Face à Zemmour, enfin des anti-Zemmour !
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Face à Zemmour, enfin des anti-Zemmour !

Nassira El Moaddem écrit aux huiles de BFMTV. Elle n'est pas contente.
Village d'Astérix
Partager cet article Commenter
147
147 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

Face à Zemmour, enfin des anti-Zemmour !

Nassira El Moaddem écrit aux huiles de BFMTV. Elle n'est pas contente.

Derniers commentaires

Merci pour m'avoir fait découvrir le Stagirite, drôle et pédagogue. Mais est-ce uniquement sur internet que l'on peut avoir ce genre de travail ? Il me semble qu'il pourrait se retrouver dans les médias dit "mainstream". Ce n'est pas si éloigné des chroniques que pouvait tenir il y a quelques années, Frédéric Pommier sur Inter avec ses "Gimmicks". Et aujourd'hui un Guillaume Meurice, toujours sur Inter, dans ses interviews où il met ses interlocuteurs face à leurs contradiction et leur langue de bois, peut aussi tenir un discours anti-zemourrien. Évidemment tous ces gens sont dans des cases médiatiques bien séparés. Ce qu'il faudrait c'est une confrontation direct sur un plateau, mais est-ce vraiment possible et souhaitable ?
" ces imbéciles heureux qui sont nés quelque part" ( un des plus beaux alexandrins de la langue française)
[quote=C'est parce qu'il fonctionne ainsi, que Zemmour est devenu hégémonique]

Daniel Schneiderman délire totalement.
Depuis quand le discours de Zemmour est-il devenu hégémonique dans les médias ? Jamais !
Le problème des gens de gauche, c'est de penser que dès qu'une idée qu'ils abhorrent a droit de citer, c'est qu'elle serait devenue hégémonique. Le discours de Zemmour est devenu audible malgré les médias mainstream type Le Monde parce qu'il est un discours de réaction à ce que l'on entend à longueur de journée. Il est audible parce qu'il répond à un sentiment profond dans la population.

Daniel Schneiderman est un ancien du Monde. Il sait donc très bien comment dans ce milieu du journalisme qui est à l'avant-garde de l'idéologie libérale libertaire sont perçus les thèmes suivants : la Nation, les frontières, l'immigration, l'industrie, etc.
Pour donner un exemple, non l'immigration n'est pas une chance. Elle est une déchirure pour celui qui part, elle est un perte pour le pays de départ - perte en partie compensée par des transferts financiers - elle représente un concurrent de plus pour le prolétaire non qualifié du pays d'accueil, elle accroît la tension sur le marché de l'immobilier avec des loyers qui montent. Allez expliquer à un individu lambda qui est sur liste d'attente pour un HLM, que X doit passer devant lui parce qu'il est un migrant. Il ne faut pas s'étonner que les gens finissent par se sentir comme les dindons d'une farce humanitaire.

Les mouvements évoqués sur Youtube m'interpellent. On met en avant des personnes qui ne traitent que des symptômes sans s'intéresser aux causes profondes. Or la vraie question est pourquoi un parti politique dit socialiste se sent obligé de mettre en place une telle loi Travail ?
Parce qu'ils sont hypocrites, des socio-traîtres ? Peut-être. Mais si on examine soigneusement la situation économique de la France on constate que nous sommes dans un pays qui enregistre depuis 10 ans des déficits commerciaux sans discontinuer et une dette qui reste élevée. Un pays qui a perdu la maîtrise de sa monnaie et de sa politique commerciale. Donc si la France souhaite réduire son déficit commercial elle doit regagner de la compétitivité en s'alignant sur le modèle social du leader de la zone Euro à savoir l'Allemagne. Il faut qu'elle aligne son coût du travail sur l'Allemagne. On ne peut pas vouloir faire l'Europe et garder son modèle social. A un moment il faudra choisir entre les deux. C'est de cette réflexion que nous privent ces sites de réactions épidermiques.C'est bien de s'indigner mais après on fait quoi ? L'électeur n'a pas besoin d'indignation, il a besoin d'un programme politique alternatif solide.
Bonjour Daniel,

