19
Commentaires

Ce mystérieux compte Twitter champion en géopolitique

Sur Twitter, une professionnelle de la recherche en "open source" publie chaque jour des vidéos originales provenant du monde entier. Covid, guerre au Yémen ou dans le Haut-Karabakh, cartels de drogue mexicains : sur quantité de thématiques, Rebecca Rambar, un pseudo, déniche, vérifie et publie des informations souvent inédites, très rarement inexactes.

Commentaires préférés des abonnés

Merci de cette enquête et de ce partage, gratitude de découvrir ce qui semble être une pépite. Vous vous souvenez des années 1990 quand on pensait qu'Internet, ce serait principalement ça ? Monde englouti...

On voit les étoiles briller dans les yeux de Tony Le Pennec :D ;) 

En tout cas, la description de son travail me donnerait presque envie d'aller sur Twitter, haha!

Rebecca Rambar, vous êtes sûr que c'est un pseudo ?

Parce que je crois qu'elle travaille avec un certain Harry Bow.

Derniers commentaires

Merci pour l’information. Mais s’il n’y a aucun tweet-clash et aucune photo de chatons, je ne vois pas l’intérêt.

" Touiteur est une poubelle !" mais cela dépend de quelles poubelles et dans quels quartiers ... que les parangons de vertus se le disent !

Les suspensions injustifiées de ce compte par Twitter me semblent être un sujet important. Il est pourtant évacué en une phrase et trois petits points.

Excellent!

Voilà! Rebecca Rambar casse le morceau. :-)

Pour ceux qui n'aurait pas compris quand je dis que tout est disponible et public, qu'il suffit de chercher.

Je rigole parce c'est ce que je fais pour mon information personnelle et seulement 2h par jour.

Que nous montre les vidéos entre russes et americains ? 

Quon s'emmerde toujours autant dans l'armée mais qu'on peut y remédier en pochtronant et qu'on y aime bien les touche-pipi, entendre" confrontations viriles".. Les enfantillages habituels quoi. 

On ne sait donc pas pour qui elle bosse? Et ce qu'elle publie, ça fait parti de son travail?

Rebecca Rambar, vous êtes sûr que c'est un pseudo ?

Parce que je crois qu'elle travaille avec un certain Harry Bow.

Madame Rambar et son travail me font beaucoup penser à un personnage méconnu des romans de détective, Mr Moto, dont la spécialité était précisément de trouver dans la presse les informations qu'on avait cru cachées.

Merci Rebecca Rambar et merci à Tony Le Pennec (si c'est bien là votre véritable nom :p).

Merci de cette enquête et de ce partage, gratitude de découvrir ce qui semble être une pépite. Vous vous souvenez des années 1990 quand on pensait qu'Internet, ce serait principalement ça ? Monde englouti...

pffff ... ok boomer .... mais non, on pensait en l'an 1500 que l'imprimerie apporterait la Lumière de la rasion et de la foi dans tous les foyers également. 10 ans après suelement son invention, en volume, l'imprimerie produissait majoritairement du grivois/pornos, du pamphlet politique qu'on qualifierait volontier aujourd'hui à des "thèses complotistes", etc.

Est-ce que tu pleures sur le fait que l'imprimerie (journaux et livres) nous apporte aussi les livres de Zemmour ?

Un peu de calme et de recul : internet t'apporte ASI et Rambar, où aurais-tu trouver ça sans internet ?



... Arretez de vous concentrer sur les déjections et évitez-nous votre passéisme. Merci d'avance.

Respirez et relisez. Si le sens du mot "principalement" vous échappe, n'hésitez pas à revenir vers moi. Par ailleurs,  c'était juste une petite remarque en passant,  et enfin, je me concentre sur ce que je veux, ami du débat. Bisous. 

On voit les étoiles briller dans les yeux de Tony Le Pennec :D ;) 

En tout cas, la description de son travail me donnerait presque envie d'aller sur Twitter, haha!

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.