226
Commentaires

Cergy : et Vitalina S. filma...

Commentaires préférés des abonnés

Désormais, on ne peut plus injurier en public sans prendre le risque d'être filmé.

Etre raciste devient invivable...


Les racistes de CNews sont filmés en permanence, et pourtant ils n'ont presque jamais de problème.

(...)

Est-ce que certains découvriraient que le racisme est universel et n'est justement pas une question de "race" ? 

J'ai entendu une réunionnaise dire à une sénégalaise  "nous on est français",  celle-ci la traita en retour avec mépris 'd'(...)

" Je n'aime pas les racistes, surtout quand ils sont arabes " ( P. Prout )

Derniers commentaires

Attention à sous estimer le phénomène et au déni. Quelques jours plus tard : 


VIDÉO. Une cliente profère des insultes racistes envers une employée, Carrefour porte plainte - Le Parisien 

C'est plus courant que vous ne le pensez. Faites une enquête objective. Et au Maghreb n'en parlons pas.

Comme ce matin, je tombe sur une autre vidéo du même acabit j'ai un peu cherché et :


"Photographier ou filmer une personne dans un lieu privé ou transmettre son image,  sans son accord, est sanctionné d'un an d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende.

Publier la photo ou la vidéo sans l'accord de la personne est sanctionné d'un an emprisonnement et de 15 000 € d'amende."


PS : bon, pour cette première vidéo nous sommes à priori sur la voie publique.

Dès la première vidéo de ce type, j’avais écrit dans le forum que filmer et diffuser les altercations allaient être problématique (sans pour autant aborder la question légale).

Je ne sais pas si vous vous souvenez, il s’agissait d’un article d’ASI à  propos d’un cadre qui avait insulté une guichetière SNCF à Versailles, il y a quelques années (je ne me souviens plus avec précision, et je n’ai pas retrouvé l’article en question ).

Et je me souviens que un ou des abonnés m’avaient répondu que non, il était bien de savoir que le gars avaient traité cette guichetière avec mépris (social, je crois).

Je pense aussi que j’avais fait un parallèle avec 1984, dans lequel la surveillance de masse n’est pas que verticale, mais horizontale : tout le monde surveille tout le monde.

Extrait de l'article. : " La préfecture du Val d'Oise a fermé le Brasco pour sept jours, après qu'une "brigade anti-négrophobie" se soit rassemblée de manière menaçante devant ledit restaurant, croyant, malgré les démentis du gérant du "Brasco" que "Mourad" était salarié du restaurant . "


Ouf pas de trekking dans les Pyrénnées pour la BAN. Donc il ne risque pas la dissolution pour formation de milice privée...  



+28 commentaires depuis mon passage il y a quelques heures : tiens, Nick s'est réveillé. :)

Non. Vouloir anonymiser un racisme spécifique clairement affiché en tronquant les déclarations c'est clairement de la manipulation, point barre.
L'argument de "ça fait le jeu de l'extrême droite" devrait être systématiquement accueillis avec un coup de pelle derrière la nuque quand il apparaît, et accompagné d'un prompt aller simple à la fosse commune. Soit c'est un fait, et dans ce cas là on prend en compte, soit c'est une manipulation, et dans ce cas là ça se démonte avec des arguments rationnels. Faire le jeu d'extrême droite, c'est spécifiquement avoir ce comportement: sacrifier une fraction de la vérité au vu et au su de tout le monde, au nom de la protection d'une minorité. C'est exactement l'attitude de Taubira sur la journée de la traite nègrière : il est préférable de ne pas évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les «jeunes Arabes» «ne portent pas sur leur dos tout le poids de l'héritage des méfaits des Arabes» (par contre pour les jeunes européens, ça passe), ou encore ce magnifique article de l'OBS sur les réseaux pédophiles des "grooming gangs" pakistanais (à Telford, après  Rochdale, Rotterdam et Huddersfield) qui nous explique que "Le scandale de pédophilie de Telford fait le miel de la fachosphère"... Vous pensez vraiment que ça produit quel effet de voir ce genre de traitement par des intellectuels de gauche lorsque dans le même temps, la population est priée d'avaler la pilule du racisme systémique et du privilège blanc au nom du progressisme?
On a donc affaire à un arabe raciste... Il-y-a-t-il une nouveauté? N'a-t-on pas déjà eu vent d'affrontement de gangs noirs contre gangs maghrébin en ile de france au début des années 2000? Avez-vous raté l'épisode du ras-le bol de la communauté asiatique de Belleville qui était en 2010 la cible privilégiée des criminels maghrébins (et afro-antillais) sous prétexte de leurs origines? Bref, le racisme est bien partout, essayer de le confiner comme un crime intrinsèque à une origine et une couleur de peau n'a pas de sens, et les porteurs de cette idéologie spécieuse devrait être dégagée des partis de gauche, qui devraient œuvrer à l'union autour d'un authentique pacte social incluant tout le monde.

