Le micro-trottoir, valeur refuge
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Le micro-trottoir, valeur refuge

Alors, inquiets ? On les sonde, les clients, les épargnants
, les déposants. Ils sont partout. Pas une sortie de succursale bancaire, sans micros ni caméras. Pas un journal sans épargnant perplexe. Alors, Mademoiselle, Madame, Monsieur, inquiets, que votre banque, ou la banque d'à côté, soit dégradée par Moody's ? Un peu inquiets, beaucoup, paniqués ? Vous avez tout retiré ? Pas encore ? Qu'attendez-vous exactement ? Quand vous viendrez avec votre filet à provisions pour emporter vos billets, aurez-vous l'amabilité de nous prévenir ?

Les micro-trottoirs terminés, le présentateur livre en quelques mots "les restes de l'actualité": ah oui, il y a "un basculement de l'équilibre économique du monde", comme dit Pujadas. Des négociations se dérouleraient entre Chinois et Italiens, pour le rachat de la moitié de l'Italie par un fonds souverain chinois, mais le gouvernement italien dément, on n'est donc pas certains. Les "zémergents" (Brésil, Inde, Afrique du Sud, Chine, Russie) vont se réunir pour voir comment aider l'Europe, mais on ne sait pas exactement ce qui en sortira (rachat simple ? leasing ?) Attendons donc. En filigrane, on comprend que les gens sérieux (Obama, la Chine, le Brésil) considèrent de plus en plus les dirigeants européens comme une bande de branquignols incapables de se dépatouiller tout seuls de leur euro, mais on ne va tout de même pas barber les télespectateurs avec ces considérations.

Donc, on les sonde. Quand on ne sait pas quoi raconter d'autre, quand aucun pouvoir n'est en état de tenir un discours argumenté et crédible, dans l'oeil d'un cyclone incompréhensible, reste la solution, toujours rassurante, du micro-trottoir. Le micro-trottoir ne ment pas. Il ne fait courir aucun risque. Ne disant rien, ne portant strictement aucune information, il ne risque pas d'être démenti à la minute suivante, ni de faire chuter le CAC 40 (avantage toujours appréciable). S'il existait une entreprise française productrice de micro-trottoirs, un champion national du micro-trottoir, ce serait certainement la seule valeur en hausse ces temps-ci. Le micro-trottoir contribue-t-il à rassurer les foules, ou à les paniquer ? Les meilleurs spécialistes sont partagés. Une chose est certaine: son dosage, dans un journal, est exactement proportionnel à l'incompréhension, par les journalistes, du sujet dont ils traitent. On travaille à peaufiner la formule mathématique exacte.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

La loi Macron veut-elle la peau des lanceurs d'alerte ?

Forte mobilisation de journalistes ; Macron et Sapin rassurent

La dette : rattrapage pour les largués

Agences, banques, spread : on reprend tout à zéro

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.