Vous chantier ? J'en suis fort aise...
Les mots d'Anne-So
Les mots d'Anne-So
chronique

Vous chantier ? J'en suis fort aise...

Balade dans la campagne des retraites

Réservé à nos abonné.e.s
Il y a des mots comme des sifflets de fin de partie, eh oui les gars fini de rigoler, si on veut pouvoir regarder les générations suivantes dans les yeux on retrousse nos manches et on participe tous au grand chantier.

 

Encore un banc cher à Alain Korkos

Car les retraites, voyez-vous, sont LE chantier de l’Elysée. Lundi, au réveil, on est prié de mettre son casque obligatoire, le coup de pioche est donné. Partout, dans les journaux, sur les radios, à la télé, on nous parle du grand chantier.

Dossier très complet sur le chantier à lire dans les Echos

Remarquez, ce mot est celui des médias. Le gouvernement, lui, n'utilise pas le terme de chantier dans sa communication-à-5-millions-d'euros (ou 8 selon le Canard enchaîné). D'ailleurs il n'utilise aucune autre expression toute faite dont il raffole habituellement, par exemple celles qui font r&eac...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.