18
Commentaires

Châtelet-Les Halles, labo de la vidéosurveillance

Depuis 2016, la gare parisienne fait office de banc d'essai technologique. Avant la détection automatique du port du masque via des caméras de surveillance, on y testait l'analyse des émotions et du langage corporel. Sous le regard béat de la presse spécialisée.

Commentaires préférés des abonnés

Effrayant, et encore plus angoissant que le Covid : la soi disant lutte contre le Covid !

toujours la stratégie du choc, on surf sur l'effet de sidération pour nous imposer l'inacceptable en temps "normal "


ça me rappelle la scène de Minority report ou(...)

Ce qui est bien avec la généralisation du masque dans nos mœurs, c'est ce que ça va contrer le déploiement surveillitaire de la reconnaissance faciale

Facile, mais tellement conforme :


«  Pour les distances inférieures à une centaine de kilomètres, il n’était pas nécessaire de faire viser son passeport, mais  il y avait parfois des patrouilles qui rôdaient du côté de gares, examinaient les(...)

Derniers commentaires

Comment la ratp commercialise t elle ces données avec ces start ups? Et quelle participation en tirent les milliers de gens qui produisent ces données? Ne pourrait-ce être l’occasIon de financer des transports moins onéreux en échange de la cession de ces données? 

C'est bien le problème... 

On connaît maintenant l'importance des datas que l'on produit par nos faits, gestes et utilisations.

La ratp fait payer un service aux usagers et dans le même temps propose un terrain d'expérimentation à des entreprises privées.

Personne ne demande l'avis des usagers, qui ne voient pas son service s'améliorer ou devenir moins cher, voir gratuit (pourtant les revenus de la publicité, de ces "locations de service ou d'espace, l'abandon de tout le matériel électronique et mécanique de vente de billets et contrôle des flux, maintenance des machines...)

 Mais la politique de la maison est tout autre, basée sur une population captive, le paiement et la verbalisation étant toujours de mise.

Nous sommes les cobayes, au même titre que les personnes dans les camps de réfugiés, lieu de prédilection d'expérimentation de masse par des entreprises privées. 

Le RGPD en plus? On est sauvé!

Un humoriste américain a un masque avec une image imprimée, image qui représente précisément le bas de son visage. Je me demande si ce logiciel détecterait ce masque ?

Facile, mais tellement conforme :


«  Pour les distances inférieures à une centaine de kilomètres, il n’était pas nécessaire de faire viser son passeport, mais  il y avait parfois des patrouilles qui rôdaient du côté de gares, examinaient les papiers et posaient des questions embarrassantes. »


Orwell, 1984

Oui je pinaille mais , 

«  A Cannes, l'expérience a coûté 9000 euros au maire (LR) David Lisnard » signifie que c'est lui qui a payé avec ses petits sous d’argent à lui. 

Alors que non ...


Fin de pinaillante. 

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Pour le point Godwin : pendant l'Occupation la station Châtelet était évitée par les résistants car déjà un lieu de prédilection pour les rafles et les contrôles policiers.

Effrayant, et encore plus angoissant que le Covid : la soi disant lutte contre le Covid !

toujours la stratégie du choc, on surf sur l'effet de sidération pour nous imposer l'inacceptable en temps "normal "


ça me rappelle la scène de Minority report ou Tom Cruise rentre dans un magasin et les cameras qui le reconnaissent lui proposent des achats ciblés en fonction de ses habitudes.



La réalité rattrape, et dépasse souvent, la fiction


Comme sur le net en somme ( si on n'a pas bloc machin pour les pubs ) sauf que comme disait olivier Tesquet : on n'y échappera pas !


https://www.telerama.fr/medias/la-reconnaissance-faciale-debarque-en-france-et-vous-ny-echapperez-pas,n6459175.php?fbclid=IwAR3oeBQQGNF4IkDU0DvNDW6MVbCL8BMnV83vCH0AiTFu3gygb9bQto0IzqY



Ce qui est bien avec la généralisation du masque dans nos mœurs, c'est ce que ça va contrer le déploiement surveillitaire de la reconnaissance faciale

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.