 novembre, au départ de la Place d'Italie. Elle revient sur une "répression indigne d'un État démocratique".

Commentaires préférés des abonnés

Témoignage d'utilité publique. Bravo, merci.

"Et deuxièmement, la sécurité sociale c'est aussi un monument de la République. On le casse, et c'est contre ça que les gens se soulèvent." Le résumé du tout ! Bravo Mathilde et prompt rétablissement !

Merci pour votre témoignage! Merci à ASI . Nous vivons le même style de nassage régulièrement à Toulouse! Je n'oublie pas les morts, les blessés , les humiliés , les harcelés...

Ce gouvernement et sa police sont des voyous; j'espère qu'ils seront jugé(...)

Derniers commentaires

Elle n’a pas grand-chose à faire cette femme, si elle est binaire, bien sûr.

Merci Mathilde Larrère.

En comparaison, la police chinoise ne fait pas pire (jusqu'à ce jour).

Pratiques policières contrevenant à ce qu'il nous reste de droit:

https://www.vududroit.com/2019/11/didier-lallement-mepris-des-gens-mepris-des-lois/ 

Lorsqu’il sévissait à Bordeaux Didier Lallement était déjà coutumier de ce genre de nasse. Lorsqu’il est parti pour Paris les bordelais ont souhaité bon courage aux parisiens. Il semble depuis qu’à Bordeaux cela se passe un peu moins mal...

Il faut le dire, c'est une véritable stratégie qui consiste pour la Préfecture de police à s'en prendre physiquement aux manifestants. Officiellement, il y a les "gilets jaunes pacifiques " d'un côté et les "casseurs" de l'autre. Mais officieusement, on s'en prend aux gilets jaunes pacifiques pour les dissuader de manifester. Le message, c'est : si vous venez, vous en prendrez plein la gueule et vous risquez de perdre un oeil, comme Manuel Timili. C'est une nouvelle atteinte grave à la libéreté de manifester, de protester.

Manif autorisée ?

Le préfet de Paris MENT, le préfet de Paris est LALLEMENT.


Viiiite, votez pour ce témoignage ! Il faut qu'il soit lisible par tous... j'avais des copains G.J. nazairiens place d'Italie... dont 2 ont fait au moins 24h de GAV puisqu'on a eu de leurs nouvelles qu'hier dans la journée... Ca fait longtemps que je ne regarde plus ces "fiesta médiatiques" sur les chaînes françaises, mais sur RT France... où on a pu voir, dès la fin de matinée, la police charger... (mais j'avoue ne plus me souvenir si c'était place d'Italie ou du côté des Champs où la jeune femme semblait, si mes souvenirs sont bons, dire que c'était calme)... 

Il est de plus en plus clair que le gouvernement est complètement perdu devant ce mouvement protéiforme des Gilets Jaunes et que ça le déstabilise beaucoup plus que des "corps intermédiaires" hiérarchisés et structurés... Et qu'il compte sur la presse-carpette pour jeter le discrédit sur les black-blocs (lesquels ne sont pas des jeunes voyous décérébrés contrairement à ce qu'on voudrait faire croire. J'en connais qui parlent de Bakounine, citent Marx et Louise Michel). 

Donc je vais continuer à encourager nos Gilets Jaunes (qui ont ouvert une nouvelle Maison du Peuple, préemptée par la Mairie... le Maire veut les en déloger... mais on essaie d'organiser la résistance)...

Au Chili, la police n'utilisera plus les "lanceurs de balles de défense"


En France, elles continueront d'être utilisées sur ceux qui "ne sont pas dans le même camp"

Je ne regarde plus la télé depuis longtemps. J'imagine qu'ils sont en boucle depuis samedi sur les images de nasses et de violences policières, n'est-ce pas ?

Le préfet Lallement est certainement un admirateur du général Giap. En ceinturant la place d'Italie et en faisant canarder à tout va, il a voulu s'offrir son petit Dien Bien Phu, à lui. A n'en pas douter, il y a beaucoup de rêves sous cette grande casquette ! Attendons la suite.

