75
Commentaires

Caricature antisémite de Macron : la laborieuse défense des Républicains

Tweet antisémite, ou manque de culture historique des infographistes Les Républicains ? Vendredi dernier, le compte Twitter officiel du parti de droite a publié une caricature d'Emmanuel Macron, le représentant avec un nez crochu, tenant un cigare et une faucille à la main et vêtu d'un costume de banquier agrémenté d'un chapeau haut-de-forme. Une caricature très rapidement dénoncée comme antisémite par de nombreux internautes. Le parti a depuis retiré la caricature de son compte Twitter, présenté ses excuses... et plaidé pour une mauvaise interprétation du message.

Derniers commentaires

Pédophilie de D.S. - La loi étant ce qu' elle est, nous maintiendrons l' anonymat de ce triste individu, tenant, par ailleurs, entre deux viols de gentils bébés roses, chronique et insidieuse propagande sur le trop tristement célèbre Wouaib...-: la Seine & Marne s' interroge!
Bébert-le-chat, un sympathique habitant du 77, rapportait, il y a peu, une intéressante conversation, enregistrée au " Café du Comptoir ", d' où il ressortait, si l' on en croit Mr Marcel, le sympathique propriétaire de ce haut-lieu de la culture nemourienne, qu' un je-ne-sais-quoi, dans le regard, torve, du suspect, donnait à penser qu' il pourrait s' adonner à des pratiques sexuelles rigoureusement interdites.
Rex, le sympathique pitbull, chargé de la stricte application d' une saine mixité raciale et culturelle de cet établissement fleurant bon la tradition française d' une interprétation prudente de ce que nous ne comprenons pas, a, par ailleurs, confirmé d' un sonore aboiement, le bien-fondé d' une citoyenne, et légitime, suspicion!
Mr Bébert a tenu à préciser qu' il ne s' agissait pas, pour lui, de faire fi de cette saloperie de présomption d' une soit-disant innocence, mais il a, toutefois, fait très justement remarqué que ce triste individu n' avait jamais été vu, copulant d' une manière honnête...De là à penser que nous ne sommes pas très éloignés de l' odieuse, et quasi avérée, vérité...Suivez mon regard!
Demain, Mr Bébert nous entretiendra de la recrudescence d' un odieux antisémitisme, frappant notre chère patrie, et qu' on peut discerner, sans peine, dans la banalisation de propos tels que: " Chérie, allume le FOUR...", " Bonjour, c' est la compagnie du GAZ...", où dans l' annonce, sur la commune de Nemours, d'une prochaine " REOUVERTURE DU CAMPing..."
L' Histoire, et le forum d' ASI, jugeront...Y a pas de doute là-dessus!
Carpe diem...
Aux obsédés qui voient de l'antisémitisme partout et qui transforment des nez cabossés en nez crocus, je rappelle la phrase que l'écrivain Robert Heinlein fait dire à un personnage : « Vous avez attribué à de l'infâmie ce qui résulte simplement de la bêtise"
En fait ils voudraient discréditer les interrogations - légitimes - sur l'opacité des déclarations de Macron sur son patrimoine ridicule déclaré (sur la base de ce qu'il déclare, je suis plus "riche" que lui alors que je suis plus jeune et que je touche 1,5 SMiC!), ils s'y seraient pas pris autrement ..
À présent toute personne qui interrogera publiquement le patrimoine & les conflits d'intérêts potentiels de Macron passera pour un antisémite.
Pour LR, le problème n'est pas que Macron soit un ex-banquier, après tout ils n'ont rien contre les banquiers.
Pour LR, le problème n'est donc pas le chapeau haut de forme, le problème c'est la faucille.

Pour la gauche, c'est le contraire : le problème n'est pas la faucille ou les accointances gauchistes, c'est le fait que Macron soit un ex-banquier, le problème c'est le chapeau haut de forme.

Pour tous, le problème c'est que Macron est un nouveau venu qui semble mélanger les codes traditionnels des uns et des autres.

C'est ce qui en fait LA personne à abattre.
En tout cas bien davantage que Le Pen qui fait partie du paysage depuis longtemps et qui est un pion de longue date dans les stratégies des uns et des autres.
Pour vérifier l'intention antisémite, il ne faut pas partir du produit fini mais partir des contraintes de base.

