30
Commentaires

Auchan, Casden, Leroy-Merlin, Magasins U : l’autre prime time des télés

Il est 20h38, vous attendez la météo ou le nouveau programme d’Histoire de Stéphane Bern et Lorant Deutsch (hé oui…). Vous terminez la vaisselle, et pendant ce temps, sur votre écran défilent des ovnis télévisuels mais vous n’y prêtez pas attention : un chef cuisinier vous vend une bagnole, un plombier change une chaudière en 59 secondes et Michel Cymès apprend aux femmes à boire de l’eau pétillante. Rapide, incompréhensible, sexiste : bienvenue dans le monde merveilleux des programmes (très) courts sponsorisés par Auchan, Leroy-Merlin, Magasins U et cie. Des programmes qui ne sont pas vraiment faits pour être regardés… alors forcément, on les a regardés.

Commentaires préférés des abonnés

Je partage entièrement le fond de la critique contenue dans cette chronique, et j'en apprécie le ton, mais, on est un peu injuste tout de même : 

certes, si on me demandait de poser un escalier juste sur la base du tuto d'une minute vu par hasard(...)

Et faire de la pub pour Twitter pour avoir la réponse c'est un programme court ou pas ?

Je dis ça je dis rien bien sûr.

:oD

Nous nous prenons pour des sociétés laïques parce que nous nous élevons contre 3 burkinis sur une plage ou quelques femmes voilées dans la rue...mais nous sommes en fait des sociétés pétries de religion, engoncées dans la religion...et, à heures fixe(...)

Derniers commentaires

Est-ce que le CSA est au courant que la pub (déguisée ou pas) continue sur le service public malgré sa suppression après 20 h (la seule bonne décision de Sarko… qui croyait emmerder la gauche !) ?? Il faudrait peut-être les prévenir, non ? Ou leur offrir une télé ?

Alors, c'est ptetre une question de cible, mais le tuto escalier je trouve qu'il dit l’essentiel pour que le bricoleur habile sache comment s'y prendre. (ça en dit sur le spectateur :p )


Sinon, sur le service publique, la démarche générale est clairement honteuse, je suis content aussi de ne pas regarder la télé.

Comme on ne sait pas ou écrire. J’en profite qu’il est question d’enseignes dans votre chronique pour demander comment ça s’est passé pour la grève des Carrefour samedi (après la diffusion du documentaire de Tenk sur le Carrefour des Ulis en 1974).

Bon suivi, mauvais suivi de l’ordre de grève ?

Je n’arrive pas bien à savoir.


(Par ailleurs, j’attends mes œufs en choco, mais c’est une autre histoire…)

À la lecture des différents "forums", j'ai l'impression que de nombreux abonnés n'ont pas la télé, ce qui pourrait paraître paradoxal.

Est-ce que la rédaction dispose d'informations à ce propos, et est-ce que ça ne serait pas un sujet d'enquête intéressant ? 

Nous nous prenons pour des sociétés laïques parce que nous nous élevons contre 3 burkinis sur une plage ou quelques femmes voilées dans la rue...mais nous sommes en fait des sociétés pétries de religion, engoncées dans la religion...et, à heures fixes, à l'appel du muezzin émis directement depuis le temple, qui nous chante la quotation des actions du CAC, DOW JONES, NIKKEI ( auxquels nous ne comprenons rien, mais les serfs comprenaient-ils la messe en latin ? ) nous nous rendons en masse et deux fois par jour à l'église, c'est à dire devant notre poste de télévision, devant laquelle nous attendent les marchants du temple cités par cette chronique, assister à l'office célébré par le clergé des journalistes et des experts, nous annonçant que malgré tous les sacrifices, la divinité Marchés n'est toujours pas satisfaite, et que d'autres sacrifices seront nécessaires...

Dom. ( sans télé et heureux de l'être, depuis 25 ans )

Bonne chronique, qui une fois de plus me conforte d'avoir jeté ma télé.

Jusque dans les années 80 je me souviens que le programmes télé du soir des deux premières chaines démarraient à 20h30 ou 20h35 avec cinq minutes de pubs. Le jt de 20h durait 30 minutes. puis en 90 lors de la guerre du Golfe naturellement les journaux ont eu une durée supérieure, parfois jusqu'à une heure. Je me souviens que je râlais parce que ça me faisait me coucher plus tard si je voulais regarder un bon film. Je me disais qu'après la guerre ça redeviendrait comme avant. Mais ça n'a jamais été le cas et même si les journaux ont repris leur durée normale de 30 minutes les programmes de soirée ont continué à débuter à 20h50, 20h55 puis 21h. Cette demie heure a été remplie par la pub, l'auto-promo et les programmes courts sponsorisés. Et quand on se lève à 5 ou 6 heures du mat il est difficile de regarder un film de 2 heures.

Réponse b !


J’ai envie d’œufs en chocolat. (Note perso : Il va falloir se calmer d’ailleurs…)

La réponse n’est pas venue sur votre touiteur.

J'attends

@ Oblivion :  Tiens vous revoilà, ça fait plaisir de vous retrouver. Hélas, ce n'était pas la bonne réponse...



-----

En même temps, avec tout ce que vous vous êtes déjà enfilé comme chocolat le week-end dernier...

Le plaisir est partagé.

(Que vais-je devenir sans les œufs en choco ?

Mince.

Bon, d’accord. :-D)

Et faire de la pub pour Twitter pour avoir la réponse c'est un programme court ou pas ?

Je dis ça je dis rien bien sûr.

:oD

Je partage entièrement le fond de la critique contenue dans cette chronique, et j'en apprécie le ton, mais, on est un peu injuste tout de même : 

certes, si on me demandait de poser un escalier juste sur la base du tuto d'une minute vu par hasard, cest pas demain la veille que vous iriez dans les combles sans vous casser la gueule... mais sur la même durée exactement on nous parle de monnaie, de politique internationale, de budget de l'Etat, d'élections ...  sans entrer davantage dans les détails, et  aussi pour faire la promo ( d'un système de pensée) ...


Finalement, l'escalier qui a un logo, il joue plus franc-jeu que bien des "experts" ou " chroniqueurs" ou "analystes" qui sont DANS les émissions.


Gné ? Une douche de 20 minutes à 37 degrés ?

En vrai, il y a des "programmes courts" qui présentent ça de façon positive ?!!,?


Ah, bein, alors, on a du être être des bourreaux avec nos gamins, nous... Heureusement qu'il n'y a pas la télé à la maison pour leur souffler un motif de révolte ( ah, je renforce le côté bourreau en disant ça ? ). 


Merci pour cette chronique.


au moins la on a de l'analyse des medias ..merci ça faisait longtemps, qu'on devait supporter,   la peur/haine de Le Media, et la honte de Daniel, d'avoir sponsorisé Hollande et Macron. 

Entre deux programmes courts, j'aime bien regarder longuement l'émission "Les pouvoirs extraordinaires du corps humain", avec Michel Cymès et Adriana Karembeu.

Essentiellement pour le pouvoir extraordinaire que le corps d'Adriana Karembeu exerce sur moi.


Programme de la soirée du mardi 27 avril (mars)

Avoir le droit à l'erreur... fou, et on s'est habitué à ce genre de banalité. Je connais même des gens qui parlent comme ça, en phrase de programmes courts/publicitaires.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.