Merde!

C'est vraiment drole de voir que DS n'est meme pas capable de voir que cet evenement est revelateur de la situation - et que Zemmour / Praud n'y sont pour rien.
Un dénis  chimiquement pur.

C'est drole, car lorsque une autre situation en faveur des amis de DS, alors on loue la vidgo et on dit que c'est la face visible de l'iceberg etc etc....

Mais là non, c'est un fait isolé.
Tellement risible.

Suites judiciaires d'un autre épisode de la "haine ordinaire" :
Aujourd’hui, 13 cyber harceleurs seront jugés pour menaces de mort et harcèlement en meute envers Mila. Elle a reçu plus de 100.000 messages haineux et menaces de mort. Elle sera présente à l’audience pour faire face à ses agresseurs et demander justice.

L'avocat des 13 connards est Juan Branco.

Quand on se chauffe  on dit de grosses conneries , et le Mourad il en a dit un paxon ,tout les mecs qui dénoncent cette échauffourée , ne doivent jamais se chauffer, ah quelle chance d'être un serpent...

Il y a tout de même une réalité sans lien avec les tristes sirs de la bollorosphère : le racisme anti-noirs absolument endémique au Maghreb.

Pour ma part je l'ai largement constaté au Maroc (de même d'ailleurs qu'un anti-sémitisme tout aussi endémique). Il n'est pas "systémique" il est endémique. Il n'est pas "décomplexé" car il n'a jamais souffert du moindre complexe, il est quasi-officiel ! Et lorsqu'un demeuré comme celui ci le défend et le justifie (car c'est ce qu'il fait) en proclamant qu'il est Algérien, c'est ce racisme là que je reconnais.


Quelqu'un ici a linké cet article plus bas. C'est une réalité.

Je connaissais un concierge qui détestait les Arabes, les Maghrébin.es, quoi

- Note que je les déteste plus que les Noirs, précisait-il

- Pourquoi, lui rétorquai-je, car je suis curieux.

- Parce que les Noirs, y sont vraiment différents de nous, alors, tu vois, ça PEUT passer, on peut pas se comparer. Alors que les bicots...

- Oui, le relançai-je, exaspéré

- .. y sont PRESQUE comme nous. Je dis bien PRESQUE, même visage, même tout, mais avec... un bronzage, tu vois, comme si... Comme nous, mais bronzés et ça, c'est pas possible !

-...

- C'est nous sans être nous, et ca me rend dingue, voilà !

On rigole pas, je l'ai entendu plus d'une fois, ce truc. Il existe même de la littérature sur le sujet du rejet de l'autre quand il vous ressemble à un détail près.

Pourquoi je raconte ça ? Parce que j'ai vu la jubilation des chaines d'infos devant cette agression : ces gonzes, ces élites, détestent d'avantage les Arabes que les Noirs.

Comment faire pour "enrayer" cette grosse et folle machine de merde (eh, oui, j'assume mes gros mots, c'est comme ça que je m'exprime) que vous appelez la bollosphère ? 

Le boycott ? Sauf que j'ai remarqué autour de moi que ceux qui hurlent souvent contre ce qui s'y dit passent leur temps à regarder ces chaînes... 

Ceci dit, je trouve inquiétant que, pour alimenter vos éditos, Daniel, vous évoquiez de plus en plus souvent cette "sphère" d'immondices. 

Je rêve de penser plus intelligemment, plus finement...



" Désormais, on ne peut plus injurier en public sans prendre le risque d'être filmé.

Etre raciste devient invivable..." 

Il y en a donc, des racistes, qui ont décidé d'y aller et demandé

un bel appui législatif, pour pouvoir continuer à l'être(rassis), à cogner quand ça leur dit, en toute légalité, masqués, en troupeau : Les cognes !

Le vrai fait de société c'est que ça fait trois histoires médiatisées de Noirs en 2 semaines, qui se font ramener à l'esclavage par des racistes complètement décomplexés (pas simplement traiter de nègres mais explicitement d'esclaves).


Il y a eu un autre livreur uber eats à Laval.