Il faudrait faire une expérience de laboratoire:

Prendre 10 dessinateurs et leur donner pour contrainte de faire passer l'idée d'un homme politique associé à la gauche qui prône une politique ultra-libérale et qui bénéficie d'un réseau varié et étendu.
Le tout dans un style "caricature de presse française en 2017".
Avec bien sûr le temps limité qui va avec ce type de production.
Après cette polémique, carricaturer Macron simplement en haut de forme devient plus ou moins interdit.
Je ne savais pas que Macron était de confession Juive.
Parfois, il n'est même plus besoin de décodeur

La seule question qui se pose encore, c'est de savoir si c'est pour faire le buzz ou pour marquer les esprits et cela en prenant bien conscience des risques
Je reste sidéré par l'incompétence et l'inculture de ces personnes. Le visuel, déjà, est juste moche. Et la ressemblance avec les codes des caricatures antisémites du début du 20ème siècle frappe immédiatement. On s'en fout que l'auteur soit un peu, beaucoup, pas du tout antisémite. Si le message peut être interprété comme antisémite, et re-diffusé par des antisémites, c'est qu'il est bon pour la poubelle et n'aurait jamais dû être diffusé à l'origine, point barre.
Il y a une infinité de manières de montrer que Macron est soutenu par des tocards, sans tomber dans ce travers.
Est-ce que le problème n'est pas plutôt la concentration dans un même dessin de codes rappelant ce qui se faisait dans les années 1930 ? L'addition du chapeau haut de forme, du cigare, de la faucille, du nez et du réseau me font, à mon avis, effectivement penser à ces caricatures (d'autant que des ultras droiteux sentant vaguement Vichy, y en a pas mal en ce moment chez LR).
Alors ok, c'est pas non plus du même niveau mais je crois qu'on a surtout là une preuve supplémentaire de l'absence de culture historique d'une partie de LR, ils n'ont pas vu le problème parce que tout simplement ils ignorent tout du problème. Personne avant la publication ne s'est dit "Hmm, ouais, c'est litigieux, on va faire autre chose" .
Il faut vraiment se détendre avec tout ça. Je déteste l'UMP / PR mais ça me parait aussi con de proclamer ce dessinateur antisémite que ça ne l'était pour Siné. Autant comparer Taubira à un singe, c'est d'un racisme crasseux, autant là voir une caricature d'un juif relève à mon sens du délire total. 1. Macron n'est pas juif (enfin je ne crois pas et si oui de toutes façons il n'en parle pas donc ça n'a rien à faire dans le débat public). 2. Sous-entendre que caricaturer un banquier, c'est s'en prendre aux juifs est d'une connerie sans nom et relève des pires amalgames antisémites. Donc cet article serait antisémite ? Bref ça n'a pas de sens. 3. Cette polémique va ramener encore 10 000 idiots de plus chez Soral. Je me pose vraiment des questions sur l'objectif des journalistes qui relaient tout ça aussi légèrement sur une question aussi grave et aussi funeste sans au moins un argumentaire solide ... A un moment donné, si on veut avancer, il va falloir arrêter ces surenchères dans l'inquisition. Vous parlez d'un manque de culture. Où s'arrête la culture et où commence le gâtisme ? S'il vous plaît, quand vous traitez ces questions soyez plus rigoureux, c'est d'utilité publique et si ça peut nous limiter les prétextes aux affrontements communautaires... Sinon, je m'associe aux demandes d'un article d'Alain Korkos pour rafraichir nos mémoires sur le thème des caricatures antisémites (ou à un lien sur un article déjà écrit).
Qu'est-ce qui vous autorise à être aussi agressif et péremptoire ?
En quoi est-ce un manque de rigueur de citer des intellectuels, des journalistes et un historien en appui de l'article ?

Comme écrit plus haut, c'est l'association de ces différents éléments (notamment "bolchévisme" et "finance mondialisée" qui est typique des années 1930 ou du régime de Vichy). Je peux vous fournir tous les exemples que vous voulez;
Allez, trouvé en 10 secondes sur Google Image :

https://www.histoire-image.org/etudes/complot-juif-contre-europe
Désolé pour l'agressivité de mon message, j'ai essayé de l'atténuer en post commentaire mais trop tard. Quant au côté péremptoire, c'est ce que je reproche justement aux accusateurs, dont vous êtes apparemment. Jusqu'à présent, à la lecture des articles et commentaires, je n'ai toujours pas d'élément ou même d'indice qui tendrait à prouver l'intention antisémite du dessin. Je peux me tromper dans l'interprétation du dessin mais vous aussi donc dans le doute, l'honnêteté doit selon moi conduire à s'abstenir. L'accusation d'antisémitisme me paraît trop grave pour être lancée ainsi sans rien connaître de l'intention du dessinateur et sans réel argumentaire (je ne parle pas de votre argumentaire qui me paraît bien charpenté et respectable même si je maintiens que vous n'apportez pas d'élément déterminants, mais des reprises des médias et même d'asi sans aucun essai de démonstration). En jetant ainsi l'opprobre sur cette personne, vous projetez sur lui vos propres obsessions.
"Sinon, je m'associe aux demandes d'un article d'Alain Korkos pour rafraichir nos mémoires sur le thème des caricatures antisémites (ou à un lien sur un article déjà écrit)"

http://www.arretsurimages.net/chroniques/2016-06-02/Iran-extermination-un-Francais-vainqueur-du-concours-id8819
Merci ! Comme souvent éclairant et juste. Tous ces dessins contiennent bien une référence claire aux juifs, c'est qui les définit comme antisémites. Référence que ne contient pas le dessin dont on parle ici. En bonus, un petit article d'Alain sur le sujet du forum serait vraiment le top !
Cet article d'Alain Korkos m'avait beaucoup fait réfléchir à l'époque et j'étais tombé sur un documentaire de Yoav Shamir : Defamation

Malheureusement Soral s'est approprié ce doc en créant le sous-titrage Fr sur Youtube.

