15
Commentaires

Corée du Sud : surveiller et guérir

Entre dépistage à grande échelle et traque publique des contaminés, sans recours au confinement des villes, la recette sud-coréenne contre le Covid-19, qui semble réussir, fascine autant qu'elle inquiète. La transposition à l'Europe est cependant difficilement envisageable.

Commentaires préférés des abonnés

Je réside en Corée du Sud et j'ajouterais un facteur très important qui n'est pas évoqué quand on parle de la réactivité en Corée. Les coréens sont rompus au "confinement"...à cause de la pollution. C'est-à-dire qu'il est on ne peut plus fréquent et (...)

Evidemment, un peu trop tôt pour crier victoire. On criera victoire quand la pandémie sera finie.



Mais on peut admirer, non ?



Dans ma ville, j'ai des sources dans les hôpitaux font état de 16 blocs prévus pour le Coronavirus totalement remplis pour l'u(...)

Dès la prise en compte officielle et bien tardive :  

Report des réformes retraite et chômage , 

maintenant nationalisations envisagées pour certaines entreprises , 

n'est ce pas un aveu d'échec criant de leur politique libérale ?&n(...)

Derniers commentaires

Le taux de mortalité bas en Corée est probablement la conséquence du dépistage systématique.

Il y a un recensement quasi complet des cas, même les asymptomatiques, donc le diviseur du nombre de morts est important et le taux bas (cqfd).

Attention l'article finit en comparant la tranche de population italienne qui serait affecté (les 70+) alors que comme en France seul les cas graves sont testés.

Impossible de savoir si les jeunes sont vraiment "épargnés" en Italie.

Un site italien intéressant compmet, mis à jour quotidiennement et qui montre notamment le % de deces selon les tranches d'âge 

https://lab24.ilsole24ore.com/coronavirus/ 

Dès la prise en compte officielle et bien tardive :  

Report des réformes retraite et chômage , 

maintenant nationalisations envisagées pour certaines entreprises , 

n'est ce pas un aveu d'échec criant de leur politique libérale ? 

Il faudra s'en souvenir !

Je réside en Corée du Sud et j'ajouterais un facteur très important qui n'est pas évoqué quand on parle de la réactivité en Corée. Les coréens sont rompus au "confinement"...à cause de la pollution. C'est-à-dire qu'il est on ne peut plus fréquent et normal de recevoir des alertes en prévision de vagues de pollution avec consignes de ne pas sortir, limiter les déplacements, etc. Et une large majorité s'y tient. Pour info, de plus, dans les appartements, surtout les résidences familiales, il y a des petits haut-parleurs et des annonces sont diffusées ainsi par les districts et mairies. Ça va du tri sélectif, au rappel de dates importantes jusqu'au Coronavirus.
 
Inutile de rappeler que les deux Corées sont toujours en guerre sur le papier et dans les écoles, il y a toujours des exercices réguliers d’évacuation, protection, confinement. Sans compter la communication qui va avec, que ce soit dans les médias ou au sein des écoles.

Et...porter des masques. Quoi qu'on en pense ou qu'on dise que "ça ne sert à rien", c'est un premier rempart, comme d'éternuer dans son coude, dans les deux sens, pour se protéger et éviter de contaminer, au cas où. Ces dernières semaines, dans mon quartier il était impossible de monter dans un bus sans porter de masque et les chauffeurs en avaient à disposition pour les usagers.

My two cents ;)

Evidemment, un peu trop tôt pour crier victoire. On criera victoire quand la pandémie sera finie.



Mais on peut admirer, non ?



Dans ma ville, j'ai des sources dans les hôpitaux font état de 16 blocs prévus pour le Coronavirus totalement remplis pour l'un, un autre arrive aussi à saturation. Et la radio locale (France Bleu)  annonce 1 nouveau cas pour aujourd'hui et... 3 en tout dans le département ! La transparence à la française, tellement sans doute il faut protéger la vie privée.



Je ne sais pas comment vous pouvez vous autoriser des piques sacarstiques contre un pays qui tient informée sa population en toute transparence et ne pas mettre en regard le black out total sur l'information en France.



Aux States, les Américains se préparent à la pandémie en achetant des armes. So democratic, doesn't it?



Ne pas oublier que la démocrature sud-coréenne a envoyé pour 27 ans son ex-présidente derrière les barreaux et que les anciens présidents n'ont droit à aucun avantage une fois qu'ils reviennent à la vie civile : ni chauffeurs, ni bureaux, ni pré-retraite dorée, rien, nada. Moi, j'admire. 200.000 signatures seulement pour obliger la Maison Bleue à examiner un sujet officiellement. Moi, j'admire.



N'oubliez pas que les Coréens ont commencé par vouloir faire démissionner le président au début de la pandémie parce qu'il n'en faisait pas assez. Et le président a obtempéré. Peut-être est-ce trop - mais au moins l'opinion publique a-t-elle là--bas été écoutée (et oui, elle est aussi manipulée, les réseaux sociaux sont mités par des faux comptes payés, etc.). Ce n'est pas parfait, c'est juste... plus sérieux. Loin du guignol Macron qui fait une loi chômage qui est tellement mauvaise qu'il est obligé de reporter son application. Une loi, ça doit passer le cap des catastrophes, c'est le BA.Ba.

Une question : ne suffit-il pas d'enlever la batterie de son portable (ou de la laisser chez soi) pour échapper à la surveillance/délation ? Est-il possible de ne pas avoir de portable en Corée du Sud ?...

Il semble qu'Israël se prépare aussi à ce type de solutions https://fr.timesofisrael.com/covid-19-le-shin-bet-collecte-les-donnees-sur-les-citoyens/ 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.