je suis allé voir quelques vidéos du Stagirite... c'est très bien fait, drôle et intéressant, instructif aussi... mais, mais, mais...le Stagirite parle de "quenelle" à un moment puis à un autre... Alors Daniel, quels sont ses liens avec Dieudonné ? En a-t-il ? En allant un peu fouiller sur Internet, il parle de conspirationnisme à un internaute qui lui pose quelques questions voir le lien : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=868392406504341&id=825701350773447
Daniel pourrait-on en savoir un peu plus sur le jeune homme ? l'inviter à une émission par exemple.
Et puis, Merci pour tout ce boulot sur le site, les temps sont durs pour les humanistes de gauche, Il va falloir continuer à se tenir chaud.
Les anti-Zemmour sont inaudibles parce prisonniers de la logique télévisuelle: on les met face à Zemmour, qui est meilleur communicant, et il emporte le morceau avec de petites phrases (révoltantes) qui feront le buzz. Twitter va retenir la petite phrase selon laquelle "Pétain a sauvé des Juifs" et pas l'argumentaire d'un quart d'heure, bien construit, de Léa Salamé face à Zemmour.

Les Youtubeurs peuvent-ils être une alternative à Zemmour ? Pas sûr. Ils ne jouent pas sur le même tableau. Zemmour est sur la rhétorique, la com, le "il suffit de descendre dans la rue pour..." Il fait passer ses opinions personnelles pour des vérités générales. Les Youtubeurs parlent de leur expérience personnelle, leur point de vue, mais n'ont pas le didactisme et le ton professoral de Zemmour. Ils ont une visée pédagogique, sur un ton engagé et/ou sympathique. Surtout, ils n'ont pas la même portée, et ne sont pas vus par le même public: la télévision a encore un immense pouvoir de diffuser l'idéologie dominante, et permet à des individus comme Zemmour d'étaler leur soi-disant culture et défendre des points de vue réacs souvent racistes.

Les youtubeurs ne jouent pas dans la même cour. Ils proposent justement une vision alternative, mais s'adressent à des internautes, plus jeunes, ou en tout cas friands, justement, d'une information autre que télévisuelle. Voilà pourquoi les Youtubeurs ne convaincront pas les Zemmouristes de l'ineptie de ses propos.

J'ai 33 ans, je m'informe sur Internet et dans certains journaux (Le Canard, Le Monde Diplo, éventuellement Le Courrier International) et je n'ai plus la télévision depuis 97. Mais une large partie de la population regarde les émissions dont Zemmour est l'invité, et n'aurait pas (forcément) l'idée d'aller cherche l'info ailleurs.
"De mémoire de télespectateur, on ne se souvient que d'un seul contradicteur, demandant à Zemmour : "mais d'où vous sortez ça, Eric Zemour ?""
Yo Daniel, apparemment vous avez complétement zappé Aymeric Caron ! Il avait été très bon dans ce registre chez Ruquier...
Cher Daniel, je trouve ça très bien que vous découvriez - il n'est jamais trop tard - tous ces YouTubeurs "alternatifs" ! J'avoue m'être amusé de votre étonnement quand Usul vous dit qu'il ne connait pas personnellement Norman... ^^ Allez, il va vous falloir qques séances de rattrapage sur toute cette clique de gens passionnants qui nous nourrissent de philosophie, de politique, de décryptage.
Et à propos de Zeymour et de son traitement par lémédia-traditionnels, j'aimerai être un peu optimiste en rassurant : laissez-les faire, ces gens-de-la-télé, ils n'ont pas compris que leur tube allait bientôt mourir... Laissez-les s'auto-congratuler et s'auto-entretenir... Ce sont des dinosaures qui disparaîtront dans leur vacuité... Laissons Zeymour s'étouffer dans sa propre bile (et son intervieweur avec...). Ne parlons plus de lui et promouvons plutôt tous les autres...
Quels autres ? Hé bien commencez par la liste fournie dans l'article et vous verrez où l'espoir se niche...
Un mot clé ne va pas tarder à apparaître dans les médias INSURRECTION avec un meneur qui a commencé à pointer le bout du nez sur le sujet, Mélenchon. Avec les provocations qui viennent des médias nouveaux chiens de garde, de la gôche, de la droite, des syndicats-maisons, des riches, des racistes qui avancent masqués et ceux qui ne se rendent même pas compte comme Valls-Hollande qu'ils sont en train de jeter de l'huile sur le feu on sent la colère qui monte
Je ne suis pas d'accord.
Ce n'est pas parce qu'il fonctionne ainsi, que Zemmour est devenu hégémonique.
C'est parce qu'on l'a laissé faire.
Dans l'article il y a une faute dans l'orthographe dans le nom de zemmour...