Merci à Mathilde pour ce témoignage

Il nous est d'autant important qu'il vient d'une personne que nous connaissons "personnellement", nous les abonnés d'@SI passionnés de ses interventions sur ce site, 

Ce témoignage est aussi d'autant important que Mathilde Larrère est une historienne des mouvements sociaux

qu'elle rattache les événements vécus à un fil conducteur, celui de l'Histoire


à la suite des mots du président, elle vient témoigner pour que sa voix ne soit pas au nombre des "voix qui se taisent et deviennent complices" 


et que le jour venu, ceux qui nous suivrons auront suffisamment de faits pour condamner l'action du président des très riches qui a utilisé les "forces de l'ordre" au point d'en faire un exemple pour celles de Hong Kong, de Bolsonaro et d'ailleurs, là où la casse sociale ne peut se faire qu'en cassant aussi les personnes qui s'élèvent contre cette destruction des acquis sociaux


Merci Mathilde Larrère


J'ai voté pour que cet article soit lisible par tous

face au flics, nous ne pouvons pas gagner l'affrontement physique, c'est leur métier, ils sont équipés et n'ont aucune limite morale, un flic de 90 kg peut défoncer la gueule d'une étudiante de 45 kg à la matraque avec la satisfaction du travail bien fait, comme un artisan ébéniste te livre un beau meuble, il est fier de lui.


Il faut les ostraciser systématiquement :

ta voisine est flic, ne lui parle plus, jamais, ignore là, elle est transparente à tes yeux.

un flic de ton entourage à besoin d'un coup de main pour garder ses mômes un après midi pour x raison, refuse, systématiquement. 

sa voiture se fait vandaliser sous tes yeux, regarde ailleurs.

on a une réunion de copropriété, ne le prévenez pas, ne lui dite jamais bonjour dans les couloirs de l'immeuble.

tu fais une rando avec terre d'av, il y a un flic dans le groupe, ne lui adressez pas la parole, ne le regardez même jamais.

(c'est du vécu, cet exemple, une flic dans une rando, mais elle avait caché sa profession, elle l'a avoué que le dernier jour)

t'es bistrotier, ne les sers pas, t'es restaurateur, ne les sers pas, t'es boulanger, ne les sers pas, t'es artisan, ne vas pas faire leur travaux de maison...

c'est barbecue pour la fête des voisins, ne les invitez pas


ils ne se retrouveront plus qu'entre eux pour picoler et crèveront de solitude.


La France suit avec attention les manifestations qui se déroulent actuellement dans plusieurs villes en Iran. Elle rappelle son attachement au respect de la liberté d'expression et du droit à manifester pacifiquement.


C'était un communiqué tweeté du Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères.

Meme chose a Hong Kong

Mon modeste témoignage j'habite à 500m à vol d'Oiseau de la place d'italie.  Dimanche matin je sors sur le balcon et je sens une odeur bizarre. J'appelle mon mari et il me dit p... ce sont les lacrymos (il a fait quelques manifs) donc imaginez la quantité de gaz lacrymogène qu'il y a du y avoir pour qu'il en reste le lendemain a cette distance . Danger pour les manifestants mais aussi danger pour la population 

Merci de nous offrir ce témoignage qui remet le réel à l'endroit, cette stratégie de violence d'état devrait tôt ou tard se retourner contre le gouvernement. Bientôt nous allons avoir des morts et la musique risque de ne pas être là même.

Le gouvernement envoie un message très clair aux manifestants...


Tant que vous manifesterez pacifiquement on vous nassera, grenadera, bastonnera, LBDra.. et on vous traitera de "barbares"... Et si vous voulez passer à la vitesse supérieure... Nous sommes prêts pour la guerre civile.

Merci pour ce témoignage de première main. ASI pourrait-il le rendre accessible aux non abonnés pour le partager au plus grand nombre?  

"répression indigne d'un État démocratique"... mais tout à fait digne d'un État NON démocratique.

"les service publics sont une richesse qui appartient à ceux n'en ont pas !"

Bonjour à tous et toutes, ne faut il pas mettre cet article en accès libre, pour qu'on puisse le publier et démentir les infos suivistes sur les sites  concernés? (au hasard déjà Frce Inter et cult, qui sont peut-être les moins-pires mais dont on pourrait attendre un peu de déontologie!.....)

Merci Mathilde. Remettez-vous bien.


Petit bout de témoignage externe (beaucoup moins dramatique) :

Sachant les nasses possibles en début de manif, j'arrive exprès en retard aux abords de la Place d'Italie, vers 14h30. A une centaines de mètres de la place, la rue Bobillot est barrée par un cordon de policiers. Un jeune couple m'avertit que la place est bloquée, qu'il ne faut pas y aller. 

