Fin de l'euro : et si ça avait déjà commencé à Chypre...
Éconautes
Éconautes
chronique

Fin de l'euro : et si ça avait déjà commencé à Chypre...

"Et pourquoi pas la vie sur la lune ?" Episode 2

Réservé à nos abonné.e.s
Non, la crise chypriote n’est pas finie. Sans surprise, l’île s’enfonce dans une grave récession. Chypre doit-elle envisager la possibilité d’une sortie de la zone euro ? Impossible pour les uns. Insensé pour les autres. Pourtant, une petite poignée d’économistes considère que l'épisode chypriote sonne le début de la fin d’une zone monétaire qui a cessé d'être unique, puisqu’elle a donné naissance à deux euros, l’euro de Chypre et l’euro du reste de la zone euro. Deuxième volet (le premier est ici) de notre série qui se conclut par un débat télévisé entre Jean-Luc Mélenchon et l'économiste Jacques Sapir, dans notre émission.

Rien de nouveau dans le manège médiatique : une fois le choc passé – une taxe sur les dépôts bancaires et la liquidation d’une banque en échange de l’aide européenne, Chypre est repassée sous les radars de la presse française. Il faut fouiller dans le ventre des grands titres pour se tenir informé de l’actualité chypriote. Dans les archives du Figaro, on trouve un article en date du 26 mai qui rend compte de la situation à Nicosie. Et, on pouvait s’en douter, le traitement de cheval exigé plonge l’île dans une grave récession. Selon l’article, Bruxelles prévoit une récession de 8,7% c...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.