Grâce et disgrâce en Sarkozye
Les mots d'Anne-So
Les mots d'Anne-So
chronique

Grâce et disgrâce en Sarkozye

Réservé à nos abonné.e.s
Il y a des mots qui font les choux gras



de votre chroniqueuse, fine observatrice des tendances automne-hiver de cette fin d'année. Très à la mode actuellement, l'avez-vous remarqué : la grâce et la disgrâce en sarkozie Nos journaux en sont pleins.

 

 

Commençons par le chef lui-même. Selon la Nouvelle république, « Europe et crise permettent le retour en grâce de Sarkozy. »

Touché par la grâce c'est donc tout naturellement qu'il décide de gracier : « Sarkozy prépare une grâce pour des détenus méritants. » Normal. Notons tout de même que le chef est contre la grâce collective. Il avait été très...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.