Nous nous enfilons dans une rue adjacente (la rue Guérin, piétonne) et avec une dizaine de personnes y musardons quelques minutes. Un policier s'engouffre dans la rue et nous jette une lachrymo. Sans ordre de dispersion. Sans sommation.

Merci @si et Mathilde Larrère pour cet entretien très intéressant. Mathilde Larrère ne m'a pas paru agaçante cette fois-ci !

Puisqu'il est ici question de forces de l'ordre et  de média , il ne faut pas rater le faramineux article du site de France info, qui pourrait figurer dans la collection "La police expliquée aux petits zenfanfs " :


https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/des-policiers-se-sont-ils-fait-passer-pour-des-black-blocs-lors-de-la-manifestation-des-gilets-jaunes-samedi-a-paris_3707157.html


Le côté pernicieux ne me semble pas être dans le titre ( risible ) mais dans les "explications"


France info est d'ailleurs un site aux ton souvent lénifiant, que j'aimerais voir exploré en tant que radio publique.

Avec Cnews ou BFM on sait à quoi s"attendre, pas forcément besoin de s'offusquer. Avec le service public( = avec nos sous ) .... des fois, ça énerve....

Merci à Mathilde, pour son témoignage, et pour ses chroniques passionnées et passionnantes;

j'habite à 500m de la Place d'Italie, mais ne suis pas en capacité d'aller manifester, comme bien des gens sans doute; j'attends, j'espère, j'essaie d'imaginer d'autres moyens d'action, plus accessibles à ma génération et plus efficaces...J'admire la foi militante des GJ et la culture militante de beaucoup de gens "de gauche", mais il faut bien accepter que certain modes d'action sont dépassés; on est au bord d'une période où les opposants trop "visibles" seront éliminés par les pouvoirs dit "libéraux". 


Seuls des mouvements de masse utilisant des moyens très "techniques", sans doute visant le commerce et le financement, auront un impact. Il y a une course de vitesse, car les moyens d'action commune qui ont permis le mouvement GJ, tels Fbouc via Web, sont sur le point de passer sous contrôle de l'état. (Ecouter sur Fcul , dimanche 18/11 dans Softpower).

Bonjour,

Merci du témoignage Mathilde, primordial , face à "l'officiel".

J'ai vécu peu ou prou la même chose, samedi, place d'Italie.


Avec ce choix de lieu de manif (apparemment imposé par le préfet ? Il serait bon d'étudier la chose ! Peut être en contactant organisateurs et préfecture ?) qui, si elle reste statique, va vite tourner au vinaigre , ce verrouillage des points de sorties et enfin , une interdiction tardive alors que les gens sont déjà sur place , on peut s'interroger sur les motivations de ceux chargés de nous protéger....


Pour ma part, je trouve qu'elles répondent assez bien au "cahier des charges" (parlons startup ):

- Faire peur/énerver/décourager les manifestants.

- Discréditer encore un peu plus le "mouvement des gilets-jaune", aux yeux de la population.

- Permettre de légitimer un usage croissant des mesures répressives.


Le plus triste à mes yeux, c'est que pas mal de gens, sur place, étaient là pour "fêter" la naissance de ce "mouvement social", essayer d'être un peu joyeux, se compter.... 

On peut s'interroger sur cette façon de voir les choses, certes , mais c'était la mienne, samedi....


...Le message donné, en réponse,  a été clair...


A Hong-Kong la police a prévenu : on va tirer à balles "réelles" (expression étrange qui laisse penser à l'existence de balles virtuelles).


En France on en est pas encore là mais tout est fait pour dissuader toute forme d'opposition au massacre organisé de la protection sociale et des services publics.


Macron, Castaner et les autres savent qu'avec la destruction du système de retraite par répartition, la destruction de l'assurance chômage, le partage entre coquins des infrastructures publiques rentables (ADP, barrages...), l'asphyxie de l'hôpital public, etc. la colère populaire va monter. Et ils savent que seule une répression féroce avec des morts et des blessés graves a une petite chance de ré-équilibrer les forces en dissuadant la majorité des mécontents de sortir. Elle a en outre l'avantage de dresser la police contre la population et d'éviter que les flics finissent par se demander s'ils sont bien du bon côté de la loi et de l'ordre. Ils ne veulent plus du flic qui écarte son bouclier face à une femme en pleurs. Ils veulent des flics qui cognent sans réfléchir, qui gazent, qui tirent à coups de LBD en attendant les balles "réelles".


