Le dessinateur syrien Akram Raslan mort sous la torture
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Le dessinateur syrien Akram Raslan mort sous la torture

Réservé à nos abonné.e.s
Le dessinateur syrien Akram Raslan avait été arrêté en octobre 2012 parce qu'il avait réalisé un dessin disant : « Votez pour Assad, sinon nous brûlerons le pays. » Le 21 septembre, le Gulf Center for Human Rights annonçait que Raslan était décédé en 2013 à la suite des tortures subies.
nouveau media
nouveau media

Il vous reste 41% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.