Sanofi, retour sur un film que vous ne verrez pas
Éconautes
Éconautes
chronique

Sanofi, retour sur un film que vous ne verrez pas

Supputations sur une censure chez le géant du médicament

Réservé à nos abonné.e.s
C’est l’histoire d’une censure. Une petite censure d’un petit documentaire diffusé dans une petite salle d’une petite ville des faubourgs de Toulouse. Voyez. Ce n’est pas une censure d’Etat. Mais cette petite censure couve bien plus que ça : en interdisant la diffusion d’un film tourné à l’occasion d’une réunion entre direction et salariés, le groupe pharmaceutique Sanofi considère qu’il a des choses à cacher sur son plan de restructuration qui menace 900 emplois en France. Mais quoi ? @si est parti sur les traces de ce documentaire qui met en lumière un conflit au bord du gouffre et pointe crûment les responsabilités.

Mais que redoute la direction de Sanofi ? La presse locale est perplexe. Lundi 28 janvier, La Dépêche du midi et France bleu Toulouse révèlent qu’un documentaire réalisé par les salariés du laboratoire pharmaceutique ne sera pas diffusé le soir comme prévu au cinéma Utopia à Tournefeuille, petite ville de l’agglomération toulousaine. La salle de ciné vient de recevoir un courrier signé du directeur juridique de Sanofi qui stipule qu’en cas de diffusion, le groupe se réservait la possibilité d’engager des poursuites judiciaires. Sur quels critères? Selon le courrier, dont @si s’est procuré...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

"Après Coup"

Nos invité.e.s, Charlotte Pouch, Guy-Patrick Sainderichin et Richard Copans reviennent sur le "non dialogue" de l'émission

Avant Macron à Whirlpool, Jospin face à l'ouvrier de Lu

Politiques et ouvriers licenciés : rencontres à haut risque

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.