56
Commentaires

Corps intermédiaires, le grand retour ?

Commentaires préférés des abonnés

Nous vivons quand même dans un beau pays, où le "dialogue social" dépend  de la disponibilité et de l'état de fraîcheur des forces de répression.

Heureusement, le bon pasteur Berger va ramener les brebis au bercail.

J'ai été élu national du SGEN CFDT pour le corps des CPE, j'ai claqué la porte quand j'ai compris à travers Chérèque que la CFDT était capable de signer, sans l'aval de la base, de nuit, des compromis inacceptables avec l'état. Donc rien d'étonnant, (...)

Hier soir, l'esprit hagard (ayant appris qu'une connaissance comptait parmi les victimes et encore sous l'émoi de l'attentat et de la profanation du cimetière Juif de Herrlisheim), j'ai regardé la télé et à force de zapper dans l'infini zéro, je me s(...)

Derniers commentaires

"LE JOUR OÙ ON RÉTABLIRA L'ESCLAVAGE, LA CFDT NEGOCIERA LE POIDS DES BOULETS".

Depuis des années la CFDT s’est affirmée comme la béquille indispensable de tous les gouvernements qui appliquent lorsqu’ils ne la devancent pas la politique de l’Union Européenne. 

That's all folks!

La cfdt n'a jamais été absente. Les hollandes et ses bb l'aiment bien.

Il est où votre article du jour 14 12.


Sinon, pouquoi parler de la cfdt qui ne représente que l'élite de la fonction publique. Il y a FO pénitentiaire qui est passé devant l'unsa soutien du gouvernement de droite.


Fo qui a été traité par le journal social-libéral Le Monde de syndicat jusqu'au boutiste.


La cfdt c'est Hollande, ses bb, Berger bb, Macron bb

Carton jaune: "Les élections professionnelles dans la fonction publique viennent de consacrer la CFDT" , une vérification est demandée ... La Provence:"

La CFDT devient le premier syndicat français, la CGT reste en tête dans la fonction publique  "

https://www.cgtservicespublics.fr/la-federation/elections-professionnelles/elections-professionnelles/1-elections-professionnelles-2018/article/la-cgt-confirmee-comme-premiere-organisation-syndicale-dans-la-fonction


...en quelques clics !

le reste de l'article perd son intérêt dès la lecture de la première phrase.

Il me semblait bien, aussi !

C'est le texte entre parenthèses qui semble-t-il mal placé ( "public et privé confondu"), il aurait du suivre "cfdt"...

Berger dans le rôle du militant CGT invitant les ouvriers et ouvrières à reprendre le travail chez Wonder comme le montre le film Reprise, ça se tient, c’est le boulot du syndicat majoritaire.... Le gilet Jaune, dans son ensemble, la figure de l’ouvrière récalcitrante ? Attendre samedi pour le savoir.

Pourquoi faire dire à Laurent Berger ce qu’il ne dit pas ??? C’est le tweet de RFI qui est mensonger, et @si n’en dit rien !!! Il suffit d’ecouter la vidéo pourtant. Que d’amalgames Daniel dans cette chronique, c’est décevant...

Vouloir "terminer la séquence gilet jaune" en y mettant un couvercle "Strasbourg" par-dessus. C'est bien légitime de la part de l'état !


Cependant, il ne faudrait pas qu'un Gilet Jaune ait cette folle idée de venir se faire sauter au milieu d'une foule ou tirer sur quelques passants...

Du coup, à quel endroit le curseur "police-sécurité" devra-t-il se placer ?


Car s'il y avait un point commun à trouver entre un citoyen français djiadiste, multi-récidiviste depuis l'âge de 10 ans et un citoyen français gilet jaune, comblé de dette et au fond du gouffre, il s'agirait très certainement du "désespoir"...


Il s'agirait donc, de la part de l'Etat de se méfier d'une solution de sortie un peu trop simpliste... Du terrorisme religieux au terrorisme social, il ne pourrait n'y avoir que peu de distance et surtout un même résultat... des morts... 


Je souhaite me tromper sur ce point... je le souhaite de tout coeur...

  

En parlant de complotisme, c'est pas les éditorialistes les plus caramélisés du cerveau qui nous expliquent depuis des semaines que les GJ sont le résultat d'un complot Russe ?

Avant les "méchants pas bô", c'était F.O (capitaux US) ?!

Dingue non ?

Ca ressemble à une gueule de bois tout ça. Moi je dis honte à ceux qui tentent d'acheter avec piécettes et mensonges. Honte â ceux qui instrumentalisent des faits ignobles dans le but de cupalbiliser la manifestation de notre démocratie. En tout cas, on dirait qu'ils vont réussir à faire changer la honte de camp. Suis-je pessimiste ? Dites-moi que oui s'il vous plaît.

La CFDT maintenant, on avait pas besoin d'un autre auxiliaire du MEDEF. on a pas oublié quelle bande de traitres c'était (j'ai une dizaine d'exemples en tête là mais ce serait trop long).

