72
Commentaires

Bayrou : un urgent de l'AFP, à sept heures cinquante

François Bayrou "quitte" le gouvernement, apprend-on peu avant 8 heures du matin, par un urgent de l'AFP.

Derniers commentaires

Bayrou qui saute après deux trois autres de moindre envergure... C'est plus Jupiter, c'est Staline...
C'est le 1er niveau de lecture .
Celui de la crise démocratique .
Mais l'autre, j'entends personne : les héraults d'un Modem champion toutes catégories de l' Europe Uber (Alles ) sont trainés en Justice pour détournement de fonds Européens vers un usage National partisan . Comme Le Pen . Elle est pas belle , la vie ?
La marche continue, mais de manière chaotique. Les estropiés sont de plus en plus nombreux et à la base , on ne manque pas de culot...Il y en a une qui a séché le RV à l'assemblée...Motif : elle avait tennis!
Pauvre pauvre président jupitérien ....Le fossé entre le bla-bla et la réalité se creuse. Le ridicule ne tue pas. Heureusement!
Ce qui m'intéresse, que ce soit Bayrou ou un autre, c'est de savoir si ces responsables politiques ont conscience qu'ils trompent la confiance de leurs électeurs et qu'ils sont malhonnêtes.

Peut être pensent-ils qu'ils sont dans leur bon droit, par exemple en se disant "je suis un grand serviteur de l'Etat, je me dévoue dans l'intérêt de mes concitoyens et dans leur intérêt il faut bien que je prenne l'argent là où il se trouve". Dans ce cas il n'y a pas péché puisqu'il n'y a pas conscience du péché.

Mais peut être pensent-ils, "je les roule dans la farine et ces gros ballots ne se rendent compte de rien".
Donc là il y aurait du cynisme, une faute mais aussi des circonstances atténuantes. Car cette faute a été encouragée puisqu'on nous dit, maintenant, que la situation était connue depuis plusieurs années grâce au livre de Corinne Lepage. Personne n'a fait ressortir cette affaire pendant qu'il aidait Macron à gagner des voix.
Une petite question mesquine : auront-ils droit tous les trois à la retraite de ministre ?z
Ce serait intéressant que ASI décortique le traitement par Libération de cette affaire comparé à celui du Front National pour les mêmes faits.

Et aussi qu'on nous donne le nom du responsable Havas qui a eu la chance de décrocher un marché de presque 400.000 euros rien qu'en décrochant son téléphone, ou presque.
Les bourgeois et leur chien de garde sont géniaux 'qu'on ne finaude pas avec l'honnêteté et la Justice. ' ha non on ne finaude pas quand on est pris, sinon on y va sans finasserie, en Marche la thune, et comme d'hab les journaleux de répéter les phrases des politiques sans aucun recule sauf sur JLM ou les Insoumis où chaque parole est rapporté au danger pour la nation , et là Daniel vous êtes aussi chien de garde que Plenel.
Ferrand, Goulard, Bayrou, Sarnez ...
" ça rentre, ça sort
ça fait ressort " ...
Bien d'accord !!
J'avais entendu parlé de cette petite affaire lors de l'élection mais je me suis dit que les journaliste "indépendant" de Médiapart dont je paie une partie du salaire aurait enquêté dessus.

Donc désabonnement à Médiapart c'est fait, pour Arrêt sur Images si ce n'est pas forcement votre rôle d’enquêter sur l'affaire je m'attends à une enquête sur l'étouffement de l'affaire par les médias durant la campagne, y compris les petits copains.
Je n'ai qu'un commentaire un immense éclat de rire
Tout ce qui était prévu arrive même plus tôt que prévu
Le dessin de Plantu (voir l'autre article) a doublement raison : au fronton de l'Assemblée comme à celui de Matignon

Hi-Hi-Hi-Hi-Ha-Ha-Ha-Hi-Hi-Hi-Hi-Ha-Ha-Ha-Hi-Hi-Hi-Hi-Ha-Ha-Ha-Hi-Hi-Hi-Hi-Ha-Ha-Ha !!!!!

