21
Commentaires

Après l'interview de Macron sur BFMTV, retour à Carvin

Chasser en terres marinistes est le nouveau passe-temps forcé d'Emmanuel Macron pour les deux semaines à venir. Nous sommes retournés à Carvin, dans le Pas-de-Calais, où le président s'est arrêté le 11 avril pour un bain de foule suivi d'une interview sur BFMTV. Reportage.

Commentaires préférés des abonnés

même ceux qui bossent dans les bureaux n'en veulent pas de la retraite à 65 ans !


bizarre d'ailleurs que ça passe crème cette histoire ; ça semble acté 

( l'autre pignouf parle de 64 maintenant ... mais ce doit être pour les danseuses étoiles )


Bre(...)

Macron vient faire son show à Carvin dans un bar tenu par un de ses émules, met la ville sens dessus dessous pour quelques minutes de promo et s’en va. Prendre en compte les difficultés de ses habitants, ça ne lui était pas venu à l’idée pendant son (...)

Merci pour la tranche de vie de ces gens.


Carvin, pour moi c'est Germinal. 


Voilà plus d'un demi-siècle qu'ils sont moulinés, hachés menu par le capitalisme triomphant.

Voilà plus d'un demi-siècle que machin, puis truc puis un(e) autre leur ont pro(...)

Derniers commentaires

1200 balles par jour pendant 3 ans ...

"Cette ville du Pas-de-Calais, qui vote Le Pen, a servi de décor ouvrier au président-candidat"



     Macron est allé dans la circonscription de Le Pen  qui est son adversaire pour ce second tour de la Présidentielle . 


     

   Le Pen, née à Neuilly sur Seine  ne fait certes pas partie de la classe ouvrière , elle ne fait pas partie des classes populaires, ce n'est pas son monde .  


   Qu'a-t-elle fait  pour les habitants de sa circonscription depuis qu'elle y est élue ?


     

   

   

J'ai l'impression que MACRON ne fait que de la com, et qu'au bout de 5 ans, ça commence à se voir. Tout son problème est là.

La com, ça marche pour convaincre les convaincus, mais quand il faut s'adresser à un autre public, ça coince. On veut bien être convaincu, mais il faut des actes pour donner de la véracité aux mots. Et là, il n'y a plus personne.

Tout ce décor, cet entretien dans un café populaire, c'est malheureusement seulement de la com. 

Après les élections, s'il est élu, il faudra que MACRON se rappelle, qu'il n'a pas été élu sur son projet et que la COM ne suffira pas à calmer les haines qu'il a fait naitre contre lui et sa politique.

ça sent bon le crassier, le bois vermoulu, le cambouis , l'alcool imprégnant les lattes du plancher  , tu l'as senti dit Manu ? tu l'as senti ou tu es passé a coté en te bouchant le nez ? Juste en fermant les yeux tu voyages des années en arrière , quand après un week end a la campagne a la nuit tombante, endormi sur les sièges arrières , les lumières des feux rouges des voitures te précédant dans la longue file rentrant en ville impriment ta rétine a tout jamais , tu l'as senti dit Manu ? Notre vie , nos souvenirs ...

asi fait du terrain, un peu d'air, c'est très bien, ça nous change de la niche des déconstructions médiatiques...

Oui vivement des rubriques mode et cuisine sur ASI ^_^

je  viens de réaliser que les figurants n'ont même pas été déclarés, ni peut-être même payés ( ou alors au noir )


c'est de la concurrence déloyale; voire de l'exploitation


 j'espère que les intermittents  vont réagir

Il a cru aller cher Cardin


Il s'est plaint d ' être chez les Deschiens.

même ceux qui bossent dans les bureaux n'en veulent pas de la retraite à 65 ans !


bizarre d'ailleurs que ça passe crème cette histoire ; ça semble acté 

( l'autre pignouf parle de 64 maintenant ... mais ce doit être pour les danseuses étoiles )


Bref le fait que le COR dise qu'il n'y a pas de problème de paiement des retraite ne semble intéresser personne. 

On en parlera sûrement après le 24


Là ça ferait tâche, vous comprenez ma bonne dame 

Merci pour la tranche de vie de ces gens.


Carvin, pour moi c'est Germinal. 


Voilà plus d'un demi-siècle qu'ils sont moulinés, hachés menu par le capitalisme triomphant.

Voilà plus d'un demi-siècle que machin, puis truc puis un(e) autre leur ont promis ce qu'ils n'ont pas eu.

Voilà plus d'un demi siècle qu'il ne leur reste que leurs yeux pour pleurer et leurs poumons à cracher.


Et l'autre petit à sa mémère qui vient faire trois petits tours devant les caméras...


On dirait du Fellini.



Macron vient faire son show à Carvin dans un bar tenu par un de ses émules, met la ville sens dessus dessous pour quelques minutes de promo et s’en va. Prendre en compte les difficultés de ses habitants, ça ne lui était pas venu à l’idée pendant son quinquennat. Rien à attendre de lui et sa bande pour les prochaines années. Le dégout qu’il provoque dans la population se traduira par une montée inédite du vote Le Pen au deuxième tour Ce ne sont pas des jours heureux qui nous attendent.

Très bel article, ça change de l'ambiance castor junior.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.