Le président Juppé reçoit France Culture
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Le président Juppé reçoit France Culture

Réjouissez-vous peuple des matinautes, il fait déjà beau à Bordeaux.
Juppé France Cutlure
Partager cet article Commenter
63
63 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

Le président Juppé reçoit France Culture

Réjouissez-vous peuple des matinautes, il fait déjà beau à Bordeaux.

Derniers commentaires

Comment ça " moindre mal" ... aussi pire que les autres, je ne vois aucune différence.
Faut dire que je m'attache peu aux emballages.
Ce qui veut dire "le retour du malade" ?
Juppé n'a aucun appui dans son parti sinon celui des sympathisants. Il a été condamné pour inéligibilité (contrairement à Sarkozy). Sarkozy a toutes les clés du pouvoir au sein de LR. Juppé si il gagne la primaire (organisée par Sarkozy donc) se risquera à une campagne "Ségolène Royal" contre tout son parti. Je pense que son engagement est contestable dans la mesure ou il ne s'est même pas présenté a la présidence de l'UMP à l'époque. Si Juppé est le dernier rempart républicain, autant dire que la République est déjà morte.

Souvenons nous de Villepin... Souvenons nous du duel Fillon-Copé qui a témoigné des problemes d'unité au sein de l'UMP.
On va voter Juppé*, il a une bonne bouille, on a oublié ses ennuis judiciaires, et avec lui, au moins, ce sera mieux que si ça avait été pire.

*Hé! second degré pour les mal-comprenants!
D'accord avec le portrait de Daniel. Les nouveaux convertis au Juppéisme ont la mémoire courte et ne rappellent pas de l'arrogance de Juppé qui a mis la France dans la rue en octobre 1995 pour avoir voulu passer en force après le discours électoral de Chirac sur la fracture sociale.
Juppé ?

N'est-ce pas le bonhomme qui a « délibérément recouru à des arrangements illégaux » et « trompé la confiance du peuple souverain » ?

Et certains envisagent de voter pour lui ?

C'est un poisson d'avril, non ?
D'un autre coté, ça a des avantages. Maintenant que Juppé est deja élu, on pourra profiter de deux dimanches supplémentaire l'an prochain.

Il faudra par contre m'expliquer comment ceux qui exècrent la loi Khomri peuvent se jeter dans les bras du gars qui a fait le "plan Juppé" de 95.

Surement la haine du raciste, avec sarkozy, estrosi, hortefeux, comme c'est expliqué plus haut. Sauf que, il suffit de n'avoir jamais lu les comptes rendus des débats sur l'identité nationale pour ne pas se rendre compte que ces débats étaient super copains avec l'immigration. Malika Sorel l'explique très bien et le détaille très bien dans son livre. Qu'importe, on a décidé qu'ils étaient des racistes. Les faits finalement importent peu.

Faut il mieux se crever les tympans ou bien entendre que le pire de sarkozy, ce n’était pas d'avoir fait doublé la dette ou bien d'avoir truqué 3 élections. Non, ce qu'il y avait de pire avec sarkozy, c'est hortefeux avec "les arabes ça va quand il y en a qu'un".

Et puis, il va gouverner avec qui Juppé? Ça sera le retour éternel des mêmes: Pécresse, Chatel, Fillon, Copé, etc.

Mr. Schneidermann, vous parlez du moindre mal. Mais parfois il y a un mal nécessaire. Combien de temps allons nous nous empiffrer de bonbons avant de faire le bon choix d'aller chez le dentiste?
La France étant devenue une immense maison de retraite, il est normal que les pensionnaires choisissent un des leurs au bout d'un moment, après avoir écumé tous les quinquas pétant les plombs ou aussi fourbes que leur conseiller bancaire.

Alors il est certain, qu'après le tsunami et les sables mouvants, on aspire tous à un sol en apparence plus ferme et des vaguelettes. Mais attention, le courant sous-marin est dangereux et il ne faut pas se fier à l'eau qui dort.

État des lieux : la "cata" comme dit Lordon devant une foule pas très enthousiaste, ou refroidie par la pluie. La Hollandie est marquée par l'eau, que d'eau, que d'eau. Et Lordon n'est pas le meilleur des tribuns même si ses constats et ses formules sont bonnes mais il ne peut enflammer que les visionneurs de clip vidéos.
Alors l'état des lieux pourrait être le désespoir : qui va pouvoir fédérer cet élan, personnifier cette insurrection. Pourquoi d'ailleurs chercher une personne et pas un groupe de personnes tandis que le "pouvoir" lui tente vainement de se trouver un représentant parmi la foule qui se présente, car le pouvoir la sent aussi cette catastrophe.
Marie-Noëlle Lienemann constate aussi qu'il "n'y a pas d'homme ou de femme providentiel(le) aujourd'hui en France. On est en train de changer d'époque."

France Info ce matin réconforte les patrons le jour d'après la contestation : stage commando
Ha les intello et journalistes de gauche ont déjà choisi leur poulain , se sera le bourgeois mafieu Juppé, le mec qui a un casier judiciaire, le mec qui a protégé Chirac de la justice ... C'est ce genre de type clanique que nos profiteurs du système social Français (ceux qui ne payent pas les études de leur gosses, la classe moyenne) , vont nous vendre pour 2017, comme ils nous ont vendu Hollande le bourgeois .
Ca suffit, la rue veut de la gauche , les français sont a gauche, 60% au moins, vivent avec moins de 2000 euro par mois , avec famille , on s'en fou de vos riches, qui ne veulent pas payer d'impôts , les pauvres en ont marre de raquer pour vous et vos gosses, quand les leurs ne font pas d'étude, et sont méprisé par les medias, profs , gouvernants .
Voter pour le moindre mal une fois, ça va, c'est quand ça arrive tout le temps que ça fait des problèmes.
En 95, celui qui aurait juste supposé que je puisse un jour voter pour Juppé aurait reçu une volée d'injures carabinées... Et puis d'autres sont venus, dont l'intelligence n'était pas le point fort...Il faut avoir entendu les propos d'Hortefeux, Estrosi , Balkany et consort...D'autres encore fous ravagés de pouvoir, Sarkozy, Wauquiez etc etc ... profiteurs, menteurs ,dont la prétention n'a d'égale que l'incompétence....
En 2016, si je votais aux primaires ce serait pour lui. Aux présidentielles, peut-être pas quand même!
Je roule à gauche.
Le moindre mal m'a fait voter hollande à la primaire et aux deux tours de la dernière présidentielle. Vous avez droit de vous moquer, je le mérite amplement.

Le CM de Juppé a twitté ça ce matin : "Faire procès à la France de porter une part de responsabilité dans le génocide au Rwanda est une honte et une falsification historique."
Il a vraiment une sale gueule ce moindre mal.

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.