F...'em all comme tweeterait Trump
Chez moi aussi en Belgique, la grande lessive est lancée, et on traque jusqu'au moindre mouchoir sale.
Qu'il est loin le temps ou ces accusations n'étaient qu'un "petit" scandale, un truc un peu foireux d'un journaliste "paranoiaque" en mal de célébrité, et que les médias ne vouaient pas traiter le sujet ou n'avait pas le temps...
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?3,1562262,1562262#msg-1562262
Chez @si aussi on attendait que Jupiter n'ait plus besoin du MODEM pour en parler?
Le "petit" scandale qui coûte le poste à trois ministres?
on attend les gros.
Pour Pénicaud silence radio, faut dire que Macron est directement concerné, et qu'il avait lui-même chargé la société prestataire dirigée alors par celle qui est devenue sa ministre.
Le dégagisme va nous faire le cadeau de remettre Raffarin en charge... en fait on se demande qui croit vraiment dans ce pouvoir? (réponse possible, la moitié des électeurs de Macron au premier tour des présidentielles, soit environ 10% des français, 95% des médias et 100% de Bernard Arnaud).
Le grand ménage était attendu après les législatives, c'est donc fait... Place désormais au quinquennat !
Incroyable ! Ce régime est déjà Grand Guignol.

A se demander si avoir des affaires aux fesses n'est pas le ticket d'entrée dans la politique actuellement !
PENICAUD, DEGAGE!
C'est la faute aux frondeurs.
Et pendant ce temps là, la société civile mais ministérielle sous silence Radio :
"Des perquisitions ont été menées ce mardi matin au siège du groupe publicitaire Havas et de l’agence nationale Business France dans le cadre de l’enquête sur l’organisation d’un déplacement en janvier 2016 à Las Vegas d’Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie.
Les policiers de l’office anti-corruption (Oclciff) ont mené simultanément les perquisitions dans les locaux d’Havas à Puteaux (Hauts-de-Seine).
Business France était dirigé par Muriel Pénicaud Une enquête préliminaire pour favoritisme, complicité et recel de favoritisme avait été ouverte à la mi-mars par le parquet de Paris, après des soupçons de dysfonctionnements dans l’organisation de cette opération./ Elle avait été confiée au géant Havas, sans appel d’offres, par Business France, l’organisme d’aide au développement international des entreprises françaises alors dirigé par l’actuelle ministre du Travail Muriel Pénicaud./ Une soirée à plus de 380 000 euros / Selon Le Canard enchaîné, qui avait révélé l’affaire, le coût de la soirée organisée lors de la grand-messe mondiale de l’innovation technologique à Las Vegas, le Consumer Electronics Show (CES), aurait atteint 381 759 euros, dont 100 000 euros pour les seuls frais d’hôtel. / M. Macron, son cabinet et le ministère de l’Économie "sont totalement hors de cause", avait affirmé son successeur à Bercy Michel Sapin le 8 mars, relevant dans cette affaire "un dysfonctionnement de Business France". /L’organisme a reconnu sa responsabilité, en affirmant que "le choix d’un prestataire capable de prendre en charge l’organisation de l’événement aux US et les actions de communication associées (...) avaient été faits selon une procédure pouvant potentiellement être affectée d’irrégularité". Par AFP | Publié le 20/06/2017 à 16:15Par AFP | Publié le 20/06/2017 à 16:15
Après : Bayrou pète ( les plombs )
Bayrou pille ( le budget européen )
Bayrou coulé...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Il me semble avoir lu qu'il y avait une enquête pour favoritisme pour le financement d'un déplacement de sa Majesté ( Macron akbar ) ...
Avec cette "nouvelle pratique", le coup d'arrêt aux vieux arrangements devrait ( peut-être )s'imposer ???
Que dorénavant le gouvernement soit au-dessus de tout soupçon, c'est un objectif qu'on ne peut que louer.

L'avenir nous dira s'il est poursuivi jusuq'au bout, car le simple citoyen soupçonne que les placards sont bourrés de squelettes.
"Que dorénavant le gouvernement soit au-dessus de tout soupçon, c'est un objectif qu'on ne peut que louer".

Cela fait 30 ans que je lis ce genre de commentaire...
Cela fait longtemps qu'on entend ce mantra, en effet. Sans effet par ailleurs :-)

felix d. semble espérer que cette fois-ci, ce sera différent.
Avec un Macron financé par des milliardaires et des patrons de startup ;) Et des élus, à commencer par Macron lui-même, plus que jamais placés en situation d'irresponsabilité étant donné l'inexistance du moindre contre pouvoir. Ce n'est pas une affaire de tronches. C'est un système, un cadre, qui conduisent à toute cette corruption. Il est totalement naïf du croire que quelque chose va changer sans en changer les causes profondes. Einstein donnait un nom à ce genre de croyance, faire la même chose et croire que le résultat sera différent, il appelle cela "la folie".

