32
Commentaires

Abad et accusations de viol : les médias face à son handicap

Damien Abad met en avant son handicap pour expliquer qu'il ne peut commettre de viol ; un argument que les médias, embarrassés, interrogent peu. Pourtant, le déroulé des faits tels que décrits par les victimes présumées éclaire sur la dimension psychologique de la contrainte, et les articles des dernières années décrivent un homme capable de "faire presque tout". Analyse.

Commentaires préférés des abonnés

Merci. Concernant l’autre affaire d’Abad, révélée par Libération (Abad qui téléphone à la préfète pour savoir si l’enquête sur les barbouzes va arriver jusqu’à ces amis qui avaient prévu de trucider un de leur salarié. {Ouh la la, ça fait drôle d’écr(...)

Un humaniste qui ment à ses électeurs,

Un sage qui trahit ses amis

Un contemplatif accusé d'agressions sexuelles

Un pacifique signalé pour viols


Un brave homme....

Le traitement de l'affaire est révélatrice du manque de compréhension de la population vis à vis du terme viol (ou de la mauvaise foi d'une partie de la population).

Derniers commentaires

ce qui n'est pas suffisamment interrogé, c'est la motivation de ces victimes, qu'est ce qui les pousse à choisir un partenaire sexuel "aussi" handicapé ! ?? 


On pourrait aussi faire l'hypothèse que cet homme s'est fait assister, par exemple pour emmener une personne droguée dans une chambre. les plans à trois, ça existe...


En tous cas, l'expertise d'Alain en matière de viol se confirme !

Ne serait-ce pas plutôt " les médias face à leur handicap " ?

BEURK

Le traitement de l'affaire est révélatrice du manque de compréhension de la population vis à vis du terme viol (ou de la mauvaise foi d'une partie de la population).

Le mec est handicapé et il est de droite , tout est dit! On ne choisi pas d'être de droite si on est honnête !( je sais ni socialiste ).Et être handicapé n'en fait pas quelqu'un d'honnête .Les handicapés sont des enfoirés comme les autres et plus si ils sont de droite !

Un humaniste qui ment à ses électeurs,

Un sage qui trahit ses amis

Un contemplatif accusé d'agressions sexuelles

Un pacifique signalé pour viols


Un brave homme....

coquille:   cette affaire serait sortie sans doute sortie plus tôt

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

"il me semble avoir vu quelque part"


Ça, c'est du lourd !  


"on peut très bien imaginer que la victime droguée aide son violeur pendant l'agression."


Vous devriez écrire des scénarios de films porno.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

On doit vaporiser dans l'air pas mal de GHB, alors : les français votent encore trop MACRON et se comportent comme des veaux

Oui,c'est le cas, car le ghb est un dépresseur, tout comme les benzos (qui sont couramment utilisés dans des affaires de viols), toutefois, associés à un autre dépresseur de type, au hasard, alcool, cela peut engendrer des pertes de consciences.

Le risque avec le GHB est dans la dose. Il est très très rapidement mortel si on se trompe d' 1ml.

Abad a quelqu'un pour attacher ses lacets. Etes vous son conseiller en drogues ?

Non, mais mon travail consiste à me renseigner sur les drogues pour en réduire les risques.

De plus, mes lacets étant toujours défaits, je ne serais même pas qualifié pour le premier job.

Merci. Concernant l’autre affaire d’Abad, révélée par Libération (Abad qui téléphone à la préfète pour savoir si l’enquête sur les barbouzes va arriver jusqu’à ces amis qui avaient prévu de trucider un de leur salarié. {Ouh la la, ça fait drôle d’écrire ça…*}), des gens sur Touitteur ont écrit qu’il ne pouvait pas téléphoner non plus. :)


Z’auriez pu aussi interviewer Elisa Rojas, qui elle aussi a écrit que les mecs avec handicap violent, oui oui.


Un point sur le 80% de handicap : doucement, je ne suis pas sûre que ce soit aux journalistes de décider quel est le taux de handicap de quelqu’un.


Mais en tout cas, nous avons fort heureusement Finkie pour nous dire quoi penser, c’est chouette !


* Cette affaire est bien entendu moins grave qu’un burkini.

La conclusion sur le titre du Canard enchaîné est un peu hors sujet et gâche le raisonnement qui précède. Le titre est un jeu de mot dit bien que c'est l'affaire qui handicape le gouvernement.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.