18
Commentaires

A propos, le Patriot Act, c'est quoi exactement ?

“Il faut bien entendu un Patriot Act à la française. Il faut une réponse ferme et globale”. Pour Valérie Pécresse, entendue dimanche sur Europe 1, cela ne fait aucun doute : la France doit se doter d’une nouvelle loi anti-terrorisme, dans la veine de celle qui a été votée aux États-Unis quelques semaines après les attentats du 11 septembre. Qu'est exactement cette loi, qui fait encore débat treize ans après son adoption ?

Derniers commentaires

Ce matin, sur f2, Luc Ferry... ce célèbre philosophe disait qu'il allait falloir faire et voter une loi sécuritaire.
C'est un philosophe ou un politique, au fait ?
C'est quoi, la philosophie déjà ?
Bah pas la peine de psychoter sur un patriot act français, on sera, selon la police, 4 millions de gentils à descendre dans la rue pour défendre la liberté, la démocratie et le dénoncer si d'aventure il devait arriver!!!

(Comment ça je suis un peu sarcastique?)
Voilà ce que c'est le Patriot Act : "Une décennie (et plus à ce jour !) d'atteintes aux droits humains"
Amnesty International
La récupération politique a déjà commencé. La droite remercie les Français, leur police...dès fois qu'on penserait qu'elle ne s'interesse pas au problème qu'elle a délaissé depuis 15 ans. Une partie de la gauche dit : on n'a pas à demander aux 99% de musulmans de dénoncer les 1% islamistes. Celà les stigmatiserait. Liberté d'abord. Bien sûr...le radicalisme ne nait pas dans les cités, avec 40% de chomage des jeunes et des imams salafistes implantés depuis 15 ans, il vient sûrement de l'extérieur. Alors surtout laissons ce problème se règler tout seul, dans la liberté des médias qui nous montreront librement les musulmans sous leur meilleur jour comme ils ne l'ont pas fait depuis 15 ans. Pendant 3 jours, ceux qui savent de quoi ils parlent ont pu s'exprimer, musulmans "de souche", policiers... ASI les a entendu aussi sans doute. Les musulmans de souche crient qu'il faut agir contre l'islam radical, qu'ils sont français d'abord. Les policiers disent que l'arsenal juridique actuel suffit, qu'on connait exactement tout des leaders, des sites sensibles, mais que l'ordre est de ne pas agir. D'autres musulmans disent que les médias sont nécessaires pour promouvoir une culture, une "spiritualité" républicaine commune. Trois quarts d'une classe de CM2 qui refuse la minute de silence parce que les "Charlies" n'avaient qu'à pas caricaturer le prophète. Ils ont 10 ans!! Ils ne l'ont pas inventé hier ni tout seul, ils retournent dans leur famille tous les soirs. Qui l'aurait su sans le sacrifice de 17 français dont des juifs et des musulmans. Maintenant nos élites vont refermer les yeux, reprendre les postures idéologiques, discuter des nouvelles solutions, nouvelles lois qu'on appliquera jamais. Vous avez remarqué? On entend déjà la petite musique, c'est sur internet qu'ils se radicalisent. Fabius espère que les politiques seront à la hauteur du peuple français. Pour l'instant ASI n'a que le Patriot Act sur lequel s'arrêter! Je suggère qu'il s'arrête sur d'autres images que les médias ne passeront peut être jamais. Qui par exemple expliqueraient pourquoi la liberté n'interdit pas d'écouter les 99 % de musulmans qui savent de quoi ils parlent, qui expliqueraient que rien n'oblige de leur imposer comme représentants les 1% qui nous font le plus peur, ni de les laisser se démerder tous seuls avec leurs extrèmistes. La seule chance pour l'avenir, c'est que de la même façon que les tours jumelles s'effondreront pour toujours devant nos yeux, le massacre des "Charlie" ne s'efface jamais de nos mémoires, de celles des politiques, de celles des journalistes, çà sera déjà çà. Pour les autres qui ne pensent qu'à l'argent, çà sera peut-être plus long. Il faudra sans doute leur rappeler de temps en temps.
Et pendant ce temps, en Espagne, les consevateurs prennent très à coeur la sécurité des citoyens
Ouvrez les yeux les Français : j'ai des invités ump et ps
Le Patriot Act, c'est laisser les mains plus libres à l'appareil d'Etat pour réprimer au nom du terrorisme réel toute action, pensée, ou idée qui mettrait en cause l'ordre établi.

Le Patriot Act, c'est réduire un peu plus la séparation des pouvoirs.

Le Patriot Act, c'est comme toute notre époque, une perversion des mots.
Pas encore lu, mais juste une chose : pourriez-vous corriger la faute de frappe et écrire GUANTANAMO (au lieu de GANTANAMO)
Merci ;o)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.