J'ai été élu national du SGEN CFDT pour le corps des CPE, j'ai claqué la porte quand j'ai compris à travers Chérèque que la CFDT était capable de signer, sans l'aval de la base, de nuit, des compromis inacceptables avec l'état. Donc rien d'étonnant, Berger en bon paternaliste demande aux gilets jaunes d'être gentils et résignés.... tragique !!!

Laurent Berger pourrait en profiter pour dénoncer les coupes sombres dans les effectifs des forces de l'ordre. On coupe dans les effectifs et après on se plaint qu'il n'y a pas assez de flics pour être sur les tous les fronts. Incohérent.

Enfin moi, ça ne me dérange pas qu'il y en ait moins. A bon entendeur...

Hier soir, l'esprit hagard (ayant appris qu'une connaissance comptait parmi les victimes et encore sous l'émoi de l'attentat et de la profanation du cimetière Juif de Herrlisheim), j'ai regardé la télé et à force de zapper dans l'infini zéro, je me suis arrêté sur LCI parce qu'un quart de l'écran parlait de Strasbourg

entre quatre brochettes de textes illisibles, deux autres quart d'écran occupés par deux visages


Je n'ai pas retrouvé un replay de cette mierda d'émission sur le site d LCI

mais je n'ai pas cru ce que j'entendais plus que voyais :

il y avait une seule et unique gilet jaune, fort habile intellectuellement, renvoyant ses contradicteurs dans leurs 22 mètres. Son seul défaut : c'était une jolie femme, et donc on pouvait se demander si ce n'était pas la raison de sa présence sur le plateau. En tous les cas, elle a répondu avec des propos justes et argumentés.


Elle était seule face à un aréopage d'experts dont un expert journaliste véritable obsédé de la violence des Gilets Jaunes et totalement aveugle au reste, un politique éthéré, une experte en terrorisme dont la technique a consisté à amadouer la femme Gilet Jaune pour ensuite réclamer aussi une trêve en raison de l'incroyable tâche des policiers, etc


et surtout, l'animatrice du débat dont le leitmotiv était "ne pensez-vous pas qu'il faut suspendre le mouvement etc...", un vrai discours à la Berger. 


Si quelqu'un a le lien de cette émission, merci de le publier car elle servira à mettre des noms sur cette horde de serviteurs de Macron

Encore une fois quand les gens vont moins voter, c'est la droite qui gagne ( cf la CFDT qui pactise avec le gouvernement en 95 pour la "déforme" des retraites ... sans parler de leur ralliement dès 83 au tournant de la rigueur... j'en passe et des pires !) 


Quant à demander le retrait du mouvement des gilet jeunes au nom de l'intérêt national ( contre le terrorisme cette fois ) c'est de coutume ! Thatcher n'avait-elle pas utilisée cette carte avec sa guerre des Malouines alors que son programme ultra libéral commençait à faire monter le mécontentement !


Vieux comme le monde ! comme le discourt de Manu qui ressort la carte de l'identité nationale ( phrase passée inaperçue lors de son dernier show TV , mais qui relève du redoutable communiquant qu'il est !  (cf : dernière émission d'@si)

et la culture machiste on en parle , vous avez compté le nombre de deputes EM ou de droite qui defendent leur delire ou c'ets trop demandé a des bobos. L'are mi, un bel exemple de patriarcat, avant on voyait les males blanc , depuis que des deputees femmes.  normale pour vous ? et ne pas comparer avec les GJ, qui eux ne choissisent pas qui vient a la TV. bel phot de cul au dessus de galerie bld Hausman , apres #meetoo les bobos nous montre qu'ils ont compris . A vomir. (je peut pas mettre de photo ici) .. Acte V

Le secrétaire général d'un syndicat, sans honte, appelant à cesser un mouvement venu de la base, à quoi cela vous fait songer ?


Beinh oui, à 1968 où cette fois là c'était le PC via la CGT  qui avait saboté le mouvement de grève.


Résultat, slogan d'époc, "Grève salope!"  

Nous vivons quand même dans un beau pays, où le "dialogue social" dépend  de la disponibilité et de l'état de fraîcheur des forces de répression.

Heureusement, le bon pasteur Berger va ramener les brebis au bercail.

Ils sont tous de bons tons  (avec un " c ")

Moins de 50% de gens qui vont voter pour des élections dont la fameuse presse se fout (sans parler des gouvernements qui consultent beaucoup mais ne négocient jamais), c'est pas si mal.

Les gilets jaunes, moins nombreux que ce que les syndicats rassemblent dans la rue assez souvent, y compris en semaine, sont la vraie population, c'est ça ?


Je sais que c'est un peu le principe d'ASI, mais arrêtons de voir tout à travers le prisme de l'emballement des médias, et ne hiérarchisons pas les paroles a priori. 


Si on piouvait surtout arrêter de chercher à conclure en quelques heures ou jours sur le sens caché derrière tout ce qui se passe, et s'autoriser à penser que la vie est un bordel sans nom, parfois joyeux, parfois moins, ça serait pas mal des fois...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.