Yad Vachem, Duterte : "amazing !"
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Yad Vachem, Duterte : "amazing !"

Donc, pour Trump, Yad Vachem est "amazing". Amazing. Adjectif que l'on pourrait traduire

par "génial", "impressionnant", "ébouriffant", "bluffant" "super". "Tellement bluffant, je n'oublierai jamais" écrit Donald Trump sur le livre d'or du mémorial israélien aux victimes de l'extermination des Juifs. Internet ricane devant ce tweet manuscrit. Internet a tort : Trump, en l'occurence, a fait long. Il aurait plus efficacement encore synthétisé sa pensée en écrivant "Waouuw". Ou en dessinant un émoticone, genre épaté, bouche ouverte. Mais après tout, contrairement à ce bavard d'Obama (l'AFP s'est régalée à juxtaposer les deux pages du livre d'or), veut-il juste signifier que les mots lui manquent. Le pire, c'est que le gouvernement israélien, qui détestait Obama, adore Trump. Et que cet "amazing" n'y changera sans doute rien. Les choses sérieuses sont ailleurs.

A quoi exactement Trump a-t-il été sensible ? La scénographie de Yad Vachem ? La prouesse d'organisation que constitua l'anéantissement (tout de même, faire rouler tous ces trains sans un seul déraillement) ? La dimension entrepreneuriale des camps d'extermination ? La créativité technologique des chambrez à gaz ? La mise dos à dos des deux (un musée si génial sur un truc si incroyable) ?Comme toujours avec cet être humain qui, comme le célèbre Pifou, fils de Pif le chien, s'exprime essentiellement en "glop" et en "pas glop", il faut renoncer à comprendre.

A noter que le même adjectif caractérise aussi le jugement du même Donald Trump sur la politique anti dealers, et anti drogués, du président philippin Rodrigo Duterte. Le mois dernier, Trump a téléphoné à Duterte. Le site de Glenn Greenwald, The Intercept révèle, de source philippine, le contenu de la conversation. "Vous faites un travail génial (bluffant, super, impressionnant)" a dit Trump à Duterte. Depuis l'arrivée au pouvoir de Duterte l'an dernier, la police et des forces para-militaire ont abattu sommairement environ 7000 dealers et consommateurs de drogue. Amazing ! A lire aussi, par curiosité, la suite de la conversation entre les deux grands personnages, notamment en ce qui concerne la Corée du Nord qui, elle, n'est pas du tout "amazing". Kim Jong Un, pas glop.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.