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

On l'espère tous (encore une platitude), mais on ne voit pas vraiment poindre ce jour radieux.

On a entrevu au cours de la campagne des affaires et des arrangements (à traitement variable par les médias) qui n'inspirent guère confiance.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Sauf que le débat sur les institutions et la vie publique il ne débute pas aujourd'hui. Vous trouverez beaucoup de discours et d'écrits sur le sujet. Et les affaires d'emplois fictifs ne sont qu'un épiphénomène tellement le problème est bien plus grave. Ce ne sont pas non plus les premières affaires qui ont dégoutté les gens de la politique et qui ont conduit au tous pourris. On a donc l'habitude de ces "tentatives de moralisation des pratiques". Les dernières en date étaient les différentes lois sur la transparence du gouvernement Hollande qui n'ont pas empêché ce que l'ont vient de vivre, qui n'ont pas empêché les Cahuzac et bien d'autres. Et Macron lui-même avec ces revenus faramineux qui ont complètement disparu de son patrimoine aura démontré que cela ne servait strictement à rien et que cela pouvait être facilement contourné.
Pour beaucoup de gens, ces tentatives sont clairement identifiées comme de l'affichage, de la communication, permettant aux gouvernants de se construire une sainteté / virginité à peu de frais, tandis que le coeur du problème n'est surtout jamais abordé, et c'est normal, ce système ils veulent à tout prix le préserver vu qu'ils en profitent. Et si ces quelques concessions sans grand impact sont le prix à payer pour perpétuer le système ils n'hésitent pas une seconde à nous faire leur numéro.

Aussi comprenez que ceux qui comprennent tout cela, et bien ça les gonfle de lire des commentaires toujours aussi naïfs comme le vôtre.
encore faudrait-il que Macron soit lui-même insoupçonnable, et au vu des gens qui l'ont financé, promu, recommandé, placé aux bons endroits, on peut ne peut pas en tout cas le soupçonner de vouloir la justice sociale, le partage des richesses, la souveraineté du peuple français représenté à l'assemblée ni la régulation de la finance...
Je suis d'accord avec vous . Il me semble que cette affaire des assistants parlementaires est relativement minime ( on verra les suites judiciaires) et survenue à un moment où le Modem était très affaibli.Mais le gouvernement ne pouvait pas courir le risque que les ministres soient interpellés à chaque interview. Si le Modem est blanchi ,peut être ses membre reviendront ils .

Ps : si Bayrou et de Sarnez sont les " Thénardier" ,Sylvie Goulard serait elle Cosette ?

MACRON s'entoure d'une équipe gouvernementale qui ne soit pas soupçonnable.


Je dirais plutôt qu'il dégage ceux qui sont pris la main dans le sac. Il les dégage parce qu'ils n'ont pas été assez bons pour couvrir leurs traces. Chez Macron, tout est question de perception (et donc, de marketing).
C'est un beau conte de fée que vous nous racontez là.
On pourrait pourtant raconter cette histoire autrement.
Parce que, quand même, les "soupçons" qui pèsent sur le MODEM ne datent pas d'hier. Corinne Lepage en 2014 (je crois) avait dénoncé les faits. Plus près de nous, un témoin direct (ancien assistant parlementaire) avait voulu alerter la presse sur le sujet, pendant la campagne électorale. La presse en question avait estimé que cela n'avait aucun intérêt compte-tenu de "l'actualité". Malgré Fillon, malgré La Pen (relativement épargnée si on compare au précédent).
Et là, tout à coup - mais seulement après le deuxième tour des élections législatives - ça devient une affaire d'état.

Donc, l'histoire pourrait être : Bayrou a bien servi, maintenant, il est inutile (vu l'importance du groupe parlementaire du Chef bien-aimé). Il pourrait même devenir nuisible, on ne sait jamais, il a facilement la tête qui enfle le garçon. Alors, dégage! Et en plus, c'est un avertissement pour tous ceux qui auraient des velléités ...
"dans la meilleure tradition hollando-sarkoziste française."
Oui, ce remaniement a bien un parfum de Vième République.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.