Il y a eu celui qui essayait de louer un appartement dans le 16ème pour faire sa demande en mariage.

Et enfin cette dernière, donc.


D'où plein de questions intéressantes  : est ce une mode médiatique qui fait soudain parler d'un type d'insultes fréquentes, ou y'a t'il une explosion du racisme anti-noirs, ou en particulier d'une espèce de version américanisée de celui ci où l'esclavage est devenu une association automatique ?


Enfin, remise dans ce contexte, la dernière affaire montrerait juste que des algériens savent s'intégrer à la culture occidentale mondialisée, en suivant des modes ne se résumant pas à eux. /s


Histoire dans l'histoire. 

A lire, et à relire ,à ne pas confondre avec les harangues d'on ne sait qui dans ce coupable et déshnorant fait divets relaté ici, mais dont il est fait brièvement allusion:


" Ces traites, malgré leurs ampleurs, demeurent mal connues. Leurs évaluations chiffrées font l’objet de nombreuses erreurs. Seuls les travaux de l’historien américain Ralph Austen, nous fournissent les données les plus solides sur le sujet Selon lui, dix-sept millions de personnes auraient été déportées par les négriers musulmans entre 650 et 1920. Plus généralement les historiens évaluent de douze à dix-huit millions d’individus le nombre d’Africains victimes de la traite arabe au cours du dernier millénaire. Les comptes précis tenus par l’administration du sultan de Zanzibar ont permis d’évaluer à plus de 700.000 le nombre d’esclaves qui ont transité par l’île à destination du Golfe arabo-persique entre 1830 et 1872. Un chiffre très élevé qui peut justifier largement le chiffre avancé par Ralph Austen. Au total, à elles seules, « les traites orientales » seraient donc à l’origine d’un peu plus de 40 % des 42 millions de personnes déportées par l’ensemble « des traites négrières ». Elles constitueraient ainsi le plus grand commerce négrier de l’histoire. 

Le Coran, tout en sacralisant la liberté, entérine l’existence de l’esclavage tout comme d’ailleurs les textes bibliques. Le premier muezzin désigné par le Prophète pour l’appel à la prière est un esclave noir du nom de Bilal originaire d’Éthiopie. Comme les chrétiens du haut Moyen Âge, les musulmans s’abstiennent de réduire en esclavage leurs coreligionnaires mais cette règle souffre de nombreuses transgressions et l’on ne rechigne pas à asservir des musulmans, notamment noirs, au prétexte que leur conversion est récente. La réduction en esclavage de quiconque n’est pas musulman est par ailleurs pas condamnée par La loi islamique ou charia..."


Rappel aux contributeurs proches de la mouvance islamogôchiste ici : je ne lis pas les réactions aux commentaires, ni aux miens. . Donc..inutile de vous ennerver. Vous parlerez, en ce qui me concerne dans le vide.

Cette affaire a généré beaucoup d'émotion et été longtemps en top tendance sur Twitter de façon totalement indépendante de CNews. Ne retenir de cette affaire que sa récupération par Pascal Praud, c'est avoir de sacrés oeillères. Va falloir vraiment que la gauche réussisse à traiter ce type d'affaire de racisme chez les auto-proclamés "racisés" autrement que par "ça fait le jeu de l'ED" si elle veut réellement être crédible sur le racisme. 

Pour ma part je suis surtout inquiet que de moins en moins de personnes soient choquées par la diffusion d'images où il est possible de reconnaître les individus (sans le moindre floutage) et souvent appelant à la vengeance. J'ai vu bon nombre de messages sur twitter qui diffusait le vidéo en appelant à retrouver le gars.

Des appels à la vindicte populaire qui semblent normalisés.

Que les images soient prises et transférées à la justice... ok. Mais là, c'est assez effrayant de mettre une personne en danger avec les conséquences que vous pouvez imaginer.


Résumé :

On peut même être noir, arabe, juif... et raciste, suprémaciste... (j'ai des noms)

Ce n'est pas vraiment une surprise, l'esclavage a été aboli en Mauritanie en 1981 et on peut dire que le racisme envers les noirs dans ce pays n'avait rien à envier à celui des européens.


conclusion :

1) La dégueulasserie est une des choses les mieux partagées au monde

2) faut-il pour autant cesser la lutte contre le racisme?


La vidéo de Vitalina S. aura permis l'identification et l'arrestation de l'abruti, mais elle offre aussi un utile témoignage oral de la violence raciste.

Même si l'on sait que le racisme est, dans le monde, une de choses les mieux partagées, ce sidérant concentré de haine confirme qu'il est aussi une maladie incurable.