Je ne sais si Zeon a été condamné pour son dessin.

----------------

Oups pardon, sur le DVD le sous-titrage Fr semble exister.
Sans tomber sous le coup de la loi je veux dire mon exaspertion : Et alors ou est le probleme meme si cela aurait ete penser sous le prisme de l'antisemitisme ?

Personnelement je n'en vois aucun ! Daniel Schneidrman a sans doute ete prisonnier dans un camps nazis pour qu'il soit aussi sensible sur la question et je le comprends.
Bon, avec "Macron accueille un communiste", le dessin était moins caractéristique, il y avait l'ironie de la faucille coupant le cigare du "banquier", et pas cet effet "pieuvre" que donnait le réseau, typique de propagandes antisémites [Afficher ou masquer l'image] (mais pas seulement,


Typique de la propagande antisémite... mais pas seulement faudrait encadrer cette phrase.

Décidément l'accusation d'antisémitisme éteins les cerveaux.

Bientôt on pourra écrire que la caricature est un procédé typique de la propagande antisémite. Ou l'usage de crayons et de feuille de papier?

Vrai non ? Les antisémites dans les années 30 n'utilisaient-ils point de caricature?? Et des crayons et des feuilles de papier?

Le syllogisme est devenue une forme d'argumentation légitime.

Pfff franchement je suis d'accord avec Constant Gardener et déplore le manque de recul critique de ce billet. L'accusation d'antisémitisme est farfelue et tirée par les cheveux le fait que Juliette Gramaglia et les défenseurs de Macron voient un nez crochu dans ce dessin relève de l'hallucination ou alors faut que j'aille voir un ophtalmo fissa

Et les excuses et les courbettes de l'équipe Fillon sont tout aussi ridicules.

Maître Korkos pourrait-il s'emparer du sujet et dire à tout le monde de respirer un bon coup?
Bon, avec "Macron accueille un communiste", le dessin était moins caractéristique, il y avait l'ironie de la faucille coupant le cigare du "banquier", et pas cet effet "pieuvre" que donnait le réseau, typique de propagandes antisémites (mais pas seulement, c'est un classique contre ce qui est vu comme pouvoir... tentaculaire, anti-américain, anti-communiste, anti-clérical, anti-microsoft etc.).
Pfuuuu mais de quoi on parle la?
Je croyais qu'il y avait une présidentielle.....
C’est pas facile à écrire, Rothschild, hein ? ;)
Peut-être pas mais Hue, Bergé, Attali, Huchon, Collomb, Delaunay etc. c'est quand même la galaxie des années 80.
Bon, d'après le titre de l'article, il est avéré qu'il s'agit d'une caricature antisémite.
Dès lors, il n'y a plus qu'à tirer la chasse. La défense ne peut être que laborieuse. Et le coupable doit se flageller. Ce qui n'empêchera pas son lynchage en place publique.
Puisque le dessin est antisémite, il lui faut donc les attributs des caricatures antisémites des heures les plus sombres de notre histoire.
Dont le nez crochu du personnage.
Sauf que le nez du personnage n'est pas crochu. Il n'a d'ailleurs rien à voir avec les nez des personnages des caricatures montrées dans l'article (celles qui rappellent les heures les plus sombres de notre histoire).

Alors?

Pour les macronmaniaques (et leurs supporters médiatiques), il semble que l'antisémitisme commence avec la critique du capitalisme (symbolisé par le seul chapeau haut-de-forme). Ou, dit autrement, le capitalisme est sacré, vouloir le critiquer est un blasphème. Quitte à devoir un peu tordre les faits.
Ca doit être pour ça que Hollande est devenu si discret sur son adversaire la Finance.

Autrement, l'accusation reste toujours aussi commode, elle permet de ne pas parler du fond. Dans le cas précis de l'étrange attelage que constituent les soutiens à Macron et de ce que cela peut présager s'il est élu.

A part ça, Filon n'est pas ma tasse de thé. Et je me suis encore bien marré (un peu jaune quand même) quand j'ai appris que Monsieur n'avait pas les moyens de se payer ses costards. Mais j'aimerais aussi que nos ami-es journalistes s'intéressent avec autant de pugnacité à la garde-robe de Macron. qui doit être chouette, vu qu'il a dépensé plus d'un SMIC par jour pendant 3 ans.
Une faucille, avec le tranchant sur le bord extérieur? Bizarre, bizarre...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.