Ces nasses et cette ultra-violence policière ne sont pas des dysfonctionnements ponctuels. Ce sont les mesures préventives prises par un état ennemi de son peuple et qui le sait.


Et bien sûr, ce témoignage édifiant de Mathilde Larrère ne trouvera pas son chemin dans les médias d'état. Ce matin, sur France Culture, chaîne publique pourtant prompte à piller ASI sans même le citer, pas un mot de cette violence policière. Uniquement les discours officiels à la Castaner et les déplorations de la violence des manifestants et des dégradations.

J'ai pris la peine de regarder le 20h de TV Macron, samedi et dimanche. La version officielle (de 2 minutes) est décidément conforme à ce que prévoyait Mathilde. Malheureusement, beaucoup de gens ne liront pas de témoignages alternatifs ou ne regarderont pas des vidéos comme celle du Media.

Chère Mathilde , je viens "pêcher" cette vidéo : https://www.facebook.com/324726978122791/videos/2935969509962210/ je n'en connais pas l'origine mais elle confirme probablement le propos de votre article. Bien à vous.

Vécu exactement la même chose au moment de là Loi Travail et c'est ce jour-là exactement que j’ai changé d’avis sur les flics et sur le recours à la violence en manifestation. 

Ce jour-là, l’unique raison( unique)pour laquelle je n’ai pas essayé de taper c’est parce que je ne sais pas faire. 

J’ai déposé une main courante contre les flics, mais y’a pas eu de suite, évidemment. En me disant qu’un jour, peut-être, un étudiant en histoire tomberait là-dessus. 


Merci Mathilde Larrère. 

"Et deuxièmement, la sécurité sociale c'est aussi un monument de la République. On le casse, et c'est contre ça que les gens se soulèvent." Le résumé du tout ! Bravo Mathilde et prompt rétablissement !

Il est temps que la violence sociale ( voir par exemple le film "en guerre"ou encore le  pseudo suicide récent de l'étudiant dont j'ai oublié le prénom, et dont l'auto destruction, il le dit lui même, a été quasiment programmée à distance par les réformes libérales de Sarkozy Hollande et Macron: lire à ce propos l'article de Lordon "le capitalisme, le macronisme tue), il est temps donc que la violence sociale de l'oligarchie et de nos dirigeants  qui la rendent opérationnelle à travers leurs "réformes", soit reconnue comme l'origine réelle de tout ça (ne serait-ce que parce qu'une telle décision couperait  l'herbe sous le pied des "casseurs" qui ne pourraient plus l'invoquer). Tant que cette violence hors de proportion et hautement gravissime ne sera pas reconnue comme une manière détournée de porter atteinte voire de tuer ( lire Lordon) les classes populaires et moyennes (sans parler bien sûr de la violence policière), ce cirque malsain (surtout d'ailleurs pour les participants aux manifs qu'on cherche à mâter par la peur et qui finit par faire naître la haine en eux)  continuera. Il fait rire très jaune de prendre de grands airs devant la destruction matérielle de symboles devenus de mauvais cache sexe de la violence sociale qui elle est un fléau construit par ces mêmes "belles âmes". 

J'ai vécu des choses similaires à Strasbourg ce printemps. Je pense qu'on peut raisonnablement parler du droit de manifester au passé. Merci pour ton témoignage !

Merci pour votre témoignage! Merci à ASI . Nous vivons le même style de nassage régulièrement à Toulouse! Je n'oublie pas les morts, les blessés , les humiliés , les harcelés...

Ce gouvernement et sa police sont des voyous; j'espère qu'ils seront jugés un jour pour toutes les exactions qu'ils ont commis et que  tous les médias collabos crèvent de leurs incompétences et  de leurs lâchetés!

Merci à vous et aux autres personnes qui témoignent.
Le Figaro, ainsi qu'un autre site d'info (Le Point ?), ont relaté votre témoignage sur touitteur.

Rappelons aussi que Juin est pétainiste au début de l'occupation, et qu'il a envoyé l'armée de Vichy se battre contre les résistants lors de la libération d'Alger. Parce que le bonhomme avait des ordres soi-disant.

Bon rétablissement.

Vécu exactement la même chose au niveau de la place de l'étoile en début d'année et vers le boulevard de l'Hôpital le 1er mai (on n'a pas eu la chance d'avoir le droit de sortir^^). Merci pour votre témoignage, d'utilité publique

Témoignage d'utilité publique. Bravo, merci.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.