Ne pas la corriger, il est de lui-même et en lui-même une tâche.
enfin Daniel , en plus ils vous ont calmer surtout le mecs d osons causer, bravo pour l emmission de vendredi, manque de femme toujours, le fils d actu , c est une femme qui presente .
Donc Mai 68 n'est pas fini, mais il faut trouver un moyen de réussir le meeting à Charléty cette fois... vaste mais enthousiasmant programme !
Epatant le Stagirite. Un régal. Supers infos et édito. Comme quoi, la nature a bien horreur du vide. Merci
Je pense que personne n'imagine le travail colossal de preuves que l'on demande à ceux qui osent dire un message qui sort un tant soit peu des clous. Il faut collecter, trier, faire un travail de journaliste à plein temps sur plusieurs années rien que pour valider un simple fait. Ensuite il faut tout retenir et pouvoir le communiquer clairement à quelqu'un de manifestement endoctriné qui vous agresse sur un plateau télé. Comment imaginer qu'un homme seul comme Zemmour peut réussir à faire un tel travail?

Sinon, quelle mauvaise foi: http://www.europe1.fr/societe/seine-saint-denis-plus-d-enfants-juifs-dans-les-ecoles-publiques-2375505
Sa source est manifestement le grand rabbin de France.

Prouver ce qu'on avance, c'est la moindre des choses pour un esprit rigoureux. Mais pourquoi n'y a t-il jamais besoin de prouver quoi que ce soit quand on est dans le camp du bien, bien au contraire. A quel moment exactement il a été prouvé que les migrants sont tous syriens ingénieurs? Sur quelle base exacte l'immigration est une chance, les musulmans sont modérés et la Russie veut dominer le monde? Comme c'est commode...

Je ne suis pas un grand fan de Zemmour, mais il a au moins quelque chose que tout le monde semble avoir laissé sur le bas-coté de la route avant de partir pour les vacances de la bêtise: de l'esprit critique et un esprit un minimum rigoureux. : \

Mais on le payera, tout ça.

Quand au "grand remplacement", il est mathématique. Pour ou contre, ça n'a aucune importance car c'est un fait. Les occidentaux ne se reproduisent plus tandis que les autres peuples se démultiplient par 2. Ouvrez un bouquin de démographie.

C'est vraiment la paille et la poutre.
Bonjour
Merci Daniel pour les liens youtube, c'est génial !!
J'ai lu quelque part une petite histoire expliquant le rôle du code du travail : peut-on faire dialoguer un renard et une poule ? Il est certain que la poule ne fera pas de vieux os face au renard… sauf si l'on met un grillage entre les deux. Ce grillage c'est le code du travail.
Pas sûr que l’interdiction des statistiques ethniques et religieuses soit un bon argument face aux affirmations de E. Zemmour; ça incite plutôt ma grand-mère à penser que "quand c’est flou, c’est qu’y a un loup"!
Eh! Oui! Il y a des dizaines d'années que Noam Chomsky le dit et le redit : nous sommes plongés 24 heures sur 24 dans un bain de propagande qui s'insinue par tous nos pores.
Cette "langue de bois", reprise par tous les chiens de gardes et les idiots utiles du régime est la forme que prend cette propagande.
On ne le répètera jamais assez : La propagande est à la société démocratique ce que la matraque est à l'état totalitaire. Les démocraties n'ont pas besoin de goulag : il est inutile d'enfermer les opposants, il n'y en a plus. Plus exactement, ils sont chroroformés.
Merci de nous diriger vers les intelligents- honnêtes chez qui je vais m'empresser d'aller.
Mais je suis déjà convertie, je veux dire que les élucubrations grossières de Zemmour, il y a longtemps qu'elles me font plutôt rigoler. Pourtant, il faudrait les combattre avec tambours et trompettes parce qu'elles en contentent encore beaucoup.
". Je vous laisse savourer la réponse."
Chez moi ce lien ne fonctionne pas !

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.