Est-ce que certains découvriraient que le racisme est universel et n'est justement pas une question de "race" ? 

J'ai entendu une réunionnaise dire à une sénégalaise  "nous on est français",  celle-ci la traita en retour avec mépris 'd'antillaise", en précisant "vous êtes noirs et vous vous prenez pour des blancs" !!!

Toutefois, et c'est le point le plus important, le racisme du plus fort est plus difficile à supporter par le plus faible .. . et il convient dans une société civilisée que justice et police s'emploient à  protéger le faible contre les débordements du plus  fort : et là on en est loin, très loin  !! Et c'est à partir de ce fonctionnement ou plutôt dysfonctionnement que s'installe un "racisme" d'Etat légitimant le racisme ordinaire des "plus forts"


Désolée, cela n'a rien à voir, mais très bonne chronique (et arrêt sur image) de l'édito M ce matin, sur la campagne contre l'homophobie : https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-m/l-edito-m-02-juin-2021

résumé selon D. Schneidermann : un algérien profère des insultes racistes à l'attention d'un livreur noir. mais en réalité on s'en fout, et c'est de la faute de Bolloré et des extrême-droitars. fin de l'histoire.

Vous nous donnez des faits divers sur lesquels nous devrions avoir un avis, quand bien même nous ne saurions pas vraiment ce qu’il s’est passé.

Alors, je me prête au jeu :


- « Il est un peu plus de 22 heures à Cergy, dimanche 30 mai. Joseph, livreur Uber Eats, attend une commande devant le restaurant Brasco. »

Comment se fait-il que le restaurant est ouvert à cette heure-ci ? Les gens ne peuvent pas se passer de commander des repas par le web, servis en scooter par des « domestiques modernes » ? 

Par ailleurs, n’y a-t-il pas un couvre-feu ?


- Conseil : si quelqu’un vous demande de baisser ou d’éteindre votre musique (surtout la nuit !), obéissez ! Et le problème sera réglé !


(Vala ! De rien !)

"par le geste courageux d'une femme"
Filmer de sa fenêtre du première étage et partager sur les réseaux sociaux est "un geste courageux"?
Elle a rendu nationale, une bagarre entre individu.

Une fois mon voisin m'a menacé avec un petit couteau de cuisine. J'ai filmé, par peur, et pour qu'il se calme, ce qui a marché.
Après je lui parlais plus, il ne me parlait plus et il n'y a plus eu d'altercations.
Je n'ai pas partagé sur les réseaux sociaux, et pas envenimé les choses, cela doit être mon coté poltron.

Le racisme et la violence verbale, c'est dérangeant uniquement lorsque ça vient de l'extrême droite ?

Je me souviens que dans un livre Joseph Kessel racontait les razzia arabes pour constituer leur lot d'esclaves noirs. Ça se passait dans les années 30 ? C'est un peu vague dans ma tête et cette lecture remonte à si loin. Est-ce que cette pratique a vraiment disparue ?

" Je n'aime pas les racistes, surtout quand ils sont arabes " ( P. Prout )

J'ai pas tout compris : "Le smartphone de la femme insultée panote de l'agresseur à une sacoche d'UberEats qui gît au sol, en passant par une tache de sang."


"Le Brasco" ? Pas à cause de Donnie, Brasco est le nom d'un rappeur originaire de Guadeloupe retraité.


M'enfin, prenez n'importe quel conard du genre humain très surexcité -en bande- ayant abusé de " ??? ", Et Hop vous vous retrouvez dans la diatribe bas de plafond.


La 4ème dimension des Humanoïdes Terriens et pan dans ta gueule.


Pas un déni de racisme mais une généralité rampante devenue assourdissante.


Mourad, alias le con²²² de service, offre l'effet escompté par la "P.Prout Cie"


Et bientôt des votes ... à la con

Une plaie ces smartphones ! Désormais, on ne peut plus injurier en public sans prendre le risque d'être filmé.

Etre raciste devient invivable...


je n'étais pas au courant de ce "fais divers" monté en épingle ( comme souvent ) pour délivrer un message qui n'était probablement pas à l'origine de l'histoire.


On ne connait qu'un point de vue, et même si avec les vidéos en temps réel, les réseaux sociaux et les médias avident de sensations fortes invitent les protagonistes, ça me rappel l'affaire papy Voise ( déjà de nombreuses fois évoquées )


la question est : à qui "profite" le crime ? ( et surtout sa médiatisation )

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.